All posts filed under: Actualité royale

Nouvelles photos du prince Louis

Ces portraits feront votre dimanche. De sorties inattendues en clichés inédits, les Windsor sont en haut de l’affiche. Quand ils n’occupent pas le devant de la scène, des polaroids jamais vus font parler d’eux. Ils ont gardé le meilleur pour la fin. Deux nouvelles photos extraites du portfolio, réalisé par Chris Jackson, à l’occasion du 70e anniversaire du prince de Galles, sont dévoilées, quatre jours après la fête grandiose organisée par la reine Elisabeth au palais de Buckingham. La cahier spécial figure dans le supplément du Sunday Times magazine, sous le titre de “Granpa Wales” (c’est ainsi que le surnomment ses petits-enfants). Et la famille royale d’Angleterre se livre dans son intimité. L’auteur de ces portraits décrit le septuagénaire aux anges en la présence des héritiers.  “Il tient George et sa sœur par la main-la relation avec le troisième prétendant à la couronne se renforce à mesure que le garçonnet grandit-et couvre Louis de baisers”, observe le témoin, qui est aussi le mari de Natasha Archer, personal shopper de la duchesse de Cambridge. La scène empreinte de tendresse est …

Kate à la réception de la Fondation Royale

Les “Fab Four” de sortie. C’est un tourbillon d’engagements! Hier soir, le quatuor princier présidait à la soirée annuelle de la Fondation Royale organisée à Victoria House, Londres. Que portaient les duchesses? L’une était en rouge (encore une ancienne robe), l’autre en noir. Le chanteur Tom Walker s’est chargé d’ambiancer la scène. Il s’est dit honoré de se produire devant leurs altesses royales. Cet événement se passe normalement à l’abri des caméras mais Kate, qui occupe l’espace médiatique, avait trop envie de remettre sa robe Finella qui plait tant à ses admiratrices. La duchesse de Cambridge l’aime tellement qu’elle la possède aussi en noir. Quand on aime, on ne compte pas! Il va falloir organiser une séance photos car le portrait officiel commence à dater. L’institution à vocation philanthropique animée par les princes d’Angleterre et leurs épouses compte désormais une nouvelle ambassadrice…

Kate et William une visite surprise à la BBC

La duchesse de Cambridge omniprésente en novembre. Hier, elle apparaissait en reine du glamour derrière la vitre de la Bentley, en route pour le palais de Buckingham où se tenait la soirée d’anniversaire du prince Charles. La revoici aujourd’hui en bleu, une couleur qui revient, dans une robe à plis plats que l’on connaît déjà. La sortie inattendue se passe dans les locaux de la BBC. Kate et William font bloc contre le harcèlement. Le prince n’est pas venu seul. Son épouse le soutient et l’accompagne. Le harcèlement est un sujet d’actualité. Le même jour, notre Première dame rend visite à une classe de lycéens de Clamart. L’ancien professeur de français s’engage pour libérer la parole. Au Royaume-Uni, la semaine anti-harcèlement bat son plein. Des écoliers très impliqués dans la lutte, présentent leur projet au couple princier: une vidéo écrite et réalisé par les jeunes écoliers, intitulée Stop, Speak, Suport. La rencontre a lieu à la BBC. To mark #AntiBullyingWeek, The Duke and Duchess of Cambridge are visiting the @BBC to view the work the …

Les Windsor fêtent les soixante-dix ans de Charles

C’est un anniversaire en grande pompe. L’homme qui voulait être roi souffle ses bougies. Soixante-dix ans, un tournant, dans la vie du futur roi. La Cour d’Angleterre entre dans le Guinness. Elle détient le record du plus long règne et celui du plus vieux prince de Galles. Jamais dans l’histoire monarchique britannique, un prince n’a porté aussi longtemps le titre d’héritier. Soixante-dix ans et toujours pas de couronne. Voilà soixante ans que le prince Charles est le potentiel successeur de sa mère. En attendant le règne, ce soir, Buckingham Palace est une fête dont il est le roi. Son père le décrit comme un romantique. Le jeune marié des années 80 impose le baiser nuptial au balcon royal. L’harmonie conjugale retrouvée, deux fils qu’il aime plus que tout et protège, trois petits-enfants, un quatrième viendra avec le printemps, la force de l’âge, l’amour de la nature, des livres et de l’aquarelle…et un trône toujours occupé. Le plus beau cadeau que puisse lui faire sa mère serait de lui céder le fauteuil. “Pourquoi n’abdique-t-elle pas?”, ce …

Kate et William dans le Yorkshire

La duchesse de Cambridge est sur tous les fronts. De cérémonie en gala, Kate anime la chronique royale. L’agenda de novembre affiche complet. Ce ne sont pas ses fans qui trouveront à redire. Elles qui guettent la robe de ville ou de soirée, le manteau, l’escarpin, le bibi. Kate est passée par ici, elle repassera par là. D’une part, les obligations, de l’autre une fête d’anniversaire qui s’annonce grandiose. Top départ de la journée marathon. Revenons dans le comté du Yorkshire, où se déroule la visite princière. Le cortège s’arrête à Rotterham. Deux stops sont à l’ordre du jour. D’abord, l’inauguration du centre de technologie McLaren, puis le tour du foyer Barnsley (Centrepoint). Il y a plus glamour pour une jeune femme que de se voir présenter les prototypes de châssis de voiture en fibre de carbone, produits par McLaren, me direz-vous. Les membres de la famille royale ont pour rôle de promouvoir les industries et les innovations britanniques. D’autant plus, que le site va créer deux cent emplois locaux. William a les yeux qui …

Charles pose avec ses petits-enfants pour ses 70 ans

Happy birthday! A j-1 de la grande fête d’anniversaire du prince de Galles, Kensington Palace partage deux photos souvenir prises en septembre, dans le parc de Clarence House, résidence officielle du prince héritier. Cerise sur le pudding, les chérubins Cambridge figurent sur les portraits de groupe, célébrant les soixante-dix ans de leur papy. Placées sous embargo presse, elles sont dévoilées aux internautes à 10 pm. Les réseaux sociaux ont bravé les consignes: les portraits sont diffusés dès le début de l’après-midi. C’est une famille moderne et heureuse. Le fils aîné d’Elisabeth II pose avec son épouse, ses fils, ses brus et ses petits-enfants. Deux tableaux, deux ambiances. L’un est plus formel. Les sujets se tiennent droit. Sur l’autre, quelque chose d’amusant se produit qui attire certains regards. La duchesse de Cornouailles l’indique à sa petit-fille. William et son père sourient mais restent centrés. George, le chenapan, rit aux éclats. Son petit-frère semble lui aussi intrigué. Louis, le benjamin de la fratrie (il aura sept mois le 23 novembre), portrait craché de sa maman, montre le …

Kate à la messe de l’Armistice

C’est une date historique. Il y a cent ans, le traité signé à onze heures dans le wagon de la forêt de Compiègne, mettait fin à la Première Guerre mondiale. Dix millions de morts parmi les combattants, vingt millions de blessés, des familles brisées, trois millions de veuves, six millions d’orphelins, des gueules cassées, plus de 70 pays belligérants. Tous firent la guerre à la guerre, les pieds dans la boue, les mains dans le sang. Les voix des témoins se sont tues. Le dernier poilu s’est éteint en 2011. En France, le président Macron a effectué un périple mémoriel. Le chef de l’Etat a visité onze départements inscrits dans “le roman national”. Ce 11 novembre, Paris sous la pluie est la capitale du monde. Au Royaume-Uni, la reine resserre le rang. La nuit tombée, les voitures officielles déposent les passagers au bas des marches de l’abbaye de Westminster. Les Windsor prient pour les héros tombés au champ d’honneur. L’Angleterre décompta un million de morts. D’un pas solennel, les Windsor remontent l’allée centrale qui a …