Latest Posts

Le vide dressing de Catherine

Une vente 100% LK.Bennett. Catherine allège son dressing avant l’été. Elle met en vente plusieurs pièces en excellent état, sur lesquelles l’icône royale aurait pu jeter son dévolu. Trois robes, deux jupes et des fleurs, de quoi s’habiller comme une lady, si le soleil veut bien être de la partie. Les frais de port sont inclus dans les prix de vente.

Robe Sage LK.B taille 36 fond beige impression noire portée 1 seule fois 200€

Robe sage dos

Jupe LK.B au crochet taille 36 doublée jamais portée 70€

Détails jupe crochet

Robe marine Kitty LK.B taille 36 jamais portée 100€

Jupe Tanzia LK.B taille 36 aspect satiné jamais portée 150€

Robe Polena LK.B taille 34 portée 1 seule fois 100€

 

Advertisements

Lady Kitty Spencer

La mode a trouvé sa princesse. La fille en vogue est une vraie lady. Kitty Spencer, fille du neuvième comte Spencer et du mannequin Victoria Lockwood, a la Fashion Week à ses pieds. La nièce de feue la princesse de Galles collectionne les couvertures du Tatler. Déjà, au mariage de Kate et William, les caméras s’attardaient sur le charmant minois. Les photographes la redécouvrent très en beauté aux épousailles de Meghan et Harry. Ils mitraillent son arrivée. Avec son bibi à voilette et sa robe bucolique, la cousine des princes d’Angleterre éclipse toutes les invitées.

Les 3 grâces Spencer au mariage de K&W: les jumelles Amelia, Elizabeth et Lady Kitty

Le 19 mai: robe Dolce&Gabbana, chapeau Philip Treacy, bijoux Bulgari

Née à Londres, la fillette grandit en Afrique du Sud. Son prénom est gravé sur les cartables des fillettes. De sa tante, elle n’a que de vagues souvenirs. Kitty a sept ans lorsqu’elle disparaît. L’aristocratique diaphane étudie l’histoire de l’art à Florence. Cela fait un sujet de discussion à partager avec la duchesse de Cambridge. L’ange blond se tourne ensuite vers la communication. Un master en management de luxe couronne ses années d’études à la Regent’s University.

Sa mère Victoria Lockwood pose dans Vogue en 1985

Lady Kitty dans les bras de son père Charles Spencer

La revue de chevet de la gentry

Rat de bibliothèque en combinaison de lamé

Si les princes épousent des bergères, les enseignes de mode recrutent leurs égéries dans le sérail de la gentry. Sur l’estrade Dolce&Gabbana, deux clans s’affrontent. Windsor vs Spencer. C’est le choc des ladies. Les jeunes filles de grandes familles font vendre et rêver. Lady Kitty reprend le flambeau du mannequinat. Quand elle ne s’assoit pas au premier rang, la blonde gironde défile pour la marque italienne. Ses quartiers de noblesse et son teint de porcelaine font les jours heureux des collections. Dans une interview accordée au magazine You, la rose anglaise déclare ne pas posséder de balance dans sa salle de bain. L’icône des podiums impose ses formes pulpeuses à côté des tops transparents. Bulgari la courtise et lui fait signer un contrat d’exclusivité.

Campagne Bulgari

Star de D&G

Reine du catwalk Dolce&Gabbana

A la Fashion Week de New York

Shooting Marie-Claire en D&G

Les brit-girls copient ses looks et la suivent sur les réseaux sociaux. Son compte Instagram enregistre plus de 9000 abonnés. A l’image de sa tante, Kitty Spencer a la fibre philanthropique. Installée dans le quartier de Fulham, elle partage son temps entre les bonnes œuvres et les projecteurs. A la ville, elle officie en tant que marraine de Give Us Time, une association qui permet aux soldats revenus des théâtres de guerre de partir en vacances avec leur famille. Elle est aussi ambassadrice de Centrepoint, le fond pour les sans-abri placé sous le patronage de son cousin William. Si les passants ne la regardaient pas bizarrement, elle s’habillerait comme Betty Draper. Pour elle, les années 50 représentent la quintessence de l’élégance: “un style chic et féminin”. A 27 ans, l’aînée du comte Spencer devient la socialite la plus en vue du royaume britannique.

Kate et les enfants au polo

Un dimanche fun. Après les fastes de la cérémonie de Trooping the Colour, voici venu le temps de la détente. La duchesse de Cambridge a emmené ses bambins au Beaufort Polo Club de Tetbury (Gloucestershire) cet après-midi. Le prince William disputait la partie dans le cadre du trophée royal caritatif organisé par Maserati.

James Whatling

PA

Splashnews.com

Rex

Rex

Autumn Phillips, belle-fille de la princesse royale, accompagnait les Cambridge. George a retrouvé Savannah, sa petite cousine et copine de balcon. Courses, attractions, glissades sur l’herbe, la famille a passé un agréable moment au grand air et pris de belles couleurs. L’aîné des Cambridge est un habitué des lieux. Haut comme trois pommes, le petit prince avait fait ses premiers pas sur les pelouses du très sélect club. Chaussé de ses crocs, il avait crapahuté avec sa mère. La star, c’est Charlotte. La petite princesse qui découvrait l’endroit pour la première fois, a fait des ravages avec ses solaires. L’épouse du prince William va encore provoquer un pic d’achat chez Zara. La duchesse de Cambridge a dévalisé le rayon robes. Ses admiratrices vont se ruer sur le modèle en question. Si vous êtes passées à côté de la précédente, voici la nouvelle robe estivale. Foncez, cliquez sur le lien, toutes les tailles sont disponibles.

Robe chemise à rayures 49,95€

Victoria Beckham

Russell&Bromley coco-nut espadrilles

Trooping the Colour 2018

It’s good to be the queen. C’est bon d’être la reine. Seule Elisabeth II, a le privilège de fêter deux fois son anniversaire. Le 21 avril, Mam invite ses proches au château de Windsor. Puis, c’est toute une nation qui communie. Célébré pompeusement au mois de juin, le Salut aux couleurs (Trooping the Colour) marque officiellement l’anniversaire royal. Apparat et splendeur militaire caractérisent l’événement annuel. Pour les 92 ans de la souveraine, l’honneur de présenter les couleurs revient au 1er bataillon d’infanterie des Coldstream Guards.

PA

Getty Images

Getty Images

Roulez carrosses. La cohorte de berlines décapotées s’élance le long de la grande avenue du Mall. Le landau Ascot du monarque avance en tête de cortège. Suivent les voitures à bord desquelles voyagent les membres de la maison royale. Les duchesses de Cornouailles et de Cambridge, futures reines consorts, font berline commune. Le prince Harry ne suit plus le couple de son frère en célibataire. Si la parade se joue au nom de la souveraine, les deux reines du jour se nomment Kate et Meghan.

Getty Images

Les dames de la cour sont habillées comme pour aller à un mariage. Leurs chapeaux font l’objet de discussions animées. La duchesse de Cambridge couvre cet engagement, alors que son congé de maternité se poursuit. Petite mine ou forme resplendissante, elle n’a manqué aucune cérémonie. L’épouse du prince William participe aujourd’hui à la huitième édition de Trooping the Colour. Que nous réserve-t-elle? Les maisons McQueen ou Erdem ont ses faveurs, les teintes pâles ses préférences. L’année dernière, Kate affichait plusieurs nuances de rose. Alexander McQueen, le couturier des grandes occasions, signe la toilette bleu glacier. Le chapeau est une création de Juliette Botterill.

Getty Images

BO topaz et diamants Kiki Mc Donough

Eden blue topaz Kiki McDonough

Les passagers se laissent porter par les acclamations. Ils adressent des saluts courtois à la foule massée le long du parcours, tandis que le prince de Galles, son fils William et la princesse royale passent les troupes en revue. Les équipages cahotent jusqu’au palais de Buckingham. Derrière les voilages, George et Charlotte s’agitent. Ils vont paraître au balcon. Pour eux, on a installé des rehausseurs. La famille doit être vue de tous. Trop petit pour se joindre aux siens, le prince Louis, qui devrait recevoir les eaux baptismales en juillet, est confié aux bons soins de la nurse.

Getty Images

Les fenêtres s’ouvrent, la reine d’Angleterre se présente aux britanniques sans le prince Philip. Interrogé sur l’absence du duc d’Edimbourg, le palais mentionne que “son altesse royale a pris sa retraite et qu’elle ne respecte plus le programme initial de ses engagements publics (…) cependant, elle pourra participer à certains engagements aux côtés de la reine.” Le plus long règne, une famille pacifiée font la fierté de Sa Gracieuse Majesté. Sur la photo de  groupe, les tenues endimanchées côtoient les uniformes militaires. Les scènes au balcon rythment la vie de cour. On y paraît, on s’y embrasse, on y célèbre les événements majeurs de la dynastie régnante.

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Getty Images

James Whatling

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Meghan fait ses premiers pas d’altesse royale. Après la garden-party, elle couvre une célébration grandeur nature, et se montre au balcon pour la toute première fois. La duchesse de Sussex a commandé sa robe chez Caroline Herrera, son couvre-chef est l’oeuvre du chapelier Philip Treacy. On ne reprendra pas William à s’abaisser vers son fils pour lui expliquer le déroulement du spectacle. Sa grand-mère est là, qui surveille le moindre manquement à l’étiquette. Kate aussi, garde un œil sur sa tribu. Elle veille à ce que ses héritiers se tiennent correctement devant leurs sujets. Les plus petits attirent l’attention. Patatras! Princesse Charlotte tombe de l’estrade et se cogne le visage contre la balustrade. Elle pleure à chaudes larmes. Une étreinte de sa mère va tout réparer: l’enfant retrouve le sourire. Pendant que la duchesse s’occupe de sa fille, Savannah Phillips demande à George de tenir sa langue, quand retentissent les mesures de l’hymne national. Les bruits de moteurs de la patrouille de la RAF parviennent aux oreilles du chenapan. La parade aérienne clôt les festivités. Les têtes se lèvent, le ciel s’embrase des couleurs de l’Union Jack. Et le beau monde tourne les talons. A l’année prochaine!

 

Princesse Charlene de Monaco

Le Rocher a trouvé sa princesse. Charlène Lynette Wittstock naît le 25 janvier 1978 au Zimbabwe. Contrairement aux fillettes de son âge, elle ne rêve ni de tiare ni de princesse. A ses parents, elle commande un déguisement de justicier: le costume de Zorro.

Diadème sur coupe courte

Brasse, papillon, crawl, la sirène glisse dans l’eau des bassins. Elle dispute le 4×100 mètres des Jeux Olympiques de Sydney. Le 13 juin 2002, la naïade monte sur le podium du Meeting International de natation de Monaco “Mare Nostrum”, pour y recevoir la médaille d’or du 200 mètres dos. Le prince Albert remarque la sculpturale sud-africaine. Un dîner impromptu face à la Méditerranée les rapproche. Ils se fréquentent en secret. A l’ouverture des JO d’hiver de Turin de 2006, les tourtereaux sont assis l’un près de l’autre dans la tribune officielle. Leur idylle éclate au grand jour. Ils officialisent leur relation et se fiancent en 2010.

Tout commence à Turin

Le prince Albert lui offre un diamant Repossi

Au mariage de K&W

L’amazone du Rocher

Sur les hauteurs de la Principauté, la future princesse pose dans Paris Match en tenue de cavalière. Elle a l’allure hitchcockienne et la blondeur de Grace Kelly. Pendant que la rumeur court que Mademoiselle a tenté de fuir, la maison de couture Armani exécute pour elle, une robe somptueuse rebrodée de 40.000 cristaux Swarovski qui met en valeur ses épaules de nageuse. 2011 est une année faste. Trois mois après les épousailles de Kate et William, les téléspectateurs regardent Michael Wittstock conduire sa fille dans la cour d’honneur du palais, transformée en cathédrale à ciel ouvert. La nouvelle princesse de Monaco quitte les lieux sous une pluie de pétales de roses.

Mariage civil

Vive la mariée

Sous le voile de tulle le 2 juillet 2011

Un look à la Grace Kelly pour le baptême des jumeaux

La princesse dans son plus beau rôle

Comme le veut la tradition, la promise dépose son bouquet en l’église Sainte Dévote. Charlène pleure des rivières. Beaucoup s’interrogent sur la sincérité de ses larmes. Aux sceptiques, l’épouse du chef de l’Etat monégasque déclare: “Albert est mon amour, mon ami, il est tout pour moi.” Honni soit qui mal y pense.  Le 30 mai 2014, les époux annoncent qu’ils attendent un heureux événement. Son altesse sérénissime entend encore le gynécologue s’exclamer; “J’entends battre deux cœurs”. La princesse donne naissance à Gabriella et Jacques le 10 décembre 2014. Quarante deux coups de canons tirés depuis le port Hercule, saluent la naissance des jumeaux. La nouvelle maman reconnait “qu’élever deux enfants c’est du sport” et décide de se couper les cheveux.

Sur une plage Corse au profit de la Fondation

A Buckingham

Très adulée de son peuple, l’épouse du prince Albert est une femme de conviction qui soutient de nombreuses causes. Mille idées lui traversent l’esprit. D’abord, elle veut stopper le commerce de l’ivoire. Ensuite, elle sillonne le monde, prend la parole pour défendre la place des femmes dans la société, rencontre Kate et William lors du Jubilé de Diamant. La Charlize Theron du gotha revient régulièrement sur la terre de son enfance. Là-bas, elle a noué des liens avec l’archevêque Desmond Tutu. Chaque 19 novembre, SAS distribue les colis de la Croix Rouge Monégasque aux démunis. La championne se jette à l’eau pour encourager ses sujets à se former au secourisme: la Fondation Princesse Charlène lutte pour la prévention de la noyade. Et la mode dans tout ça? Avec Charlène ça change! La princesse monégasque est la reine du podium. Au balcon, elle envoie des baisers à la foule et coiffe le chapeau de cérémonie. En représentation, elle vampe les décolletés et impose son style. Pour le soir, Ralph Lauren a ses faveurs. En combinaison bustier ou en cuissardes, la sirène de Monaco fait valser les convenances et les ourlets. Avec elle, la Principauté devient la capitale du glamour royal.

Une robe panda au gala WWF

Charlène bien dans ses baskets

Au Bal de la Croix Rouge

En villégiature à New York

Au balcon en Armani Privé

Du rouge aux lèvres

Au défilé Akris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alexandra nous rejoue les classiques de la duchesse

Voilà un shooting qui sent bon l’été. Alexandra nous transporte sous le soleil de son jardin. Il y a la cabane et le transat. En coulisse, les deux sœurs s’affairent. L’une met en beauté, l’autre photographie. Écoutons Alexandra se raconter en cinq looks inspirés par Kate.

Robe Calvin Klein achetée lors d’un vide-dressing

J’apprécie le style chic et classique de la duchesse de Cambridge. Je me suis offert plusieurs vêtements à des prix adaptés à mon budget. Le vide-dressing du BDKM m’a permis d’étoffer ma collections style-Kate. La chemise vichy est celle qu’Aurélie avait proposé, ainsi que les escarpins noirs et les compensées Dune. Les slingback sont très confortables, sauf quand il faut courir après le tramway pour aller au bureau. A toutes celles que cela intéresse, je dirai que le serre-tête, découvert grâce à l’article headband, est très fin et qu’il ne fait pas mal derrière les oreilles. Il met un petit brin de fantaisie dans mes tenues. Le look chemise à carreaux-slim est celui de la duchesse en excursion à la ferme avec George. Je porte la chemise bûcheron le week-end: au bureau je privilégie le look working girl. J’adore les capelines. J’ai achetée la mienne à Paris, le jour de ma rencontre avec Lynda. J’aime ce genre de chapeau mais je n’ose pas sortir avec. Concernant les bottes rouges, je pense les mettre en vente car je ne les porte pratiquement pas. A propos du slim kaki Zara, je dois vous dire qu’il est très confortable. Je lui associe des tops classe ou plus cool. Je vous recommande les Sebago pour l’été. Je ne les quitte plus et remercie Kate du tuyau. Un grand merci à Aurélie sans laquelle mon dressing ne serait pas si royal!