Latest Posts

Discours historique de la reine

2020 annus horribilis. En 68 ans de règne, Elisabeth II n’a pris la parole que très rarement. A la cour d’Angleterre, on rompt le pacte du silence quand l’heure est grave: entrée en guerre, abdication, deuils. La reine sort de sa réserve. Elle estime que le moment est venu. Downing Street est du même avis. La Grande-Bretagne recense 4934 victimes.

Une allocution pour soutenir, rassurer; mobiliser, remercier “ceux qui se trouvent en première ligne”, les travailleurs et ceux qui restent à la maison. Ce dimanche 5 avril, la souveraine s’adresse au Royaume-Uni et au Commonwealth. Trop de personnes séduites par la météo estivale bravent les règles de confinement et les distances de sécurité, au grand dam de l’exécutif. Le message du gouvernement est pourtant clair: 6000 lits d’hôpitaux pour 100.000 habitants. “Restez chez vous, nous n’avons pas assez de lits ni de bras pour vous soigner”, martèlent les autorités. Et de poursuivre: “nous avons demandé d’énormes sacrifices au pays. Entendre Sa Majesté devrait susciter l’unité nationale. Écouterons-t-ils la voix de la raison?

Filmée dans le salon du château de Windsor pour des raisons pratiques (distance physique suffisante) Elisabeth II, 93 ans, vêtue d’une robe verte-la couleur de l’espoir et du printemps qui arrive-délivre un message de force et de courage. La broche arborée lui vient de sa grand-mère la reine Mary. Le bijou choisi représente tout un symbole. La turquoise sertie de diamants est une pierre guérisseuse possédant, entre autres, des vertus d’apaisement et de réconfort.

Le monarque s’exprime face à un cameraman équipé d’un masque chirurgical. “J’espère que dans les années à venir, tout le monde sera fier de la façon dont il aura relevé le défi.” La reine invite son peuple à faire preuve d’auto-discipline, de calme et de bonne humeur dans la gestion de la crise sanitaire inédite. “Nous sommes à la hauteur du défi, la famille royale est prête à jouer son rôle”(…) Nous vaincrons, poursuit-elle, rappelant la conduite des Windsor pendant le Blitz. Depuis cette même forteresse médiévale, les princesses Elisabeth et Margaret émettaient un message radiophonique à leurs compatriotes durant la Seconde Guerre mondiale. Il a été rapporté que Sa Majesté apprend à utiliser les différentes applications. Moderne, elle s’adapte et repense sa façon d’assurer le suivi des affaires. Son fils Charles, guéri du Coronavirus, a inauguré à distance le NHS Nightingale Hospital de Londres. Ce sont les infirmières qui ont dévoilé la plaque commémorative en son nom. Le duc et la duchesse de Cambridge, retirés comté du Norfolk, s’entretiennent avec les soignants et les associatifs. George, Charlotte et Louis ont mêlé leurs applaudissements à ceux de la nation.

Le coup de fil aux soignants

Partout dans le monde, on applaudit les héros qui sauvent des vies au péril de leurs vies.“Toute la nation est fière de vous”. Le duc et la duchesse de Cambridge confinés à la campagne avec leurs trois enfants depuis le début de la pandémie Covid-19, ont composé les numéros des hôpitaux britanniques pour féliciter et remercier les équipes médicales du Queen’s Hospital de Burton et de l’hôpital universitaire de Monklands. Émis le 1er avril, le coup de fil avait de quoi surprendre. Le personnel a d’abord cru à une blague de mauvais goût. Pourtant, il s’agissait bien du couple princier. “L’appel de leurs altesses royales était totalement inattendu. C’est un coup de pouce au moral”, a confié l’infirmière en chef du service des maladies infectieuses. D’abord annoncée par la Circulaire de la cour, l’information a ensuite était relayée par le palais de Kensington qui a mis en ligne la bande son de l’intervention. Après sept jours d’isolement, le prince Charles touché par le Coronavirus et déclaré en bonne santé par son médecin, a prononcé une allocution filmée. L’héritier de la couronne a envoyé son soutien aux familles endeuillées et adressé un vibrant hommage aux héros du NHS. A Windsor, la tour du château royal s’est habillée de bleu. La souveraine s’adressera au Royaume-Uni et au Commonwealth dimanche 5 avril.

 

Kate télé-travaille

Who’s speaking? La pandémie Covid-19 et les mesures restrictives de confinement changent les habitudes de travail de la monarchie britannique. Le téléphone relie la reine à l’exécutif. Retirée à Windsor, Elisabeth II appelle son Premier ministre testé positif au Coronavirus via un combiné vintage. Le duc et la duchesse de Cambridge, exilés dans le comté du Norfolk, font de même. Ils gardent le contact. Après la vidéo des petits Cambridge en train d’applaudir les soignants, le palais de Kensington partage d’autres photos des parents au travail. Kate, apparaît assise à son bureau londonien, revêtue de son tailleur de femme d’affaires. Le cliché a été pris avant que les Cambridge ne fassent leurs bagages pour Anmer Hall. La duchesse est en ligne avec la directrice de son association Place2Be. Sur la table de travail, on distingue une rangée de livres de la collection Penguin, révélant ses goûts littéraires pour les classiques anglais: Tess d’Urberville (Thomas Hardy), Le portrait de Dorian Gray (Oscar Wilde), Emma et Mansfield Park (Jan Austen).

Les dernières semaines ont été angoissantes pour tout le monde. Nous devons prendre le temps de nous soutenir mutuellement et de trouver le temps de prendre soin de notre santé mentale”, a déclaré le couple princier dans un communiqué. Les porte-drapeaux du bien être psychique lancent un programme de 5 millions de livres sterling pour soutenir la santé mentale de la nation.

 

 

Covid-19: les bravos des Cambridge

578 décès. L’Angleterre compte ses morts. La famille royale confinée n’en oublie pas pour autant ses devoirs. Elle se signale à ses sujets, via des messages de soutien et de reconnaissance. Le duc et la duchesse de Cambridge ont décidé d’associer leurs trois héritiers à l’hommage national aux soignants. Les parents s’effacent, la fratrie passe au premier plan. Photographiés par daddy dans le jardin du manoir d’Anmer Hall (Norfolk), George, Charlotte et Louis font claquer leurs menottes. Kate et William filment également la scène ponctuée de rires enfantins. Une légende, dédiée à l’ensemble du corps médical, accompagne la dédicace personnalisée. On se souvient de la lettre de reconnaissance aux infirmières, rédigée par la duchesse de Cambridge, marraine des nurses anglaises. Grand-père Charles, testé positif au Coronavirus, est réapparu en public. Le prince de Galles et sa dame ont tenu à féliciter les héros en blouses. Ils ont fait entendre leurs bravos depuis le seuil et la fenêtre de la maison de Birkhall. James Bond, alias Daniel Craig et madame, ont eux aussi posté leur vidéo. A la nuit tombée, les monuments de la capitale londonienne s’illuminent de bleu, les couleurs du NHS, le système de santé britannique.

Le prince Charles testé positif

La couronne virale chez les Windsor. Il a été le premier “Royals” à donner l’exemple en remplaçant la poignée de main par le Namasté. L’Angleterre est sous le choc, depuis l’annonce des services du prince de Galles. Le fils aîné de la reine Elisabeth II a été testé positif au Coronavirus. Il est impossible de savoir à quel moment, l’héritier présomptif du trône l’a contracté, “en raison du grand nombre d’engagements honorés”, précise le communiqué de Clarence House. Mais les hypothèses penchent en faveur d’un événement qui réunissait Charles et Albert II de Monaco, lui aussi touché par le virus. Confiné à Balmoral, l’intéressé âgé de 71 ans ne présente pour l’instant que “de légers symptômes et reste en bonne santé”, assure le Palais. Son épouse Camilla n’a pas été contaminée. William (comté du (Norfolk) et Harry (Canada) ont reçu un coup de fil rassurant de leur père. Une question cruciale se pose: le prince a-t-il infecté sa mère? La reine n’a pas vu son fils depuis le 10 mars. Compte tenu des délais d’incubation, il n’était pas contagieux à ce moment là. La souveraine, retirée au château de Windsor, observe la quarantaine décrétée par le gouvernement. Souhaitons un prompt rétablissement au futur roi.

Les Cornouailles posent pour la Saint-Patrick

Une photo inédite des Cambridge

Ce dimanche 22 mars, la Grande-Bretagne fête les mamans. Le duc et la duchesse de Cambridge célèbrent la tradition en rédigeant un message mentionnant “ces temps difficiles“, triste allusion à la pandémie mondiale; assorti d’une photo bucolique signée Matt Porteous, leur photographe attitré. Nature, tendresse et cheveux au vent. On y distingue Kate, habillée comme sur la carte de Noël 2018, et William à travers les champs du Norfolk, portant sur le dos George et Charlotte. Le prince Louis manque à l’appel. William et son épouse saluent aussi leurs mères. Deux autres portraits accompagnent l’hommage du couple princier. L’un représente Diana et ses fils, l’autre Carole Middleton tenant dans ses bras la future petite fiancée de l’Angleterre. Mrs Cambridge a joint le dessin créé par son fils aîné, offert à sa mummy en cette occasion spéciale. Des clichés d’une autre époque montrent la reine Elisabeth et Queen Mum, la souveraine et son héritier Charles, immortalisés dans les années 50. Happy Mother’s Day!

This slideshow requires JavaScript.

En avant le printemps

La nature nous envoie des messages à tous les étages. Les températures radoucissent, les oiseaux pépient et marquent leur territoire, les arbres sont en fleurs. Pourtant nos échappées sont brèves. Ne nous laissons pas séduire par les beaux jours. Restons dans nos tipis. Résistons. En espérant des jours meilleurs, faisons entrer le printemps dans nos maisons. Ouvrons grandes nos fenêtres. Vive le printemps!