Lifestyle
Comments 6

Meghan ou le désespoir des princesses

Riches, séduisantes, endiamantées, leurs mariages font exploser l’audimat. Les princesses font rêver les petites filles depuis la nuit des temps. La journaliste et biographe Elizabeth Gouslan revient sur les destins croisés de Meghan, Kate, Camilla, Diana, Elizabeth et Margaret.

Encore un livre sur la famille royale d’Angleterre, me direz-vous. Oui, mais celui-ci est un joyau, un diamant supplémentaire sur la couronne des Windsor. D’une plume moderne et alerte, l’auteure nous conte la saga des altesses au féminin. Chacune a droit à un chapitre avec vue plongeante sur la garde-robe. La tornade brune en stilettos en a par-dessus la tiare, la stoïque duchesse de Cambridge semble avoir trouvé la recette merveilleuse, le malheur s’accroche à la mythique princesse de Galles. En coulisse, la duchesse de Cornouailles attend sa réhabilitation.

Contre vents et marées, le sens du devoir chevillé au corps, Elizabeth Regina règne sur ce microcosme et sur le Royaume-Uni. 213 pages captivantes et un livre que l’on a beaucoup de mal à refermer.

Meghan ou le désespoir des princesses, Elizabeth Gouslan, éditions l’Archipel, 17€

6 Comments

  1. Ruche says

    ce livre me fait bien envie…
    J’avais déjà suivi votre conseil et lu le livre publié par l’ancienne dame d’honneur de la princesse Margaret.

  2. Nathalie says

    Oh la la, qu’on la laisse tranquille, Meghan!
    Plutôt que d’utiliser son nom pour faire vendre…
    Désolée mais je préfère encore regarder les jupes trop longues de Kate.

  3. Bouchra says

    Elle ne plus être tranquille…trop tard! et puis elle même fait les mains et le pieds pour qu’on parle d’elle…
    Quand on choisi d’épouser un prince, et non des moindres!!!, on accepte d’exposer sa vie et de la partager avec le monde entier…c ‘est le revers de la médaille malheureusement….Cressida Bonas avait refusé à cause de cette pression médiatique justement!

  4. Laurence says

    Je ne crois pas Meghan désespérée. Elle voulait la célébrité et la reconnaissance. Vexée qu’on ne lui ait pas donné un rôle de premier plan au Royaume Uni ( eh oui, la monarchie a une hiérarchie verticale et elle n’a épousé qu’un second couteau), elle a emmené Harry aux Etats Unis. Les américains, charmés tout d’abord, se sont lassés. Cela va être compliqué pour eux à long terme, surtout au niveau des finances.

  5. Romy says

    Je suis d’accord avec vous Laurence,Meghan n’est pas une personne désespérée.
    De toute façon même si elle était resté dans la firme il y aurait eu des soucis.
    Je pense que ce n’est pas une personne facile à vivre .
    Pauvre Harry !!
    Ne dis t’on pas que l’amour rend aveugle.

  6. Nathalie says

    Ouh la j’espère que vous avez d’autres sources d’information que les tabloïds. Liberté, égalité, fraternité les ladies🌸

Leave a Reply to Ruche Cancel reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s