Royal Tour
Comments 78

La tournée des Merveilles

Les globe-trotters royaux reprennent du service. Elizabeth II ne voyage plus sur long courrier. Elle dépêche sa famille aux quatre coins du Commonwealth. La tradition veut qu’un beau voyage précède un jubilé. En attendant les festivités des soixante-dix ans de règne, les cartes postales caribéennes de Kate et William font les gros titres.

Difficile de passer de la une du New York Times du 7 mars ( une famille ukrainienne git au sol, abattue d’un tir de mortier à Irpin ) aux affaires, robes et bijoux de la royauté. Ainsi va l’actualité, dit-on.

Le temps est révolu où Sa Majesté sillonnait le monde et remontait les avenues en voiture décapotable, saluant ses sujets étrangers d’une main gantée de blanc. Désormais, elle envoie son petit-fils et sa charismatique épouse prêcher la parole royale en terre ensoleillée.

1953. La tournée jamaïcaine à grand spectacle selon Elizabeth II

Le voyage obéit à des fins diplomatiques et stratégiques. Il faut à tout prix conserver ces territoires dans le giron de la couronne. A Kate et William, vaillants petits soldats de la Firme, de charmer les foules du Belize, de Jamaïque et des Bahamas, du 19 au 26 mars. Les intéressés se disent enchantés de découvrir ces contrées paradisiaques. Qui ne le serait pas. C’est un voyage de rêve…une énième lune de miel. Une seule couleur. Mer et ciel se fondent dans un aplat de bleu. A leur grand dam, ils verront les Bahamas sous une météo grise et pluvieuse. Un mauvais temps que la duchesse évoquera en faisant un brin d’humour pendant un bain de foule: “désolée d’avoir apporté avec nous le climat anglais” . Le soleil daignera darder la robe rose malabar de ses rayons juste avant les adieux.

Que la fête commence ! Concentrés, Kate et William vont prendre la lumière du Belize. Les premières tensions se font ressentir

Les dévoués serviteurs ont une semaine pour retisser un lien fort avec les états membres, user et ruser de diplomatie, hypnotiser les foules. Derrière les hublots de l’A330, les passagers découvrent, éblouis, les contours des nations à conquérir. Mais le voyage ne se déroule pas tout à fait comme prévu. Plusieurs ombres planent. Tout le monde ne leur réserve pas une standing ovation. Ce sont les risques du métier royal. Après avoir foulé le tapis rouge, ils essuient plusieurs incidents. Ils se souviennent des pancartes hostiles libellées “rentrez chez vous parasites” hissées à bout de bras, lors d’un déplacement hors Angleterre. Le couple fait face. Never explain never complain, telle est la devise des Windsor. Alors, ils se prêtent au spectacle des apparences et affichent des sourires de représentation. Et Kate réussit l’exploit de descendre la passerelle droite dans ses stilettos. Des membres de la communauté d’Indian Creek interdisent l’atterrissage de l’hélicoptère princier sur leur terre. En cause, des droits de propriété détenus par l’association de faune et de flore parrainée par le duc de Cambridge. On leur propose de faire le tour du propriétaire d’une autre exploitation de cacao. Les ambassadeurs de la reine en apprennent plus sur la transformation du chocolat. Pendant que son épouse s’attèle à la tâche, le duc de Cambridge fait les commentaires, expliquant que travailler ainsi la matière première est “un excellent moyen de brûler les calories” avant de le déguster en tablette. Une danse folklorique et ses déhanchés dissipent les tensions. La robe de plein été fait des ravages. Les modèles en stock s’envolent en quelques minutes.

Ils quittent le Belize en lisant le mot “pardon” . Ils n’en ont pas fini pour autant avec les marques de mécontentement. A l’aéroport de Norman Manley de Kingston, la présence d’une ancienne Miss Monde aux idées nationalistes, assise près de la duchesse, jette un froid. Fort heureusement, les choses se passeront de façon plus amicale avec le prix de beauté Sienna Evans, Miss Monde Bahamas 2021.

Rencontre friendly avec Miss Monde 2021. Kate et Sienna ont reçu la beauté en héritage

Le passé rattrape le second prétendant au trône. La Jamaïque réclame réparation. En 1560, Elizabeth Ière mit sa flotte à la disposition de marchands d’esclaves britanniques…Difficile de réparer l’histoire. Si tant est que l’on puisse réparer l’irréparable. Au banquet donné par le gouverneur, William fait son mea culpa. Il exprime sa “profonde tristesse” vis-à-vis de l’esclavage puis reconnaît que “cela n’aurait jamais dû arriver”. Il ouvre une porte en citant un tube de Bob Marley intitulé “Un seul amour, un seul cœur”. Il se fera le messager de la reine et lui donnera plus amples détails sur la patrie du reggae qui aspire à l’indépendance. Un vent de liberté souffle depuis que la Barbade de Rihanna a pris son envol.

Dès l’ouverture de la porte, le soleil inonde la cabine. Les housses et valises frappées d’un “C” (Catherine) intriguent. Que portera-t-elle ? La tiare sera-t-elle de la partie ? sont autant de questions restant en suspens, jusqu’à ce que Mrs Cambridge dévoile les secrets bien gardés de sa garde-robe. Jenny Packham, Emilia Wickstead, Alexander McQueen, couturiers attitrés aux défilés royaux, donnés aux quatre coins du Commonwealth, sont de la fête. Le vestiaire établit de subtiles correspondances entre le ton des étendards et celui des toilettes. Se présentent sur le tarmac un ensemble bleu, une robe jaune concentrant à elle seule, toute la lumière des tournesols de Van Gogh, une verte en quittant la Jamaïque, une autre déclinaison de bleu vert aux Bahamas et celle des adieux, très inspirée des années 80 époque Dynastie, hissant une dernière fois les couleurs nationales.

Goodbye Jamaïque

Le drapeau jamaïcain comporte trois tonalités dont le noir. La duchesse n’exploite que les plus gaies. Grain de poudre, mousseline, dentelles, crêpe valsent sous une température ambiante de 36°. Heureusement, une pluie rafraichissante s’invite au premier engagement couvert à Nassau. La tête à chapeau ne coiffe qu’une création du modiste Philip Treacy à la parade d’adieu de Kingston. Un grand moment que ce passage en revue à bord d’un Land Rover, écho à la visite de la reine et du prince Philip en 1953. Trois robes grand soir prennent le feu des flashs. L’une dissonante dans un théâtre de pierres Maya, l’autre crinoline de princesse Disney, étoilée des décorations décernées par la reine pour bons et loyaux services rendus à l’institution (Royal Family Order et Grand-Croix de l’Ordre de Victoria) ; l’ultime en satin duchesse bleu glacier-ma préférée-soulignée des bijoux Van Cleef & Arpels.

Catherine The Great et son brushing raide

Elizabeth II est bonne prêteuse. Elle met à la disposition de sa très chère Catherine une parure émeraudes et diamants ainsi que la broche colibri. Un bracelet triple rangs évoque le souvenir de Diana. Côté coiffure, la princesse aux cheveux longs opte pour un brushing baguette. L’influenceuse en titre, réserve une surprise de taille à ses admiratrices. Elle introduit des pièces rétro datant des années 50, 60, ainsi qu’une saharienne dessinée par Yves le Magnifique. Pourvu que ça dure ! Le prince William se met au diapason. Il porte plusieurs costumes coupés à Savile Row, dits de diplomatie du vestiaire, dont un sublime smoking en velours saphir à la réception du gouverneur général des Bahamas, Sir Cornelius Smith.

Le Belize, la Jamaïque, les Bahamas les reçoivent avec les honneurs, déroulent les tapis rouges, tirent les salves. Flanquées de motards, les limousines convoient les royaux vers les résidences officielles. Les émissaires de Sa Majesté sont pris dans un marathon d’obligations. Ils défendent les intérêts de la couronne, poursuivent le travail caritatif (la duchesse de Cambridge prononce deux discours en faveur de la petite enfance), remercient les soignants et les ambulanciers mobilisés pendant la Covid-19, contemplent le patrimoine, parlent environnement et protection marine, des thèmes chers au fondateur du prix Earthshot.

Des séquences plus fun adoucissent les raideurs protocolaires. La suite des aventures se passe sous les cocotiers, au son des tambours, à bord d’un bobsleigh, au site archéologique Caracol, en mer houleuse des Bahamas (le short chino de Sporty-Kate mis pour la régate du Jubilé dénude ses jambes fuselées) au fond de la jungle. En s’enfonçant dans la nature, William, qui doit rejoindre les forces armées, se revoit en tenue de commando au Belize en 2000, le visage recouvert de peintures de guerre. La petite histoire ne nous précise pas si le prince à goûté au poulet jerk, la spécialité spicy jamaïcaine.

En plongeant dans le monde du silence de South Water Caye, au-dessus de la seconde plus grande barrière de corail au monde, ils exaucent le vœu des Beatles “I’d like to be under the sea”. Les trous bleus sont très prisés des amateurs de vie sous-marine. Titulaire d’un brevet de plongée, la sirène princière se retrouve nez à nez avec des requins nourrices inoffensifs. Pendant huit jours, les Cambridge se montrent à la hauteur de leur destin. Gestes tendres et regards passionnés n’échappent pas à la nuée de reporters qui les suivent comme leurs ombres.

Kate brave les éléments mais doit s’incliner face à son adversaire de mari
Amour toujours

Les Bahamas, refuge des sulfureux duc et duchesse de Windsor, signent le clap de fin de la tournée du Jubilé de Platine. Sur le départ, le couple star fait le tour des îles sous le soleil. L’occasion d’offrir un bonus vestimentaire aux fans qui ne perdent pas une miette des aventures. Ce n’est qu’un au revoir, les émissaires de la monarchie reviendront. Le duc et son épouse ont échangé avec les enfants sur Face Time. Les héritiers ont vu les photos. Ils sont sous le charme exotique. Kate et William leur ont promis de les y emmener. Lors d’une prise de parole, le fils aîné de Diana a évoqué ses souvenirs de vacances aux Caraïbes, une destination très appréciée par la princesse de Galles pendant sa rupture avec Charles.

Les Cambridge saluent une dernière fois, avant de prendre de la hauteur. Vivement les retrouvailles avec George, Charlotte et Louis !

Le duc et la duchesse seront de retour le mardi 29 mars. Ils accompagneront la reine à la messe donnée à la mémoire du prince Philip.

Au Lynden Pindling International aéroport de Nassau les Cambridge saluent une dernière fois les couleurs des Bahamas
Cérémonie de départ. Les autorités prennent congé des visiteurs royaux
Robe peplum en soie ceinture strass Alessandra Rich
Les Cambridge rendent visitent aux enfants malades du centre Freeport de l’île de Grand Bahama. Une petite princesse ceint le diadème en l’honneur de la duchesse
Dernier stop à Abacos. La duchesse, photographe à ses heures perdues, donne quelques précieux conseils à une fillette que le prince William lui a recommandé
Toujours prête à passer en cuisine. Le cordon bleu prépare la salade de conques, spécialité des Bahamas
Kate fleurit le mémorial érigé à la mémoire des victimes de Dorian puis le couple princier se recueille
Accueillis par les autorités religieuses de l’église évangélique Daystar partiellement reconstruite après le passage de l’ouragan Dorian en 2019
Le duc et la duchesse écoutent les récits de la communauté sur les impacts de la catastrophe et la vie d’après
Photographiés à la fenêtre de l’église dévastée
La rose anglaise
Elle a choisi la couleur préférée des petites filles qui se rêvent en princesse
Kate dans sa robe de satin duchesse à la soirée du gouverneur général Sir Cornelius Smith, organisée au Bahamar Beach Club
Robe longue et smoking de rigueur à la dernière réception de la tournée
Robe Vienna Crossover by Philippa Lepley
Brushing raide et parure Alhambra Van Cleef & Arpels
Rencontre avec Sienna Evans Miss Monde Bahamas 2021
Kate dans son élément en train de briefer ses co-équipiers
En short et bermuda, les Cambridge rejoignent leurs embarcations sous un ciel menaçant
La régate du Jubilé un rendez-vous sur-mesure pour Sporty-Kate
Après la parade de rue une maman ne résiste pas l’idée de présenter son bébé à la duchesse
Kate félicite la jeune danseuse après sa prestation dans Bay Street
Aux Bahamas le temps est à la pluie rafraichissante
Visite masquée de l’école primaire Sybil Strachan
Resplendissante en vert pastel
Premier engagement à Nassau premier bouquet de fleurs. Robe midi et escarpins, Kate ne change rien à ses classiques
La duchesse accueillie à Nassau par une princesse aux gants blancs
Deux nuances de bleu, diplomatie du vestiaire oblige
Robe sur-mesure Emilia Wickstead
Entrevue avec le Premier ministre Davis et son épouse
La queue de cheval lui va si bien
Boucles d’oreilles Taylor Sézane
Farwell Kingston
Les passagers montent à bord pour la dernière étape au programme
Encore un bijou emprunté à la reine: la broche colibri agrafée sur la robe Emilia Wickstead mise à Wimbledon en 2021
Un chignon signature
Marilyn moment et le vent s’invite sur le tarmac
Kate et William en route pour les Bahamas
Au dernier jour de la visite en Jamaïque, le prince et son épouse passent les troupes en revue à bord d’une Land Rover. Un hommage aux grands-parents de William qui firent de même en 1953
Complices et amoureux les regards en disent long
Kate porte une toilette nuptiale Alexander McQueen et un chapeau Philip Treacy
Le duc et la duchesse aux premières loges pour suivre la parade
Les dentelles rappellent celles du mariage
La duchesse coiffe le premier chapeau de la tournée royale
In love
Arrivée au banquet d’Etat du gouverneur général
La duchesse de Cambridge rend hommage à la Jamaïque dans une robe en tulle vert Jenny Packham
La robe de conte de fées vue de dos
Un couple en marche vers son destin
Kate porte ses décorations ainsi qu’une parure en émeraudes et diamants prêtée par Elizabeth II
La robe de la duchesse est une version du modèle Sophia
Un chignon met en valeur les joyaux et le décolleté bateau
La parure sur la reine. La duchesse n’a pas choisi le collier
Dans son discours, le prince dit avoir ressenti la signification de la célèbre chanson de Bob Marley : “Un amour, un cœur” et exprime sa “profonde tristesse” vis-à-vis de l’esclavage
Kate et William en compagnie des soignants de l’hôpital Spanish Town
Rencontre avec le Premier ministre Andrew Holness et son épouse Juliet. La Jamaïque veut son indépendance. Le PM l’a fait savoir au prince William
Kate coordonne sa chemise orange à son sac rétro et impose le tailleur pantalon
La duchesse signe le livre d’or des visiteurs après son entrevue avec le Premier ministre de Jamaïque
Dans un engagement en lien avec son travail sur la petite enfance, la duchesse souligne le rôle crucial des enseignants
Arrivée à l’aéroport Norman Manley de Kingston. Robe Roksanda Illincic, pochette S.Ferragamo et escarpins Aquazzura
Situation tendue. La duchesse se retrouve aux côtés de Lisa Hanna ancienne Miss Monde prônant l’abolition de la monarchie
La duchesse reçue par le gouverneur
Kate et William accordent leurs tambours
Les Cambridge posent à côté de la statue de Bob Marley
Robe années 50 vendue sur le site vintage Willow Hilson
Bain de foule à Trench Town berceau du reggae
Les adieux au Belize
Veste saharienne Saint Laurent vintage achetée pendant les études universitaires
Heureux comme des poissons dans l’eau turquoise
Tête-à-tête avec les requins dans le monde du silence
La duchesse a son brevet de plongée
Réception de la gouverneure générale donnée au site Maya de Cahal Pech de San Ignacio
Discours prononcé par le ministre des Affaires étrangères
Le duc et la duchesse trinquent à la bonne entente
Kate étrenne la première robe longue griffée Vampire’s Wife
La duchesse en robe de sirène. Elle en possède une verte de la même marque
Dans la jungle avec les troupes du Belize et du RU
En tenues casual au site archéologique Maya de Caracol

Derrière les Ray Ban de la duchesse on devine le regard amoureux en direction de son prince
Un look effortless : pantalon G-Star Raw, tee-shirt blanc et baskets Superga
Reine de la jungle
Kate et William n’échappent pas au rituel de l’arbre à planter
A la plage pour évoquer la protection de la seconde plus grande barrière de corail au monde
Musique et maracas au centre culturel de Garifuna
La danse de la séduction rejoint celle de la vahiné dans la mémoire collective
La princesse des enfants offre un selfie
Quand deux princesses se rencontrent
Le bain de foule de la duchesse et sa robe aux couleurs des drapeaux
Visite de l’exploitation de cacao de Hopkins au lieu de celle située dans les montagnes Maya (annulée en raison de la manifestation de la communauté d’Indian Creek)

Kate et William découvrent les rafraichissements locaux et affichent un teint hâlé
A sa robe à smocks Tory Burch sold out, Kate associe sa pochette en raphia et ses chaussures compensées
La porte de l’A330 s’ouvre et les émissaires de la couronne font leur première apparition en haut de la passerelle
Deux nuances de bleu en écho au drapeau national: électrique pour le tailleur à basques Jenny Packham, ciel pour le costume de William
Froyla Tzalam, gouverneure générale accueille le couple princier
Les royaux déclarés persona non grata à Indian Creek
Arrivée à Belize City à la résidence du Premier ministre. Les masques sont de retour
Les Cambridge reçus par le Premier ministre Johnny Briceno et son épouse Rossana

78 Comments

  1. Aziliz says

    J’adore tout dans cette tenue : la nuance de bleu adoucie par la dentelle, les basques qui mettent en valeur sa taille fine sans l’amaigrir et la forme du décolleté. Un sans faute qui me fait renouer avec la Kate que j’aime !
    Bon dimanche à toutes les ladies!

  2. Vesta says

    Tenue ravissante et lumineuse comme le ciel des Caraïbes! Le petit volant à la taille met joliment en valeur la taille. La jupe crayon fait une silhouette très élégante. Le col V est très classe. Le tissu est superbe et n’est pas soulevé par le vent ( je me rappelle des situations “très virevoltantes” lors de cérémonies extérieures aux débuts de la vie publique de la duchesse). Ici tout est parfait.
    Quel bonheur de voir à nouveau les jolies gambettes de la duchesse!
    On la sent comme un poisson dans l’eau alors que le prince semble avoir besoin de retoucher fréquemment à sa tenue.

  3. Christiane says

    Enfin ! Silhouette mise en valeur de par la forme et surtout la bonne longueur de cette tenue, pas trop fan de ce bleu mais protocole oblige. Hâte de découvrir la suite de ce royal tour.

  4. Clémence says

    J’aime beaucoup cette première tenue! Fraîche, jeune mais élégante. Et bravo William pour ce beau costume, j’adore cette teinte de bleu!

  5. Elle s’habille de plus en plus comme la Reine Élisabeth 2 .Elle prend son rôle à cœur, elle précède son mari futur “Roi” consort à chaque déplacement. Je croyais qu’il fallait qu’elle reste 2 pas derrière lui! On sent bien que madame ne veut pas rester dans l’ombre de son mari

  6. Coquelicot says

    Omg les compensées Stuart Weitzman du Royal tour d’Australie avec baby Georges et sa petite bouille 🤩🤩 souvenirs souvenirs !! J’adore tout de la deuxième tenue avec gros crush pour les compensées et les boucles bleues. La duchesse à un teint de pêche sublime ! Et ils ont l’air de bien s’amuser sur la piste de danse. Merci Lynda pour les mises à jour!

  7. Vesta says

    Pour le 2e jour:
    Presque une tenue pour des vacances estivales! J’aime les compensées, la pochette et les boucles d’oreilles!
    J’ai l’impression que l’élégant imprimé de la robe est un hommage aux couleurs du drapeau du Belize.
    Les joues de la duchesse ont pris un bon coup de soleil. J’espère qu’elle a dans ses bagages une jolie capeline et un bon écran total pour la suite du séjour!

  8. Martine de Bretagne says

    Merci Lynda pour ce reportage ! J’ai beaucoup de plaisir à revoir Kate dans un joli ensemble bleu très seyant ! Les basques de la veste équilibrent parfaitement sa silhouette en apportant du volume à ses hanches et en soulignant sa taille fine. Et la longueur de la jupe crayon est parfaite ! La robe imprimée à smocks est tout à fait estivale et bien à propos pour danser. Depuis le confinement, la Duchesse nous a habitués à ce style de robe. Et voir ses jolies sandales de corde compensées nous plonge directement en été, alors que portons encore nos vêtements d’hiver, c’est très agréable ! Bonne soirée à toutes !

  9. Miss Elinor says

    Pas très fan du tailleur du premier jour, mais j’adore la tenue du jour 2. Une belle robe estivale, des compensés et une jolie pochette. Elle fait tellement plus jeune qu’avec ses robes manteaux sans manquer de classe. Je croise les doigts pour le reste du voyage.

  10. Cécilia says

    Cette première tenue était de bon augure, jolie coupe et couleur pleine de peps, cela s’est confirmé avec cette magnifique robe Tory Burch ! Avec cette tenue, Kate est clairement moderne et dans l’air du temps ! Tellement contente de voir le retour des compensées, chaussures que j’aime tant sur elle et qu’on ne voit plus que très rarement… Cela me rend nostalgique de la Kate d’il y a quelques années jamais sans ses Corkswoon… 🙂

    Quant à William, très joli costume bleu ciel !

    J’ai hâte de voir la suite, je suis enchantée de ce début de Royal Tour !

    Belle soirée à toutes,

    Cécilia

  11. Michèle G says

    Merci Lynda. Si le tailleur du premier jour reste un classique chez Catherine j’en apprécie la longueur qui met en valeur ses belles jambes, quant à la robe du deuxième jour je la trouve superbe. La duchesse de Cambridge récupère son âge et c’est un vrai plaisir de la regarder. La tenue est fraîche et les chaussures compensées ajoutent modernité et simplicité à l’ensemble.
    Sur le fond ce n’est pas la faute du couple Cambridge, ils font le job, mais je suis tout de même gênée par l’esprit colonialiste qui se dégage de ces visites en général.
    Mais profitons tout de même de ce royal tour.

    • Bouchra says

      Je partage votre avis Michèle quand à l’esprit colonialiste de ce genre de visites, d’ailleurs, je pense que c’est la première fois que William et Kate ont été obligés de changer le programme de leur visite car ils n’étaient pas les bienvenus!

  12. Aziliz says

    J’aime également la tenue du 2e jour (sauf les boucles d’oreilles) et j’apprécie la prise de risque : ce genre de robe peut faire “chemise de nuit ” et les motifs faire “mamie ” mais elle évite chacun de ses écueils! Et en plus je suis ravie de voyager aux Caraïbes grâce à eux !

  13. patrick says

    William a un super déhanché…..il danse très bien. Kate était un peu raide. Peut être les chaussures étaient en cause….. La robe de Kate convient très bien à la situation.

  14. Christiane says

    Jolie robe bien accessoirisee. Pour ma part mention spéciale aux espadrilles. Hâte de découvrir la suite des tenues de ce Royal Tour.

  15. Vesta says

    Jour 3:
    Tenues décontractées adaptées au programme de la journée pour tous les deux.
    Il est rassurant de constater que la duchesse est très mince mais pas d’une maigreur inquiétante! J’aime beaucoup son t-shirt.

  16. Ruche says

    Bonjour Lynda,
    Je ne partage pas vraiment l’enthousiasme des autres lectrices, je l’avoue.
    Ce que j’aime, dans ces tenues se limite aux chaussures compensées (enfin), au pendentif en saphirs et diamants, et au pantalon kaki.
    J’espère être plus emballée par les prochaines tenues.

    • Ruche says

      Bon, depuis mon précédent commentaire: j’aime beaucoup l’ensemble veste rouge-pantalon blanc (même si le sac est trop petit).
      La robe jaune est jolie également.

      • Ruche says

        Bonjour Lynda,
        J aime beaucoup l association de la chemise orange vif avec la veste blanche.

  17. patrick says

    Je n’aime pas du tout la robe longue du soir. Je déteste les manches volantées , le tissu trop voyant pour l’occasion. Et que dire des pans de la ceinture qui trainent par terre ( dommage que vous n’ayez pas mis une photo de dos) . Le pie dans tout ça, c’est que quoiqu’elle porte, elle reste très jolie.

  18. Vesta says

    Soirée jour 2:
    Ravissante en tous points sur ces 6 premiers clichés! Merveilleuse couleur qui change des tonalités bleues des premiers jours. La robe me rappelle une robe verte dans un tissu similaire en Irlande ( ? ). Sur un autre site, on voit la duchesse de dos: la ceinture se noue à l’arrière: le dos est aussi charmant que le devant! Le retour au brushing lisse change des boucles… que plusieurs “royales” semblent copier ces temps-ci.
    Le choix des BO (déjà portées) est parfait. “Chapeau” à la duchesse pour marcher avec élégance avec ces sandales à talons hauts sur ces terrains accidentés sans l’appui du bras de William!
    Au final: les habitants des Caraïbes reçoivent la plus charmante des ambassadrices du Commonwealth et un beau prince charmant.

    • Vesta says

      La duchesse me fait tourner la tête! La robe rose , c’est pour le jour 3 !

  19. Marion says

    Bonjour chère lectrices du Boudoir,

    Merci Linda de nous partager les clichés de ce voyage !
    je partage l’opinion générale, je trouve la duchesse magnifique sur tous ces clichés ! Cependant je suis un peu perplexe quant à la garde robe de la récéption. Cette robe fait très “tapis rouge” et détonne beaucoup avec l’ambiance qu’il semble se dégager de cette soirée, la plupart des femmes sont en robes courtes et les hommes sont totalement décontractés (William y compris !). j’aime beaucoup cette robe, mais je l’aurai préférée pour une soirée de gala glamour.
    A part cela j’adore sa tenue pantalon + t-shirt blanc, un grand classique qui fonctionne à chaque fois 😉

  20. Aziliz says

    La robe rose n’est pas ma préférée mais je lui suis reconnaissante de tenter de nous mettre des paillettes dans les yeux et voir la vie en rose en ces temps tourmentés!

  21. Christiane says

    Bof !
    Robe rose scintillante que je ne trouve pas adaptée au lieu, une robe de cocktail courte aurait été plus appropriée, selon moi.

  22. Clémence says

    Waouh,La robe rose à paillettes, un rêve de petite fille!!!!
    Par contre je trouve que La pochette ne s’harmonise pas très bien avec la tenue.
    Et en effet, elle semble un peu trop “habillée” par rapport aux autres assistants, notamment William (on dirait même qu’il n’est pas encore allé se changer!!)
    Hâte de voir la suite!

  23. Wilson766 says

    Merci de ce reportage ! Cela donne envie d’aller se renseigner sur cette région et son histoire, dont je n’ai qu’une idée très floue..
    Pour ce qui est des tenues, autant j’ai beaucoup aimé les premières, leur fraîcheur, autant je trouve que la dernière fait vraiment robe de barbie en papier crêpon.
    Mais comme il a été dit plus haut, elle parvient à être malgré tout toujours divine, alors, on s’incline..

  24. Martine de Bretagne says

    Tout à fait d’accord avec vous ! Même si je trouve cette robe rose magnifique, je ne la pense pas adaptée ni au lieu ni au moment. J’ai aussi l’impression que Kate est toute seule en robe longue…cela dit, nous ne voyons pas toute l’assistance. J’aurais aussi préféré voir Kate dans une robe de cocktail, ou dans une robe de soirée, mais courte, du genre de celle qu’elle portait lors de sa visite en France en 2016, lors de la réception donnée à l’ambassade de Grande-Bretagne, style années 50, “new look”, et dans un tissu moins brillant, plus sobre, à l’image des lieux…Dommage que William ait oublié sa cravate…Décidément, ils n’étaient pas assortis ce soir-là ! Heureusement, leurs sourires et la robe pailletée ont dû éblouir tous leurs hôtes !

  25. Rachel de Bourgogne says

    Merci Lynda, notre envoyée spéciale Boudoir ! Mazette la robe rose, quelle beauté!! Mes yeux en scintillent encore, quelle belle surprise! Vivement la suite…

  26. Vesta says

    La veste saharienne avec les pantalons blancs et les cheveux attachés, le petit sac… ça me rappelle les silhouettes des mannequins de “Jours de France” des années 70/80.
    J’adore le festival de couleurs et la variété des styles que la duchesse nous offre depuis le début de ce voyage.
    La tenue de départ du Belize de la duchesse est digne d’une grande voyageuse de la haute société. Le prince lui, pourrait demander un effort à son équipe pour ne pas paraître avec des vêtements froissés (il est en représentation que diable!)

  27. Christiane says

    Départ en beauté. J’aime tout tenue,sac, chaussures, Coiffure.
    Le futur roi devrait changer de styliste si toutefois il en a un !

  28. Cécilia says

    Cette robe rose scintillante ultra glamour lui va comme un gant et lui donne un teint de pêche ! C’est rare de voir Kate cheveux lisses mais j’aime beaucoup avec ce jeté de cheveux en arrière.
    Un peu plus sceptique en revanche, comme beaucoup de Ladies, sur le fait que cette tenue soit de circonstance… Comme le disait Marion, cette robe fait très “tapis rouge” et un peu trop habillée pour l’évènement, elle dénote beaucoup avec l’assistance et avec William, beaucoup plus relaxe pour sa part…

    Fan, fan, fan de cette saharienne rouge et de ce pantalon blanc ! Cela lui donne un petit côté délicieusement rétro, avec cette coiffure c’est parfait ! Cette tenue lui apporte une classe folle et une grande prestance.

    Je spoile un peu mais j’ai hâte de voir ici la sublimissime robe jaune que j’ai pu apercevoir ce matin sur les réseaux sociaux… Mon coup de coeur de ce voyage pour l’instant !

    C’est quand même fou, tout lui va ! Je ne peux hélas pas en dire autant pour moi hihi…

    Belle journée ensoleillée à toutes,

    Cécilia

  29. Christiane says

    La robe jaune, que dire, si ce n’est qu’elle est la réplique de la noire, de la rouge….Par contre un plus pour la robe vintage et tous les accessoires, chaussures comprises qui alourdissent moins la silhouette que les compensées.
    Petit effort chez William à la descente d’avion.
    Hâte de découvrir la suite.

    • Michèle G says

      Moi aussi Christiane je mets ++ pour la robe des années 50. La robe rose plutôt — , quant à la robe jaune, bien que longue, cette fois-ci je la trouve superbe avec ces escarpins vertigineux.
      Pour le reste je suis tiède.
      Ils ont l’air de bien s’amuser en tout cas.
      Bises aux ladies.

  30. Miss Elinor says

    Jour 3: pantalon kaki et tee-shirt blanc un classique qui marche à chaque fois et dont je suis fan.
    La robe rose est jolie, mais comme plusieurs lectrices je ne la trouve pas appropriée pour cette occasion et la pochette ne s’accorde pas avec la tenue. J’aurais plutôt vu une robe dans un style plus bohème tout en restant chic, mais je ne suis pas styliste.
    Jour 4: j’aime bien la saharienne rouge du départ de Belize. La robe jaune à l’arrivée en Jamaïque est vraiment belle et lui donne du peps.
    Coup de cœur sur la robe vintage 50s. J’adore ce style de robe et Kate la porte vraiment bien.

  31. Vesta says

    Voilà une princesse solaire pour l’arrivée à la Jamaïque! Le contrôle du vent dans la robe à l’aéroport est élégant. Beaucoup d’allure. Et toujours une parfaite stabilité émotionnelle avec le sourire en dépit de nombreux plus ou moins gros grincements de dents au sujet du “Royal Tour”. La duchesse continue son “un sans faute” . Son allure correspond parfaitement à l’image de la lady royale dans l’imagination collective des jamaïquains.
    Encore un changement total de style avec la 2e tenue “années 50” qui me fait penser à “West side story” allez savoir pourquoi…
    Décidément , le prince William ( qui est ces 2 fois-ci parfait sur le plan vestimentaire) a été bien inspiré de l’épouser!

  32. Louise says

    J’adore cette dernière tenue…et le petit sac, quel régal! Petite déception pour les chaussures blanches, j’aurais préféré revoir les superbes étrennées à la descente de l’avion.

  33. Aziliz says

    Le tailleur blanc avec la blouse orange sont tout à fait mon style de tenue (en version abordable ;-)) et il me semble que c’est assez nouveau de voir Kate habillé ainsi. J’ai un coup de coeur pour la saharienne orange-rouge! La robe jaune n’est, il me semble, portable que par Kate (je trouve souvent que le jaune n’est pas très flatteur). Je suis complèement épatée par les photos de la plongée sous-marine: en général on est coiffé n’importe comment avec des grosses marques de masque sur le visage… même comme ça elle parait encore rayonnante. Je ne peux m’empêcher de penser qu’enchaîner ainsi les apparitions avec un décalage horaire, 35°C, sous les yeux des journalistes n’a rien d’une sinécure mais il n’y a rien à dire, elle fait parfaitement le job!

  34. Christiane says

    Waouh ! Kate comme on l’aime, lumineuse, mise en beauté par cette sublime robe émeraude dont la forme étoffe sa silhouette. Et que dire de ce tailleur blanc et ses accessoires, seul regret, comme Louise, les chaussures, mais je ne vais pas “chipoter”. Bonne journée Le Boudoir.

  35. Michèle G says

    Bonjour les ladies. Je dois dire que je suis assez sévère avec ce royal tour. Ce n’est pas que je n’aime pas cette robe verte mais je trouve que ce n’est pas une robe faite pour la duchesse de Cambridge.
    Cette dernière est vraiment très musclée et ce décolleté froufroutant met plutôt en valeur des courbes douces et des bras ronds. Enfin c’est mon avis. Chacun a le sien.
    Je trouve aussi que Catherine manque vraiment de naturel sur certaines photos, son sourire est crispé ce qui prouve que ces voyages que l’on pourrait qualifier de diplomatiques, si cela aboutissait à quelque chose ce dont je doute fort, ne sont pas vraiment des vacances.
    Je reste toujours très dubitative sur l’aspect colonialiste que cela dégage.
    Tout cela sent un peu la naphtaline et non la modernité. Ce genre de voyage est très onéreux. D’autre part il me semble un peu voire beaucoup inapproprié de visiter un pays qui ne veut pas de la monarchie.
    Enfin tout cela n’est encore pas la faute du couple royal. Ils font le travail qu’on leur a demandé de faire.
    Bonne journée à toutes.

  36. Libellule says

    Beauty…Youth…Love are in the Air….!!!! le couple Princier s’affirme par le charme de sa Présence….Le Prince William est celui qui accompagne Kate…..air connu….!!!!!!
    Merci Lynda d’aérer nos neurones….en ces temps..!!!!.en nous faisant participer à ce “Tour” tropical..avec des images signifiantes…et toujours cette précision des détails
    Mode…qui rendent ce Boudoir ….Incontournable…!!!
    .

  37. Vesta says

    Ce voyage marque un tournant dans la vie publique de la Duchesse.
    Elle accomplit sa mission REMARQUABLEMENT et sans tension apparente (je suis “bluffée” par cette capacité acquise après beaucoup de travail personnel)! Elle est désormais une sublime “future princesse de Galles”. Cela doit faire grand plaisir à la reine Elisabeth.
    Robe verte, coiffure et bijoux dignes de l’apparat royal qui me fait rêver.
    Postures, gestuelle et choix vestimentaire pour la parade jamaïquaine: parfaits.
    Bravo à toute l’équipe de la duchesse qui s’investit visiblement de façon extraordinaire pour que ce voyage reste dans les annales royales!

  38. Rachel de Bourgogne says

    Éblouissante, majestueuse, sublime… Les adjectifs manquent. Pour moi c’est un sans faute, tant pour les tenues de jour (salut la robe blanche en dentelle!!) que pour les tenues d’apparat. Kate est The Queen…de l’élégance.
    Merci Lynda pour ce tourbillon de photos.

  39. Rachel de Bourgogne says

    Satané correcteur orthographique ! Ce n’est pas ” salut la robe blanche en dentelle mais Waouh la robe blanche en dentelle ” Mille excuses!

  40. Rina says

    Elle est parfaite, elle est royale, cela faisait longtemps que je n’avais plus été enthousiaste : des accessoires aux choix des couleurs, aux pantalons blancs et sahariennes, ses coiffures et ses bijoux, tout en harmonie, et puis cette somptueuse robe émeraude !
    Elle rayonne !

  41. Camélia says

    Très beau dressing dans l’ensemble avec quelques pièces incroyables. Toutefois je n’aime vraiment pas ses coiffures trop plates et sa raie au milieu qui ne l’avantage pas, elle qui a une sublissime chevelure . Même les cheveux attachés ne l’avantagent pas alors qu’elle nous a éblouis plus d’une fois avec ses chignons qui lui conferaient un port de tête et une allure royale. Dommage j’espère qu’elle reprendra vite ses coiffures avec volume.

  42. Camille says

    Qu’est-ce que c’est que ce fil tout désorganisé des photos de leur voyage ? Vous ne publiez pas par jour et événement. Il vaut mieux continuer d’aller sur le vrai blog référence de Kate sur blogspot.

  43. Nathalie says

    Eh oui mais s’il n’y avait pas eu l’esclavage, il n’y aurait pas toute cette richesse dans la royauté et l’aristocratie anglaises, cher William… Voir les diamants de la couronne…
    Sa robe de contes de fée me fait rêver mais ce ton de vert ne me plaît pas à 100%.
    La robe jaune est waouh😍 La veste Saint-Laurent aussi. Je trouve ça bien qu’elle fasse de la pub à l’artisanat français avec ses bijoux Sézane! Un peu de Cocorico dans ce Brexit.

  44. Aziliz says

    La robe vert émeraude fait directement son entrée dans le top 3 de mes robes de princesses préférées! La robe blanche en dentelle n’est pas celle qui l’a met la plus en valeur mais elle a une classe folle et intemporelle, on imagine déjà la scène debout dans la Land Rover dans la saison 22 de The Crown 😄. On commence à voir quelques marques de fatigue pour son arrivée aux Bahams avec une robe qui semble bien épaisse pour ce climat. En tout cas, je suis aux anges, avec ce voyage, merci Lynda pour le partage des photos!

  45. SO PRETTY says

    Merci Lynda pour ces reportages photos magnifiques, quel travail de qualité, un feu d’artifice ! La Duchesse Kate y est parfaite, elle a bien travaillé, avec les conseils de Mary du Danemark, elle se hisse aux rang des Altesses Royales en voyage.

    Pas de fausse note, plus de tenue ridicules, elle fait vraiment femme épanouie, en tailleur, en robe de princesse, souriante et avenante un régal de couleur et de sourire.

    Merci !!!!

  46. Rachel de Bourgogne says

    Magnifique, magnifique… Merci Lynda, pour une fois de plus, cette parenthèse enchantée de paillettes dans notre quotidien . Bien à vous

  47. Christiane says

    Les Bahamas : pourquoi des manches longues ? Pas fan de ces nuances de vert et toujours pas fan des longueurs.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s