Author: Lynda

Kate déconfinée

Le sourire onctueux, très à l’aise dans ses baskets, la duchesse inaugure son premier engagement post-Covid. Elle reprend contact avec le vrai monde après avoir assuré le suivi par visioconférences. Le duc se trouve aussi dans les environs. Les visites aux locaux font suite au message de soutien envoyé par la reine Elisabeth II-marraine de la Chambre de Commerce britannique-aux commerçants. Retour aux affaires! Communiquer et témoigner de l’empathie aux Britanniques. Tel était le mot d’ordre du palais pendant la durée du confinement. Le couple princier a appliqué la consigne à la lettre. En témoigne la kyrielle de vidéos postées sur les réseaux sociaux. L’ordinateur et les applications d’appels ont permis à Kate et William de gérer la crise sanitaire de manière ultra-connectée. Est-ce pour éviter le rassemblement de la foule aux abords de Fakenham Garden Centre de King’s Lynn que rien n’a filtré sur le déplacement tant espéré ? La presse, elle, a eu vent de la nouvelle. Jeudi 18 juin, les caméras étaient là pour immortaliser l’arrivée de la visiteuse royale. Exit les …

La robe chou-fleur de Kate

Les Windsor reprennent le cours de leurs obligations en respectant les mesures barrières. La prince William, parrain des ambulances, a couvert son premier engagement terrain. Son épouse joue les prolongations à domicile. Toujours confinée à la campagne, la duchesse de Cambridge a tenu une assemblée en ligne en lien avec son travail sur la santé mentale. Dans un bref extrait mis en ligne, elle s’entretient avec les élèves de l’école élémentaire de Blackpool. La conversation interactive porte sur la gentillesse et l’attention aux autres. Sa robe à motif chou-fleur achetée dans la grande diffusion reflète sa passion du jardinage.

Salut aux Couleurs ad minima

Point d’orgue du calendrier royal, Trooping the Colour célèbre officiellement l’anniversaire de la reine Elisabeth II née le 21 avril. Les temps inédits empêchent le bon déroulement des festivités. Mais Sa Majesté veut que les traditions perdurent malgré les épreuves. La cérémonie s’offre un format inédit. La liesse en moins.

Kate filmée dans un autre décor

Le concours photos Covid initié en mai par la duchesse de Cambridge se termine dans une semaine. Kate invite les photographes en herbe à envoyer leurs clichés témoins avant qu’il ne soit trop tard. Elle fait son annonce video depuis le manoir d’Anmer Hall où le confinement de la famille Cambridge se poursuit.  La mise en scène a changé. Filmée debout, dans une autre pièce, devant une fenêtre dévoilant un coin du parc arboré de la propriété, la duchesse reprend la parole. Nouveau décor, ancienne robe Stella McCartney, la marraine de la photographie en bleu-sa couleur attitrée-encourage ses sujets à participer au concours Hold Still avant la date butoir. Dans une autre séquence mise en ligne, Kate présente les images extraordinaires du quotidien de ses sujets et les commente face à la caméra. 12.000 inscrits ont répondu à l’appel. Grand-mère observant sa petite-fille derrière une vitre, visage meurtri d’une infirmière, soignants épuisés, les témoignages émouvants resteront gravés dans l’histoire de la nation. Les cent portraits de la crise sanitaire retenus par son altesse royale feront …

La visite virtuelle de Kate

Toujours retirée dans ses terres de cœur, la duchesse de Cambridge s’informe auprès des associatifs en première ligne pendant la crise Covid. Filmée à la même place-la pièce du manoir consacrée aux connexions-la marraine royale s’offre un tour du propriétaire virtuel du centre de réhabilitation Clouds House, rattaché à son patronage Action on Addiction. Elle s’y été rendue en privé en 2012. Ses interlocuteurs l’accueillent d’un salut amical. Kate porte un top qui sied à son teint. Elle se renseigne sur la façon dont les patients font face à l’épidémie et promet de revenir dans le Wiltshire. Son intervention fait suite à la publication du sondage YouGov commandité par AA. L’enquête indique que le confinement à augmenté les comportements de dépendance chez les plus fragiles.

Les ballerines de la reine Letizia

La famille royale d’Espagne rend hommage aux victimes du Coronavirus. Le roi Felipe VI, la reine Letizia et les princesses Leonor et Sofia ont observé une minute de silence, devant le drapeau en berne des jardins du palais de la Zarzuela. La reine en deuil est apparue dans une robe de circonstance, sans bijoux ni escarpins vertigineux. Sa Majesté a préféré chausser des ballerines plutôt que des talons trop agressifs. Un exemple à suivre.

Le zoom de Kate et William

Dans l’actualité du duc et de la duchesse de Cambridge, une video en remplace une autre. La circulaire de la cour rapporte que les représentants de la couronne se sont entretenus avec les bénévoles d’associations mobilisées dans la gestion de l’épidémie. L’appel Zoom relayé sur l’Instagram  personnel, témoigne de l’implication à distance des exilés d’Anmer Hall. Les associatifs du comté du Yorkshire et du Pays de Galles, contactés par Kate et William, ont appris de leurs interlocuteurs qu’ils avaient répondu anonymement à des SMS et réconforté les plus vulnérables. L’intervention princière s’inscrit dans le cadre de la semaine consacrée au volontariat. Le prince William fait partie des 2000 volontaires formés à l’empathie et à l’écoute, dont la mission consiste à assister les britanniques en situation de crise. L’initiative financée par la Fondation Royale à hauteur de 3 millions de livres, avait été lancée en mai 2019, en collaboration avec les Sussex. Souriants et détendus, les Cambridge ne semblent guère affectés par les échos du Tatler. Keep on and carry on. Le numéro deux de la …

Les Cambridge en ligne avec l’Australie

Toujours très soucieux de préserver leur vie privée, Kate et William émettent depuis l’endroit neutre où ils ont posé leur ordinateur. La vidéo mise en ligne concerne une connexion longue distance avec l’Australie, nation touchée par les terribles incendies et le Covid. Les représentants de la reine devaient s’y rendre au printemps mais le déplacement a été reporté en raison de l’épidémie. Rien n’a été précisé à ce jour concernant un futur voyage. La duchesse a remis une robe symbolique. Sa coiffure lui découvre le visage et met en valeur ses boucles d’oreilles fougères, emblème de la Nouvelle-Zélande et second opus de la visite royale effectuée en 2014. L’entretien se déroule en lien avec la Journée inaugurale de Remerciement aux Travailleurs. Tous ceux qui méritent un immense merci pour leur implication et leur dévouement.