All posts tagged: Chemisier

Kate à l’expo Fabergé

Très prise par l’organisation du concert de Noël, la duchesse de Cambridge s’accorde une parenthèse enchantée: elle découvre l’exposition du moment. La marraine du musée Victoria and Albert couvre sa première sortie de décembre. L’exposition intitulée “Fabergé in London: Romance to Revolution”, bat son plein depuis le 20 novembre. Deux cents objets de collection, dont les fameux œufs de Pâques impériaux, jamais montrés au Royaume-Uni, célèbrent l’œuvre de Pierre-Karl Fabergé, le joaillier des tsars de Russie. Les œufs ornés de pierres précieuses des Romanov livrent leurs secrets de fabrication à la diplômée en histoire de l’art, qui va d’émerveillement en émerveillement. Son altesse royale a remis le masque, eu égard aux nouvelles mesures en vigueur à l’intérieur. Elle porte une tenue classique composée d’une blouse lavallière imprimée cachemire coordonnée à un pantalon. Un uniforme de travail qu’elle privilégie de plus en plus.

Les Cambridge télétravaillent + Lupo

Les consignes n’ont pas changé: continuer à servir l’institution pendant la seconde vague. Le duc et la duchesse de Cambridge lancent la connexion et la conversation. Ils mettent les pères de famille à la une. A Kensington Palace, les Cambridge sont en ligne avec Future men, une association spécialisée dans l’encadrement des jeunes parents. Les Royals partagent leur expérience avec leurs interlocuteurs. La venue d’un enfant change une vie. La mission des bénévoles consiste à redonner confiance aux papas et à les guider dans l’apprentissage de la parentalité. “Nous devons avoir confiance en nous-mêmes en tant que père et homme. Nous n’avons pas besoin d’être des super-héros”, professe le prince. Son épouse a fait du développement de la petite enfance, la pierre angulaire de son engagement caritatif. Les résultats de son enquête nationale (5 Grandes Questions) sont attendus dans les prochains jours. Sur la vidéo datée de mardi dernier, Kate étrenne une blouse imprimée. Le brushing plein de panache signe le passage de la coiffeuse. Derrière la duchesse de Cambridge, le décor n’a pas changé.  …