All posts filed under: Archives

Kate en shocking pink

La duchesse de Cambridge et ses tenues de ville sont de retour. L’engagement du jour concerne la petite enfance, un des axes majeurs de son engagement caritatif. La voiture dépose la princesse des enfants à l’entrée du lycée Nower Hill de Harrow. Son altesse royale assiste à un cours sur le développement de la petite enfance et les neurosciences, projet phare piloté par l’université d’Oxford. Depuis la création de sa fondation Early Childhood Center, lancée au cours de l’été 2021, Kate étoffe ses connaissances et multiplie les rencontre avec les jeunes générations. La tenue choisie est de saison. Elle se compose d’un pull col roulé, d’un pardessus plus court couleur fuschia et d’un pantalon noir. C’est un look sérieux comme les aime l’icône de la cour. La conversation s’est poursuivie au palais de Buckingham où la duchesse a retrouvé plusieurs directeurs généraux impliqués dans l’initiative. Le déplacement se déroule en pleine polémique cathodique. Il intervient seulement quelques heures après l’annonce mentionnant que le duc et la duchesse auraient empêché la BBC de diffuser le prochain …

Kate au gala Action on Addiction

« Je suis ravie de pouvoir enfin sortir de chez moi« . C’est dans ce termes que la duchesse a exprimé au président Tony Tan et à son épouse, son soulagement de quitter la chambre. Sa rentrée a des allures de semaine folle. Réapparue en public le 21 octobre pour la première fois depuis le 8 août, Kate a enchaîné le même jour la promenade en carrosse et la soirée de gala au Natural History Museum. Les traits tirés ont disparu. Au musée d’histoire naturelle, la maîtresse de cérémonie étrenne une robe du soir bleu bébé dévoilant ses jambes. Manteau réglementaire, robe de vamp, transparences contrôlées; Kate varie les tenues, laissant au placard les vêtements connus. C’est une robe ajourée décolletée dans le dos qui a sa préférence. Trop contente de revenir sous les projecteurs, elle reprend le fil de ses obligations dans une forme olympique. Pendant sa convalescence, la duchesse a rajouté 1851 Trust sur la liste de ses patronages. Marraine de l’association Action on Addiction depuis janvier 2012, elle soutient divers programmes d’accompagnement destinés aux …

Petite mine et retour en grande pompe

Plus d’un mois après l’annonce de l’heureux événement, la duchesse de Cambridge reprend du service dans ses plus beaux atours. Elle porte toujours du McQueen pour les grandes occasions: un manteau prince de galles à godets et un bibi Jane Taylor qu’on lui connait déjà (Sydney Easter Service). Ravie de revenir sur le devant de la scène, Kate a exprimé son bonheur a Mrs Tan, elle-même heureuse de la voir presque rétablie: « il me tardait de quitter mon domicile ». « Il fait un tout petit peu plus froid que la dernière fois que nous nous sommes rencontrés », a plaisanté la duchesse. Sous le maquillage on devine les cernes des jours sans. Mais la revoici qui reprend le cours de ses obligations. Enceinte de trois mois, Kate s’est battue comme une reine contre les nausées. Si elle réapparaît en fanfare, elle n’a pas pour autant gagné la bataille : « son état s’améliore mais elle continue de souffrir » a confié le palais, annonçant en même temps qu’elle se joindrait à la reine pour recevoir le président …

Happy birthday prince George

Il y a un an, dans la touffeur de juillet, naissait baby Cambridge. William voulait une fille, Kate un garçon. Dès l’annonce de l’heureuse événement, la planète a eu des contractions. Tout au long de sa grossesse la duchesse de Cambridge à brouillé les pistes. Ce sera un fils, à la grande surprise des bookmakers. Fille ou garçon qu’importe, pourvu qu’il arrive à l’heure et qu’il ne prive pas son arrière grand-mère de jouer les prolongations à Balmoral. Les heureux parents d’un petit prince né à 16h24 n’ont officialisé la nouvelle que bien plus tard, afin de prolonger le tête-à-tête avec le divin enfant. Kate a dit à ses copines, combien elle angoissait de présenter son bébé à la foule. Elle avait l’impression que son fils ne lui appartenait plus. Décontracté, le jeune papa a installé le siège enfant à l’arrière de la voiture. Il avouera plus tard qu’il s’était entraîné à refaire les gestes, afin d’assurer devant les caméras. Puis la petite famille a franchi le perron de l’hôpital, déclenchant l’hystérie collective. La princesse …

Kate et George supporters de choc au polo

Bonne fête papa! Le plus beau cadeau que Kate et George pouvaient faire à William en ce jour spécial: encourager le cavalier à remporter le match de polo du Jerudong Trophy. Les princes d’Angleterre caracolaient pour deux équipes adverses à Cirencester, Gloucestershire. Plutôt que de lui imposer une cérémonie officielle (Trooping the Colour), trop impressionnante pour un bambin de 11 mois, ses parents ont préféré l’emmener au polo. Vêtue d’une tenue décontractée-un slim, une marinière ME+EM et des chaussures de bateau Sebago-la jeune maman a aidé son fils à tâter du terrain. George se tient bien droit dans sa salopette Neck & Neck. Il rampe et progresse dans l’apprentissage de la marche. Bientôt, il se déplacera sans l’aide de mummy. Mais où donc était passé Lupo? Il ne manquait plus que le royal toutou pour compléter la photo de famille. Photos SWNS.com/Ki Price/Craig Ross/Max Mumby

Kate à Bletchley Park

La duchesse déchiffre le passé. L’imposante façade du château victorien situé près de Milton Keynes dans le Buckinghamshire, abritait les services du Chiffre britannique pendant la Seconde Guerre Mondiale. Ce quartier général top secret, permit à l’Angleterre de décoder les messages de l’ennemi: BP brisa les chiffres, réputés inviolables, des machines allemandes Enigma et lorenz. Bletchley Park, un nom qui ressemble au titre d’un roman de Jane Austen ou à celui d’une série télévisée rétro: ce site a servi de décor au tournage des épisodes Bletchley Circle, Enquêtes Codées, série diffusée sur ITV en septembre 2012. Classé monument historique, le domaine est géré par Bletchley Trust. Devenu Musée National de l’informatique, BP propose des attractions et expositions qui permettent au public de se replonger dans l’histoire de ce lieu mythique. Les agents de Bletchley Park surnommés « briseurs de code » s’appliquaient à déchiffrer des lignes de codes afin de déjouer les offensives de l’ennemi. Le palais a révélé récemment que Valérie Glassborow, grand-mère paternelle de Kate, avait travaillé à Bletchley Park en tant qu’agent « casseur de …

Cérémonie de la Jarretière 2014

Une légende très populaire raconte que lors d’un bal à Calais, le roi Edouard III se serait baissé galamment pour ramasser la jarretière égarée par sa maîtresse, la comtesse Alice de Salisbury. A cette époque, les dames portaient des jarretières pour retenir leurs bas. Les jambières des soldats tenaient aussi grâce aux jarretières. Pour couper court aux railleries de l’assistance, le monarque aurait noué cet ornement autour de sa jambe et se serait écrié: « Messieurs, honni soit qui mal y pense. Ceux qui rient maintenant seront très honorés d’en porter une semblable, car ce ruban sera mis en tel honneur que les railleurs eux-mêmes le chercheront avec empressement». Honi s’écrit avec un seul « n » dans l’orthographe de l’époque. Le 23 avril 1348, jour de la saint George, en pleine Guerre de cent ans, le roi fonda le très noble Ordre de la Jarretière (Most Noble Order of the Garter), en souvenir de cette anecdote. The Order of the Garter est l’ordre le plus élevé de la chevalerie britannique. Cet ordre, crée dans le sillage …

Trooping the Colour 2014

La reine a coutume de célébrer son anniversaire le 21 avril dans l’intimité mais une longue tradition le fête officiellement en été, le jour de Trooping the Colour (Queen’s Birthday parade). Cette cérémonie militaire annuelle en grand apparat remonte au XVIIIe siècle, à l’époque où les couleurs du bataillon (flags) étaient brandies (Trooped) dans les rangs pendant la bataille afin que les soldats les reconnaissent. La première participation de la princesse Elizabeth, colonel des Grenadiers Guards à TTC date de 1947. Depuis 1987, la reine suit la parade en carrosse. Pendant 36 ans sa majesté a passé les troupes en revue à cheval et en uniforme. Plus de 1400 officiers, 400 musiciens et 200 chevaux participent au défilé. 113 ordres sont donnés par le commandant de la parade. La procession de cuivres et d’uniformes défilent au pas en suivant un parcours défini qui s’étend de Buckingham, à Whitehall, en passant par le Mall et Horse Guards Parade. L’année dernière la duchesse de Cambridge avait fait un dernier tour de berline, avant d’être relevée de ses …

Diète royale

On la surnomme Size 6, comprenez taille 34. La publication des photos de la partie de volley-ball, où Kate exhibait un ventre extra-plat, trois mois après l’accouchement, a déclenché un pic d’interventions chirurgicales et fait des envieuses auprès des nouvelles mamans. Selon le Daily Mail, la duchesse de Cambridge expérimenterait en ce moment un nouveau programme alimentaire, composé d’aliments crus pour entretenir sa minceur et avoir une peau plus lumineuse. Une fois par semaine, elle mange une marinade inspirée d’une recette d’Amérique latine: du poisson cru mariné dans du jus de citron et des épices. Grâce à sa haute teneur en vitamines (la cuisson détruit les vitamines A, B, C, E et F), le régime crudivorisme est excellent pour la peau, les cheveux et les ongles. « En alimentation vivante, on n’a recours qu’à des aliments crus, de préférence biologiques et alcanisants, qui n’ont subi aucune transformation, exception faite de la germination et de la fermentation. La cuisson à une température plus élevée que 40 °C (104 °F) est interdite. » Hélène Baribeau, nutritionniste. Le reste de …

Kate au National Maritime Museum

Devant les caméras venues la filmer au large d’Auckland, la duchesse avait remporté la régate en battant l’équipe de son époux 2-0. Étudiante, miss Middleton emmenait voguer les plaisanciers pour se faire de l’argent de poche. Le National Maritime Museum de Greenwich reçoit la visite de la duchesse de Cambridge. « Quand on parle de voile à la duchesse ses yeux s’écarquillent ». C’est ce qu’a confié à la presse, Sir Ben Ainslie, le challenger britannique, quadruple médaillé olympique, qui s’occupe de former une équipe prête à entrer dans la course de la 35e édition de la Coupe de l’Amérique 2017 du Golden Gate Yacht Club. Invitée à partager un brunch au musée, Kate a rencontré celui qui veut mener l’Angleterre à la victoire, et elle s’est entretenue avec les équipages, les sponsors et les designers de l’industrie navale. Sir Ben Ainslie a battu la Team Emirates New Zealand et gagné la course de 2013 à San Francisco en tant que tacticien de l’Oracle Team USA. Le navigateur ambitionne de construire son bateau, d’installer son quartier général à …