All posts tagged: Noël de la reine Elisabeth

Noël inédit à la cour d’Angleterre

Partout dans le monde, Noël 2020 s’adapte. Eparpillés aux quatre coins du royaume, les Windsor célèbrent des fêtes particulières, Covid-19 oblige. Esprit de Noël es-tu là? L’angelot de la reine Victoria reste au grenier. Exceptionnellement cette année, le bibelot n’orne pas la cime de l’Epicéa. Les rires des arrières-petits enfants d’Elisabeth II ne retentissent pas dans les corridors. La famille royale déserte le château de Sandringham, au grand dam de la souveraine qui se fait une joie de rassembler les siens à cette date. Le beau monde doit restreindre sa bulle sociale et protéger les aînés. Coup de théâtre outre-Manche, une seconde annonce, moins enthousiaste que celle de l’opération de vaccination à grande échelle lancée le 8 décembre en Grande-Bretagne, atterre les sujets de Sa Majesté. Le Premier ministre Boris Johnson décide de reconfiner une partie de Londres à cause d’une nouvelle souche virale. Moralité, chacun se retire dans son home sweet home. Le couple souverain festoie à Windsor, le prince de Galles à Birkhall, le prince William à Anmer Hall. Kate avait prévu de …

Noël royal

La neige n’a pas étendu son manteau blanc mais l’esprit de Noël est déjà dans le cœur d’Elisabeth II. Les formalités bouclées-les vœux au personnel, le Pre-lunch familial-un train achemine normalement la souveraine vers les terres du domaine de Sandringham. Sa Gracieuse Majesté s’exile dans son home sweet home. Ce moment béni, elle en a rêvé en ouvrant ses mallettes rouges. Noël 2016 a contrarié les plans du couple souverain: la reine et le prince Philip ont contracté un méchant rhume et se sont vus contraints de différer leur voyage. Prévu le 21 décembre, le départ a été finalement reporté au 22. Hier un hélicoptère a convoyé les deux passagers vers le Norfolk. La migration familiale fait suite au départ du monarque. Enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants prennent la route. Le carillon sonne 16 heures, l’heure exquise. Les invités arrivent juste pour le thé. Le château royal se remplit d’amour et de joie. Gan-Gan, c’est ainsi que George surnomme son arrière-grand-mère, retrouve les chérubins de la photo de ses 90 ans. Tous sont là, excepté les petits …