Actualité royale
Comments 38

Flashback

Il y a dix ans, jour pour jour, William scellait son amour d’une bague somptueuse héritée de sa mère la défunte princesse de Galles. Le 16 novembre 2010, un communiqué du palais annonce les fiançailles du prince et de Catherine Middleton, la jeune fille de bonne famille rencontrée sur les bancs de l’université de St Andrews.

Souvenirs, souvenirs. Deux silhouettes apparaissent dans les ors du palais St James, sous les feux nourris de flashs. Le second prétendant au trône présente sa future femme. Le brushing et le plus beau sourire de Grande-Bretagne entrent dans la légende. Très amincie, la petite fiancée de l’Angleterre porte une robe portefeuille en jersey de soie bleu saphir, la couleur des grandes occasions. Les filles remuent ciel et terre pour acheter le même vêtement ou se procurer une réplique. “L’effet-Kate” vient de naître. Les tourtereaux se prêtent au jeu de l’interview et des photos officielles. Très gentleman, le prince charmant recommande à sa dulcinée de bien se caler dans les coussins car l’entretien promet d’être long.

Nous connaissons la suite du conte de fées. Ils se marièrent, eurent trois enfants et vécurent heureux. Le 29 avril 2021, le duc et la duchesse de Cambridge fêteront leurs noces d’étain. 

38 Comments

  1. Bouchra says

    Quel plaisir de lire tes post Lynda ! ils se marièrent, eurent trois enfants et sont toujours heureux, partagent leurs activités à travers les réseaux sociaux, on est en 2020….les comptes de fées existent toujours…ca fait rêver en ces temps de crise sanitaire, ca fait tout simplement plaisir chère Lynda!
    Merci

  2. Lady M. says

    Merci de nous enchanter encore et toujours chère Lynda ❤️

    J’espère que vous allez toutes bien, prenez soin de vous ⭐️

    Affectueusement,
    Lady M.

  3. Clémence says

    Merci pour cette séquence nostalgie, la naissance du mythe 😁.
    Toujours un plaisir de lire votre narration.
    Bonne journée à toutes

  4. Isabelle says

    Déjà 10 ans ! Que de souvenirs entre les fiançailles, les noces de rêve, et la naissance de leurs 3 chérubins ! Et bien sûr au passage la découverte du Boudoir.
    J’avais également craqué sur la réplique de cette célèbre robe, comme plusieurs d’entre vous je crois, lorsque Banana Republic avait sorti une collection Issa. Elle fait toujours autant d’effet.
    Merci Lynda pour ce flashback.

  5. Gabrielle says

    Merci Lynda, un peu de légèreté en ce remémorant ce joli moment !
    Je vous espère allant bien.
    Bien à vous.
    Gabrielle

  6. AudeL says

    Ah ce jour fatal où j’ai compris que je ne serai pas la future reine d’Angleterre …
    Le début de la kate mania !

    Bonne journée

    • Isabelle says

      Bonjour Aude, dans quelques années, vous pouvez encore espérer épouser George 😀

      • AudeL says

        Bonjour Isabelle

        Quand Georges sera en âge de se marier , je serai presque en droit d’être à la retraite ! Je passe le flambeau des rêves de midinette à ma petite qui a l’âge de Charlotte.
        Bonne journée !

  7. Ruche says

    Bonjour Lynda, bonjour à toutes,
    Je me souviens de cette apparition! Nous avons vu, sous nos yeux, une petite Cendrillon de rien du tout (certes jolie, mais pas ébouriffante non plus), se métamorphoser en princesse de conte de fée: belle, élégante, avec des cheveux de sirène et une robe qui semblait avoir été cousue sur elle!
    Je me souviens avoir trouver la robe parfaire mais la bague de fiançailles trop démodée (même si très symbolique).

  8. Michèle G says

    Merci Lynda pour ce joli souvenir.
    Lorsque l’on compare l’interview de ce jeune couple avec celle de Charles et Diana on se rend compte qu’un gouffre les sépare.
    William est attentionné envers sa future épouse ce qui était loin d’être le cas pour son père et Catherine n’est pas la toute jeune fille timide, presqu’une enfant, qu’était Diana.
    On peut dire que ce mariage arrangé était voué à l’échec dès le début. Seule la très jeune femme tentait désespérément d’y croire.
    William et Catherine grandissent, tout comme leur famille, au contact de l’un et de l’autre.
    La duchesse de Cambridge, en femme avisée, n’empiète pas sur le domaine du futur roi et a pris petit à petit ses marques dans la firme, il faut dire très austère et protocolaire.
    Cela ne doit vraiment pas être facile de se plier à toutes ces règles plus que désuètes mais la présence de William est un soutien important.
    Quant à celui-ci Catherine est l’élément stable et pragmatique dont il a besoin pour soigner ses blessures d’enfance.
    Lorsque l’on regarde la série The Crown on se rend compte de la difficulté d’entrer dans cette famille et la duchesse de Cambridge a réussi ce qui ne veut pas dire qu’elle approuve à cent pour cent.
    Leurs enfants sont élevés en présence de leurs deux parents.
    Les photos attestent la complicité qu’ils ont avec leurs père et mère.
    Ils ont tous les deux su allier leur vie publique et leur vie privée. Quelques photos bien dosées contentent le peuple britannique sans que les enfants soient trop exposés.
    Pour moi c’est une belle réussite. J’espère toutefois qu’ils nous montrent une réalité et non une image de couple uni et aimant.
    La bague choisie par Lady Diana n’est pas un modèle de créativité, elle reste très classique. C’est plutôt symbolique.
    Quant à la robe qui va comme un gant à la fiancée elle est devenue elle aussi un symbole.
    Elle n’est pas vraiment originale et j’avoue que si j’avais eu l’âge d’en porter une semblable ce n’est pas du tout sûr que je l’aurais achetée.
    Par contre Catherine a su, dès cet instant, ce qu’il fallait porter pour contenter tant la firme que les peuple britannique qui avait bien besoin de rêver à un nouveau conte de fée le dernier ayant été un vrai cauchemar.
    Je me souviens très bien du mariage de Charles et Diana. J’avais alors 26 ans et naïvement j’y croyais.
    Alors lorsque William et Kate se sont fiancés puis mariés j’ai attendu avant de me faire une opinion sur cette union qui se révèle solide malgré les difficultés qui ne doivent pas manquer.
    Portez-vous bien Lynda et les ladies. Faites bien attention.
    Michèle

    • Catherine de Lyon says

      Chère Michèle, j’adore les contes de fées depuis ma tendre enfance et je continue d’adorer les livres qui finissent bien!
      Je suis de la génération Diana mais je ne saurai expliquer pourquoi je n’ai jamais accroché : j’avais détesté la robe de mariée…..
      Là, je suis avec plaisir les tribulations de Kate au sein de la monarchie en gardant bien à l’esprit que ce qu’on nous donne à voir fait partie du job.
      Situation quand même un peu étrange que ce que vivent les membres de cette famille avec ce mélange de vie privée/vie professionnelle ce qui semble quelquefois d’un autre temps ! Alors je vais continuer à rêver devant les tiares, les fabuleux bijoux les robes et les tenues (j’aime/je n’aime pas) petite bulle de rêve dont perso j’ai bien besoin…..et en avouant secrètement que quand même j’aimerai être une petite souris pour savoir ce qu’est leur vraie vie au sein d’une famille dont l’Histoire est aussi ancienne.
      Bonne journée à toutes

      • Michèle G says

        Oui chère Catherine, une petite souris, c’est bien cela dont il s’agit.
        Par contre je ne sais si ce serait une bonne idée, casser le mythe serait un risque réel.
        Je préfère rêver tout comme vous, admirer les bijoux, les chapeaux et les tenues vestimentaires même si parfois elles sont très très anglaises.
        Par contre il est très rare qu’elles n’aillent pas à la duchesse de Cambridge.
        Ce qui est sûr, c’est qu’elle a un certain courage.
        Portez-vous bien Catherine.

      • Michèle G says

        Ah oui la fameuse robe de mariée. Je ne l’ai vue qu’en photo. Nous étions en vacances et nous n’avions pas de télévision à disponibilité.
        Personnellement je la trouve irréelle telles les robes demandées par la princesse incarnée par Catherine Deneuve dans le célèbre conte Peau d’âne.
        Elle correspond parfaitement à ce conte de fée qu’était pour nous ce mariage. Nous les naïfs qui n’imaginions rien de ce qui se jouait sous les ors et les fastes de cette cérémonie.
        Je trouve cette robe d’une extravagance et d’une audace qui révèlent avant l’heure la modernité et la personnalité de Lady Diana.
        Jamais on n’a vu et jamais, je crois, on ne verra une telle robe de mariée.
        Pour cela je la trouve extraordinaire même si ma propre robe était très simple, une robe style antique ce qui n’était pas également la mode de l’époque. La robe princesse ou la robe crinoline, non ce n’était pas pour moi.
        Donc j’agrée la robe de Diana même si je sais que la plupart des femmes la trouve affreuse telle une meringue.

    • Cécilia says

      Chère Ladie Michèle,

      Je partage complètement votre analyse !

      Au fait, qu’a donné votre soupe de courges ?!

      • Michèle G says

        @ Chère Cécilia, mes soupes, car j’en fais maintenant régulièrement, sont excellentes. Merci thermomix 😂. J’y ajoute des carottes, poivrons, tomates, courgettes… à ma guise, et selon le contenu de mon réfrigérateur.
        Un peu de crème fraîche et d’emmental , sel poivre, herbes de Provence et il n’y a plus qu’à se régaler.
        Portez-vous bien.

    • Rose de Highlands says

      Ma chère Michèle de Lavallière, je vous retrouve dans votre longue analyse. Je vous confirme que scribe est une situation qui vous va bien….Je vous embrasse.

      • Michèle G says

        Merci Rose de Highlands, ma Rose de Ronsard.
        Quand je pense à Otis ça me fait toujours rire.
        Je vous embrasse moi aussi. 😍😍

  9. ValerieWWWW says

    Souvenirs, souvenirs.
    Je possède toujours la réplique Banana Republic.😅
    Bien à vous🌺
    VWWWWW

  10. Cécilia says

    Les fiançailles resteront pour moi la naissance du “mythe Kate Middleton”. C’est à compter de ce moment que j’ai commencé à me passionner pour elle et la famille royale britannique, ça n’a jamais changé depuis bien que, ce je ne sais quoi stylistique qu’elle avait en intégrant la famille royale me manque un peu… (Les sledges LK Bennett, la robe Zara bleue le lendemain du mariage, les compensées Stuart Weitzman ou en corde LK Bennett, la robe bleue layette à pois blancs lors de la naissance de George, etc.)

    L’évolution de son style un peu “fleur bleu” vers un style plus affirmé me paraît cependant logique : cela accentue son côté femme et mère ; mais également de part sa place, et le rôle qu’elle joue désormais au sein de la famille royale.

    La première image qui me vient en tête quand on évoque Kate Middleton reste souvent celle de ses fiançailles dans cette sublimissime robe bleue qui, comme le dit très justement Ruche, “semble avoir été cousue pour elle”… Ce bleu saphir qui s’accordait parfaitement à la bague de fiançailles… Depuis ce 16 novembre 2010, je rêve d’une bague similaire (encore faudrait-il que Monsieur fasse sa demande, c’est une autre histoire… Hihi !)

    Belle journée à toutes,

    Cécilia

  11. Rose de Highlands says

    Que de beaux souvenirs…Cette robe était à son image: simple mais “j’ai un petit truc en plus”. Merci Lynda. Bons baisers à la compagnie Boudoir.

  12. Michèle de Provence says

    Tous ces flashs qui crépitaient à en avoir mal aux yeux, deux sourires ultra heureux, une main délicatement posée sur le bras princier introduisant une troisième personne et une interview qui laissait entrevoir un couple amoureux et en confiance, une équipe enthousiaste. C’était beau à voir. Et comme je suis toujours en avance sur les évènements, une ” précursatrice”, je découvre ce joli boudoir deux ans après sa création. Mais depuis chaque jour, en sous-marin où pas, j’ouvre sa porte.
    Tous mes remerciements Lynda.

  13. Josey says

    Bon matin Lynda!!
    Je me pointe le bout du nez car comment ne pas se rappeler de ce doux moment!!!
    Comme le dit si bien Catherine de Lyon, il existe encore des conte de fée!!
    je ne rate aucun de tes beaux billet Lynda mais j’ai réorienter ma carrière et je travaille maintenant dans un hôpital mais pas n importe laquelle!!! La même que ma princesse nutritionniste et l’autre infirmière!!!!`
    La crise mondiale est malheureusement ici aussi, les besoins sont énormes alors j’ai mit l’épaule a la roue, je suis retourner sur les bancs d’école et me voila P.A.B depuis le 15 septembre!!!
    J’ai un grand privilège de pouvoir soit dîner ou souper avec mes princesses tout dépendant nos horaires de travail car nous travaillons beaucoup….
    Mais quel beau changement dans ma vie
    Si vous pensez que c’est trop tard pour quoi que ce soit dans vos vies les Ladies je suis la preuve que rien n’est jamais trop tard pour s’accomplir dans un rêve, une passion enfouie quelques fois très loin.
    Lynda merci de continuer a me faire rêver et a me tenir a jour dans la vie de notre belle Duchesse
    Un beau bonjour a chacune de vous les Ladies et accompagnée d’un câlin virtuel, sans contact pour respecter la distanciation a chacune de vous!!!
    Je t’embrasse très fort Lynda
    Josey xxx

    • Félicitations pour ta reconversion Josey! J’espère que mes billets égayeront tes journées.
      Prends soin de toi et des tiens.
      Bonne route!
      Je t’embrasse très fort
      Lynda

    • Rose de Highlands says

      Félicitations Lady Losey la Battante…En pleine pandémie, vous êtes indispensable et tous les patients de votre beau pays doivent vous remercier. Et pendant la pause, un billet de Lynda pour avoir l’impression d’être Princesse. Je vous embrasse.

    • Catherine de Lyon says

      Bonjour Chère Josey,
      Heureuse de vous lire : bienvenue dans la grande communauté des soignants !
      Prenez soin de vous et courage ainsi que vos princesses ! nous commençons ici à voir une lueur de mieux ….pourvu que ça continue

  14. Michèle G says

    Bonjour ou plutôt bonsoir chère Josey. C’est toujours un plaisir de vous lire.
    Une femme généreuse en ces temps difficiles qui n’a pas peur d’affronter ce virus pour le bien de tous.
    On ne peut que vous féliciter de votre réorientation.
    Un câlin virtuel pour vous aussi.
    Mon époux et moi ne pouvons aller visiter nos filles et petits-enfants alors c’est super pour vous de dîner ou souper ( en France le dîner et le souper sont tous deux des repas du soir, éclairez ma lanterne chère Josey, comme dit Marcel Pagnol, il ne faut jamais manquer une occasion de s’instruire) avec vos filles.
    Faites très attention à vous.

  15. Josey says

    Allo Ladie Michèle G
    Je compatis avec vous pour ce qui en est du fait que vous ne puissiez venir visiter vos filles et petits enfants….
    Mais si je peux vous éclairer au sujet des dîners et souper
    Ici nous déjeunons le matin, avant 8heures car après c’est plus un brunch et cela se passe plus la fin de semaine
    Nous dīnons a midi et le souper est vers 17heures ou 18heures rarement plus tard
    Alors quand je dîne avec mes princesses à l’hôpital c’est toujours vers 11heures 30, 12heures et normalement c’est avec ma nutritionniste, quand je soupe cest habituellement vers 17heures 45, 18heures et c’est toujours avec mon infirmière car elle travaille toujours de soir tandis que ma nutritionniste est toujours de jour
    Voila chère Michèle si j’ai pu vous aider un peu 😊
    Cette semaine je souperai avec mon infirmière si on peut se libérer à la même heure bien entendu, elle est à l’urgence donc elle est très souvent retenue par une urgence justement…
    Je vous remercie pour vos beaux mots mais ce changement de carrière est arrivé au bon moment 🙏
    Je vous embrasse très fort
    Josey xxx

    • Michèle G says

      Merci Josey pour vos explications . Vous devez le savoir mais en France le matin nous petit petit-déjeunons. C’est pour beaucoup un petit repas, certains ne mangent pas du tout et certains font ce que l’on devrait toujours faire, à savoir manger oeufs, céréales, fromage, fruits…
      Notre repas de midi est le déjeuner composé en général d’une entrée, pour moi crudités, d’un plat de résistance viande ou poisson ou pour les végétariens d’un plat de protéines végétales accompagné de féculents ou légumes verts, puis viennent les fromages dont je suis friande ( je les achète chez un fromager et non dans la grande distribution ), autres produits laitiers et le dessert. Quand on a le temps et bon appétit c’est un repas copieux.
      Le soir c’est comme pour vous, le dîner. En ce moment, en ce qui me concerne c’est souvent une bonne soupe de légumes, un yaourt et un fruit.
      Mais naturellement les coutumes ont un peu changé , le déjeuner peut être pris en vitesse, sur le pouce et alors le dîner est plus consistant.
      Nous avons bon espoir de pouvoir revoir nos filles dès le premier décembre.
      Nous ne nous plaignons pas car bien des métiers indépendants souffrent de ce reconfinement et ne s’en remettront pas.
      Nos filles ont toutes les deux du travail alors ça va. Il y a pire.
      Je vous embrasse Josey. Et surtout faites bien attention.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s