Fashion Week
Comments 17

Erdem et Roksanda Illincic Fashion Week 2016

Des fleurs, des rayures et des dentelles, demandez le programme de la collection Erdem été 2016.

Prairie en folie

Prairie en folie

Silence ça pousse! L’été 2016 sera fleuri ou ne sera pas. Les fleurs font leur révolution et les tops se glissent dans les robes des sœurs Ingalls. Des rubans de velours ponctuent les collerettes, les volants se superposent en cascades, encore un clin d’oeil à l’époque victorienne. Parmi cette avalanche de motifs, il arrive que quelques notes blanches tentent une offensive discrète. Un été romantique et baroque sursaturé d’ornements.

La fleur star de l'été 2016

La fleur star de l’été 2016

2015-10-06_172337

Iceberg

2015-10-06_172132

Pour faire tapisserie

Smoking romantico-rock

Smoking romantico-rock

Baroque

Baroque

Autre décor, autre scène. Avec ses jupes et paletots d’arlequin, Roksanda Illincic verse dans l’art abstrait. La créatrice de la robe banane de Kate, c’est elle! Roksanda livre une collection optique et constructiviste à exposer d’urgence au musée d’art moderne.

Op-art

Op-art

Jupe abstraite

Jupe puzzle

Rayures hypnotiques sur robe de cabaret

Rayures hypnotiques

Advertisements

17 Comments

  1. bayernandrea says

    Oui l’été 2016 sera fleuri 🙂 Et les créations deRoksanda Illnicic sont vraiment intéressantes.
    Merci infiniment Lynda pour ton article front row, j’adore!!
    Belle journée (emmitouflée) aux Ladies,
    Andrea

    Like

  2. Charlotte says

    Bonjour à toutes !

    Fan dans l’ombre du boudoir depuis plus de deux ans, je poste rarement.
    Mais aujourd’hui, je prends mon clavier pour me dresser contre la maigreur extrême des mannequins. Suis-je la seule à ne voir que des squelettes ambulants? Aucune forme, joues creusées : à peine plus épaisses que des cintres! Le mannequin de la première photo est réellement cadavérique.
    Être mince est une chose, être dans la maigreur pathologique est une autre!
    Sans compter que ces vêtements (magnifiques par ailleurs) seraient largement mieux mis en valeur s’ils étaient portés par des femmes aux poids intermédiaires!

    Bonne journée à toutes

    Like

    • Suis de votre avis Charlotte, on se demande quand donc les dictas de la mode vont ils cesser de choisir les mannequins aussi maigres !…….

      Quel dommage ! Aussi longtemps que les couturiers choisiront des jeunes filles aussi squelettiques, nous en subirons le spectacle en défilés ou sur les revues spécialisées……

      Je n ai pas résisté à déposer un commentaire. Mais j en profite pou remercier Lynda, car évidemment les costumes et commentaires sont superbes.
      bonsoir à toutes. Sylvie.

      Like

  3. Blanche says

    Merci Lynda! J’adore les motifs fleuris, surtout lorsqu’ils collent à l’esthétique victorienne, alors je suis ravie!
    J’avoue que la maigreur des mannequins s’est imprimée dans ma rétine et qu’elle ne me choque plus. Quelques femmes, qui mesurent 1m85 et sont très très fines naturellement ou à force de régimes font trois tours de piste avant d’être “périmées” à l’âge de 20 ans. Elles portent des vêtements qui coûtent 3 ans de SMIC, voilà, c’est le jeu de la mode. Je ne m’identifie pas plus au mannequins qu’à celles qui peuvent débourser des sommes pareilles pour une tenue, ce monde se situe à des hauteurs stratosphériques, je rêve devant comme je rêve devant la Lune sur laquelle seules très peu d’élus iront se balader un jour. Le rêve appartient à tout le monde heureusement!
    Par contre je trouve que ces mannequins ne sont pas toujours très jolies de visage. En regardant le diaporama d’un éditorial,je me disais que ces visages me rebutent et sont bien loin de mon idéal de beauté. Les mensurations semblent être l’atout principal de ces jeunes femmes, et je trouve ça dommage car un beau visage racé me parait plus rare et précieux que la faculté à s’affamer.

    Like

    • catherinedebourgogne says

      Blanche j’adore vos commentaires justes et sans concessions, un peu grinçants, ce que j’aime, et donc drôles, à la fois. Je ne peux cette fois m’empêcher de “prendre la plume” pour vous le dire.
      Certaines jeunes fille sont très fines naturellement effectivement (l’une de mes filles de bientôt 14 ans pèse 45 kilos pour 1m75, mais qu’est-ce qu’elle mange !), ce qui heurte mon sens de l’esthétique c’est en effet davantage la combinaison de visages peu harmonieux, de maquillages improbables les enlaidissant sciemment et surtout cette grotesque façon de ne jamais sourire. La mode (cette mode-là) n’apporte que du rêve à la majeure partie du monde, c’est fort juste, alors un peu de légèreté et de réel esthétisme bon sang…

      Bien à vous toutes chères Ladies.

      Catherine.

      Like

      • Blanche says

        Lady Catherine, vous me faites rougir!
        Votre fille doit être une beauté!
        Bien à vous!

        Like

  4. Moi je ferais bien tapisserie dans un manteau pareil.
    Comme Pâquerette j’aime bien votre analyse Blanche, ces filles ne sont pas très jolies.
    Merci Lynda d’être toujours sur le pont pour nous.
    Bonne soirée
    Nicole

    Like

  5. Lise de Mey says

    Dites -le avec des fleurs…Pourquoi pas si c’est dans une superbe mousseline brodée comme celle que vous avez sélectionnée en gros plan ( fond bleu ciel ) . Il est permis de rêver.
    Merci Lynda et bonne soirée.
    Lise.

    Like

  6. ruche says

    J’adore la robe “op-art” (glamour et gaie à la fois) et la mannequin la porte très bien.
    Pour ce qui est de la maigreur des mannequins, ma foi, qui peut encore aujourd’hui prétendre qu’il n’y a aucun problème?

    Like

  7. Marie says

    Merci Lynda de nous faire rentrer dans le futur printemps au moment ou les tempèratures dégringoles un peu trop tôt. La broderie que vous avez intitulé “La fleur star de l’été 2016” je la trouve magnifique.

    @ Blanche, Je vous rejoins totalement dans votre commentaire, là ou les médecins se battent contre de jolies jeunes filles hélas anorexiques car elles veulent prendre exemples sur les manequins.
    @ Catherine de bourgogne je vous comprend également, lorsque nos filles sont minces naturellement c’est tout à fait normal, mais je pense qu’au niveau maniquinat ce n’est malheureusement pas le cas.
    De plus point de sourire pour egayer les défilés cela est bien triste.
    Merci encore pour cette collection printanière. Je pense bien fort à vous ma chère Lynda.
    Belle journée aux ladies
    Marie

    Like

  8. J’ai lu que les mannequins doivent se faire oublier pour sublimer les créations qu’elles portent. D’où ces têtes blafardes et sans émotion. Mais trop, c’est trop !
    J’avoue que ça casse un peu le plaisir de la découverte.
    Je regarde la robe, je me dis “géniale”, puis je lève les yeux.
    Et que vois-je ? Un espèce de porte-manteau triste comme un jour sans pain.
    C’est affligeant cette maigreur, ça me renvoie aux images des camps de concentration.
    Gr …

    Like

  9. clairevescovi says

    Une collection digne des jardins de Giverny !
    Merci pour ton article et ton analyse, on assiste aux défilés grâce à toi.
    Bises

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s