Actualité royale
Comments 8

La semaine de la duchesse

Réception, cérémonie, déplacements en faveur de la petite enfance, photographe historique à ses heures perdues; à son rythme, la duchesse Catherine fait le job et les jours heureux de la chronique mondaine.

Suiv

Le monde rend hommage aux victimes de l’holocauste. 2020 marque le 75e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau. Le Royaume-Uni entre à son tour dans la grand messe des célébrations commémoratives. Le duc et la duchesse de Cambridge président à la Journée internationale du souvenir de l’holocauste. Le prince Charles et cinquante leaders mondiaux ont participé au Forum mondial de l’holocauste qui s’est tenu le 23 janvier à Yad Vashem. Le futur roi s’est exprimé sur la permanence de la haine de l’autre dans son discours: “Soixante-quinze ans après la libération d’Auschwitz-Birkenau, la haine et l’intolérance rôdent toujours dans le cœur humain”. L’allocution prononcée par le président Emmanuel Macron à Jérusalem, va dans le même sens:  “L’antisémitisme resurgit. Il est brutal. Il est violent. Il est là” .

This slideshow requires JavaScript.

Une cérémonie du souvenir est donnée au Westminster Central Hall, un édifice religieux polyvalent. Le prince William, second prétendant au trône que sa grand-mère a ordonné lord haut-commissionnaire chargé de la représenter à l’assemblée générale de l’église d’Ecosse (marque de reconnaissance et transmission au petit-fils qui régnera un jour) fait une lecture. Le couple princier allume des cierges, se rapproche des survivants de la Shoah et d’autres rescapés de génocides. La toilette choisie par la duchesse-une ancienne robe à col de velours-a la couleur d’un ciel de pluie. La marraine de la Royal Photographic Society, a mis ses talents de photographe à contribution. Elle s’est inspiré des toiles de Vermeer pour réaliser les portraits de survivants entourés de leurs petits-enfants. Les photos feront l’objet d’une prochaine exposition. “Leurs histoires resteront avec moi pour toujours”, a déclaré son altesse royale. De la seconde Guerre mondiale, Kate n’a connu que les récits de ses grands-parents (sa grand-mère paternelle officiait en tant que briseuse de codes au Chiffre britannique), ses cours d’histoire, les images d’archives et la lecture du Journal d’Anne Franck. Les émissaires de la couronne s’étaient rendus au camp de la mort de Stutthof durant leur voyage diplomatique en Pologne.

Suiv

 

 

8 Comments

  1. Blanche says

    Les photos sont très belles, c’est une façon très personnelle de s’impliquer. Le dress code me paraît adapté aussi, plus que la robe à fleurs vue au Stutthof…

  2. Vesta says

    Parfaite de la tête aux pieds… et avec un sourire radieux !
    La coiffure, beaucoup plus travaillée que je le pensais au 1er coup d’œil, est particulièrement adaptée à cette robe.
    Les photos prises par la duchesse de Cambridge sont vraiment remarquables.

  3. Hello le boudoir!!!! I’m back!!!J’en profite pour vous souhaiter une bonne année. Merci à Linda d’avoir repris son blog. Suis toujours là. Je bosse à la City. Grosse pression! Je tea time au Goring. Je me promène à Kensington gardens et je guette. Kate est tjs au top. Pas fan du manteau Dutti ni de la chemise Webb mais sur elle tout tombe bien. Cc à Chantal et Hroz.
    Kisses from London
    Eva

    • Montaine says

      Bonjour Eva,
      Un emploi du temps qui ressemble à un air de jazz très syncopé.
      Tenez bien la mesure😉
      Montaine

      • Hello Montaine, J’écoute de la techno dans mon casque. Ça me donne la pêche pour bosser.
        Kisses
        Eva

  4. Ruche says

    Bonjour Lynda, bonjour à toutes,
    J’aime bien la robe grise Catherine Walker sur Kate: elle fait peut être un tout petit peu trop sage mais, au moins, elle ne la “mémérise” pas.

  5. Anne-Maure says

    Bonjour, très belles photos. Kate est vraiment dans son rôle et on la sent très impliquée. Par contre en ce moment je focalise sur son poids. Je la trouve trop maigre. Et son visage m’a paru très fatiguée, même si bien caché sous le maquillage (surement les conséquences du ‘Megxit’). Voilà c’est juste que je me demande si elle va bien en ce moment.
    Kisses from Marseille (si je peux reprendre l’expression d’Eva)

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s