All posts filed under: Mode

La blouse flower power de Zimmermann

Comme une envie de printemps. On connaît la prédilection de la duchesse de Cambridge pour les imprimés bucoliques. Ce modèle romantique à patchwork fleuri lui irait à merveille. Une blouse belle comme une aquarelle, aussi légère qu’une plume, un souffle évanescent de l’enseigne de luxe australienne, chez qui la reine des floralies a ses habitudes. A porter le jour de l’inauguration du festival d’horticulture de Chelsea. Blouse Super Eight, 630€ en vente Au Bon Marché.

Stella McCartney créatrice engagée

Défenderesse de l’environnement, membre de la PETA et fille de Beatles. Stella c’est une étoile tombée du ciel. Portrait. Née à Lambeth le 13 septembre 1971, elle grandit à la campagne, dans une ferme du Sussex. Ses parents reviennent transformés par un séjour dans le ashram de Rishikesh. Paul et Linda, militants végétariens, décident d’élever leurs quatre enfants à la bohème, en leur inculquant le respect de la nature et des animaux. Très vite, l’adolescente ressent l’appel de la mode. Elle crée sa première veste à quinze ans. Christian Lacroix lui donne sa chance. Stella participe à l’élaboration de la saison haute couture, au début des années 90. A la prestigieuse université Central Saint Martins de Londres, elle étudie la mécanique du vêtement. Ses copines Kate Moss et Naomi Campbell portent ses modèles au défilé de fin d’étude. Et c’est daddy qui signe la bande son! Chloé l’engage pour succéder à l’éminent Karl Lagerfeld. Sous sa mandature, les collections sont encensées par la presse internationale. Miss McCartney multiplie par quatre les ventes de la maison. …

Style country

Voilà un look qui fleure bon le sous-bois. Cette sonate d’automne très British plairait à la duchesse de Cambridge. Inspirez-vous en si vous habitez la ville ou la campagne.          

Une lavallière royale

La duchesse de Cambridge a des goûts classiques. Rien d’étonnant à ce qu’elle adopte la blouse lavallière, pièce institutionnelle par excellence, arborée par les têtes couronnées, les Premières dames ou les ministres. Un brin plus extravagante que l’originale signée Gucci, celle vendue chez Zara est coupée dans de l’organza lilas, avec des effets de transparence sur les manches. Une piste à suivre pour marcher dans les pas de la princesse du Royaume-Uni sans se ruiner. Un seul mot d’ordre : désembourgeoisez-la!    

Ces classiques qui nous viennent d’Angleterre

Ils évoquent la brume, les tons mordorés de la campagne sous la lumière d’automne, le thé, les scones. Tweed, liberty, tartan, prince-de-galles, kilt, trench, loden, Barbour, shetland, twin-set, blazer, duffle-coat, ghillies, derbys, Harris tweed, la liste est longue. La mode doit à la Grande-Bretagne ses essentiels les plus chics. Elisabeth II, Lady Diana, Catherine de Cambridge, incarnent la classe à l’anglaise. Sur les incontournables de la vieille Angleterre, le temps n’a pas de prise. D’où l’utilité de revoir sa garde-robe à  la sauce anglaise. Dans son numéro de septembre, Vogue UK propose une déclinaison des codes britanniques sur le top Fran Summers, photographiée dans son Yorkshire natal. Donnez la Brit touch à votre vestiaire en adoptant un chemisier marmelade, un paletot toffee, un tweed mousseux, un écossais royal. A porter version old school ou de façon subtilement décalée. Et en guise de conclusion, réhabilitons les Burlington dans les Church’s!      

Les manteaux qui feront l’hiver

Chauds les manteaux. Pastel, flashy, écossais, courts ou longs, ils se bousculent dans le dressing princier. La duchesse de Cambridge les aime chics et structurés. La future maman s’autorise un motif inattendu le jour du baptême d’un paquebot de croisière.  “Manteau”, “coat”, “cappotto”, ces doudous sont les amis des femmes. Elles les surnomment les cache misères parce qu’elles peuvent mettre n’importe quoi en dessous. Les pardessus nous sauvent la mise. On aime s’y blottir et baguenauder. Pourvu qu’ils soient douillets! Mieux vaut investir dans des modèles classiques, coupés dans de nobles lainages. Un seul mot d’ordre pour l’hiver 2019: se tenir à carreaux. Les imprimés filent à l’anglaise. Le prince de Galles et le tartan ont le vent en poupe.

Que portera Kate cet hiver?

Les enseignes préférées de la duchesse de Cambridge accusent réception de leurs nouvelles collections. L’icône royale a récupéré un ventre plat et une taille de guêpe. Elle a acheté de quoi étoffer sa garde-robe. Des classiques qu’elle affectionne: robes unies ou imprimées, manteaux structurés hissés sur des escarpins. On reverra aussi des tenues déjà connues du public. L’épouse du prince William remet ses vêtements, une habitude héritée de la reine. Le défilé débutera en septembre: Kate donnera le coup d’envoi le jour de la rentrée de George. Focus sur les tendances hivernales de ses couturiers préférés.