Actualité royale
Comment 1

La semaine de la duchesse

En solo ou en duo, la duchesse de Cambridge occupe l’espace médiatique. Le devoir de mémoire accompli, plusieurs rendez-vous sont à l’ordre du jour. Suivons la marraine royale sur le terrain associatif et sur le tapis rouge.

Suiv

La semaine commence par un déplacement en couple. Toujours très impliqués dans la dé-stigmatisation des maladies mentales, les co-fondateurs du collectif Heads Together s’entretiennent avec les bénévoles de Shout, une ligne directe réservée aux personnes souffrant de troubles psychologiques. Le duc et la duchesse remercient les volontaires en leur nom et en celui du couple Sussex, également engagés dans la campagne de sensibilisation. L’influenceuse princière n’est pas là pour faire des effets de garde-robe. Elle privilégie l’uniforme classique composé d’une veste prince de Galles (déjà vue) et d’un pantalon droit. La limousine prend une autre direction: les bénévoles du bar à smoothies Action on Addiction attendent sa venue.

This slideshow requires JavaScript.

Catherine réserve une partie de la journée du 15 novembre à un engagement spécial : l’inauguration du cocon de Framingham. Six ans après le lancement de la collecte, le centre de soins (EACH) pour enfants atteints de maladies graves, répondant au doux nom de nook, ouvre enfin ses portes. Patiemment, la marraine royale a déposé les brindilles dans le nid, pris les pinceaux pour dessiner une ligne de poteries, organisé son premier gala de charité à Houghton Hall, propriété du marquis de Cholmondeley. Les efforts déployés ont porté leurs fruits. Un établissement flambant neuf, doté de sept chambres, d’une piscine à hydrothérapie et d’un studio de musique recevra bientôt ses petits protégés. Vêtue de son tailleur pimpant épuisé sur le site marchand, la visiteuse royale inspecte les lieux, distribue sourires et paroles pleine d’empathie, puis couronne sa venue d’un discours. Fière d’avoir mené le projet à son terme, Catherine dévoile la plaque commémorative sous un tonnerre d’acclamations.

Crédits: Getty Images

Suiv

 

1 Comment

  1. Aziliz says

    J’ai un vrai coup de cœur pour ce petit tailleur fushia et le sourire qu’ella a su apporter aux malades et à leurs familles.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s