Latest Posts

Kate et William dans le Yorkshire

La duchesse de Cambridge est sur tous les fronts. De cérémonie en gala, Kate anime la chronique royale. L’agenda de novembre affiche complet. Ce ne sont pas ses fans qui trouveront à redire. Elles qui guettent la robe de ville ou de soirée, le manteau, l’escarpin, le bibi. Kate est passée par ici, elle repassera par là. D’une part, les obligations, de l’autre une fête d’anniversaire qui s’annonce grandiose. Top départ de la journée marathon.

Getty Images

Getty Images

Getty Images

PA

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Revenons dans le comté du Yorkshire, où se déroule la visite princière. Le cortège s’arrête à Rotterham. Deux stops sont à l’ordre du jour. D’abord, l’inauguration du centre de technologie McLaren, puis le tour du foyer Barnsley (Centrepoint). Il y a plus glamour pour une jeune femme que de se voir présenter les prototypes de châssis de voiture en fibre de carbone, produits par McLaren, me direz-vous. Les membres de la famille royale ont pour rôle de promouvoir les industries et les innovations britanniques. D’autant plus, que le site va créer deux cent emplois locaux. William a les yeux qui pétillent quand on lui parle bolides. Pour l’occasion, la princesse du Royaume-uni se contente de remettre une ancienne robe bleu royal, sa tonalité préférée. Elle se réserve pour la soirée d’anniversaire!

Getty Images

Les motards ouvrent le passage. Le comité d’accueil du foyer Barnsley guette l’arrivée de la limousine. Here they come! L’établissement est rattaché à Centrepoint, oeuvre héritée de la princesse Diana. Son fils aîné lui accorde son parrainage depuis 2005.

Au quotidien, Centrepoint offre le gîte et le couvert à soixante jeunes sans-abri des environs. Le personnel associatif prépare les plus démunis à la réinsertion professionnelle. Passons en cuisine! William redoute ce moment. Il s’en tire plutôt bien et semble avoir fait des progrès. Les Cambridge aident à la préparation des repas. Ils font une pause discussion et prêtent une oreille attentive aux récits de vie qui leur sont contés. Un dernier crochet par le centre d’apprentissage Andy Norman. Centrepoint met un espace spécial à la disposition des jeunes en situation d’errance. Ce pôle leur permettra de devenir autonome. Le parrain et la marraine de cœur procèdent à l’inauguration. Et la boucle est bouclée. La duchesse de Cambridge a tout l’après-midi pour se refaire une beauté. Du social aux dorures…la bru du prince de Galles est conviée à la Royal Party de Buckingham.

AP

KP

Getty

AP

Getty Images

21 décembre 2011 les jeunes mariés visitent le foyer Camberwell (Getty Images)

K&W passent en cuisine

Advertisements

Charles pose avec ses petits-enfants pour ses 70 ans

Happy birthday! A j-1 de la grande fête d’anniversaire du prince de Galles, Kensington Palace partage deux photos souvenir prises en septembre, dans le parc de Clarence House, résidence officielle du prince héritier. Cerise sur le pudding, les chérubins Cambridge figurent sur les portraits de groupe, célébrant les soixante-dix ans de leur papy. Placées sous embargo presse, elles sont dévoilées aux internautes à 10 pm. Les réseaux sociaux ont bravé les consignes: les portraits sont diffusés dès le début de l’après-midi.

Chris Jackson

Clarence House via Getty Images

Clarence House via Getty Images

Clarence House

C’est une famille moderne et heureuse. Le fils aîné d’Elisabeth II pose avec son épouse, ses fils, ses brus et ses petits-enfants. Deux tableaux, deux ambiances. L’un est plus formel. Les sujets se tiennent droit. Sur l’autre, quelque chose d’amusant se produit qui attire certains regards. La duchesse de Cornouailles l’indique à sa petit-fille. William et son père sourient mais restent centrés. George, le chenapan, rit aux éclats. Son petit-frère semble lui aussi intrigué. Louis, le benjamin de la fratrie (il aura sept mois le 23 novembre), portrait craché de sa maman, montre le bout de son nez. Le Cadum princier regarde droit en direction de Chris Jackson qui officie derrière l’objectif. Les Sussex sont aussi dans le cadre. Ils gardent pour eux le secret. Assis sur un banc de bois, Grand-père Wales tient sur ses genoux, George, l’enfant roi. Kate porte Louis, le poupon potelé. Camilla s’occupe de princesse Charlotte.

Alessandra Rich Pleated Polka Dress

L’épouse du prince William étrenne une robe de petite fille modèle à pois et col blanc. Les boucles d’oreille saphirs et diamants de Lady Diana s’accordent au bleu de sa toilette. La duchesse Meghan est fidèle à Givenchy, le troisième prétendant au trône à ses culottes courtes, sa sœur à ses smocks. On reconnait là les goûts classiques de mummy. Il y a une semaine, le Daily Express faisait sa une avec un cliché de la même série, sur lequel la duchesse de Cambridge présente son troisième petit-fils à son beau-père. Un portrait du même portfolio pourrait servir pour la traditionnelle carte de Noël. Réponse courant décembre. Dans la foulée, un souvenir datant du baptême de baby George a aussi été mis en ligne. Demain, les Windsor vous invite à la royal party du prince Charles.

Photo Chris Jackson

Jason Bell

 

Kate à la messe de l’Armistice

C’est une date historique. Il y a cent ans, le traité signé à onze heures dans le wagon de la forêt de Compiègne, mettait fin à la Première Guerre mondiale. Dix millions de morts parmi les combattants, vingt millions de blessés, des familles brisées, trois millions de veuves, six millions d’orphelins, des gueules cassées, plus de 70 pays belligérants. Tous firent la guerre à la guerre, les pieds dans la boue, les mains dans le sang. Les voix des témoins se sont tues. Le dernier poilu s’est éteint en 2011. En France, le président Macron a effectué un périple mémoriel. Le chef de l’Etat a visité onze départements inscrits dans “le roman national”. Ce 11 novembre, Paris sous la pluie est la capitale du monde.

AFP/Getty Images

Reuters

Getty Images

KP

Reuters

PA

Getty Images

Getty Images

Au Royaume-Uni, la reine resserre le rang. La nuit tombée, les voitures officielles déposent les passagers au bas des marches de l’abbaye de Westminster. Les Windsor prient pour les héros tombés au champ d’honneur. L’Angleterre décompta un million de morts. D’un pas solennel, les Windsor remontent l’allée centrale qui a vu défiler les jours heureux et les heures sombres, les mariages et les deuils. C’est toujours main dans la main que les Sussex assurent leurs missions. La princesse du Royaume-Uni a changé de tenue. Le vert émeraude remplace le noir. Un croissant de lune en velours réactualise le manteau porté à Paris. Ce genre de coiffe (un headband) a ses faveurs. L’icône de la Cour d’Angleterre remet le serre-tête épais au goût du jour. La coiffeuse attitrée a apporté de légères retouches au chignon pris dans la résille.

Au palais de Buckingham, les préparatifs de l’anniversaire du prince Charles battent leur plein. La duchesse de Cambridge vous donne rendez-vous mercredi 14 novembre à Rotterham, Yorkshire.

Stephen Lock/I-Images

BBC

Getty Images

 

Kate à la cérémonie de Remembrance Sunday

Les célébrations mémorielles prennent une résonance particulière. Elles se déroulent en pleine commémoration du Centenaire de l’Armistice. En ce Jour du Souvenir, le projecteur est braqué sur le prince de Galles. La reine lui délègue la mission de fleurir en son nom et en celui du prince Philip, le Monument aux morts. Il en sera ainsi. C’est la deuxième fois que la souveraine suit la cérémonie depuis le balcon du bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth.

Getty Images

James Whatling

Getty Images

Getty Images

Rex

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Getty Images

AFP/Getty

Max Mumby

Il y a cent ans, au Cénotaphe, le roi George V et ses deux fils présidaient à la cérémonie du Soldat Inconnu. Un corps choisi au hasard symbolisait ceux des soldats sacrifiés. Les délégations se succèdent au pied du Mémorial de guerre. Les princes d’Angleterre, la princesse royale, les dignitaires déposent tour à tour les couronnes et s’inclinent. Sanglées dans leurs manteaux de deuil, dignes et droites, la fleur de mémoire sur le revers et le regard voilé, les duchesses de Cambridge et de Cornouailles partagent le même balcon que Sa Gracieuse Majesté. Les futures reines consorts encadrent la souveraine du Royaume-Uni. La duchesse de Sussex occupe un autre balcon. L’émotion se lit sur les visages. Leurs chapeaux vont être largement commentés sur les réseaux sociaux. Celui de Kate s’orne d’une fine volute. Son pardessus a une allure martiale. Pattes d’épaules, col officier…sa coupe évoque celle des uniformes militaires. L’une est en Alexander McQueen, l’autre en Givenchy. Les dames de la Cour ont enfilé des gants, signe que l’hiver frappe aux portes de l’automne. Il s’agit d’une première fois pour Meghan, d’une énième pour sa belle-sœur. L’épouse du prince Harry porte le septième arrière-petit-enfant d’Elisabeth II. L’année dernière, Kate observait son devoir de mémoire, enceinte de son troisième héritier. Le souffle de la vie. A onze heures, le silence enveloppe tout. La Nation et les dominions s’immobilisent durant deux minutes. Sa Majesté et ses proches sont attendus à l’abbaye de Westminster en fin d’après-midi. Un service religieux sera donné dans le cadre de la date anniversaire.

PA

AFP/Getty Images

PA

AFP/Getty Images

Londres il y a cent ans

Kate au Festival du Souvenir

Il y a du beau monde dans la loge royale. La veille de l’hommage mémoriel, Elisabeth II et ses proches assistent au Festival of Remembrance. La représentation annuelle organisée par la Légion Royale Britannique à l’Albert Hall, salue la mémoire de ceux qui ont perdu la vie dans les conflits. La représentation se déroule au moment des commémorations célébrant le centenaire de la fin de la guerre 14-18. La reine et la Nation remercient ceux qui ont servi, se sont sacrifiés, ceux qui ont changé le monde. Les profits générés par la vente des tickets-le show affiche complet-iront aux œuvres de guerre, aux vétérans, à la veuve et l’orphelin.

Getty Images

Getty Images

Le noir est de mise, égayé d’une touche de rouge à la boutonnière. Petite robe ou manteau, velours ou dentelle, la duchesse de Cambridge est toujours d’une allure irréprochable. La nouvelle toilette au décolleté asymétrique est une création de Roland Mouret. Les boucles d’oreilles de style ancien, semblent appartenir à la reine. Trois coquelicots ornent l’imposante broche perles et diamants mise en Belgique (2017). Les premiers arrivés devisent, en attendant le monarque. En coulisse, la pression monte. Militaires, artistes et musiciens ont répété mais le cœur bat toujours plus fort avant le lever de rideau. Elisabeth II est dans la salle. En l’absence du prince Philip, Sa Majesté s’entoure des deux futurs rois et de leurs épouses. Son fils et son petit-fils prennent place à ses côtés. En piste! Régiments, fanfares et chanteurs se partagent la scène. Tom Jones prend le micro. Vient le moment poignant où les spectateurs présentent un portrait des disparus à l’assistance.

Getty Images

EPA

EPA

Getty Images

Kate est enchantée de revoir sa belle-sœur. Les sujets de sa Majesté sont aussi ravis de retrouver les Sussex. C’est la première fois qu’ils paraissent, chez eux, depuis l’annonce de l’heureux événement. Le prince et son épouse s’en reviennent d’une longue tournée Commonwealth. Sur l’autre continent, Meghan et Harry ont magnétisé les foules. Les deux jeunes femmes se parleront à la fin du spectacle. Elles sont loin l’une de l’autre. Le frère de William et sa douce sont assis au fond de la loge réservée aux Windsor. L’orchestre entonne les premières mesures du God Save The Queen. La duchesse Meghan a un pincement au cœur. L’hymne national est désormais le sien. Le rideau tombe. Demain sera un jour émouvant. Nous retrouverons la famille royale au Cénotaphe et à l’abbaye de Westminster.

Getty Images

Getty Images

Getty

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Une photo inédite du prince Louis

A l’approche du soixante dixième anniversaire du prince de Galles, les chaînes britanniques consacrent des documentaires au futur roi. Filmé dans l’intimité ou dans l’exercice de ses fonctions royales, Charles se raconte. Les siens aussi témoignent. Mercredi 14 novembre, le fils aîné de la souveraine soufflera ses bougies au palais de Buckingham. C’est la reine qui invite! Le Daily Express fait sa une avec une photo inédite du prince Louis. La scène a été immortalisée en septembre, dans les jardins de Clarence House. La duchesse de Cambridge présente son troisième bonbon anglais à grand-père Wales. Les derniers portraits du benjamin sont ceux de son baptême. Le poupon princier sera sans doute de la fête. Nous le découvrirons assis dans le siège enfant, couvé par le regard d’adoration de sa mère. Des photos de l’heureux septuagénaire entouré de ses trois petits diables pourraient également être dévoilées…

Alessandra Rich Pleated Polka Dress

 

Kate et William à la soirée Trust Tusk

Requiem pour la faune africaine. L’édition 2018 des Trust Tusk Awards se déroule au Banqueting House. Placée sous le patronage du prince William depuis 2005,  la fondation Trust Tusk œuvre à la préservation de la vie sauvage et à la protection des espèces menacées d’extinction. De valeureux Rangers ont fait le voyage pour recevoir un prix des mains du parrain royal. Ces gardes veillent sur les animaux au péril de leur vie.

Reuters

Max Mumby

Getty Images

Zed Jameson

Les Cambridge foulent le tapis rouge. En pénétrant dans le somptueux édifice, la diplômée en histoire de l’art penche la tête pour admirer le plafond peint par Rubens. Au grand dam de la duchesse, c’est sans elle que son époux a effectué une tournée en Namibie, Tanzanie et Kenya pour le compte de la campagne End Wildlife Crime. La nouvelle maman était toute occupée à pouponner baby Louis. Eu égard au président de TT, défenseur des animaux de la savane, elle a fait monter sur verre la distinction sur ivoire remise par la reine. Ce soir, William est heureux de l’avoir à ses côtés. Kate apporte le contrepoint lumineux, la touche de rêve et de glamour. Et la robe tant admirée refait une apparition! Elle est signée Jenny Packham. Pochette et sandales à hauts talons sont identiques. Les boucles d’oreilles chandeliers en diamants se mêlent à ses cheveux longs. L’icône monarchique a épinglé la fleur de mémoire.

PA

Banqueting House

Le plafond est l’oeuvre de Paul Rubens

Soirée Tusk Trust 12 novembre 2013

Soirée Tusk Trust 2018 (Reuters)

12 mai 2012 soirée pré-olympique de l’équipe d’Angleterre

Royal British Legion

Max Mumby

Jimmy Choo Vamp Sandals

Derrière les sourires, le champagne et les paillettes, la réalité est terrifiante. Un rhinocéros meurt toutes les trois heures. Le rapport Planète vivante de WWF fait froid dans le dos. Il dresse un constat alarmant: 60% des populations d’animaux sauvages perdues en quarante ans. En cause l’impact de l’homme qui engendre la disparition de la vie sauvage sur terre. “Le commerce illégal des espèces vole à la planète son héritage naturel, menace les communautés locales et entrave les efforts mondiaux contre la pauvreté”, assure Inger Andreson, directeur général de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Pour noircir le tableau, la Chine vient de signer un arrêt de mort. Pékin annonce la reprise de la commercialisation de produits fabriqués à base d’os de tigres et de cornes de rhinocéros.

T&T

Le prince d’Angleterre est de toutes les remises de prix. Il n’a manqué que celle de l’année dernière, organisée en Afrique du Sud. Les fans de Kate se souviennent de la robe de sirène rebrodée de sequins. Il y a cinq ans, les jeunes parents s’excusaient d’avoir les yeux rivés à leurs téléphones. C’était la première fois qu’ils laissaient George aux bons soins de la nounou. Le chef de famille porte l’Afrique dans son cœur. Le second prétendant au trône s’y rend à titre privé ou caritatif. Sous les étoiles du mont Kenya, le boyfriend fit sa demande en mariage. Le couple princier a promis d’y emmener les héritiers quand ils seront grands. A George, Charlotte et Louis, Kate et William veulent transmettre la passion africaine. Y aura-t-il encore des éléphants, lions, tigres, rhinocéros dans la savane?

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Getty Images