Author: Lynda

L’adieu à Philip

Un pan de l’histoire monarchique s’écroule le 9 avril. Un faire-part annonce la disparition de l’époux bien-aimé. Les Windsor et le peuple de Grande-Bretagne enterrent leur prince. La Nation sous Covid lui rend un dernier hommage. Le grand-père de l’Angleterre Une couleur, le noir. La triste nouvelle tombe. Le cœur de la nation bat à l’unisson avec celui de la couronne. Les drapeaux sont en berne. Huit jours de deuil sont décrétés. Les commentateurs des chaines de télévision s’habillent de noir. Les cloches de Westminster sonnent 99 fois. Les salves de canons sont tirées sur terre et en mer. Des portraits grand format du regretté ornent les façades. Les hommages pleuvent. Les leaders internationaux s’accordent sur l’exemplarité d’une vie de devoirs. La gorge serrée, le prince Charles rompt le silence. Il s’exprime au nom des siens et rend hommage à son “cher papa, une personne extraordinaire qui va énormément lui manquer”. Les tribunes suivent. La princesse Anne parle de son mentor. Une photo du petit George et de son grandpa en calèche illustre la dédicace …

Hommage photographique au prince Philip

La famille royale ouvre son album de famille. A quelques jours des funérailles, les Windsor se souviennent de tendres moments passés en compagnie du prince Philip. Kate et William partagent trois photos inédites en guise d’hommage. L’une d’entre elles, prise au château de Balmoral en 2018, représente le couple souverain entouré de ses arrière-petits-enfants. Sa Majesté porte Louis sur ses genoux tandis que la duchesse de Cambridge effectue les derniers réglages. Sur un autre cliché, la reine n’a d’yeux que pour la princesse Charlotte, très élégante dans sa layette et ses petits chaussons bleus. Un portrait du prince consort et du petit George accompagne la dédicace du prince William à son grand-père.

Disparition du prince Philip

C’est avec un profond chagrin que Sa Majesté la reine annonce le décès de son époux bien-aimé le prince Philip. Il était son roc, il la faisait rire. Il aimait casser les codes. Un demi-monde disparaît avec lui. Le duc d’Edimbourg, 99 ans, s’est éteint ce matin au château de Windsor.

Les photos de Pâques de la reine

En souvenir des fêtes de Pâques 2021, le photographe Chris Jackson a suivi la reine Elizabeth et son fils ainé dans les allées fleuries de Frogmore House. Promenons-nous dans le parc. Chaudement vêtus (un Loden effet cape et l’éternel pardessus en cachemire du prince de Galles), la souveraine et son héritier en ligne directe explorent le paysage enchanté. Il y a des fleurs à tous les étages ! Le futur roi et sa mère refont le monde, le temps d’une marche printanière. De quoi parlent-ils ? De l’espoir de revivre comme avant ? De la tempête Sussex ? De la convalescence et des cent ans du prince Philip ? Des anniversaires d’avril ( Elizabeth II et son arrière-petit-fils Louis sont nés le même mois) ? Du jubilé de platine de l’été 2022 ? Seuls les oiseaux ont eu vent de la conversation. Au grand dam de Sa Majesté, le service religieux célébré en la chapelle St George de Windsor, auquel prennent part le duc et la duchesse de Cambridge, n’aura pas lieu cette année. Les …

Les princesses de Dior

Maria Grazia Chiuri réenchante le monde sous Covid. Le conte de fées moderne de la maison Dior défile à Versailles. Que le bal commence ! S’en est fini du tourbillon de la folle semaine de la mode. La féerie opère sur la Toile. Nuit magique au château. Les débutantes de la collection automne-hiver 2021-2022 réveillent le château endormi jusqu’à nouvel ordre sanitaire. Il était une fois la Galerie des glaces. Les belles de nuit éclairées d’un rayon de lune jouent les petites filles modèles-rebelles. Les internautes retiennent leur souffle. Les passages grand soir se succèdent dans un frou-frou. Ils ont pour nom robe lagon ou arc-en-ciel. Au milieu de ce chassé croisé d’apparitions se glissent les intemporels de Monsieur Dior : veste Bar, jupe corolle et robe bustier. Merci pour ce moment en apesanteur.

La duchesse préface un album photos

Tenir bon, c’était le nom du concours photos initié par la duchesse de Cambridge. C’est maintenant le titre d’un album. Pas à pas, la future reine écrit sa légende. Sa passion pour la photographie lui a inspiré un projet historique: le portrait d’une nation sous Covid. Travailleurs de premier plan, soignants, mères de famille, personnes isolées ont répondu à son appel. Tous ont partagé des scènes de leur quotidien. Ne pouvant être dévoilées à la National Portrait Gallery, les œuvres ont été exposées en ville. Un recueil réunit désormais les 100 clichés témoins d’une épidémie sans précédent. De sa plus belle plume, Kate en a rédigé la préface. Elle explique comment elle a utilisé le pouvoir de l’image pour figer sur pellicule les expériences individuelles; raconte les héros, le défi relevé, la belle solidarité d’une Angleterre qui effectue sa sortie de crise à pas de velours. Un portrait inédit illustre la royale dédicace. Il représente l’épouse du prince William armée de son appareil Fuji. La photo de plein air a été prise dans le parc …

La video de Kate et William

Les Cambridge ont enregistré un message d’adieu, suite à la fermeture définitive d’une association spécialisée dans la santé mentale, leur cheval de bataille. Après quinze ans de bons et loyaux services, Time to Change ferme ses portes le mois prochain. Le gouvernement a décidé de mettre un terme à son financement. Le couple princier s’était rendu dans les locaux en 2015, à l’occasion de la semaine de la santé mentale. Le duc et la duchesse ont tenu à remercier personnellement les bénévoles. Comme ils le soulignent dans leur intervention digitale, le travail de cette structure a contribué à changer les mentalités et à ouvrir de nouveaux horizons. Le duo met la maille à l’honneur. Chacun son pull. Kate porte un col roulé noir, William un pullover ras du cou.

L’hommage de Kate et William

Le Royaume-Uni détient un triste record: celui du plus grand nombre de morts Covid d’Europe. Ce mardi 23 mars, le duc et la duchesse de Cambridge ont honoré la mémoire de toutes ces vies emportées par la pandémie.   La Grande-Bretagne endeuillée célèbre aujourd’hui le National Day of Reflection, date anniversaire du premier confinement. La couronne a envoyé ses loyaux émissaires se recueillir en l’abbaye de Westminster, lieu hautement symbolique, témoin des jours heureux ( le duc et la duchesse s’y sont mariés) et des heures sombres. L’édifice religieux s’est reconverti en vaccinodrome. Dignes et solennels, le prince et son épouse ont procédé au rituel, le cœur serré par l’émotion. William a allumé un cierge, Kate a déposé un bouquet de jonquilles à la mémoire des 126.000 victimes de la Covid-19. Au cours de leur visite, les Royals se sont rapprochés des bénévoles de la campagne non-stop vaccination. Aux Britanniques, qui recevaient une dose du sérum national, le duc et la duchesse de Cambridge ont confié qu’ils n’étaient pas encore vaccinés. “Je suis encore loin de …

Edito

Les vergers se réveillent, les fleurs s’étirent, les oiseaux s’affairent. La nature nous envoie ses messagers. Bouffée de fraîcheur et d’espoir…tiens voilà le printemps! Encore une saison sous Covid. On aimerait pouvoir tomber le masque. Le gouvernement a mis en place un confinement plus aéré. Alors musardons dans un rayon de 10 km. Ravi de se rendre chez le coiffeur, un monsieur interviewé au JT a déclaré se faire beau pour le printemps. Joyeux printemps!  

Kate et William de sortie

Toujours prêts à soutenir les travailleurs de premier plan de l’épidémie, le duc et la duchesse de Cambridge visitent un service ambulancier londonien.  Masqués et chaudement emmitouflés -un vestiaire hivernal à quelques jours du printemps-, les fidèles serviteurs de la couronne privilégient les rencontres terrain. Ils sont attendus à Newham sous une pluie battante. Ambulanciers et bénévoles ont travaillé d’arrache pied pendant les déferlantes de la Covid-19. Le centre de secours est financé par le NHS Charity, fond parrainé par le couple princier. Le futur roi, ancien secouriste aérien, a pris sous son aile les ambulances britanniques. Kate et William sont là au titre de leur engagement pour la santé mentale: le personnel paramédical a été confronté à des situations de crise sanitaire sans précédent. Les Cambridge ont aussi écouté en Face Time, le récit d’un ambulancier du Bangladesh, après l’avoir accueilli chaleureusement. La sortie princière s’effectue dans un contexte familial très tendu. Le frère aîné du prince Harry serait affligé par tout ce déballage devant les caméras. A en croire des proches du cercle …