All posts filed under: Mode

Fashion Week automne-hiver 2018-2019

Que porterons nous cet hiver? Des manteaux, des pulls douillets. Mais encore? Quel vent souffle de Londres? Erdem a les faveurs de la duchesse de Cambridge. C’est dans une robe de la marque canadienne qu’elle a reçu les invités de la fashion party de Buckingham. En coulisse, le portrait de Lady Diana veille sur les préparatifs. L’esprit d’Adele Astaire plane sur le show automne-hiver. La sœur du danseur de claquettes le plus surdoué de l’histoire du cinéma, abandonna sa carrière d’actrice et de danseuse pour épouser Lord Charles Cavendish, fils du duc de Devonshire. Une américaine et un pair d’Angleterre. Le scénario rappelle celui de Meghan et Harry. Ce qui laisse à penser que la maison Erdem dessinera la robe de mariée de la future duchesse. Revenons à notre lady qui vécut au château de Lismore. Esprit années 30 es-tu là? Des coiffures crantées-ressortez les barrettes invisibles-du plumetis, des pardessus et des cardigans sur des robes de bal, des salomés et des talons bobine. Le tout subtilement mélangé aux codes élégants de la vieille Angleterre: …

La robe à fleurs

C’est un classique de la garde-robe. Courtes ou longues, elles nous plongent dans le romantisme. Les petites filles font leurs premiers pas dans d’adorables robes fleuries. Puis elles les portent avec l’insouciance de leurs vingt ans et poursuivent l’aventure dans la fleur de l’âge. L’intérêt pour le thème floral ne se fane jamais. Sur la peau bronzée ou sous un paletot…elles éclosent. Bucoliques ou fantasmagoriques, en semis ou en version maxi-format, les stylistes les réinventent au gré des saisons. L’exercice de style est difficile: la robe à fleurs n’a pas bonne réputation: on lui trouve un côté tarte. Alors il faut redoubler d’imagination pour lui redonner une dimension plus pointue. Rochas opte pour l’asymétrie, le fond noir plus dramatique, le motif espacé, la minaudière insolite et les socquettes en fil d’écosse. Bien entendu, elles plaisent à la reine des floralies qui a la main verte. Les fleurs jouèrent un rôle décisif dans sa métamorphose. Pour reconquérir William, Kate Middleton abandonna la panoplie garçon manqué pour celle de jeune fille en fleurs. Et les passants de …

Palmarès 2017

Et les gagnants sont. Les lectrices du BDKM ont exprimé leurs préférences. Merci à vous d’avoir participé à la session de votes des plus beaux looks de l’année 2017. Le moment est venu d’ouvrir les enveloppes et de dévoiler la liste des vainqueurs. Les choix des ladies Les choix de Lynda        

Les manteaux

Chics et régaliens, les manteaux referment le défilé 2017. Kate s’amuse avec les ourlets et passe de l’uni à l’imprimé avec élégance. Votez pour votre cache-misère favori.

Le sportswear

Et le confort dans tout ça? Les tenues guindées et les escarpins cèdent la place à des combinaisons décontractées. Certaines apparitions nécessitent un dress code plus adapté. Kate cultive la cool attitude mais n’oublie pas le détail raffiné: les pierres précieuses aux oreilles. Marinière, blazer ou parka, la duchesse tombe l’habit de représentation et ça lui va bien.

Les robes de cocktail

Satin duchesse, mousseline, crêpe, dentelle, les robes habillées ont un air de fête. La duchesse de Cambridge les égaye de diamants, perles ou colifichets. Envoyée en mission diplomatique en Europe, l’émissaire de la couronne sponsorise les créateurs locaux: des choix plus pointus émergent. A vous de jouer!  

Les robes

Tout au long de l’année, Kate fait valser les ourlets. Ventre plat ou rond, elle ne change rien à ses habitudes. Enceinte, la forme tunique est un excellent subterfuge pour détourner les regards braqués sur son ventre. Unies ou à motifs, la duchesse de Cambridge porte toujours ses robes avec des talons hauts. Les robes de ville entrent dans la course. Autre style apprécié de l’icône monarchique, la robe manteau structurée et allurée. Ce type de modèle flatte sa silhouette androgyne. Avec une robe manteau, Kate est sûre de faire bonne impression. Pour élire l’une d’entre elles, c’est par ici!

Les tailleurs

Au tour des tailleurs de recueillir les votes. C’est l’uniforme de travail des têtes couronnées. Il flatte la silhouette élancée de la duchesse. La maman de George et Charlotte rentre dans son ensemble de jeune fille. Parions que le troisième enfant mis au monde, elle pourra remettre le Luisa Spagnoli. Lequel préférez-vous?    

Les plus beaux looks 2017

2017 a tiré sa révérence. Revoyons les temps forts de la garde-robe princière. Ces sorties où la duchesse de Cambridge dévoile ses plus beaux atours. Tapis rouge, diplomatie et mondanités, elle cultive son goût pour le glamour royal. La catégorie robes du soir ouvre le bal. Sous le feu des projecteurs, Kate fait ses propositions: dentelles, paillettes et décolletés. Et maintenant votez!              

Le collant plumetis

Ce nom de plumetis évoque la chic à la française, l’espièglerie…l’esprit de la Parisienne. Le plus féminin des collants fantaisie dessine des grains de beauté sur les jambes. Il agit comme un maquillage: c’est une touche éclat. Au Siècle des Lumières, les marquises l’auraient assorti à leurs mouches. En vogue dans les années 80, les it girls l’enfilent avec une mini en cuir ou en jean. Les jeunes filles endimanchées en mettent des blancs pour aller à confesse. Cette saison, les séries de mode le consacrent. L’enseigne italienne, spécialisée dans le collant, a nommé Pretty Woman ambassadrice Calzedonia. Sur ses jambes longues, les pois donnent le vertige. Le ticket chic et charme de nos gambettes flatte la silhouette. Coordonné à des bottines rock, Heidi Slimane l’encense dans son défilé automne-hiver 2013. Le directeur artistique met à l’honneur la version soir, effet strass. Sur papier glacé, Clémence Poésy mélange les genres. Etiquette oblige, la duchesse de Cambridge passe d’un collant invisible à un opaque. Avant d’entrer en royauté, miss Middleton pimentait ses looks de collants à …