All posts filed under: Gotha&Personnalités

Meghan côté Cour

Envolés les confettis du mariage. Le devoir appelle la duchesse de Sussex. L’épouse du prince Harry prend son envol. Son altesse royale n’a pas encore renseigné la liste de ses patronages. En attendant de soutenir de nobles causes, elle assure le show. Sous les feux de la royauté, la star de série flirte avec l’objectif. C’est l’amie de la caméra. Elle s’incline en présence de la souveraine, hisse le bibi, rallonge ses ourlets mais dénude ses épaules, le jour du Salut au drapeau. Shocking! Sur les réseaux sociaux, les internautes réagissent vertement. Meghan retient la leçon. Du coup, la robe étrennée à Chester recouvre intégralement le décolleté ducal. La duchesse affiche un sourire éclatant en toute circonstance. Il nous dit qu’elle est contente d’être là. En représentation, elle prend très vite ses marques. D’une main experte, elle salue, retient le chapeau et ramasse les bouquets. Une sympathisante lui présente un bébé. Le message est explicite. A quand l’annonce d’un heureux événement ? Elisabeth II lui sert de mentor. Elle lui montre le chemin comme elle …

Lady Kitty Spencer

La mode a trouvé sa princesse. La fille en vogue est une vraie lady. Kitty Spencer, fille du neuvième comte Spencer et du mannequin Victoria Lockwood, a la Fashion Week à ses pieds. La nièce de feue la princesse de Galles collectionne les couvertures du Tatler. Déjà, au mariage de Kate et William, les caméras s’attardaient sur le charmant minois. Les photographes la redécouvrent très en beauté aux épousailles de Meghan et Harry. Ils mitraillent son arrivée. Avec son bibi à voilette et sa robe bucolique, la cousine des princes d’Angleterre éclipse toutes les invitées. Née à Londres, la fillette grandit en Afrique du Sud. Son prénom est gravé sur les cartables des fillettes. De sa tante, elle n’a que de vagues souvenirs. Kitty a sept ans lorsqu’elle disparaît. L’aristocratique diaphane étudie l’histoire de l’art à Florence. Cela fait un sujet de discussion à partager avec la duchesse de Cambridge. L’ange blond se tourne ensuite vers la communication. Un master en management de luxe couronne ses années d’études à la Regent’s University. Si les princes épousent des bergères, …

Princesse Charlene de Monaco

Le Rocher a trouvé sa princesse. Charlène Lynette Wittstock naît le 25 janvier 1978 au Zimbabwe. Contrairement aux fillettes de son âge, elle ne rêve ni de tiare ni de princesse. A ses parents, elle commande un déguisement de justicier: le costume de Zorro. Brasse, papillon, crawl, la sirène glisse dans l’eau des bassins. Elle dispute le 4×100 mètres des Jeux Olympiques de Sydney. Le 13 juin 2002, la naïade monte sur le podium du Meeting International de natation de Monaco “Mare Nostrum”, pour y recevoir la médaille d’or du 200 mètres dos. Le prince Albert remarque la sculpturale sud-africaine. Un dîner impromptu face à la Méditerranée les rapproche. Ils se fréquentent en secret. A l’ouverture des JO d’hiver de Turin de 2006, les tourtereaux sont assis l’un près de l’autre dans la tribune officielle. Leur idylle éclate au grand jour. Ils officialisent leur relation et se fiancent en 2010. Sur les hauteurs de la Principauté, la future princesse pose dans Paris Match en tenue de cavalière. Elle a l’allure hitchcockienne et la blondeur de …

Sofia de Suède

Les princes épousent des bergères. Rien ne destinait Sofia Hellqvist à coiffer le diadème. Née le 6 décembre 1984 à Täby, elle est élevée au grand air, dans la province de Dalarna. Sofia prend des cours de danse, de piano et de comédie. Elle rêve de paillettes et veut percer dans le monde du spectacle. A 18 ans, elle exerce le petit boulot de serveuse. Un photographe la repère: c’est le début des aventures olé olé. Sofia devient mannequin lingerie. En 2004, la bimbo pose dans la revue de charme Slitz. Les photos de la pin-up en monokini, un boa constrictor lové sur les épaules, font le tour du monde. Elles auraient tapé dans l’œil du prince Carl Philip de Suède, dit-on. Son titre de miss Slitz en poche, la bombe fait exploser l’audimat en participant à l’émission de télé-réalité Paradise Hotel. La starlette devenue reine des médias s’envole aux Etats-Unis, suivre une formation de professeur de yoga. Sofia n’a pas de quartiers de noblesse mais elle a la fibre humanitaire. Elle est bénévole dans …

Cressida Bonas

Ne l’appelez plus l’ex du prince Harry. Elle a la beauté, la grâce, le teint de porcelaine, l’éducation, les ancêtres, un prénom shakespearien, la blondeur diaphane, le look d’une Chelsea girl, l’accent so British, la classe et ce côté déjanté qu’ont les aristocrates britanniques. “She’s the one”, murmurait-on outre-Manche. Cressida Bonas est la fille de lady Mary Gaye Curzon, fille du sixième comte de Howe-filleul du roi Edouard VII-et du banquier Jeffrey Bonas. L’ange blond appartient à une famille recomposée. Sa demi-sœur Isabella Anstruther-Cough-Calthorpe entretînt une liaison avec le prince William. L’aristocrate fait ses classes dans les institutions huppées. Au pensionnat de Stowe, l’interne se découvre une passion pour le théâtre. La jeune fille de la gentry a ses entrées au palais royal: les princesses d’York sont ses amies. Eugénie lui présente son cousin en 2012. Harry et Cressida se fréquentent. Ils forment le couple idéal. Le prince lui envoie vingt textos par jour. Les bookmakers les voient déjà échanger l’anneau nuptial à Westminster. Mais bientôt le torchon brûle, la jeune et jolie miss Bonas met …

Elisabeth II dix choses que l’on sait d’elle

Le saviez-vous? La reine verse un trait de Dubonnet dans son gin. Les premières mesures de Dancing Queen lui donne une furieuse envie de danser. Son teint de porcelaine force l’admiration. Son époux est le premier à le reconnaître :”Elle a cette peau merveilleuse partout”. Son secret de beauté, The Queen est ravie de le partager avec ses admiratrices: elle confie son visage à Clarins. Quand elle sent la colère monter, Gan-Gan file arracher les mauvaises herbes de ses nombreux domaines. A 17 heures tapantes, le monarque fait bouillir de l’eau de Malvern et déguste son Earl Grey avec des scones tièdes et des sandwichs au concombre. A table, elle se régale de haddock Saint-Germain, du poisson frit gratiné au four servi avec des patates et une sauce béarnaise. Elisabeth II a planifié sa journée de travail pour pouvoir regarder en direct le dernier épisode de Downton Abbey. Elle voit et revoit le Docteur Jivago, l’un de ses films préférés. Son it-bag est le modèle Traviata de chez Launer, son fournisseur attitré. Et Mam se …

A quoi servent les princesses?

Les têtes couronnées émerveillent depuis la nuit des temps. Les princesses apportent du rêve et de la féerie dans les chaumières de leurs sujets. Elles sont une valeur refuge dans une actualité à feu et à sang. Dès l’enfance, les petites filles sont conditionnées à jouer à la princesse. Déguisements, tiares de pacotille, productions Disney, littérature…tous les chemins mènent à la Cour. Sous les feux de la royauté, Catherine, Charlène, Letizia coupent les rubans, plantent les arbres et dévoilent les plaques commémoratives. Certaines règnent déjà. D’autres savent, qu’un jour, elles seront amenées à porter la couronne. En représentation, elles sourient et ne montrent rien. De château en palais, on les salue d’une révérence. Elles sont la représentation moderne des princesses de contes de fées. Leurs mariages en grande pompe attirent des millions de téléspectatrices. Leurs robes se vendent en un éclair. Les mères britanniques louent l’influence positive exercée par la duchesse de Cambridge. Bienveillante, docile et élégante, Kate inspire les jeunes filles de son temps. Alors les princesses sont-elles utiles ou décoratives? Le débat est …