All posts tagged: Cornelia James Royal Glovemaker

Elizabeth II ou le dernier Jubilé

La doyenne des monarques fête ses 70 ans de règne et c’est toute une nation qui jubile ! Légende vivante, Sa Majesté surplombe l’évènement du haut de ses 96 ans. Les célébrations historiques ont un goût de citron-amaretti, le parfum du pudding victorieux. Il pleut des représentations et des chapeaux. Les princes et la princesse de Cambridge entrent dans le manège à landaus, Meghan et Harry font leur come back. La grand messe va durer quatre jours. Que la fête commence ! Au jubilé de diamant, la monarchie partageait l’affiche avec les Jeux Olympiques. Une façon de marquer doublement les esprits. On se souvient du rendez-vous mémorable de la reine avec l’agent 007, du saut en parachute effectué par une doublure, de l’hymne interprété sur les toits du palais de Buckingham par le guitariste des Queen, à coups de riffs aigus, tels que les aurait joué Jimmy Hendrix, de la parade sur la Tamise et de la toilette rouge incendiaire de la duchesse de Cambridge. Que nous réserve l’ultime jubilé ? Bien des surprises et …

Gants et pantoufles de vair

Des accessoires emblématiques finalisent ses looks. Vestiges de l’ancien temps, détail délicat par excellence ; courts ou longs, de ville ou de cérémonie, les gants finalisent le salut au peuple et subliment le geste. Ils lui évitent les bleus à force de serrer les mains. C’est aussi le moyen de ne pas serrer des mains moites comme des éponges. Lady Diana quant à elle a bousculé les codes en offrant la poignée sincère à ses admirateurs.  La maison Cornelia James entre dans la lumière en 1947, date à laquelle la princesse Elizabeth commande sa première paire. La fondatrice fuit le nazisme. Elle s’établit en Grande-Bretagne avec une valise pour unique bagage. Celle-ci renferme le strict minimum ainsi que quelques échantillons de jersey. Avec ce tissu, elle confectionne des gants entrés dans la légende. De nos jours, Geneviève Lawson, héritière, perpétue la tradition. La souveraine soutient la création britannique et encourage les structures familiales. Elizabeth II, qui a le sens pratique aigu, les commande en suédine, une matière plus facile à entretenir que le cuir ou le …

Les Cambridge à la messe du prince Philip

Tous les regards ne sont pas braqués sur la tenue de la duchesse de Cambridge, aussi seyante soit elle, mais sur Elizabeth II qui fait son grand retour, après une longue absence. Rois, reines, princes, princesses des cours d’Europe ainsi que les représentants des œuvres du défunt, assistent à la cérémonie religieuse célébrée sous les voûtes de l’abbaye de Westminster. Le 9 avril 2021, Philip le Magnifique tirait sa révérence. Le 17 avril les Windsor l’accompagnaient vers sa dernière demeure. Le service d’Action de grâces auquel assistent plusieurs générations de royaux, rend hommage à son dévouement à la Couronne, à la Nation, au Commonwealth. Il souligne son travail caritatif (le prince consort parrainait 700 œuvres de bienfaisance) ses actions en faveur des forces armées, de la jeunesse, du patrimoine et de l’environnement. Philip Mountbatten-Windsor incarnait l’élégance et le flegme So British. Il marchait trois pas en arrière mais ses idées progressistes ont refaçonné l’institution millénaire. Précurseur climatique, il a alerté l’opinion bien avant que nos maisons brûlent. Jusqu’à la dernière minute, la reine a hésité. …

A vous les gants de princesse Cornelia James

Il est encore temps de rajouter un cadeau supplémentaire sur la liste de vos envies. Et si le père Noël déposait une paire de gants Cornelia James au pied du sapin? Le BDKM et la maison Cornelia James vous offrent une réduction de 10%. Entrez le code promotionnel 1010 et laissez-vous guider. La livraison de votre commande s’effectuera sous quatre à cinq jours. La réduction est valable jusqu’au 15 janvier 2017. Excellent shopping! https://www.corneliajames.com/collections  

Cornelia James Paris Fashion Week

Le Tout-Paris a découvert la nouvelle collection de gants Cornelia James . Il y en a de toutes les couleurs et pour toutes les humeurs. Le soir, ils se parent de subtiles excentricités: boutons de strass, plumes et belles dentelles signées Sophie Halette (la maison de tulle et de dentelles qui signa celles de la robe de mariée de la duchesse de Cambridge). Boîtes gris perle-en souvenir de monsieur Dior-et signature argent, CJ a changé son packaging. A l’intérieur, des petits bijoux soigneusement enveloppés dans un joli papier de soie aux armoiries de la maison. Il suffit juste de dire aux acheteurs que Kate portent les Imogen pour voir s’enflammer le carnet des commandes. Geneviève Lawson, directrice artistique de la célèbre maison haut-de-gamme chez qui se fournissent les Windsor et la fine fleur de l’aristocratie britannique, a partagé son carnet de voyage avec le BDKM. Elle nous raconte son salon parisien et ses escapades au cœur d’une capitale placée sous bonne garde. Impressions. “Je suis toujours très heureuse d’exposer mes créations au salon First Classe des Tuileries. C’est un …

Offrez-vous des gants Cornelia James

En 1947, la princesse héritière Elisabeth commanda sa première paire de gants Cornelia James. Dans ces années-là, les femmes ne sortaient jamais la tête nue. A cette époque les dames coordonnaient des gants raffinés à leurs tailleurs. L’élégance de la reine est un des vestiges de ces temps passés. Le plus long règne de la couronne britannique et une fidélité sans pareil à sa gantière. Une poignée de main de la reine doit rester furtive. Sa Gracieuse Majesté porte des gants pour ne pas attraper de bleus à force de serrer les mains. Elle en change cinq fois par jour. En coton ou en jersey, ils laissent la peau respirer. Déclinés dans une large palette de coloris, ils sont faciles à assortir aux toilettes d’une reine en exercice. Ceux de la duchesse de Cambridge sont noirs ou bleu pétrole. Catherine a une préférence pour le modèle Imogen. Elle possède aussi les Beatrice avec un noeud sur le dessus du poignet. Cornelia James gante aussi la deuxième plus grande famille d’Angleterre, celle qui habite le château …