Author: Lynda

Que sont devenus vos escarpins L.K.Bennett?

Cendrillon a changé de pantoufles de vair. La duchesse de Cambridge est comme toutes les femmes. Elle a envie d’autre chose, d’un brin de sophistication dans l’accessoire. Les escarpins, elle les préfère vertigineux, plus cambrés, plus dessinés. Entre Kate et ses Sledge, le divorce est prononcé. C’est le désamour. Trop vus, trop mis, trop critiqués, les fameux souliers nude sont interdits de séjour. Les escarpins à plateau de la marque L.K.Bennett ont fait des envieuses. Les admiratrices marchent dans les pas de l’icône royale. L’enseigne enregistre des pics de vente sans précédent. Elles veulent toutes les escarpins de Kate Middleton. Confortables et flatteuses-le beige allonge la jambe-l’épouse du prince William sélectionne les célèbres chaussures pour ses déplacements outre-Manche et ses missions à l’internationale. Les fashion experts les détestent. Ils l’interpellent d’un “too boring!” ou d’un “Kate, si tu m’entends, change d’escarpins. Message reçu. Les vernies beiges s’éclipsent. Les créations de Gianvito Rossi s’invitent dans le dressing princier. Nous les reverrons sans doute un jour. La duchesse de Cambridge conserve tout. Elle aura envie de les …

Que portera Kate cet hiver?

Les enseignes préférées de la duchesse de Cambridge accusent réception de leurs nouvelles collections. L’icône royale a récupéré un ventre plat et une taille de guêpe. Elle a acheté de quoi étoffer sa garde-robe. Des classiques qu’elle affectionne: robes unies ou imprimées, manteaux structurés hissés sur des escarpins. On reverra aussi des tenues déjà connues du public. L’épouse du prince William remet ses vêtements, une habitude héritée de la reine. Le défilé débutera en septembre: Kate donnera le coup d’envoi le jour de la rentrée de George. Focus sur les tendances hivernales de ses couturiers préférés.

Kate de retour en Angleterre et Meghan de mariage

Un ami se marie. Charlie van Straubenzee et Daisy Jenks se disent oui. Le duc et la duchesse de Sussex les accompagnent à l’autel. Les Cambridge ne sont pas de la fête. La princesse Eugénie et son fiancé Jack Brooksbank-ils recevront la bénédiction nuptiale le 12 octobre-ont également reçu un bristol. La cérémonie a lieu à Churt, dans le comté du Surrey. Le marié est l’ami d’enfance du prince Harry. Il fait aussi partie de la cour Cambridge. Son frère Thomas est le parrain de la princesse Charlotte. Elle a nagé dans le bonheur à Moustique. La duchesse de Cambridge s’en revient des îles. Aucune photo du séjour idyllique n’a émergé sur la Toile. On sait seulement que les jeunes parents se sont offert une soirée sans les enfants. Carole et Michael Middleton ont joué les baby-sitters. Les amoureux ont passé du bon temps au Basil’s Bar. Le propriétaire-barman et ami leur a préparé un cocktail arc-en-ciel. Pressentis à la cérémonie, les globe-trotters ont finalement décliné l’invitation. La duchesse de Sussex anime le show. Elle s’est …

Le vide-dressing de Charlotte

On ne présente plus les chaussures compensées de la duchesse de Cambridge. Avec ses wedges en liège, Kate se sent pousser des ailes. Elle joue au volley et dévale les pentes. Charlotte a commandé les siennes chez Hobbs, les fameuse Myra. Un modèle très similaire aux Corkswoon royales. Elles sont nuance champignon. Une couleur qui n’a pas son pareil pour sublimer le bronzage. A saisir, une paire de Hobbs mises une fois, pointure 37, prix de vente: 110€ + 5€ de frais de port. Charlotte mentionne qu’elle est ouverte à la négociation.

La pochette en paille

Kate a toujours un Eurostar d’avance en matière d’accessoires raffinés. Sa minaudière en raphia Natalie est de toutes les sorties. L’icône de la Cour d’Angleterre y range son gloss, son papier matifiant, ses Kleenex et son cellulaire. Portée sur le devant ou bien sur le côté, la duchesse de Cambridge ne la quitte plus. La ravissante boîte végétale affole la blogosphère. La demande est telle, que des répliques fleurissent ici et là. Champêtre, classy ou bohème, Natalie fait le job. La paille tressée et la broderie anglaise sont du meilleur effet. Pippa suit l’exemple de son aînée. Les sœurs partagent volontiers leurs pistes d’achats. A Wimbledon, enceinte et en beauté, elle en étrenne une pour souligner en douceur une robe immaculée. La J.Crew de madame Matthews tape dans l’œil de la duchesse de Sussex. Venue encourager son prince charmant au match de polo du Sentebale Club, le réticule de Meghan a un air de déjà vu. Et pour cause! L’épouse du prince Harry a commandé celui de Pippa. La pochette osier-cuir de la nouvelle mariée agrémente une …

L’heure du thé

Une journée sans thé est une mauvaise journée. It’s five o’clock.  “A cinq heures, la vie de ma famille s’arrête pour le thé”, proclame le prince de Galles. Sa Gracieuse Majesté, 92 ans, en boit tous les jours. Le Earl Grey a ses faveurs. Le thé royal fabriqué sur-mesure se compose d’un mélange de thé de Chine et de darjeeling aromatisé à la bergamote. La reine ajoute du faux sucre dans sa tasse. Au XVIIIe siècle, Charles Grey l’invente et lui donne son nom. Le comte verse de l’huile de bergamote dans sa boisson, pour couvrir le mauvais goût de l’eau de sa propriété de Newcastle. La région est réputée pour ses mines de charbon. La bergamote contient des flavonoïdes. De puissants antioxydants qui améliorent la santé du cœur et aident à réduire le mauvais cholestérol dans le sang. Est-ce le secret de longévité de la souveraine? “Il est toujours l’heure du thé”, écrivait Lewis Caroll. Au palais de Buckingham, on le savoure avec des scones, des sandwichs au concombre ou du cake au gingembre. De …

Happy birthday prince George

L’enfant-roi a cinq ans. Et les cloches de l’abbaye de Westminster sonnent rien que pour lui. George a pris ses quartiers d’été. Il barbote dans l’eau cristalline. Le chenapan souffle ses bougies sous le soleil des Caraïbes. Kate, William, les petits et les Middleton se sont envolés lundi pour l’Île Moustique. A la demande de ses parents, le palais publie la carte postale. Une seule photo prise par Matt Porteous à Clarence House, le jour du baptême de Louis. Le photographe engagé à titre privé a les faveurs du couple princier. Le temps passe. Comme il a grandi! Le bambin pose devant un mur de briques, dans sa tenue de cérémonie. Le sourire éclatant du jeune prince, illumine le cliché d’une grande simplicité. Le troisième prétendant au trône est un globe-trotteur qui a couvert deux missions à l’étranger. Il salue comme un grand, prend le thé avec la reine, passe dans la classe supérieure. Le poupon joufflu est devenu un garçonnet tout en jambes, l’air boudeur quand il est en représentation. Revenu vivre à Londres, l’élève …