Latest Posts

Les Cambridge au concert de Noël

Orchestré par la très médiatique duchesse de Cambridge, sponsorisé par la Fondation royale, le concert de chants rassemble les Britanniques et la famille Middleton.

Ensemble à Noël. Ces mots sont reportés sur les cartons d’invitation. Prélude aux célébrations de fin d’année, l’événement inédit réunit les héros de la pandémie. Il leur rend hommage. A tous, la duchesse offre ce moment de communion pour remercier la belle solidarité nationale déployée aux quatre coins du Royaume-Uni.

Les chants de Noël et l’album photographique Hold Still façonnent l’aura de la future reine consort. Le prince William écrit lui aussi un nouveau chapitre. Sa série de podcasts “Prendre le temps de marcher” recommande l’exercice contre les idées noires. Le couple phare de la couronne prend de plus en plus d’épaisseur.

Les caméras se tournent vers l’abbaye de Westminster. Elles filment la représentation donnée par la chorale. Celle-ci sera diffusée le soir du réveillon. Le ballet de voitures s’anime à la nuit tombée. La comtesse de Wessex, les princesses d’York et les Middleton sont de la partie. Le duc et la duchesse de Cambridge entrent dans la lumière. La robe manteau rouge festif hypnotise les projecteurs. Les boucles d’oreilles Art Déco en saphirs et diamants de la reine mère scintillent à ses oreilles.

Sous les voûtes ancestrales, des voix tombées du ciel célèbrent déjà la magie de Noël. Dans les résidences royales les sapins géants tutoient les étoiles. La xmas card des Cambridge devrait suivre…

En rouge de la tête aux pieds

Robe manteau Catherine Walker similaire à celle mise aux obsèques du prince Philip
Gianvito Rossi
Bo portées à plusieurs reprises par la duchesse
C’est une affaire de famille. Carole et Michael Middleton, les nouveaux mariés James et Alizée, Pippa Matthews sont venus pour Kate
Masques de rigueur à l’intérieur

Kate à l’expo Fabergé

Très prise par l’organisation du concert de Noël, la duchesse de Cambridge s’accorde une parenthèse enchantée: elle découvre l’exposition du moment.

La marraine du musée Victoria and Albert couvre sa première sortie de décembre. L’exposition intitulée “Fabergé in London: Romance to Revolution”, bat son plein depuis le 20 novembre. Deux cents objets de collection, dont les fameux œufs de Pâques impériaux, jamais montrés au Royaume-Uni, célèbrent l’œuvre de Pierre-Karl Fabergé, le joaillier des tsars de Russie. Les œufs ornés de pierres précieuses des Romanov livrent leurs secrets de fabrication à la diplômée en histoire de l’art, qui va d’émerveillement en émerveillement. Son altesse royale a remis le masque, eu égard aux nouvelles mesures en vigueur à l’intérieur. Elle porte une tenue classique composée d’une blouse lavallière imprimée cachemire coordonnée à un pantalon. Un uniforme de travail qu’elle privilégie de plus en plus.

Ralph Lauren

Kate en shocking pink

La duchesse de Cambridge et ses tenues de ville sont de retour. L’engagement du jour concerne la petite enfance, un des axes majeurs de son engagement caritatif.

La voiture dépose la princesse des enfants à l’entrée du lycée Nower Hill de Harrow. Son altesse royale assiste à un cours sur le développement de la petite enfance et les neurosciences, projet phare piloté par l’université d’Oxford. Depuis la création de sa fondation Early Childhood Center, lancée au cours de l’été 2021, Kate étoffe ses connaissances et multiplie les rencontre avec les jeunes générations. La tenue choisie est de saison. Elle se compose d’un pull col roulé, d’un pardessus plus court couleur fuschia et d’un pantalon noir. C’est un look sérieux comme les aime l’icône de la cour.

La conversation s’est poursuivie au palais de Buckingham où la duchesse a retrouvé plusieurs directeurs généraux impliqués dans l’initiative.

Le déplacement se déroule en pleine polémique cathodique. Il intervient seulement quelques heures après l’annonce mentionnant que le duc et la duchesse auraient empêché la BBC de diffuser le prochain concert de chants de Noël. L’événement inédit-la famille royale n’a jamais organisé de spectacle télévisé- devrait avoir lieu début décembre à l’abbaye de Westminster. ITV a damné le pion au canal national en décrochant l’exclusivité.

Manteau Tilda Hobbs
Pull Lara Hobbs

Kate au gala

Le Royal Variety Performance fête son centième anniversaire et les Cambridge sont de la fête. La tenue de soirée de Kate va-t-elle mettre la blogosphère en émoi? That is the question.

Retour au Royal Albert Hall. L’histoire de l’institution centenaire commence en 1921, sous le règne du roi George V. Depuis cette date, trois monarques lui ont accordé le patronage royal. Elizabeth II est retournée aux affaires hier. Elle n’assiste pas à la représentation donnée au profit des artistes à la retraite. Sa Majesté passe la soirée au coin du feu, lovée contre ses corgis. Le prince de Galles et la duchesse Camilla ne sont pas dans la loge réservée aux Windsor. Ils charment les foules d’Egypte.

Une représentation donnée par le Royal Variety Performance reste gravée dans la mémoire collective britannique. Dans les Sixties, John Lennon avait allumé le feu en demandant aux spectatrices de l’époque de bien vouloir secouer leurs colliers de perles. Ce soir, Sir Rod Stewart, James Blunt, le Cirque du Soleil et beaucoup d’autres grands noms se produisent sur la scène.

Les flashs crépitent dès que la duchesse de Cambridge franchit le seuil du théâtre. La reine du glamour affirme son goût pour la robe de sirène. Elle a remis celle à sequins vert sapin étrennée au Pakistan. A sa coiffeuse, elle a demandé plus de boucles et un mouvement de chevelure très hollywoodien.

Robe Jenny Packham

Missoma “Zenyu” Chandelier Hoop Earrings
Escarpins Rebecca Emmy London

Kate au Dimanche du Souvenir

Cette cérémonie devait marquer le grand retour de la reine mise au repos par ses médecins. Mais voilà qu’une entorse lombaire la contraint à annuler sa participation. De quoi relancer l’inquiétude de ses sujets. Toute habillée de noir, la duchesse de Cambridge s’associe à l’hommage national.

L’Angleterre fait son devoir de mémoire. Point d’orgue des commémorations, le dimanche du Souvenir-Remembrance Sunday-salue le sacrifice ultime des héros de guerre.

Le doute a plané jusqu’à ce qu’un communiqué du Palais précise que Sa Majesté assistera à la cérémonie. Outre-Manche, il se murmure que la souveraine se prépare à réunir les siens à Sandringham, pour la grand messe de Noël. Mais ce dimanche 14 novembre, jour de l’anniversaire du prince de Galles, une nouvelle annonce sème le tourment. Un tweet officiel mentionne que le chef des armées ne paraîtra pas au balcon du Bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth. Depuis son accession au trône, Elizabeth II n’a manqué que six fois cet événement cher à son cœur. Elle laisse les membres de la maison royale les plus dévoués la représenter.

Les chapeaux et les pardessus sombres, les duchesses de Cornouailles, de Cambridge et la comtesse de Wessex partagent le même point d’observation. Elles surplombent le rituel inchangé. Kate sèche ses larmes. L’émotion se lit sur son visage. En contrebas, Charles, héritier présomptif de la couronne, s’incline. Le futur roi fleurit le Cénotaphe, au nom de sa mère. Le poids de la couronne repose de plus en plus sur ses épaules et sur celles de son aîné William.

Manteau Alexander McQueen porté en 2018

Kate au festival du Souvenir

Les Windsor sont de sortie. Ils assistent à la représentation annuelle donnée au profit des forces armées.

La façade du Royal Albert Hall se pare de rouge coquelicot. Le festival organisé par la Légion britannique se déroule ce soir sous les applaudissements. L’année dernière, artistes et militaires avaient assuré le show à huis clos, Covid oblige. L’édition 2021 célèbre également le centième anniversaire de la Royal British Legion placée sous le patronage de la souveraine.

Exceptionnellement cette fois, le spectacle se tient en l’absence de la reine mais en la présence du prince de Galles, de la duchesse de Cornouailles, du duc de Cambridge, de son épouse ainsi que d’autres membres de la famille royale.

Comme d’habitude, Kate fait une entrée très photographiée. Les bijoux de Lady Diana agrémentent une robe en tweed déjà connue du public. L’icône de mode éblouira la Toile le 18 novembre (Royal Variety Performance) : l’evening gown est de mise et on connaît son goût pour ce qui brille.

Un communiqué de dernière minute émis par Buckingham Palace annonce que Sa Majesté n’assistera pas à la cérémonie de Remembrance Sunday.