Jubilé de platine
Comment 1

Reine arc-en-ciel

Evoquer le chapitre dédié à la couleur revient à ouvrir une boîte de chocolats et toffees Quality Street. Les toilettes royales sont autant de papiers colorés qui crissent sous les doigts gourmands. Un seul mot d’ordre : la visibilité.

Jamais une tête couronnée n’aura autant mis en avant la couleur. Le « color block », Elizabeth II y a pensé bien avant la mode. Son règne est une véritable ode au technicolor.

« Si je portais du beige, personne ne saurait qui je suis». Qu’elles soient pastel ou fluo, les toilettes illuminent les penderies royales. Les bookmakers misent gros sur les tonalités, les journalistes les associent à ses humeurs. Never complain, never explain. Au mariage de Kate et William, la souveraine est en jaune, la couleur des jours heureux. En tournée royale aux quatre coins du monde, la globetrotteuse (de nos jours, sa famille se déplace en son nom, eu égard à son grand âge) se rallie au panache des étendards. La reine Pantone recourt à des teintes stratégiques. On appelle cela la diplomatie du vestiaire. Un ensemble rouge et blanc imitant le motif du Kafieh fait honneur à l’Arabie Saoudite. Un pardessus vert rend un hommage vibrant à l’Irlande du Nord.

Pleine d’empathie pour les sympathisants de la couronne qui se sont levés à l’aube rien que pour l’apercevoir, Sa Majesté arbore les tons vifs, afin que ceux qui n’ont pas la chance d’être aux premières loges la repèrent aisément. Quand elle rencontre les écoliers, elle privilégie des teintes douces qui parlent aux enfants. Au baptême du prince George, elle opte pour un manteau bleu tendre comme la layette de son arrière-petit-fils. A celui de la princesse Charlotte, la souveraine jette son dévolu sur le rose, couleur des dragées de baptême de la fille de Kate et William. Les nuances vives font leur effet dans les maisons de retraite. Jamais de vert pour les engagements se déroulant côté jardin mais du jaune, de l’orange ou du shocking pink pour faire la césure avec la végétation. Un vert plus soutenu que d’ordinaire, donne le ton à la cérémonie du Salut aux couleurs, marquant la date officielle de son anniversaire. Il y a beaucoup de monde au balcon. Les Windsor regardent les avions de la Royal Air Force refermer le bal. Les regards se focalisent sur la nouvelle vague. Kate étrenne un chapeau aux pivoines, ses enfants volent la vedette aux adultes. Dans son manteau néon, Elizabeth II se démarque. La patronne c’est elle ! En tournée avec Meghan, elle dégaine un de ses pardessus granny smith afin que les regards ne convergent pas tous vers la très populaire duchesse de Sussex.

Une autre nuance de vert insuffle une note d’espoir au discours Covid-19. C’est en vert que depuis le château de Windsor, elle délivre des paroles teintées de résilience au peuple de Grande-Bretagne. Message appuyé par une broche en turquoise, pierre guérisseuse par excellence. Les teintes sucrées agissent comme un baume au cœur de ses sujets. Pendant les confinements, les tailleurs guillerets ont beaucoup manqué aux Britanniques.

L’arc-en-ciel masque la note noire, que la reine se résigne à porter aux heures sombres de la vie. Drapées dans la tonalité de la piété, les visages dissimulés sous les voiles de deuil, la reine mère, la jeune reine et sa sœur, regardent le cercueil de George VI descendre dans les profondeurs de la crypte royale. Murée dans le noir, la reine découvre l’océan de fleurs aux abords du palais de Kensington à la mort de Lady Diana. Quand elle ôte ses vêtements de deuil, elle espère les remettre le plus tard possible. Hélas, ils sont encore de rigueur aux décès de Queen Mum et de la princesse Margaret. Sa Majesté porte aussi le deuil des héros de guerre au cours de la cérémonie du Souvenir (Remembrance Day). En avril 2021, elle pleure son bien-aimé. Sa styliste a conçu pour elle un accessoire hélas tendance : le masque ourlé de blanc, moins agressif au visage. Les caméras reçoivent pour consigne de ne pas filmer la veuve en plan serré. L’émotion est intense dans la chapelle St George.

Prochain épisode : Les années fastes

1 Comment

  1. Aurelie says

    Chère Lynda.
    J’étais absente depuis mercredi soir. J’ai fait un long week-end prolongé.
    Et là ce lundi je découvre tous vos articles. Quel plaisir. J’aime particulièrement ce dernier concernant les couleurs de son vestiaire personnel. J’adore l’image qui introduit cet épisode. La voir avec toutes les couleurs de l’arc en ciel. Merci pour tout.
    Bonne semaine à tout le boudoir

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s