All posts filed under: Actualité royale

Kate à l’expo Fabergé

Très prise par l’organisation du concert de Noël, la duchesse de Cambridge s’accorde une parenthèse enchantée: elle découvre l’exposition du moment. La marraine du musée Victoria and Albert couvre sa première sortie de décembre. L’exposition intitulée “Fabergé in London: Romance to Revolution”, bat son plein depuis le 20 novembre. Deux cents objets de collection, dont les fameux œufs de Pâques impériaux, jamais montrés au Royaume-Uni, célèbrent l’œuvre de Pierre-Karl Fabergé, le joaillier des tsars de Russie. Les œufs ornés de pierres précieuses des Romanov livrent leurs secrets de fabrication à la diplômée en histoire de l’art, qui va d’émerveillement en émerveillement. Son altesse royale a remis le masque, eu égard aux nouvelles mesures en vigueur à l’intérieur. Elle porte une tenue classique composée d’une blouse lavallière imprimée cachemire coordonnée à un pantalon. Un uniforme de travail qu’elle privilégie de plus en plus.

Kate au gala

Le Royal Variety Performance fête son centième anniversaire et les Cambridge sont de la fête. La tenue de soirée de Kate va-t-elle mettre la blogosphère en émoi? That is the question. Retour au Royal Albert Hall. L’histoire de l’institution centenaire commence en 1921, sous le règne du roi George V. Depuis cette date, trois monarques lui ont accordé le patronage royal. Elizabeth II est retournée aux affaires hier. Elle n’assiste pas à la représentation donnée au profit des artistes à la retraite. Sa Majesté passe la soirée au coin du feu, lovée contre ses corgis. Le prince de Galles et la duchesse Camilla ne sont pas dans la loge réservée aux Windsor. Ils charment les foules d’Egypte. Une représentation donnée par le Royal Variety Performance reste gravée dans la mémoire collective britannique. Dans les Sixties, John Lennon avait allumé le feu en demandant aux spectatrices de l’époque de bien vouloir secouer leurs colliers de perles. Ce soir, Sir Rod Stewart, James Blunt, le Cirque du Soleil et beaucoup d’autres grands noms se produisent sur la …

Kate au Dimanche du Souvenir

Cette cérémonie devait marquer le grand retour de la reine mise au repos par ses médecins. Mais voilà qu’une entorse lombaire la contraint à annuler sa participation. De quoi relancer l’inquiétude de ses sujets. Toute habillée de noir, la duchesse de Cambridge s’associe à l’hommage national. L’Angleterre fait son devoir de mémoire. Point d’orgue des commémorations, le dimanche du Souvenir-Remembrance Sunday-salue le sacrifice ultime des héros de guerre. Le doute a plané jusqu’à ce qu’un communiqué du Palais précise que Sa Majesté assistera à la cérémonie. Outre-Manche, il se murmure que la souveraine se prépare à réunir les siens à Sandringham, pour la grand messe de Noël. Mais ce dimanche 14 novembre, jour de l’anniversaire du prince de Galles, une nouvelle annonce sème le tourment. Un tweet officiel mentionne que le chef des armées ne paraîtra pas au balcon du Bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth. Depuis son accession au trône, Elizabeth II n’a manqué que six fois cet événement cher à son cœur. Elle laisse les membres de la maison royale les plus …

Kate au festival du Souvenir

Les Windsor sont de sortie. Ils assistent à la représentation annuelle donnée au profit des forces armées. La façade du Royal Albert Hall se pare de rouge coquelicot. Le festival organisé par la Légion britannique se déroule ce soir sous les applaudissements. L’année dernière, artistes et militaires avaient assuré le show à huis clos, Covid oblige. L’édition 2021 célèbre également le centième anniversaire de la Royal British Legion placée sous le patronage de la souveraine. Exceptionnellement cette fois, le spectacle se tient en l’absence de la reine mais en la présence du prince de Galles, de la duchesse de Cornouailles, du duc de Cambridge, de son épouse ainsi que d’autres membres de la famille royale. Comme d’habitude, Kate fait une entrée très photographiée. Les bijoux de Lady Diana agrémentent une robe en tweed déjà connue du public. L’icône de mode éblouira la Toile le 18 novembre (Royal Variety Performance) : l’evening gown est de mise et on connaît son goût pour ce qui brille. Un communiqué de dernière minute émis par Buckingham Palace annonce que …

Kate intervieweuse

A l’occasion du centième anniversaire de la Légion britannique, une nouvelle vidéo met en scène la duchesse de Cambridge. Dans une atmosphère cosy à l’éclairage tamisé, la marraine des scouts d’Angleterre s’entretient avec deux générations de scouts. Kate a réuni le colonel Blum, vétéran de la Seconde guerre mondiale et la jeune Emily. La duchesse anime la discussion centrée sur l’importance du devoir de mémoire. La rencontre a eu lieu début novembre à l’hôpital royal de Chelsea.

Kate au musée

La duchesse de Cambridge inaugure deux galeries avant les célébrations du Souvenir qui se dérouleront en fin de semaine. Le musée impérial de la guerre s’agrandit. Il consacre deux nouvelles salles à la Seconde Guerre mondiale et à l’holocauste. L’épouse du prince William a déjà fréquenté l’établissement. Souriante et brushée, elle y revient, dans le cadre des prochaines commémorations, et surtout pour voir ses œuvres photographiques exposées. La duchesse a immortalisé Steven Franck et Yvonne Bernstein, deux rescapés des camps de la mort, à l’occasion du 75e anniversaire de la libération d’Auschwitz. Le Royaume-Uni enregistre une flambée de contaminations par jour (30.000 cas) mais Kate n’a pas résisté à l’idée d’étreindre Yvonne, son modèle. “Je veux vous faire un câlin” lui a-t-elle murmuré en la prenant dans ses bras. La tenue du jour cultive l’allure militaire. Elle décline deux nuances de sa couleur préférée. Pantalon et manteau long ont ses faveurs. La blouse à applications effet brandebourgs portée en 2011, lors des émeutes de Birmingham, fait son come-back. Boucles d’oreilles et bague de fiançailles en …

Kate à la réception COP26

En l’absence de Sa Majesté, les Windsor jouent les maîtres de maison. De nuitée, ils accueillent les chefs d’états au musée Kelvingrove. La duchesse de Cambridge a gardé sa toilette bleu océan. “Le monde entier aura les yeux fixés sur l’Angleterre”, proclame la reine devant le Parlement écossais. Elle n’imagine pas que sur avis médical, elle devra renoncer au sommet. Assignée à résidence sur recommandation de ses médecins, Sa Majesté délivre le message virtuel, appelle à l’unité et à l’action. Filmée à Windsor, elle est vêtue d’une robe verte dans le ton de l’événement. La broche papillon est un écho au portrait de son bien-aimé immortalisé au milieu d’une nuée de lépidoptères. Le dernier bulletin de santé est plutôt rassurant puisque Ma’am a été vue au volant de sa Jaguar sur les terres de Windsor. Elle a emmené ses corgis prendre l’air. Très engagée dans la cause environnementale et la ruralité, la souveraine est sur la même longueur d’ondes que son petit-fils William. Elle pense que “Tout le monde parle et que personne n’agit”. La …

Kate et William à Glasgow

En l’absence de la reine, la maison royale dépêche ses émissaires les plus fidèles à Glasgow, capitale de la conférence climatique mondiale. Le prince de Galles et les Cambridge se partagent la tâche. La couronne est-elle verte? s’interrogeait Thomas Sotto au journal télévisé de France2. Force est de constater que dans le cadre de leurs obligations, les Windsor se déplacent en avions, jets, hélicoptères et Range Rover…sécurité oblige. Cela ne les empêche pas de mettre leur aura au service de la cause environnementale. Le prince Charles a tiré la sonnette d’alarme dès les années 70, marchant dans les pas de son père, fondateur du WWF Royaume-Uni. Fort de son engagement au service des espèces menacées d’extinction et de son Prix Earthshot, le prince William devient, à son tour, un fervent défenseur de la planète. Ce sommet écossais est décisif. “Si Glasgow échoue, tout échoue”, martèle le Premier ministre Boris Johnson. Durant 13 jours, 120 pays rassemblés autour de l’urgence climatique vont tenter de négocier la neutralité carbone et de ramener le réchauffement à 1.5°. L’iconique …

Le discours de la duchesse

Kate repart en croisade contre les addictions. Elle prononce un discours clef. La duchesse de Cambridge continue de porter les causes qu’elle défend. Sponsorisée par le Forward Trust (l’association aide les personnes à briser le cycle destructeur de la toxicomanie) dont elle assure le patronage, la campagne de sensibilisation s’inscrit sur le long terme. La présence de la marraine royale marque le coup d’envoi de la semaine consacrée à la lutte contre les dépendances (18-24 octobre). “Personne ne choisit de devenir toxicomane. Mais cela peut arriver à n’importe lequel d’entre nous” explique Kate. Son discours redessine les contours d’un avenir meilleur. Il rappelle que les origines du problème prennent souvent racines dans l’enfance. La santé mentale et la petite enfance constituent les angles majeurs de son engagement caritatif. Plusieurs bénéficiaires lui sont présentés. Pleine d’empathie et de bienveillance, elle écoute les récits sans filtre. Voilà dix ans que la duchesse de Cambridge travaille sur ce dossier pour faire bouger les lignes. Grâce à son investissement et à celui des bénévoles, de nombreuses personnes ont bénéficié …

Les Cambridge au gala Earthshot

Kate et William foulent le tapis vert de la remise de prix Earthshot, l’initiative eco-responsable lancée par le prince en octobre 2020. L’opportunité pour la duchesse de Cambridge de paraître dans ses plus beaux atours. Le numéro deux de la couronne marche dans les pas de son grand-père et de son père. Les Cambridge élèvent leur fratrie dans le respect de la nature. Du haut de leur jeune âge George, Charlotte et Louis posent déjà les bonnes questions, adoptent les bons réflexes. Face caméra, le couple princier multiplie les actions de protection de l’environnement: ramassage des déchets en plastique, récolte du miel, végétalisation des espaces. Le prince William met sa notoriété planétaire au chevet de la planète. Sous son impulsion, le projet Earthshot voit le jour. Il rassemble une communauté sans frontière de citoyens engagés. Un livre a suivi, compilant les plus beaux témoignages iconographiques envoyé de par le monde. Ce soir, c’est aux finalistes du concours, réunis au palais Alexandra, que le parrain royal décerne les trophées. Chose rare, le duc de Cambridge est …