Latest Posts

Kate et William à Sunderland

Le duc et la duchesse sont dans la ville portuaire de Sunderland. Ils doivent inaugurer un espace culturel et visiter un pont en avant-première. Comme toujours, l”annonce de la visite princière agite les esprits. Avant de se rendre dans l’ancienne caserne de pompiers reconvertie en centre d’arts, les Cambridge vont vers leurs sujets. Il y a ceux qui photographient et ceux qui donnent les peluches et les dessins. Si un sympathisant aborde le sujet du bébé royal, les intéressés éludent la question ou envoient les fans sur une fausse piste.

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Wenn

Getty Images

Installé dans l’un des bâtiment les plus emblématiques de la ville, inhabité durant vingt-deux ans, le nouveau centre d’arts et de musique fait de Sunderland une pépinière de jeunes talents. Les enfants se forment à plusieurs discipline artistiques dans les studios mis à leur disposition. Il règne dans les lieux une atmosphère à la Fame. Kate et son époux assistent à plusieurs représentations. La chorégraphie Bollywood des jeunes danseuses leur rappelle les Indes galantes. La duchesse se voit remettre plusieurs Bindi pour Charlotte. Au bistrot The Engine Room, ils s’entretiennent avec les représentants de différentes communautés. On tatoue une fleur au henné sur la main de la duchesse, en lui expliquant que le motif disparaîtra d’ici deux jours.

Reuters

Reuters

Reuters

William et sa moitié remontent en voiture pour assurer la suite du programme. L’intendance a rangé une paire de bottes plates dans le coffre de la limousine. La duchesse de Cambridge a aussi glissé un élastique dans sa pochette. Il lui sera utile quand il s’agira de ramasser ses cheveux en queue de cheval pour mieux coiffer le casque de chantier.

Getty Images

Getty Images

Sunderland et les générations futures s’enorgueillissent du pont flambant neuf. Le Northern Spire enjambe la rivière Wear. Le duc et son épouse découvrent la structure sous un beau soleil d’hiver. Ils mesurent les prouesses d’ingénierie accomplies et contemplent le panorama. C’est le premier pont construit au-dessus de la rivière depuis plus de quarante ans. Son pylône central est plus haut que la tour de l’horloge de Big Ben, deux fois plus haut que la colonne Nelson. Il sera opérationnel au printemps. La construction va permettre de désengorger la ville et de stimuler l’économie locale et régionale. Il y a 6000 emplois à la clef. A tour de rôle, le duc et la duchesse resserrent les boulons. “Si le pont s’écroule, vous saurez qui blâmer”, plaisante le prince.

Stephen Lock/I-Images

C’est probablement la dernière fois qu’ils se montrent ensemble. La future maman va bientôt quitter la scène publique. Plus que deux sorties à honorer fin février. La prochaine fois qu’ils réapparaîtront, les heureux parents nous présenteront leur nouveau-né.

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Getty Images

 

 

 

Advertisements

La fashion party de Kate et Sophie

La création s’invite au palais. Elle déserte les défilés mais dynamise la création britannique et l’industrie textile. A la ville, la duchesse de Cambridge met à l’honneur les couturiers de sa patrie. La jeune femme la plus photographiée au monde fait rayonner la couture anglaise sur l’échiquier de la mode. Les noms de Catherine Walker, Alexander McQueen, Alice Temperley, Burberry, Mulberry, Jenny Packham signent ses sorties. Son style royal fait vendre robes, manteaux et accessoires.

PA

PA

Getty Images

PA

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Hier, ses bijoux précieux ont illuminé la nuit des BAFTA. Les dames de la cour reçoivent les créateurs à Buckingham, en pleine Fashion Week londonienne. Le salon de musique a des airs de show room. Et Anna Wintour-en Erdem-est de la fête! La rédactrice en chef de Vogue américain, rêvait de mettre son altesse royale en couverture du numéro de septembre. Ce soir, elle fait plus ample connaissance avec l’icône royale. La duchesse de Cambridge et son acolyte la comtesse Sophie de Wessex, animent l’événement, au nom de la reine et du Commonwealth Fashion Exchange. La princesse Béatrice d’York (Erdem) est venue en renfort. Très complices, Kate et Sophie passent un bon moment quand l’actualité royale les réunit. C’est la première fois que le duo se partage la tâche sous les flashs. Les deux maîtresses de maison observent les créations exposées. Kate s’attarde sur une robe rose shocking, effleure une dentelle. Sophie s’intéresse à un bas de robe. Elles voient la mode sous toutes les coutures et parlent chiffons avec les professionnels.

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Stella McCartney (Alpha Press)

Naomi Campbell (Alpha Press)

KP

KP

KP

L’initiative promue ce soir par les représentantes de la couronne, a pour but d’associer les créateurs anglais aux artisans des 52 pays membres du Commonwealth, de promouvoir la production durable, et ce, en prélude au congrès des chefs de gouvernement du Commonwealth qui se tiendra à Londres au mois d’avril (Commonwealth Heads of Government Meeting). De grands noms du prêt-à-porter tels que Stella McCartney et Karen Walker se sont associés à des créateurs émergents pour faire fusionner les compétences.

Getty Images

Pour lancer le consortium créatif, la duchesse et la comtesse se sont mises sur leur trente-et-un. Kate et Sophie font deux propositions. L’une est en Erdem, l’autre en Burberry…

Erdem Suzi dress

Anita Dogre Kundan Pearl Drop Earrings

Prada

 

Kate et William aux BAFTA

Soirée septième art à la sauce britannique. La nuit londonienne se change en nuit hollywoodienne. Un interminable tapis rouge court jusqu’aux marches du  Royal Albert Hall. Un souffle de glamour. Le Royaume-Uni récompense les stars internationales et les productions grand écran. Le gala se tient en présence du prince William, président de l’académie des arts du cinéma et de la télévision, et de son épouse.

Getty Images

Getty Images

Getty Images

PA

Rex

Jennifer Lawrence (Rex)

Natalie Dormer (Getty)

Cressida Bonas (PA)

Angelina Jolie (Abaca)

Isabelle Huppert (PA Wire)

Noir c’est noir. Une seule couleur s’impose. Celle de la colère, arborée à l’unisson par les comédiennes en signe de ralliement à leurs sœurs des Golden Globes, et en soutien au mouvement Time’s Up, lancé dans le sillage de l’affaire Weinstein. Les stars se drapent dans le noir. “Nous sommes là pour vous. Nous vous entendons”, déclare Gemma Arterton à une journaliste qui lui tend le micro. Kate va-t-elle jouer la dame en noir? Cette question hante les esprits. “La duchesse de Cambridge va se retrouver au milieu d’un champ de mines diplomatique”, écrit le Telegraph dans ses colonnes. Il n’appartient pas aux membres de la famille royale de prendre position ni d’exprimer des opinions politiques. Les Windsor restent au-dessus de la mêlée. Du noir, Mrs Cambridge en a déjà porté à plusieurs reprises, en dehors des cérémonies du Souvenir. Au dernier gala, elle avait choisi un fond noir parsemé de fleurettes.

Getty Images

Getty Images

Bracelet porté au Met de New York

Jaime Mascaro “Pretty ballerina”

Prada

Pendant que Salma Hayek, Jennifer Lawrence et Angelina Jolie offrent leur plus beau profil aux photographes, Amanda Cook Tucker apporte la touche finale à la coiffure princière. C’est une maman parée et parfumée qui embrasse ses chérubins avant de partir. Les sirènes des motards retentissent. L’escorte se rapproche. Ils arrivent! Le couple princier referme le bal des invités. N’en déplaise aux stars, les objectifs sont tous braqués sur la duchesse. C’est elle qu’on veut voir. Elle que le public attend.

Getty Images

I-Images

L’épouse de William n’a pas résisté à l’idée de se dorer à la lumière des projecteurs. Elle affiche sa neutralité en arborant un vert bronze rehaussé d’une parure en émeraudes et diamants. Les différents tons de verts et le maquillage plus soutenu des paupières, font ressortir ses prunelles. La duchesse ne montre rien. En tant que femme, elle se sent proche des indignées par le cœur et la pensée. Sa robe en mousseline de soie Jenny Packham ressemble comme deux gouttes d’eau à la bleu nuit. Ce modèle taille empire fait la part belle à ses rondeurs. Le prince porte un smoking coupé sur mesure par un maître tailleur de Savile Row. Les Cambridge installés, la fête du cinéma peut enfin commencer. Joanna Lumley, l’inoubliable Purdey de Chapeau melon et bottes de cuir, déclare ouverte la nuit des Oscars anglais.

Getty Images

Razzia sur les résilles à chignon

C’est dans l’hair. La coiffeuse de la duchesse de Cambridge préserve les chignons de sa cliente à l’aide d’un filet invisible. L’épouse du prince d’Angleterre se doit d’être impeccable en public. Les coiffures laissant s’échapper des mèches folles appartiennent au passé. Désormais, les chignons réalisés par Amanda Cook Tucker défient le temps. Une fois le secret de la résille dévoilé, “l’effet Kate”a dopé les ventes de l’accessoire capillaire utilisé par les ballerines. Le BDKM a sélectionné pour vous la version classique et l’autre en dentelle. A moins de 10€ la résille, à vous le chignon insubmersible. Cette coiffure fera son effet à la soirée de la Saint-Valentin.

A Ascot

Bataille de la Somme

Les indispensables d’Amanda Cook Tucker

Le Jam roly-poly

C’est en aidant sa mère que la fille aînée a appris à préparer les repas. Carole Middleton est un excellent cordon bleu. Tout ce qui sort de sa cuisine enchante les papilles. A l’époque de la romance, la petite amie du prince prend les choses en main: son boyfriend est dangereux quand il se rapproche de la table de cuisson. Kate règne en maître dans la cuisine du cottage d’Anglesey. En public, William n’hésite pas à railler ses talents de cuisinière. “Voilà pourquoi je suis si mince”, plaisante-t-il.

A la table Cambridge, une cuisinière italienne mitonne les plats. La mère de George et Charlotte met volontiers la main à la pâte à ses heures perdues. Surtout quand les enfants réclament à tue-tête le gâteau roulé à la confiture de mummy. Let’s do it! Le chef enrôle ses trésors dans l’aventure. Tabliers pour tout le monde. Kate se réserve l’opération la plus minutieuse consistant à enrouler la génoise dans un torchon humide. Les commis étalent la confiture en suçant le bout de leurs doigts.

C’est un dessert qui fleure bon l’enfance. Posé au centre de la table, ce gâteau intemporel fait l’unanimité. Action.

Ingrédients

120 g de farine

120 g de sucre

4 œufs

Confiture de fraises

Sucre glace

Préparation

Battre quatre jaune d’œufs et 120 g de sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Battre quatre blancs en neige

Mélanger 120 g de farine + une pincée de sel au mélange sucre-oeufs

Incorporer délicatement les blancs en neige

Préchauffer le four à 180° (thermostat 6)

Disposer une feuille de papier sulfurisé beurrée sur la plaque du four

Étaler la génoise sur la feuille de cuisson

Cuire 12 mn

Faire refroidir sur un torchon humide sans ôter le papier sulfurisé

Enduire d’une couche de confiture

Rouler le gâteau précuationneusement

Envelopper dans de l’alu et laisser refroidir au frigo

Couper les extrémités et recouvrir de sucre glace

Saupoudrer le gâteau de sucre glace avant de servir

Le conseil du BDKM: pour donner une touche British à ce dessert, remplacez la confiture de fruits rouges par une crème au lemon curd.  A vous de jouer!

 

 

Kate inaugure un centre de soins pour personnes dépendantes

La duchesse de Cambridge reprend le fil de ses patronages. Elle intervient en tant que marraine Action on Addiction, une association spécialisée dans l’aide et la réinsertion des personnes dépendantes. L’oeuvre placée sous patronage royal depuis 2102 et l’Université de Bath, proposent aux étudiants un module spécialisé sur les addictions. L’organisme caritatif travaille également en milieu carcéral. La bienfaitrice avait rendu visite aux détenues de la prison du Surrey en 2015. Cette expérience avait beaucoup touché la duchesse. Elle avait confié, combien elle était reconnaissante aux prisonnières d’avoir partagé avec elle leurs histoires personnelles.

Rex

Rex

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Comté d’Essex, le ciel est bleu et le soleil au rendez-vous. Une passante interpelle son altesse royale. Il est question du mariage d’Harry. La duchesse lui répond: “oui tout cela est très excitant. Nous avons deux mariages à célébrer”. Une autre admiratrice lui offre des fleurs, et demande à voir de plus près la bague de fiançailles.

Getty Images

Bleu royal. Le manteau court dévoile un joli jeu de jambes. Regardez mes gambettes et oubliez mon ventre, pense la visiteuse. Fraîchement retournée de son odyssée frileuse, Kate se consacre à une cause qui lui est aussi chère que celle de l’équilibre émotionnel. Dans une prise de parole récente, elle déclarait vouloir s’engager pour la jeunesse et les plus vulnérables. Elle inaugure aujourd’hui le centre de soins de Wickford. Les regards et les objectifs sont braqués sur elle. Et voilà que son talon se prend dans une grille! Une situation embarrassante, typiquement féminine, qui rappelle celle de la fête de la St-Patrick. L’épouse du prince William gère la situation et dégaine un sourire ravageur. Table ronde, rencontre avec les membres de la communauté Clouds, entretiens avec les professionnels de santé sont les temps forts de cette sortie. “Vous comptez beaucoup pour moi”, déclare la marraine dans son allocution improvisée.

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Le 19 février, la duchesse reviendra sur le devant de la scène (soirée dédiée à la création britannique à Buckingham). La mère de George et Charlotte devrait bientôt prendre ses distances avec la vie civile pour se préparer à jouer son plus rôle: devenir maman pour la troisième fois.

Getty Images

Goat Ellory Bow Detail Coat

G Collins & Sons Tanzanite Earrings

Beulah Aspinal Clutch

Power Point Stuart Weitzman

Les cheveux de Kate recyclés en postiche

Sa chevelure fait rêver les femmes. Catherine de Cambridge c’est d’abord une toison dense et brillante. Le fameux brushing à la Kate Middleton réclamé par les clientes à leur coiffeur. Des années durant, elle a repoussé le crime de lèse majesté. Frange, demie-queue, pointes effilées, lui ont permis de différer le Jour J.

Variations sur cheveux longs

Nouvelle tête à Wimbledon

La marraine de Wimbledon présente sa nouvelle coupe sur le court central. C’est un carré vague. Joey Wheeler officie au salon Richard Ward et coiffe Kate à domicile. Il lui conseille de les raccourcir de vingt centimètres, car il n’arrive plus à les dompter. Prête pour le sacrifice, la princesse aux cheveux longs a une idée lumineuse et généreuse. Eurêka! Elle se dit que ce serait bien de faire une bonne action. Et si nous prélevions les mèches pour en faire des perruques pour les petites filles atteintes de cancer, au lieu de s’en débarrasser?

Joey Wheeler Royal Hairdresser

Little Princess Trust propose des prothèses capillaires aux patientes. Qu’y a-t-il de plus féminin qu’une chevelure? Ces cheveux brossés tous les soirs par les mamans pour mieux les fortifier, tombent par poignées, sous les effets de la chimiothérapie. Les échantillons sont donc prélevés à la demande de la duchesse de Cambridge, puis envoyés sous pseudonyme à l’association. Sur l’étiquette il est juste mentionné que le don provient d’une sympathisante résidant dans les environs de Kensington. Mais Figaro fait une révélation ébouriffante au Daily Express. Il vend la mèche. L’information se propage aussitôt sur les réseaux sociaux, provoquant l’ire du palais. L’association Petite Princesse s’est dite ravie de cette initiative: “c’est charmant de savoir que quelque part, une petite fille recevra un postiche fait avec de vrais cheveux de princesse”.