Latest Posts

Le masque en Liberty de Kate

Les Cambridge en vacances à Scilly (Cornouailles), le Twitter officiel ne chôme pas. Il continue de publier informations et photos. Sur la dernière série mise en ligne, la duchesse ouvre des colis caritatifs. 

Kate avance masquée de Liberty. Les clichés datent d’avant le départ en Cornouailles. On y découvre la princesse des enfants dans le feu de l’action. Mardi 4 août, le couple princier envoie un message d’anniversaire à la duchesse de Sussex qui fête ses 39 ans. Un hélicoptère attend une passagère et son staff. Destination Sheffield, comté du Yorkshire. La duchesse a effectué un premier repérage en se rendant, en mai, à l’antenne Baby Basics UK du Norfolk. L’arrivée de la Range Rover est imminente. Le comité d’accueil se répartit à l’entrée en respectant les distances physiques. La visiteuse royale a remis la robe blanche de Wimbledon. Une fois à l’intérieur-le port du masque est requis en milieu clos-elle s’équipe de l’accessoire hélas très tendance: il est réutilisable, en coton Liberty, griffé Amaia. La princesse des enfants s’ouvre aux parents, tandis que des petits s’agitent autour d’elle. Kate raconte qu’elle a été émue aux larmes par les témoignages de familles en difficulté rencontrées à King’s Lynn, au début du confinement. Aussitôt, elle décide de lancer l’initiative et déplace les montagnes. Sous sa houlette, 19 enseignes et distributeurs font don de 10.000 produits (couches, vêtements, mobilier et jouets) destinés aux banques bébé du Royaume-Uni. Et les palettes croulent sous les cartons! Les talons vertigineux de la duchesse de Cambridge ne semblent pas la gêner dans ses mouvements. Elle les emporte et procède à l’ouverture, équipée de gants. Tiens, ce shampoing bébé ne lui est pas inconnu. Elle l’a utilisé pour les boucles de ses chérubins! La bonne action accomplie, la fée a pris congé et s’en est retournée boucler les valises estivales.

This slideshow requires JavaScript.

 

 

 

Le break de Kate et William à Scilly

Les Cambridge appuient sur pause. Ils quittent le Norfolk et larguent les amarres. Kate, William et leurs trois anges ont pris leurs quartiers d’été aux Iles Scilly. A eux les régates et les fish and chips.

Ils ont travaillé en format restreint pendant le confinement. Encadrés par leur mère, les plus grands ont suivi la classe à la maison. La cloche a sonné, voici venu le temps des vacances. En période normale, ils se seraient envolés à destination de l’île privée de Moustique dans les Caraïbes. Mais c’est un été particulier. Le Coronavirus bouscule leurs plans. Le Royaume-Uni reporte d’ailleurs la seconde phase de son déconfinement, en raison de la forte circulation du virus. Le prince et son épouse ont trouvé un autre compromis. Ils ont mis le cap sur les îles de Cornouailles. Là-bas les vues sont saisissantes, les cartes-postales dépaysantes. La famille a élu domicile à Dolphin House (Tresco), propriété du prince Charles également proposée à la location. George (sept ans), Charlotte (cinq ans) et Louis (deux ans) découvrent l’archipel situé en mer celtique, ses phoques et ses plages de sable fin. Cette parenthèse enchantée rappelle à William bien des souvenirs. Il se revoit, enfant, pédalant, escorté de ses parents et de son frère Harry. Lui et son épouse ont couvert une visite officielle dans ce coin de paradis en 2016. Le Daily Mail rapporte dans ses colonnes que des passants ont aperçu les Cambridge à bicyclette jeudi dernier. Ils étaient tout sourire et ont salué poliment les locaux et les autres vacanciers. Les enfants vont recharger leurs batteries avant de reprendre le chemin de l’école Thomas’s Battersea qui devrait les accueillir en septembre, sauf contre-ordre sanitaire. Happy holidays!

La Maison des Dauphins

Iles Scilly ou Sorlingues belle alternative à Moustique

A Scilly en septembre 2016

Les Galles en juin 1989

La jupe en lin Massimo Dutti

Coup de cœur. Dans le même style et de la même marque que le pantalon esprit jupe-culotte de la duchesse de Cambridge, voici la jupe mi-longue évasée en pur lin de culture durable. A porter sans modération en vacances, version classe avec une chemise blanche ou plus rebelle, coordonnée à un tee-shirt punk souligné d’une banane crossbody et de petits clous. Punk is not dead!

This slideshow requires JavaScript.

 

 

Kate et William de sortie

Les Cambridge continuent de remplir leurs obligations tout en restant dans le périmètre de leur domicile secondaire. Occupée aux préparatifs de l’anniversaire de son fils aîné, la duchesse a réservé un créneau à un déplacement prévu cette semaine.

Le couple star de la couronne revient aux affaires. Un rendez-vous avec les représentants de plusieurs associations soutenues par la Fondation Royale, a été fixé sur les terres de Sandringham. La discussion concernait la santé mentale des travailleurs en première ligne, pendant le pic épidémique, et la collecte de fonds initiée par l’oeuvre philanthropique présidée par Kate et William ( le montant de la cagnotte s’élève à £1.8 million). Le virus circule toujours au Royaume-Uni. On a donc été prudent quant au déroulement de la rencontre. Le duc et la duchesse se sont attablés en extérieur et ont observé les gestes barrières. Le cheveu weavy et ensoleillé, Kate étrennait une robe fraîche, d’inspiration années 50, accessoirisée de bijoux dorés. La duchesse de Cambridge a fait un achat engagé: la marque de la cotonnade s’engage à reverser 20% des ventes à la Fondation Royale.

Le mois de juillet touche à son fin, la reine et le prince Philip basés au château de Windsor vont bientôt rejoindre l’Ecosse. Kate et William vont eux aussi prendre leurs quartiers d’été. Ils ont pour habitude de rendre une visite de courtoisie à sa Gracieuse Majesté et de l’accompagner à la messe dominicale. Ce sera alors le temps de retrouvailles à Balmoral.

This slideshow requires JavaScript.

 

Prince George a sept ans

George, prince de Cambridge, troisième prétendant au trône d’Angleterre, boucle la boucle des anniversaires. En cette journée spéciale, le fiston a droit à une séance photos signée maman.

Né un 22 juillet sous un soleil brûlant, le premier enfant de Kate et William fait conjuguer à tous les temps le verbe “to wait” aux photographes, dépêchés à l’entrée de la maternité de l’hôpital St Mary. Le bébé joufflu surnommé Winston par son oncle Harry est devenu un grand garçon qui ne porte plus la culotte courte mais le pantalon. L’aîné de la fratrie Cambridge est le roi du jour! Sa mère lui a tiré le portrait et lui a organisé une fête royale.

C’est comme si il n’y avait pas d’appareil. Très douée pour les clichés intimistes, la photographe a su capter l’essentiel: George au naturel, sans tambour ni trompette. Le prince blondinet pose la mèche au vent, les joues teintées par le bon air du Norflolk. Les portraits postés ont été pris courant juillet à Anmer Hall. Le chenapan-c’est ainsi que l’appelle son père-croque la vie à pleine dents. Chez les Cambridge, petits et grands ont vécu le confinement comme une période bénie. Eu égard aux circonstances particulières, le carillon de l’abbaye de Westminster est resté silencieux. La tradition veut qu’il retentisse aux dates anniversaires des Royals.

Tout ce que porte les jeunes héritiers inspire les mamans. Pour le shooting, la duchesse a choisi un polo acheté dans une enseigne de la grande distribution (Mango) et un tee-shirt camouflage. Des couleurs army très symboliques. L’arrière-petit-fils de la reine Elisabeth II deviendra, le moment venu, commandant en chef des forces armées. Happy birthday!

Mariage de la princesse Beatrice

Vendredi 17 juillet 2020. Deux silhouettes émergent de sous l’arche fleurie de la chapelle All Saints de Royal Lodge, Windsor. La fille aînée des York a scellé son destin à celui de son bien-aimé Edoardo, homme d’affaires. Monsieur et madame Mapelli Mozzi goûtent leur bonheur. Ils ont échangé les anneaux nuptiaux en présence de la reine, du prince Philip, de leurs parents et d’une vingtaine d’invités. Les clichés souvenir n’ont été dévoilés que plus tard, afin de ne pas éclipser le capitaine Tom Moore anobli par Elisabeth II (le vétéran centenaire a collecté 33 millions de livres au profit du service de santé britannique). Conformément aux volontés des amoureux, une cérémonie ad minima a remplacé celle prévue initialement au mois de mai, reportée en raison de circonstances exceptionnelles. Les portraits semblent appartenir à une autre époque. Et pour cause! La reine du jour, diplômée en histoire, a invité le passé à la noce. Elle a jeté son dévolu sur une toilette nuptiale portée par sa grand-mère en 1962 : une robe haute couture en taffetas Peau de soie griffée Norman Hartnell, à laquelle on a rajouté des manches en organza. La tiare en diamants, elle aussi, est auréolée de nostalgie puisqu’elle appartient à la reine Mary. Grand absent de la séance photos proposée au public, Andrew, le prince en disgrâce, a conduit sa fille à l’autel. L’honneur revient aux grands-parents de poser aux côtés des mariés, tout en conservant les distances de sécurité, épidémie oblige. En réponse aux remerciements adressés par les sympathisants de la couronne, la princesse et son époux ont posté deux polaroids supplémentaires.  Comme le veut la tradition instaurée par la reine mère, le bouquet de la princesse d’York a été déposé sur la tombe du Soldat Inconnu de l’abbaye de Westminster. Vive les mariés!

Robe remodelée par Angela Kelly & Stewart Parvin couturiers de la reine

Un aperçu de la pantoufle de vair

Robe rétro mise le 10 décembre 1962

Tiare portée par la reine Elisabeth le jour de son mariage (20 novembre 1947)

Bouquet de mariée

 

La saga estivale

Si vous avez aimé Downton Abbey, vous aimerez Étés anglais. Envie de filer à l’anglaise comté du Sussex? Inutile de partir sur les traces de Meghan et Harry, ils n’habitent pas là. Vous pouvez toujours toquer à la porte de Home Place. Bienvenue chez les Cazalet! Juillet 1937, les beautiful people de l’époque se réunissent à la campagne. Majordomes, femmes de chambre, gouvernante, cuisinière et jardinier sont sur le pont. Les sonnettes s’affolent, le thé coule à volonté. Tout va bien dans le meilleur des mondes. Mais derrière la vitrine élégante, les non-dits se font entendre, le vernis craquelle, la façade de l’édifice se lézarde. Un roman old school, succès d’édition outre-Manche, à dévorer avant la sortie du tome 2 le 8 octobre. Étés anglais Elizabeth Jane Howard, éditions Table Ronde, 24€.

La nouvelle coiffure de Kate

Une sortie presque comme avant. Les photos mises en ligne sur l’Instagram princier font le bonheur des followers. Le projet porté par la duchesse de Cambridge voit enfin le jour. Son lancement national lui fait quitter le coin fenêtre du manoir d’Anmer Hall pour aller à la rencontre de jeunes parents. La marraine de la petite enfance a pris l’air, dévoilant une nouvelle coiffure et une robe à pois.

J’aurais aimé pouvoir bénéficier de ce genre d’informations à la naissance de George”, confie la duchesse de Cambridge à l’intervieweuse, lors d’un entretien télévisé filmé la semaine dernière. L’invitée présente Tiny Happy People, le site gratuit de la BBC Education destiné aux heureux parents. Ce dernier offre aux intéressés un bouquet numérique sur le langage des premiers stades de la vie. Il a été pensé de concert avec la fondation philanthropique désormais chapeautée par le prince William et son épouse. Un film d’animation auquel HRH a prêté sa collaboration est relayé dans la foulée. Rencontre sur l’herbe et mesures barrières. La mère de trois enfants, experte en matière d’éveil et d’éducation-elle a fait la classe et occupé les siens pendant le confirment-partage son expérience avec des familles assises sur l’herbe. Coiffeuse et coloriste ont déconfiné la royale chevelure abonnée au brushing maison et coiffures qui dépannent. Un semblant de frange se dessine, des mèches miel illuminent le châtain noisette. Le look se compose d’une robe chemisier à gros pois dont on a retouché les manches et d’espadrilles à talons compensées. Le duo signe le fameux style-Kate. Sur la Toile britannique les internautes applaudissent la future reine à la coiffure waouh.

This slideshow requires JavaScript.

 

 

 

 

 

Kate en ligne avec Andy Murray

Du nouveau sur les réseaux sociaux princiers. Une video de plus! C’est en tant que marraine du All England Lawn Tennis and Croquet que la duchesse de Cambridge, filmée chez elle à Anmer Hall, a contacté par application d’appel, les élèves d’une école primaire du Surrey, la semaine dernière. Une prise de parole interactive relayée la veille des finales de Wimbledon qui auraient dû se dérouler ce week-end. A défaut de vivre intensément la fin du tournoi, la tenniswoman de la cour et les écoliers se renvoient autant de balles virtuelles. La conversation bat son plein sur un ton bon enfant. Kate réserve une surprise à l’auditoire. Elle essaye de lui faire deviner le nom d’une célébrité qui va bientôt apparaître à l’écran. Sir Andy Murray entre dans la conversation! Le champion écossais raconte son confinement et confronte son rôle de parent avec la maman de George, Charlotte et Louis. Toujours très fine dans le choix de ses tenues, la duchesse étrenne une robe midi en crêpe de Chine ornée de joueurs de tennis. Well done!

HVN Maria dress £665

Monica Vinader “Siren”

 

 

 

 

Shopping robe fleurie midi

Féminine, candide, romantique à souhait, la robe à fleurs longueur midi est en passe de devenir la star de l’été 2020. Que dis-je de tous les étés. Celles de la duchesse de Cambridge virevoltent dans son dressing. La Faithfull vue à l’atelier jardin, a donné un sacré coup de projecteur au label australien. Sans ceinture ni artifice, Catherine l’étrenne au naturel, les cheveux lisses, le teint bronzé et les sourcils plus prononcés. Les princesses des cours d’Europe se rallient à sa bannière florale. Victoria de Suède, sa sœur et sa belle-sœur tombent sous le charme. Les trois grâces de Stockholm donnent la touche printanière à leur garde-robe. Les adeptes du style Kate chaussent les espadrilles compensées, bel écho de matière à ce basique champêtre. Sinon les sandales à petits talons carrés, les mules fonctionnent très bien. Surtout pas de baskets ni d’escarpins! Boostez-la vôtre en lui coordonnant une ceinture qui tranche, un mini sac funky porté en transversale. Boutonnée, à volants, de forme cache-cœur, elles sont florès. Un modèle manches longues sous une cape hivernale, associé à des bottes à talons hauts vous fera une silhouette de lady folk. Bel été!

This slideshow requires JavaScript.