All posts tagged: Chapeaux

Catherine princesse parfaite

“Vous allez faire une merveilleuse princesse de Galles” s’exclame une sympathisante de la Couronne. “Je l’espère. Je suis entre de bonnes mains”, lui répond la duchesse de Cambridge en désignant son époux. Kate et William sont de tournée jubilé au Pays de Galles. Ils ignorent que le destin va précipiter son cours et faire d’eux les nouveaux prince et princesse de Galles. L’épouse du futur roi a la royauté heureuse. Catherine a réussi là où Lady Diana a échoué. Force est de reconnaître que les deux jeunes femmes n’ont pas eu la même trajectoire, ni la même chance. L’une a fait un mariage d’amour, l’autre un mariage arrangé. L’aînée des Middleton a eu une enfance idyllique (elle y fait souvent allusion quand elle prend la parole pour ses œuvres de bienfaisance), l’autre a grandi au sein d’un foyer déstructuré. Tout se décide au cours des premières années de la vie, reconnaît Kate, marraine de la petite enfance et mère de famille épanouie. Elizabeth II n’est plus, Catherine reprend le titre, mis en veilleuse, à la …

Kate à Ascot

Le duc et la duchesse font une halte très médiatisée au grand prix d’Ascot, l’évènement le plus couru du calendrier mondain. Leur arrivée en calèche fait crépiter les flashs. La toilette de Kate ne nous réserve aucune surprise. Aussi inventifs soient-ils, les bibis de la haute société ne créent pas le buzz, contrairement à ceux de la plus célèbre tête à chapeaux. Le Royal Ascot a ses propres codes. Amplitude du couvre-chef, tenue réglementaire. Cette année, les festivités se déroulent sans mesures Covid et avec un certain assouplissement des exigences vestimentaires côté public. C’est autre chose dans le carré royal. Et ce n’est pas la très conservatrice duchesse Catherine de Cambridge qui fera valser l’étiquette ! Cinq jours durant, les Windsor dépêchent leurs membres de premier plan à l’élégante manifestation. Les landaus décapotés traversent le champ de course. Le prince Charles ou la princesse Anne ouvrent la procession. Ce vendredi, avant- dernier jour des festivités, le couple phare de la Maison royale fait un tour d’honneur sous un soleil écrasant. Sa Majesté, qui n’habite qu’à …

Order of the Garter 2022

La duchesse de Cambridge assiste la cérémonie de l’Ordre de la Jarretière, un rendez-vous incontournable de la Couronne. Elle nous présente sa note bleue. Robe et chapeau ont été exécutés dans sa couleur préférée. Un autre spectacle s’invite dans le sillage de l’inoubliable Jubilé des 70 ans de règne. Les siècles passent, les rites demeurent. Le prestigieux ordre de compagnons de chevalerie fondé par Edward III, il y a 700 ans, n’a rien perdu de sa flamboyance. Parés de coiffes Tudor, vêtus de capes de velours brodées de la devise “Honni soit qui mal y pense” ( une histoire de jarretière perdue lors d’un bal par la comtesse de Salibury et restituée à sa propriétaire par le roi ) les chevaliers, consacrés par Elizabeth II pour services rendus à la Grande-Bretagne, composent un tableau digne de ceux des maîtres flamands. De condition physique fragile, Sa Majesté n’ouvre pas la marche. L’honneur de conduire à la chapelle St-George les membres de cet ordre ancestral revient au prince régent. Andrew, dont le nom figurait sur la liste …

Elizabeth II ou le dernier Jubilé

La doyenne des monarques fête ses 70 ans de règne et c’est toute une nation qui jubile ! Légende vivante, Sa Majesté surplombe l’évènement du haut de ses 96 ans. Les célébrations historiques ont un goût de citron-amaretti, le parfum du pudding victorieux. Il pleut des représentations et des chapeaux. Les princes et la princesse de Cambridge entrent dans le manège à landaus, Meghan et Harry font leur come back. La grand messe va durer quatre jours. Que la fête commence ! Au jubilé de diamant, la monarchie partageait l’affiche avec les Jeux Olympiques. Une façon de marquer doublement les esprits. On se souvient du rendez-vous mémorable de la reine avec l’agent 007, du saut en parachute effectué par une doublure, de l’hymne interprété sur les toits du palais de Buckingham par le guitariste des Queen, à coups de riffs aigus, tels que les aurait joué Jimmy Hendrix, de la parade sur la Tamise et de la toilette rouge incendiaire de la duchesse de Cambridge. Que nous réserve l’ultime jubilé ? Bien des surprises et …

Chapeaux bas

Cerises confites sur le pudding, les chapeaux ponctuent le show royal. Ils envoient des messages. Les tonalités et les accessoires sont de véritables armes de communication. On pourrait consacrer un chapitre entier aux bibis, béguins, toques, turbans. « Je dois être la seule femme au monde à porter encore le chapeau », reconnaît l’intéressée. Indeed ! Ils sont facétieux surtout dans les années soixante-dix. Encensés ou bien moqués, les mauvaises langues les comparent aux bonnets de piscine. Citons le farfelu spaghetti (Berlin), celui à parterre de pétales (Derby d’Epsom), l’envolée de papillons (Gernadier Guards), le pillbox en velours fuchsia (tunnel sous la Manche), le coquelicot power (Maroc) et les pompons plumes façon chrysanthèmes (Kyoto). Peu importe ce que l’on écrit, la grand-mère des princesses d’York ne coiffera jamais au poteau les bibis baroques de ses petites-filles Beatrice et Eugénie, étrennés aux noces de Kate et William. Si les toilettes de Sa Majesté sont discrètes, la fantaisie vient du chapeau. En 1977, un modèle exécuté dans la couleur préférée des fillettes, consacre le jubilé d’argent. La reine voit la …