All posts tagged: Emilia Wickstead

Les Windsor à la télé

En prélude à la Journée du Commonwealth, la reine Elisabeth II et les membres de la famille royale participent à une émission retransmise sur la BBC, à quelques heures de la diffusion de l’interview explosive des Sussex.  La Journée du Commonwealth se réinvente. Une soirée spéciale marque le coup, Les circonstances inédites empêchent la couronne de convier les dignitaires du Commonwealth à la grand messe annuelle, célébrée en l’abbaye de Westminster. Dans son message télévisé adressé aux états membres confrontés à la pandémie, la souveraine salue “le dévouement désintéressé et le sens du devoir” dont ont fait preuve les blouses blanches. Les Cambridge apportent leur touche personnelle. Ils parlent santé avec les soignants et les bénévoles des dominions. La robe portée par la duchesse est un bel exemple de diplomatie du vestiaire. Sa couleur est celle du drapeau du Commonwealth. Elle a aussi été dessinée par la styliste néo-Zélandaise Emilia Wickstead. Le modèle en question a d’ailleurs été rebaptisée “Kate” par la maison de couture. 

Emilia Wickstead Hiver 2021

La duchesse Catherine de Cambridge apprécie la sobriété élégante et les coupes épurées de ses collections. La reine du minimalisme a parlé. Elle a dessiné une harmonie rigoriste de 44 modèles. Son style non-ornemental en bandoulière, Emilia Wickstead donne une leçon de chic à la planète mode. Elle soumet une garde-robe inspirée des films hollywoodiens en noir et blanc. La styliste néo–zélandaise réinvente glamour et classicisme. Dans un cadre austère-l’amphithéâtre de l’Académie Royale des Arts de Londres-le futur automne-hiver se dévoile. Le long triomphe, les cols rallongent, les drapés anoblissent le geste, les manches s’amusent, les étoffes filent droit ou s’épanouissent en corolle. le sac de dame change de dimension, les bijoux sont privés de podium. De fines dentelles, écho des mantilles de l’actrice mexicaine Dolores del Rio, passent au milieu des costumes masculins. D’opulents pardessus font bouclier aux frimas. De nuit, l’uni fraternise avec de somptueux motifs XVIIIe. La touche espiègle (crop top, transparences, mini robe) donne le twist. Le vestiaire expurgé de fioritures flatte la silhouette et repose l’œil. Emilia Wickstead livre une …

Fashion Weeks

Y a plus de saison madame. L’été n’a pas montré le bout de son nez que l’on nous parle déjà de l’hiver. Alors que nous avons envie de robes légères, les manteaux défilent à Milan, New York, Londres et Paris. Après quatorze ans de représentations en France, la maison Alexander McQueen s’est produite au Lawrence Hall-une salle d’exposition datant des années 1920-de Londres. N’y voyait aucune nostalgie de la part de la directrice de création: Sarah Burton est sur le point d’accoucher de son troisième enfant. Prudente, elle a choisi de ne pas voyager et de montrer sa collection automne-hiver 2016-2017 dans la capitale londonienne. Elle livre le plus romantique de ses défilés. Épaules structurées, bas de pantalons sanglés et tailoring le jour; onirisme, évanescence et belles dentelles, lâché de papillons le soir. Un “Songe d’une Nuit d’hiver” dédié à Alice aux pays des merveilles ou à une Ophélie déjantée. Les photos d’Erwin Blumenfeld’s ont inspiré Emilia Wickstead. Avec ses rayures et ses robes minimalistes, la styliste Néo-Zélandaise fait bande à part et conserve sa …