Jubilé de platine
Comments 4

Fur free

Déclinées en manteau, étole, cape, les fourrures sont un puissant marqueur de royauté, au grand dam des précurseurs de la protection animale. Celles d’Elizabeth II sont en renard, vison et zibeline. Enveloppée dans une fourrure blanche, elle rend visite au Premier ministre Churchill au 10 Downing street. En fourrure, elle procède à l’ouverture annuelle du Parlement. Devant 250.000 personnes massées dans le stade Old Delhi, elle délivre un discours, lovée dans une chauffeuse en vison blanc. En couverture du Time, on devine la fourrure rapportée sur une splendide robe de cour.

Conviée au mariage de John Spencer, vicomte d’Althorp (père de la future princesse de Galles), Elizabeth II fait une entrée très photographiée à l’abbaye de Westminster. Ce jour-là, elle souligne sa toilette de cérémonie d’un opulent vison. La reine suit les tendances du moment et croit faire bonne impression en se rendant à une course hippique, calfeutrée dans une pelisse en peau de léopard. Des boots à petits talons accompagnent le manteau très controversé. Les défenseurs des espèces menacées montent aussitôt aux créneaux. Chaque année 50.000 félins sont sacrifiés pour les caprices de la mode. La souveraine se range à l’avis de ses conseillers. Le vêtement en question ne verra plus jamais la lumière des projecteurs.

Synonyme de maltraitance animale, la fourrure n’est plus en odeur de sainteté. Depuis trente ans La PETA Etats-Unis épingle têtes couronnées et personnalités osant le manteau de cruauté. Les tops des années 90 posent sur l’affiche « Plutôt à poil qu’en fourrure. En phase avec son temps, la souveraine prend une décision responsable en novembre 2017. Un communiqué précise que Sa Majesté s’engage à ne plus porter de nouvelles pelisses. Ses couturiers ne se serviront que de fourrure synthétique pour ourler ses tenues de représentation. Seules les vieilles zibelines ressortiront des armoires à titre privé.

Prochain épisode : Le manège à bijoux

4 Comments

  1. Ruche says

    Go vegan!
    Léopards ou petits lapins, laissons les animaux tranquilles.

  2. libellule says

    La conscience de la souffrance animale est …récente…et il reste beaucoup a faire…!!!! La décision de la Reine est à saluer…étant
    depuis toujours en Amitié avec chiens et chevaux…parfait exemple de l’ambiguïté de cette situation….!!! Espérons que les Dieux de la technologie…combleront cet irrésistible attrait d’opulence et de douceur…en attendant d’autres avancées….!!!!

    • syld19 says

      Une ambiguïté que l’on retrouve aussi chez d’autres membres de la famille. Pourquoi prétendre défendre la faune en danger si à côté en guise de loisir, on chasse dans la campagne anglaise? Une photo de la Duchesse tenant un fusil m’avait d’ailleurs fortement déçue. Laissons les animaux vivre en paix, nous détruisons déjà suffisamment leurs habitats naturels (océans, forêts, campagnes,…)

      • Nathalie says

        Oui la chasse… il est temps qu’ils passent à autre chose pour se divertir…

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s