Latest Posts

Kate s’accorde un break

Pause. Les obligations s’interrompent, le temps des vacances scolaires de George et Charlotte. Leur maman va pouvoir se consacrer pleinement à la vie de famille, ce trésor qu’elle promeut à travers le Royaume-Uni. Kate s’absente-les Cambridge ont sans doute pris le clef des champs du Norfolk-et le palais diffuse une vidéo résumant les temps forts de son engagement pour la petite enfance. 200.000 personnes ont déjà rempli le questionnaire. La duchesse relance son sondage et encourage ses sujets à répondre aux 5BigQuestions afin “de contribuer au changement positif et durable des générations à venir”. Elle sera de retour le 25 février (santé mentale). Le lendemain, la marraine de l’association SportsAid se rendra à l’Olympic Park de Stratford.

Escapades irlandaise et écossaise

ll faudrait changer l’expression “la tournée des grands ducs” en “tournée de la grande duchesse”, tellement la princesse du Royaume-Uni occupe le devant de la scène. La voilà repartie pour de nouvelles aventures. Read More

La jupe léopard

Les femmes qui portent ce motif aiment l’amour”, murmure Françoise Dorléac à propos d’un corsage, La peau douce, film de François Truffaut.

Léopard ou panthère, les couturiers lâchent les fauves dans la ville. L’imprimé phare des années 50-60 se réinvente au gré des époques et des saisons. Il figure dans la grammaire de monsieur Saint Laurent. Très tôt, l’amoureux de l’exotisme l’intègre dans la garde-robe de la femme moderne, sous forme de blouse col lavallière, caban, robe drapée, jupe dansante coordonnée à l’iconique saharienne. L’imprimé venu de la brousse fait un retour très remarqué en 2018, décliné en veste doudoune en fourrure synthétique. Cet hiver, Levis tapisse de léopard l’intérieur de son blouson en jean. Le dessin jungle va du plus estompé à la haute définition. La mode l’exploite également sous forme d’accessoires divers et variés chargés de donner un coup de peps au look. Les bad girls qui cultivent l’allure underground ne jurent que par la mini, enfilent un tee-shirt à messages, se parent de cuir et de clous, décalent leur micro avec des godillots. Les femmes fatales se glissent dans la forme crayon, plus sulfureuse, et se hissent sur des stilettos vertigineux. Les romantiques plébiscitent le modèle plus sage, plissé bohème.

Princière avec des bottes à talons aiguilles

Mieux vaut le dompter! C’est ainsi que procède la duchesse de Cambridge, réputée pour sa sobriété distinguée. Kate ne joue pas dans la même Cour que la fashion victim. Elle calme le jeu en tempérant par du noir.

La Zara de la duchesse

La jupe féline relancée par son altesse royale offre aux plus timides une chance de la ré-apprivoiser. Comment la porter? D’abord, on s’en procure une sans attendre le réassort. Toutes les marques en font. Choisir un modèle à passants: elle est plus seyante quand on lui souligne la taille. Zara mise sur une chemise minimaliste…une piste à suivre. L’hiver, on privilégie un pull près du corps sous un blazer en tweed bien ajusté et ceinturé-effet structuré assuré-et on chausse des bottes cavalières. La jupe léopard est plus belle l’été sur une peau hâlée, avec une chemise militaire ou une chemise en jean used. Elle cartonne aussi, portée avec un simple tee-shirt blanc. On oublie les bijoux, on pense aux mules plates plutôt qu’aux baskets qui alourdissent la silhouette.

Reine de la jungle: jupe New Look, marcel Petit Bateau, mules Bottega Veneta, panier Maud Fourier

 

Kate au service des enfants

Elle court, elle court, la duchesse. Son chauffeur fait des kilomètres, sa passagère occupe la scène médiatique tout en distinction et simplicité. Des étoiles dans les yeux des enfants, les caprices du vent, un breakfast royal…la princesse des enfants est au zénith de sa popularité. Read More