Latest Posts

Kate à Wimbledon

La marraine royale honore de sa présence la très controversée édition 2022. Wimbledon bannit de son gazon les équipes russes et biélorusses, à cause de la guerre d’Ukraine. Une décision vivement critiquée par les instances tennistiques.

Après avoir pris quelques jours de repos, la duchesse de Cambridge revient dans la lumière. Elle fait son pèlerinage annuel à Wimbledon, rendez-vous incontournable de la Café Society. Va-t-elle porter du blanc, couleur officielle de l’évènement, du pastel, des tons plus vifs ? Le pantalon va-t-il éclipser les robes ? Que nenni, l’icône ne change rien à ses essentiels. La robe gagne le match.

Wimbledon 2021: une robe structurée et d’autres talons, un exemple à suivre

Au programme, l’éternel duel Nadal-Djokovik, le grand retour de Serena Williams, 40 ans, amie intime de la duchesse de Sussex et les célèbres mimiques de Kate !

L’épouse du prince William, à qui la reine a confié les rênes du All England Lawn Tennis & Croquet Club en 2016, n’a manqué le tournoi qu’une seule fois : enceinte jusqu’aux dents de son fils George, elle n’a pas assisté au sacre du tennisman Andy Murray. Puis, il y a eu l’interruption forcée due au Covid.

La duchesse fait plusieurs apparitions très remarquées aux parties clés (quart de finale, demi finale et finale). Son prince charmant l’accompagne. L’année dernière, Kate occupait la tribune réservée aux Windsor en compagnie de son père. Désormais, l’honneur lui revient de récompenser le champion. Jadis ce rôle incombait au duc de Kent, cousin de Sa Majesté et co-président de l’institution.

C’est probablement à Wimbledon que Mrs Cambridge assurera ses dernières obligations, avant de prendre des vacances bien méritées. Les classes des aînés se terminent le 8 juillet, Louis sera en congé le 6. Le beau monde emménage au Cottage Adelaïde de Windsor cet été.

Demain, le prince William dispute un match de polo. Son épouse et les enfants sont pressentis.

Les prochaines visites sur le court central seront traitées dans cet article.

Première apparition de la marraine du tennis au neuvième jour du tournoi. Le couple star élégant et souriant
Kate envoie un baiser à ses parents
Du bleu et des pois blancs…le style Kate

La duchesse affiche un brushing plus raide

Le vide-dressing de Chloé

Un pantalon à fleurs et des compensées, Chloé vous présente deux pièces à glisser dans la valise de l’été. Les frais de port sont inclus.

Kate assiste au match de rugby Angleterre vs Pays de Galles

Kate rend hommage aux armées

La duchesse met la couleur kaki à l’honneur. Le Palais publie une série de photos à l’occasion de la Journée des forces armées. Une dédicace rédigée par la soldate princière illustre les clichés inédits.

Sur le front le week-end. La duchesse de Cambridge célèbre le jour des armées en témoignant reconnaissance et gratitude aux “hommes, femmes du passé et du présent, ayant servi la nation sur terre et en mer, au péril de leur vie, au Royaume-Uni et dans le monde”.

Les images mises en ligne remontent à novembre 2021. A cette date, la marraine des Cadets de l’Air rejoignait le centre d’entrainement de l’Académie militaire de Pirbright et prenait part aux manœuvres, encadrée par la 101ème brigade de logistique de la British Army. La recrue d’un jour se dit privilégiée d’avoir eu l’opportunité de voir les troupes à l’œuvre. Elle ajoute dans son message qu’elle ira bientôt à la rencontre des régiments de la Royal Navy et de la Royal Air Force.

En parka et bottillons avec les soldats de la British Army
En manœuvre en tenue de treillis. L’imprimé camouflage est le motif préféré de son fils George

Casquée et en liaison, soldate Kate assure

Kate et William dans le Cambridgeshire

Le déplacement s’effectue en lien avec le Jubilé de Platine. Il comporte plusieurs étapes. Robe et pardessus frôlent la cheville…la duchesse Catherine ne déroge pas à son code vestimentaire.

Les membres de premier plan se partagent l’affiche avant les congés d’été. Les Galles sont au Rwanda, les Wessex revenus d’une tournée à Gibraltar et Chypre, les Cambridge, qui ont représenté la reine en Outre-mer, restent en Grande-Bretagne, au service de la Couronne. Le prince héritier et son épouse ont des journées bien remplies et un déménagement à finaliser.

En route pour Cambridgeshire, au plaisir de vous voir” ! tweetent les communiquant du Palais, tandis que le convoi se dirige vers sa destination. La venue des émissaires princiers décuple la joie des habitants. En cette première Journée du comté du Cambridgeshire, on présente au duc et à la duchesse les associatives locales. L’évènement a aussi pour but de lever des fonds destinés à financer l’hôpital pédiatrique. La présence de la princesse des enfants devrait remplir la cagnotte. Friands de convivialité et de belles rencontres, Kate et William s’offrent un moment de communion avec leurs sujets. Ils font un dernier stop à la kermesse. La duchesse tombe le manteau et chausse ses compensées, plus adaptées pour une partie de football. Une toile commémorant leur visite s’expose au musée Fitzwilliam. La diplômée en histoire de l’art la trouve stupéfiante.

Le tournoi de Wimbledon va occuper la marraine du tennis britannique dans les semaines à venir.

Arrivée du couple princier: une surprise attend à l’intérieur
La admire la toile grandeur nature de Jamie Coreth
Les Cambridge plus vrais que nature par Jamie Coreth. Kate porte sa robe en lamé Falconetti by Vampire’s Wife
Les Cambridge viennent de découvrir leur portrait exposé au Fitz Museum
Robe Madison LK.Bennett mise en privé
Pochette Natasha Riviera & escarpins Rebecca Emmy London
La marraine de EACH retrouve ses protégés
Atelier dessin sponsorisé par son association EACH
Visite des maisons modulables mises à disposition de personnes fragiles par l’association locale Jimmy’s
Séquence fun : Kate a emporté ses espadrilles Castaner

Les Cambridge célèbrent Windrush Day

En cette date hommage, le couple princier couvre deux engagements. Très prisé par Kate, le duo blazer-pantalon est plus que jamais d’actualité.

Toujours prêts à assurer le service royal, le prince William et son épouse effectuent deux engagements, en lien avec les célébrations de Windrush Day commémorant les migrations caribéennes.

En gare de Waterloo, le duc et la duchesse ont dévoilé une statue symbolisant le courage et la résilience de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants qui se sont rendus au Royaume-Uni dans l’espoir de commencer une nouvelle vie de 1948 à 1971. En début de matinée les émissaires de la reine ont fait plus ample connaissance avec les jeunes générations issues de la communauté britanno-caribéenne.

Demain, Kate et William assisteront à la course hippique de Newmarket !

A Brixton House la duchesse sympathise avec les enfants
Les Cambridge font une halte à l’association Elevate
Les nouvelles Bo maximalistes de la duchesse
Kate a recyclé son blazer vu en Jamaïque
Sac Amberley Mulberry, tailleur pantalon McQueen , boucles- d’oreilles “Florence” Chalk Jewelry

Le look de la princesse Beatrice à Ascot

Une silhouette minimaliste se fraye un passage parmi la grand messe des excentricités du Royal Ascot. Elle mérite que l’on s’y arrête. Madame Mapelli-Mozzi brille par son élégance.

Adepte des vestiaires pointus des créateurs, la princesse Beatrice d’York nous livre sa version du fameux style Ladylike. Sa robe crème à plis plats est divinement bien accessoirisée. La maman de la petite Sienna fait un sans faute. Elle préfère le canotier au chapeau volière, la pochette dans les tons et les sandales assorties. Aucune surcharge de bijoux ne vient alourdir l’ensemble.

Beatrice donne ses lettres de noblesse au célèbre adage less is more. Un exemple à suivre !

Les Mapelli-Mozzi à Ascot le 15 juin

Le prince William fête ses 40 ans

Happy birthday ! Le réseau social princier lâche les ballons. Le prince héritier célèbre son anniversaire le jour de l’été. Aucun portrait officiel ne l’immortalise. Le digne fils de Lady Di se distingue en accomplissant une bonne action.

Sur la pièce souvenir frappée par la Monnaie royale, le futur roi regarde vers l’avenir. Hier, le prince des cœurs a enfilé le gilet rouge et le jean. William, que le sort des sans-logis à marqué dans sa chair dès son plus jeune âge, a proposé aux passants le numéro spécial d’un magazine vendu au profit des personnes en difficulté. Le père de George, Charlotte et Louis envisage d’emmener ses enfants visiter les SDF. Il souhaite perpétuer la tradition instaurée par sa mère la princesse Diana.

Les mesures sanitaires en vigueur durant les pics épidémiques ont empêché les Windsor de se réunir aux dates anniversaires. La duchesse de Cambridge a prévu une fête estivale sur les terres de Sandringham, regroupant quelques proches tels que le prince Charles, son épouse, la princesse Anne et peut-être la reine. Ce serait l’occasion idéale de marquer le coup des quarante ans respectifs des Cambridge.

William et les enfants fêtent les pères

Une photo fait la une du Twitter des Cambridge à l’occasion de la Fête des pères. Le prince et ses trois enfants offrent leurs plus beaux sourires au photographe privé. William est immortalisé dans son plus rôle.

C’est un portrait au naturel, baigné d’une belle lumière et empreint de spontanéité que le père de famille souhaite partager en ce jour spécial. Il s’agit d’un ancien cliché de vacances dévoilé en ce jour festif. Ce n’est pas la duchesse, connue pour ses instantanés maison, qui officie derrière l’objectif mais le même auteur que celui de la carte de Noël, réalisée dans le désert, lors des vacances en Jordanie. Tout comme celles de sa mère, la robe Mango de la petite princesse a provoqué un pic d’achats.

Une fois de plus, Louis le benjamin crève l’écran. Il vole la vedette à son daddy. Le second prétendant au trône célèbrera son quarantième anniversaire mardi.

La famille modèle dans le désert de Jordanie

Kate à Ascot

Le duc et la duchesse font une halte très médiatisée au grand prix d’Ascot, l’évènement le plus couru du calendrier mondain. Leur arrivée en calèche fait crépiter les flashs. La toilette de Kate ne nous réserve aucune surprise.

Aussi inventifs soient-ils, les bibis de la haute société ne créent pas le buzz, contrairement à ceux de la plus célèbre tête à chapeaux. Le Royal Ascot a ses propres codes. Amplitude du couvre-chef, tenue réglementaire. Cette année, les festivités se déroulent sans mesures Covid et avec un certain assouplissement des exigences vestimentaires côté public. C’est autre chose dans le carré royal. Et ce n’est pas la très conservatrice duchesse Catherine de Cambridge qui fera valser l’étiquette !

Une sacrée ambiance règne dans la tribune royale

Cinq jours durant, les Windsor dépêchent leurs membres de premier plan à l’élégante manifestation. Les landaus décapotés traversent le champ de course. Le prince Charles ou la princesse Anne ouvrent la procession. Ce vendredi, avant- dernier jour des festivités, le couple phare de la Maison royale fait un tour d’honneur sous un soleil écrasant. Sa Majesté, qui n’habite qu’à quinze minutes de l’hippodrome, déclare forfait.

L’année prochaine, Kate et William n’auront qu’une courte distance à parcourir pour s’y rendre. Ils vont poser leurs bagages au Cottage Adelaïde cet été. Dans cette demeure sobre, ils devraient se passer de personnel, ainsi que le rapporte le Sun. Cet énième adresse va leur permettre de se rapprocher de la souveraine et des Middleton.

Qu’en est-il du look de la duchesse ? On connaît ses préférences pour les pois et les coiffes en fleurs. Hissée sur ses talons hauts, habillée longueur chevilles, elle foule l’herbe du paddock suivie de près par son fringant gentleman.

La princesse aux petits pois porte les boucles d’oreilles de Diana. La duchesse a fait changer la taille des perles
Robe en crêpe de soie Alessandra Rich
Chapeau Naeva Sally Ann Provan

La princesse des enfants aux mannettes

C’est une date importante pour la duchesse de Cambridge. Au titre de sa fondation sur les premiers âges de la vie, elle réunit les hautes sphères de la santé et de l’éducation autour d’une table ronde. Le costume est de rigueur. Kate l’a voulu rose pastel, en phase avec le thème du jour.

Ascot attendra. Les obligations caritatives passent au premier plan. Peut-être verra-t-on le bibi de Kate en fin de semaine : le prix hippique s’achève samedi.

En prenant sous son aile protectrice les plus jeunes générations, la duchesse ambitionne de redessiner le futur. Il suffit de la voir jouer son plus beau rôle ( guider George et Charlotte dans l’apprentissage du métier royal , garder un œil affûté sur Louis qui a hérité du surnom de “chenapan” de son grand-frère ), pour deviner quelle mère exemplaire elle est au quotidien et quel travail elle fera en tant que marraine royale.

La petite enfance est au centre de la réunion qu’elle supervise à la Royal Institution. C’est son œuvre, l’axe majeur de son engagement caritatif. Plus de 500.000 personnes ont répondu à l’enquête historique initiée par ses soins. Les fameuses “5 grandes questions” sur les moins de cinq ans ont suscité le plus grand nombre de réponses jamais enregistrées à un sondage.

Entourée de membres du gouvernement et de représentants du secteur social, l’influente duchesse ouvre le débat. Le thème de la réunion porte sur les recherches à venir et sur l’opportunité de façonner l’avenir en se focalisant sur le développement des plus jeunes.

La rose anglaise se retrousse les manches

La femme d’affaires en grande discussion avec monsieur Sajid Javid ministre de la santé
Rouge à lèvres rose et bijoux collection Empress Mappin & Webb