Latest Posts

L’heure du thé

Une journée sans thé est une mauvaise journée. It’s five o’clock.  “A cinq heures, la vie de ma famille s’arrête pour le thé”, proclame le prince de Galles. Sa Gracieuse Majesté, 92 ans, en boit tous les jours. Le Earl Grey a ses faveurs. Le thé royal fabriqué sur-mesure se compose d’un mélange de thé de Chine et de darjeeling aromatisé à la bergamote. La reine ajoute du faux sucre dans sa tasse. Au XVIIIe siècle, Charles Grey l’invente et lui donne son nom. Le comte verse de l’huile de bergamote dans sa boisson, pour couvrir le mauvais goût de l’eau de sa propriété de Newcastle. La région est réputée pour ses mines de charbon. La bergamote contient des flavonoïdes. De puissants antioxydants qui améliorent la santé du cœur et aident à réduire le mauvais cholestérol dans le sang. Est-ce le secret de longévité de la souveraine?

Tea time with Elisabeth II

Tea time with Camilla (Hugo Burnand)

Mars 2012. Le trio royal visite le salon Fortnum&Mason

La duchesse de Cambridge se renseigne sur les thés vendus (Alpha-Jeff Spicer)

“Il est toujours l’heure du thé”, écrivait Lewis Caroll. Au palais de Buckingham, on le savoure avec des scones, des sandwichs au concombre ou du cake au gingembre. De pique-nique au château de Balmoral, Elisabeth II emporte un thermos d’eau de Malvern et le prépare elle-même. De passage en Inde, la duchesse de Cambridge goûte aux grands crus d’Assam. Pour réussir son entrée à la Cour d’Angleterre, la future duchesse de Sussex s’entraîne à la dégustation dans un salon de thé californien. Meghan Markle boit le breuvage brûlant sans ciller, l’auriculaire légèrement relevé à la mode britannique. Un bon point pour plaire à la grand-mère de son fiancé. On déguste aussi beaucoup de thé dans les séries produites par la BBC.

Tea time avec Lady Violet

Un peu d’histoire. Il y a quatre mille ans, selon la tradition chinoise, l’empereur Shen Nung s’abrite sous un théier sauvage. Il boit un bol d’eau chaude pour se désaltérer. La brise ramène quelques feuilles dans le récipient. Le liquide prend une belle couleur ambrée. Les serviteurs accourent pour changer le bol. L’empereur le conserve et le boit, en expliquant à son personnel que c’est un cadeau de la nature. Le thé est la boisson la plus consommée au monde après l’eau. Chaque année, la France en importe 15000 tonnes. Ce breuvage participe à l’art de vivre. Les grandes figures anglaises qui contribuèrent à sa popularisation et à son rayonnement se nomment Thomas Lipton, Robert Fortune et Thomas Twining ( fournisseur de la reine Victoria). Il demande beaucoup de travail pour le faire pousser, pour récolter ses feuilles et les transformer. Les femmes le cueillent à la main et le déposent dans de grands paniers. Dans nos chaumières, nous n’avons plus qu’à procéder au rituel: ébouillanter la boule de thé ou la mousseline. Derrière chacun des thés se cache un coin du monde. Let’s go! Partons par la province du Yunnan, considérée comme le berceau du thé. Poursuivons le voyage dans les vallées mythiques du Darjeeling et survolons les collines de Shizuoka. Blanc, vert, fumé, fleuri, il livre ses accords. C’est le temps de l’éveil, de l’hydratation et de la méditation.

Une cueilleuse de thé de Darjeeling

De passage à Londres, offrez-vous un “afternoon tea” au Goring (Kate Middleton y a dormi la veille de son mariage), au Savoy où les Beatles commandaient le leur, chez Fortnum&Mason, une institution londonienne. A Paris, la British touch a un coût: 52€ par personne. Le palace parisien règle son cadran à l’heure de Big Ben. De quoi oublier le Brexit! Vous pouvez toujours ressortir le service à fleurs, la nappe vintage, les coussins liberty et la marmelade à l’orange. Vous éviterez ainsi le gâteau de la veille et le thé industriel, à la carte des établissements qui s’improvisent salon de thé. Investissez dans un produit de qualité acheté chez Mariage Frères ou en magasins Bio. Le Da Hong Pao est le thé de Chine le plus cher au monde. Un gramme peut se vendre 1400$…avis aux amatrices! Pour réussir votre boisson bénéfique dans les règles de l’art, optez pour une eau peu minéralisée, faîtes-la chauffer à 95°C (75°C pour le thé vert). Respectez le temps d’infusion indiqué sur la boîte, régalez-vous avec les shortbread de Meghan&Harry. La version thé glacé rafraîchit en cas de pic de chaleur. Bonne dégustation.

Thé à l’anglaise Bar les Heures hôtel Prince de Galles 33 ave George V 75008 Paris

 

 

 

Advertisements

Signature au Fouquet’s

La prochaine dédicace de Yves Saint Laurent, Le soleil et les ombres se tiendra dans les salons du Fouquet’s, dans le cadre du 41ème Cocktail des Écrivains, mercredi 28 novembre de 19h à 21h15. La soirée de rencontres et de dédicaces réunira plus de 50 auteurs, parmi lesquels Yann Queffelec, Yasmina Khadra, Jean des Cars, Roland Dumas, Irène Frain, Eliette Abecassis, Frederic Beigbeder, Natacha Polony, Christine Ockrent, Régine, Claude Lelouch et bibi!

 

Communiqué

Le BDKM n’est pas en mesure d’assurer le suivi de l’actualité royale durant une période indéterminée. La publication des articles s’interrompt pour des raisons personnelles. Il en est de même sur FB. Merci de votre compréhension.

Nouvelles photos du prince Louis

Ces portraits feront votre dimanche. De sorties inattendues en clichés inédits, les Windsor sont en haut de l’affiche. Quand ils n’occupent pas le devant de la scène, des polaroids jamais vus font parler d’eux. Ils ont gardé le meilleur pour la fin. Deux nouvelles photos extraites du portfolio, réalisé par Chris Jackson, à l’occasion du 70e anniversaire du prince de Galles, sont dévoilées, quatre jours après la fête grandiose organisée par la reine Elisabeth au palais de Buckingham. La cahier spécial figure dans le supplément du Sunday Times magazine, sous le titre de “Granpa Wales” (c’est ainsi que le surnomment ses petits-enfants). Et la famille royale d’Angleterre se livre dans son intimité.

Chris Jackson

L’auteur de ces portraits décrit le septuagénaire aux anges en la présence des héritiers.  “Il tient George et sa sœur par la main-la relation avec le troisième prétendant à la couronne se renforce à mesure que le garçonnet grandit-et couvre Louis de baisers”, observe le témoin, qui est aussi le mari de Natasha Archer, personal shopper de la duchesse de CambridgeLa scène empreinte de tendresse est à croquer. Le prince Charles étreint son petit-fils. Nous sommes toujours dans le parc de Clarence House, en septembre. Les oiseaux chantent, le soleil perce à travers les feuillages. Le benjamin de la fratrie Cambridge appuie sa tête contre la joue de grand-père Wales. Le poupon a les yeux rieurs, la menotte dodue dans la bouche. La poussée des dents de lait lui titille les gencives.

Chris Jackson

Chris Jackson

Sur l’autre composition de groupe, baby Louis se penche en avant pour taquiner Charles. La mère ne cherche pas à empêcher l’élan naturel, elle laisse faire, un sourire approbateur sur les lèvres. Tous les regards de l’arrière-plan se focalisent alors sur le poupon. Les enfants n’ont pas leur pareil pour briser le côté formel d’une séance photo. Le petit-frère de George et Charlotte apporte la touche de naturel qui manquait et vole la vedette aux aînés. On retrouve également le cliché de la duchesse de Cambridge présentant son petit-fils à son beau-père, qui a fait dernièrement la une du Daily Express. L’occasion de voir de plus près les délicieux petits chaussons du Cadum. Sur un autre bonus partagé avec les internautes, le futur roi en uniforme pose entouré de ses fils. C’est une version moins figée de celle dont le Royal Mail a tiré les timbres collector. La seconde nous replonge dans les coulisses de la garden-party de mai. La duchesse de Sussex a fière allure, coiffée de son chapeau incliné sur le côté. Appuyé sur son parapluie, le duc de Cornouailles campe le parfait gentleman. Enjoy!

KP

KP

Kate à la réception de la Fondation Royale

Les “Fab Four” de sortie. C’est un tourbillon d’engagements! Hier soir, le quatuor princier présidait à la soirée annuelle de la Fondation Royale organisée à Victoria House, Londres. Que portaient les duchesses? L’une était en rouge (encore une ancienne robe), l’autre en noir. Le chanteur Tom Walker s’est chargé d’ambiancer la scène. Il s’est dit honoré de se produire devant leurs altesses royales. Cet événement se passe normalement à l’abri des caméras mais Kate, qui occupe l’espace médiatique, avait trop envie de remettre sa robe Finella qui plait tant à ses admiratrices. La duchesse de Cambridge l’aime tellement qu’elle la possède aussi en noir. Quand on aime, on ne compte pas! Il va falloir organiser une séance photos car le portrait officiel commence à dater. L’institution à vocation philanthropique animée par les princes d’Angleterre et leurs épouses compte désormais une nouvelle ambassadrice…

The Royal Foundation

Victoria House London

Finella by Preen vue au Canada (2016)

Casa Jenny Packham

22 novembre 2016 trophées Place2Be

@ Tom Walker

@ Tom Walker

Yves Saint Laurent Le soleil et les ombres

A treize ans il voyait son nom écrit en lettres d’or sur les Champs-Elysées. A 21 ans, il succède à Christian Dior et devient le plus jeune couturier au monde. Ainsi commence la légende du dernier empereur de la haute couture. Après l’allure éternelle de Chanel, je vous raconte le style Yves Saint Laurent.

Retrouvons-nous à L’Écume des pages le 22 novembre!

 

 

 

Kate et William une visite surprise à la BBC

La duchesse de Cambridge omniprésente en novembre. Hier, elle apparaissait en reine du glamour derrière la vitre de la Bentley, en route pour le palais de Buckingham où se tenait la soirée d’anniversaire du prince Charles. La revoici aujourd’hui en bleu, une couleur qui revient, dans une robe à plis plats que l’on connaît déjà.

Getty Images

La sortie inattendue se passe dans les locaux de la BBC. Kate et William font bloc contre le harcèlement. Le prince n’est pas venu seul. Son épouse le soutient et l’accompagne. Le harcèlement est un sujet d’actualité. Le même jour, notre Première dame rend visite à une classe de lycéens de Clamart. L’ancien professeur de français s’engage pour libérer la parole. Au Royaume-Uni, la semaine anti-harcèlement bat son plein. Des écoliers très impliqués dans la lutte, présentent leur projet au couple princier: une vidéo écrite et réalisé par les jeunes écoliers, intitulée Stop, Speak, Suport. La rencontre a lieu à la BBC.

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Confortablement assis dans un canapé Chesterfield, ils s’entretiennent, pendant que les photographes les mitraillent. Le prince d’Angleterre est très engagé dans la lutte contre les formes d’intimidation, qui s’exercent en  général en dehors du cadre scolaire (téléphone, réseaux sociaux, Internet). Il a fait de la lutte contre le cyber-harcèlement la pierre angulaire de son engagement associatif. Une TaskForce a vu le jour. En tant que père, le duc se sent d’autant plus responsable et milite pour briser le silence. Il a rencontré des familles et des enfants très impactés par le fléau. Beaucoup d’entre eux ont perdu un être cher, suite aux campagnes de harcèlement dont ils ont été les cibles. Les Cambridge ont profité de leur passage à la BBC pour lancer une application en direct du plateau télé.

Getty Images