All posts tagged: Catherine princesse de Galles

Kate à la garderie de Luton

La princesse de Galles a visité une garderie ce mercredi matin. Une façon de poursuivre son travail sur la petite enfance. Son ensemble en maille orange a ébloui les enfants. Si la marraine des petits se fait plus rare c’est qu’elle travaille beaucoup en coulisse. Elle affine la seconde phase de son œuvre dédiée aux enfants de 3 à 5 ans. La sortie du jour va dans ce sens. Beaucoup de dossiers à revoir, de notes à mémoriser, avant le lancement du second opus de sa fondation, prévu d’ici la fin du mois de janvier. La sortie n’ayant pas été annoncée, la surprise n’en est que plus grande. A l’établissement Foxcubs de Luton, la princesse des enfants a discuté de la relation entre les jeunes élèves, les équipes pédagogiques et les parents d’élèves. Une bonne entente sur laquelle repose, selon elle, l’épanouissement des ses plus jeunes sujets.

Kate visite un centre pour enfants

Un déplacement au manoir Colham d’Hillington (Middlesex) est à l’ordre du jour. La venue de la princesse de Galles fait suite à sa nomination en tant que marraine royale de l’Alliance Maternelle de la Santé Mentale (MMHA). Le kaki a ses faveurs. Kate reprend du service. Le week-end sera entièrement consacré aux cérémonies commémoratives du Souvenir. Et elle sera aux premières loges. Protocole, sourires, poignées de mains cordiales, la princesse est reçue avec les égards dus à son rang. Le roi et la reine consort, quant à eux, doivent composer avec un accueil plus mouvementé. En représentation à York, ils reçoivent œufs et insultes. Petite enfance et santé mentale constituent les axes majeurs du travail caritatif de”la princesse des enfants”. Choyée par sa vie de famille, Catherine se soucie du bien-être des nouvelles mamans. Ses nombreuses visites au sein d’établissements spécialisés vont dans ce sens. L’épouse du prince William veut que la maternité soit vécue comme un temps idyllique. Le centre qu’elle découvre aujourd’hui dispense des soins sur-mesure. Tout est mis en œuvre afin que …

Kate en Chanel

Le couple princier se rend à l’Olympic Park Queen Elizabeth pour y célébrer l’anniversaire d’une œuvre. La princesse de Galles remet le bleu à l’honneur. Cocorico ! Elle étrenne une veste Chanel, le nec plus ultra. Initiée en 2012, peu après les émeutes survenues dans la banlieue londonienne, l’association sportive Coach Core, soutenue par la Fondation Royale, encadre les jeunes en difficulté, dans le bel esprit des Olympiades britanniques. Le parrain et la marraine sont au rendez-vous pour fêter ses dix ans d’existence. Une fois n’est pas coutume, William assure le show. Il enfile les gants de boxe, tape dans le ballon, le temps d’une démonstration. Son épouse opte pour une activité moins musclée. Sporty-Kate n’a pas chaussé les baskets. Veste appuyée, pantalon flottant (Roland Mouret), escarpins, l’icône de la cour ne déroge pas à ses classiques. Elle a trouvé son bonheur chez Chanel : une veste vintage coupée dans un tweed bleu électrique, galonnée de noir, dans le pur style de la rue Cambon. Kate affectionne l’élégance à la française. Elle a déjà porté …

Kate reçoit la Royal Navy

Ce vendredi, la princesse de Galles a rencontré les officiers du navire de guerre de la Royal Navy à Windsor. Une photo de groupe immortalise l’entrevue. “Ce fut un plaisir de rencontrer l’équipage du HMS Glasgow et d’en apprendre plus sur leur prochaine mission en mer”, mentionne le tweet surprise, publié sur le compte officiel du prince et de la princesse de Galles. Plusieurs photos prises dans les somptueux salons du château de Windsor illustrent le communiqué. La garde-robe de la princesse Catherine s’est mise au diapason. Le look du jour composé d’un tailleur pantalon de coupe ajustée, assorti à un body blanc (les deux pièces ont déjà été portées lors d’une visioconférence, la princesse possède plusieurs blazers de la même marque) hisse les couleurs de la marine britannique.

L’adieu à la reine

Elizabeth II faisait partie de la vie intime de chaque famille. Nous avons tous grandi avec les chapeaux fantasques et la silhouette haute en couleurs de la reine d’Angleterre. La statue du Commandeur s’en va. Elle laisse un peuple orphelin et une habilleuse inconsolable. Le grand livre de l’Histoire se referme. C’est la fin d’une ère. « Je jure de servir mon pays que ma vie soit longue ou brève », affirme la princesse héritière, dans le discours fondateur, prononcé au Cap, en 1947. Jamais la souveraine n’a déposé le fardeau royal. Quand elle est couronnée reine, les caméras filment son visage de près. « Elle a 100 ans », observent alors les reporters. Le sérieux et la maturité se gravent sur ses traits. La jeune femme fait du devoir sa ligne de vie. Et sa vie fut dense. Il lui a été accordé de fêter son dernier jubilé au mois de juin, d’inviter l’ours Paddington à prendre un tea time au palais, d’inaugurer sa propre ligne de métro. Après 70 ans de règne –elle est couronnée alors que Staline …