BDKM
Comments 191

Keep calm I’m on holidays

Le BDKM se déconnecte le temps des vacances. Bonne rentrée!

Advertisements
This entry was posted in: BDKM

by

Moi aussi, je faisais partie des deux milliards de téléspectateurs du 29 avril 2011. Ce jour-là, miss Catherine Middleton est devenue son altesse royale la duchesse de Cambridge. Et si je lui dédiais un blog? Vous êtes des milliers à le lire.

191 Comments

  1. Bonjour les ladies,

    Je ne souhaitais pas déranger Lynda durant ces vacances mais j’ai repéré une belle affaire : le pressing près de chez moi vend la veste Zara rouge de Kate en XL pour seulement 38euros. Je l’ai regardée, c’est le bon modèle et elle est superbe! Je laisse mon adresse mai si besoin : geraldineweber@hotmail.fr

    Liked by 1 person

  2. Coquelicot says

    Heureusement que mon prince à moi n’a pas ce look pour partir à l’école, je lui laisserai de bonne grâce les machines de linge à faire 😂
    Lady Michèle je suis d’accord avec votre “monologue”. Kate passionne les foules, je me suis surprise à papoter avec des femmes et, en parlant de ma grossesse actuelle et de la sienne en parallèle , ont reagi d’une manière inattendue ” oh mais j’adore Kate !!” Ça fait déjà deux fois que ça m’arrive 😂 combien de femmes dans la communauté du boudoir ? Combien de lectrices se rendent quotidiennement ici ? J’avoue être bien curieuse. 😃

    Liked by 1 person

    • Michèle G says

      Certainement beaucoup Lady Coquelicot. Beaucoup de femmes.
      Que voulez -vous ? En chacune de nous se cache une midinette.
      Et les vêtements, on aime mais il ne faut pas se mettre la rate au court bouillon parce que Kate donne l’impression de ne rien faire ou ne fait rien.
      Après tout, moi aussi, je ne fais rien, que des choses plaisantes alors que je suis retraitée. Je pourrais m’investir davantage dans l’humanitaire, ça me ferait le plus grand bien et en France il y a aussi du travail.
      Des bises ma belle Madame Coquelicot.
      Il n’y a pas une chanson avec les coquelicots ? Une chanson gaie, pas celle de Mouloudji mais vous êtes sûrement trop jeune pour connaître ce chanteur qui me faisait pleurer lorsque j’avais vingt ans.

      Like

  3. Michèle G says

    @ Blanche, je comprends fort bien tout ce que vous exprimez mais je crois sincèrement que les royals se moquent bien, tous, de ce que l’on pense et de nous. Ils sont tellement..ailleurs.
    Dans le livre que Joséphine a proposé, un employé dit:
    On rentre dans la famille royale en étant monarchique et on en ressort républicain.
    Je refuse désormais de participer à ces débats perdus d’avance, je profite de ce qui me plaît, je laisse le reste.
    Par contre, je me méfie toujours des jugements de valeur quand je ne connais pas les gens. C’est pourquoi je dis: attention quand on ne sait pas.
    Donc j’ai décidé d’admirer les tenues, les enfants, les jardins, les bijoux…
    J’aime infiniment observer les détails des collections proposées par Lynda et je m’en tiens là.
    J’aime rire, me distraire. La vie est déjà quelquefois si compliquée et si dure.
    Que va faire Catherine après cette troisième grossesse ? Elle va reprendre une partie des associations qui étaient suivies par la Reine, William celles de son grand-père et ils n’innoveront pas. Ils ne vont pas courir à leur perte.
    J’avais un désir, celui qu’ils iraient vers les pauvres mais ce ne sera pas le cas.
    Les impôts payés par la monarchie ? Même pas en rêve.
    Les rois se croient de droit divin !! Dieu ne paie pas d’impôts.
    Le brexit va faire son oeuvre mais la monarchie résistera après le décès de la reine. Les anglais sont les anglais.
    Il faut reconnaître qu’à chaque événement royal, les ventes de toutes sortes flambent. Le commerce marche.
    Les anglais ont donné le bâton pour se faire battre. Leur restera la monarchie.
    Par contre je ne me rends pas malade pour cela. Je ne suis pas une fan indécrottable de Catherine ni d’aucune famille royale. Je n’ai d’ailleurs jamais été fan de personne dans ma vie. Je ne fais pas de reply Kate. Je m’habille comme je veux.
    C’est très bête mais j’aime quand elle se moque des apparences, que ses cheveux volent au vent, à leur gré, quand elle porte un bandeau sur le front dans certains événements sportifs et que ça aplatit sa chevelure, quand une seule mèche s’égare, à l’horizontale, quand elle fait un énorme fashion faux pas .
    J’aime ces moments autant que lorsqu’elle est tirée à quatre épingles.
    Égoïstement, je profite de la royauté sans les inconvénients.
    En fait, comme la presse se fait beaucoup de beurre avec la monarchie britannique et que je suis gourmande, je profite du gâteau ou des scones ou des shortbreads faits avec ce beurre.
    Pour faire plus court, je me comporte en voyeuse mais pas dans la sphère privée des Cambridge.
    Quand c’est privé, n’est- ce pas interdit d’y pénétrer ?
    Des bises,
    Michèle

    Liked by 1 person

    • Montaine says

      Bonjour Michèle,
      Je suis bien d’accord avec vos propos.
      je viens de lire certains des commentaires. Les lectrices sont très prolixes et je n’ai pas eu beaucoup de temps ces derniers jours pour lire les commentaires. J’en lis donc un petit peu tous les jours. J’ai l’impression de prendre le thé dans le salon où l’on cause!
      Alors, pas de soucis, je vous envoie mes bonnes ondes des montagnes. Il y a le silence, les ballades, les vues, le soleil qui reechauffe, les lacs qui rafraîchissent, et les feu de camps qui rassemblent. J’ai beaucoup d’ondes positives dans ma besace et je suis contente de les partager. Comme ça je me prends un peu pour unr fée qui distribue ses remontants magiques.
      Bises
      Montaine

      Liked by 2 people

      • Michèle G says

        Merci Montaine. Toutes les bonnes ondes sont bonnes à prendre surtout celles venant des montagnes.
        Vous avez l’air vraiment heureuse.
        Profitez bien surtout. Les feux de camp, quel bonheur !
        Vous me faites rêver et nous vous envoyons un peu de notre thé…avec ses petits gâteaux.
        Je vous embrasse,
        Michèle

        Like

    • Tout comme vous chère Michèle !
      J’ajouterais qu’ils représentent la part de fainéantise que j’aimerais pouvoir me permettre plus souvent si je n’avais pas encore tous les impératifs financiers qui me servent de moteur aussi souvent ( au moins) que l’idée d’une élévation de l’âme par le travail … Une promenade au milieu de la nature, à l’ombre des arbres et sous le chant des petits oiseaux, m’éveille plus de “nobles” idées plus qu’une journée de labeur …
      Je retourne dans ma caverne pour hiberner en attendant le retour du printemps Lynda ( décidément, y’a plus de saisons !)
      Bonne journée Michèle !

      Liked by 1 person

      • Michèle G says

        Bonne journée à vous aussi Hortensia-Roz. Il est vrai que je fais ” L’éloge de la paresse ” mais je l’ai méritée tout de même.
        Je vous embrasse,
        Michèle

        Like

    • J’adhère complètement à vos propos, Michèle! Cela dit, la reine paie des impôts. Et la famille royale rapporte de l’argent au pays… Comme vous, je me méfie des jugements de valeur quand on ne connait pas. On ne sait pas tout. Beaucoup nous échappe… Il y a le travail en sous-main que nous ne voyons pas… De même, pourquoi conclure que les parents ont éduqué leurs filles ds le but d’un “beau mariage”? Ils avaient les moyens de les inscrire ds des écoles réputées et elles étaient capable d’en suivre les cours. On fait au mieux en fonction des possibilités de nos enfants et de nos moyens, eux aussi… Il se fait que ds le cas de ces établissements très chers en Angleterre, c’est forcément un certain milieu huppé que les étudiants côtoient, pour autant, est-ce fait pour ou pour la qualité de l’enseignement? Personnellement, je n’en ai pas parlé avec les parents Middleton! 🙂

      Liked by 1 person

      • Michèle G says

        Oui c’est vrai Lady Taga, la Reine paie des impôts. Je ne pense pas qu’elle paie des impôts sur toute sa fortune mais comme je n’en sais rien, je ne dis rien.
        Bon après -midi Taga.
        Des bises,
        Michèle

        Like

  4. SylvieL says

    Chère ladies,
    Je me dis souvent qu’à la place de Kate, je trouverais que je n’ai pas vraiment eu de chance d’être tombée amoureuse de l’héritier de la couronne… Parce que franchement, quels avantages pour elle? Elle n’avait pas de problème d’argent que je sache. Elle aurait pu couler des jours heureux et bien plus tranquilles avec son William sans tout cela… Et elle n’a pas le droit de se plaindre pour autant! J’ai l’impression qu’elle a relevé le défi uniquement pour pouvoir passer sa vie avec lui, et elle le fait quand même plutôt bien.
    Je sais, je suis un peu “fleur bleue”…

    Liked by 2 people

    • Michèle G says

      Moi aussi chère Sylvie. A sa place, je n’aurais plus de fusibles depuis longtemps. Rien que regarder ce banquet espagnol m’a donné la nausée.
      J’espère qu’elle aura encore beaucoup de temps devant elle avant d’être Reine.
      Potin: Il paraît que Camilla ne veut pas du titre de reine ” qu’on sort”. Elle sera la femme du roi. Hihihi.
      En tout cas, on ne sait pas ce qu’elle fait Camilla. On la laisse tranquille.
      Bisous,
      Michèle

      Like

  5. Coquelicot says

    C’est vrai Sylvie et je pense qu’il faut vraiment être amoureuse pour supporter certaines choses.
    Moi aussi j’ai un potin Michèle hihihi
    Il paraîtrait que justement Kate soutiendrait la cause de Mégane auprès de la reine 🙈
    Personnellement je suis sceptique 😐

    Liked by 2 people

  6. C’est vrai que Kate et Pipa renvoient une image de la femme qu’on souhaiterait voir disparaître.
    Faire un beau mariage et vivre sans travailler induit quelque part que l’on passe du statut de fille de … à femme de… puis à mère de ! Pour moi, c’est terriblement réducteur. Tant de batailles pour en arriver là ; dans un siècle, où le fanatisme aidant, les femmes sont méprisées, violentées, maltraitées dans cette partie du monde et peut-être même sur le sol de France.
    Je comprends que les Middleton aient souhaité voir leurs enfants grimper les échelons de la Société. C’est un rêve pour beaucoup de parents, mais de là à privilégier l’oisiveté il y a quand même un pas. Bien sûr, la vie de Carole n’a pas du être facile tous les jours.
    C’est une sacrée nana et je suis très admirative de sa formidable réussite. Mais fut-elle née princesse, je pense qu’elle aurait eu cette même créativité, cette volonté d’agir, cet investissement majeur, ce tempérament de feu. En bref, elle était faite pour une vie hors du commun et elle l’a eue.
    Mais quand on a comme cela une forte personnalité dans une famille, c’est en général compliqué pour la génération en dessous. Car il faut exister à côté sans se faire laminer. Ce qui peut se révéler être un véritable tour de force.
    Beaucoup de Ladies ont peut-être – comme moi – en tête une figure grand-parentale autocratique qu’on admire en tant qu’enfant, mais dont on réalise en vieillissant qu’elle a fait du dégât par sa forte personnalité.
    Finalement, je vais plaindre Kate car entre sa famille et sa belle-famille, il doit lui falloir se battre pour exister !
    Bon dimanche à toutes, chères Boudoirettes

    Like

    • Montaine says

      Libre à chacune de choisir son statut! Si certaines aiment être femme de pourquoi pas. J’ai connu des femmes qui travaillaient et qui ne mettait en avant que leur statut de “femme de” en citant le “titre” du dit mari à tire larigo: Je suis mariée avec un thésard de Princeton (on ne connaissait pas le prénom du mari d’ailleurs!). La même femme se prenait pour une femme, très avant-garde et n’avait pas sa langue dans sa poche pour se moquer des “femmes de”. Bof!
      En ce qui me concerne une “femme de” ne me dérange pas si elle garde son humilité et ne me toise pas de toute sa hauteur qui ne tient qu’au bon vouloir du mari! Pour moi, c’est un job comme un autre. Se dire “femme de” c’est en général être mariée à un homme brillant et c’est tout un art de le garder, car celui-ci suscite bien des envies! Un divorce met la “femme de” sur le carreau. C’est une situation bien précaire.
      Être “femme de” fait partie de l’héritage culturel féminin, comme celui d’être régente brillante (Marie de Médicis), femme d’affaire (Éstée Lauder), intellectuelle (Margueritte Yourncenar), Pilote d’avion (Hélène Boucher), scinetifique (Marie Curie), héritière (vanderbilt), femme politique (Simone Veil), poète (Marguritte Desborde Valmore)… et j’en passe et n’oublions pas les “femme de” (Yoko Ono- il parait qu’elle était musicienne…. hum, hum. Mister Lenon a été le bon tremplin en même temps que la bonne poire)…. À chacune sa destinée. Aucune n’est mauvaise!
      J’ai donc pour la “femme de” des sentiments partagés, mais elle fait partie des modèles de réussite feminins. Il y a des raisons profondes à cet idéal: besoin de nidifier et de s’assurrer un avenir cotonneux pour la nichée, difficulté de faire son chemin dans la vie professionnelle, désir de l’homme de parader avec une belle femme ou une héritère et oui, nos hommes aussi alimentent le système (j’ai connu les deux cas parmi mes parents d’élève). ….et que sais-je encore.
      je vous souhaite une bone journée
      Montaine

      Liked by 3 people

      • Bonjour Montaine !
        Je me retrouve assez dans vos propos.
        Je suis une “femme de”, ayant un mari avec une bonne situation, j’ai arrêté de travailler à la naissance de mon 1er, il y a 15 ans déjà… mon mari m’a laissé choisir si je voulais reprendre le travail ou pas. Sachant que nous déménageons tous les 2, 3 ans maximum, il me semblait important que mon enfant et ceux à venir puissent compter sur leur mère, les horaires du papa étant assez prenants … je n’ai jamais regretté ce choix de mettre ma carrière entre parenthèses : j’aimais ce que je faisais, directrice adjointe d’école de musique, pianiste et violoncelliste à mes heures, mais je dois avouer que lorsque ma gynécologue m’a dit : “si vous voulez retravaillez, il faut commencer à sevrer votre bébé, qui avait 3 mois à peine, je n’ai pas pu. J’étais pourtant tiraillée entre mon désir d’indépendance financière, le plaisir que je prenais dans mon travail, la complicité avec les professeurs de l’école, je savais que je perdrais gros. Mais mon enfant a pris le dessus. Et puis, en déménageant aussi fréquemment, je savais que dans ma branche, j’aurai du mal à retrouver un emploi pour des durées trop courtes… maintenant que les enfants grandissent, j’aimerais bien reprendre une activité mais mon dernier est autiste asperger et scolarisé principalement en matinée .. voilà, tout ça pour dire que de toute façon, c’est souvent aux femmes de faire le “sacrifice” de sa carrière. Mais pour ma part, je n’ai jamais regretté ce choix. Contente d’être une “femme de” !
        Bien à vous toutes
        Marie

        Liked by 2 people

      • Juste une petite parenthèse même si ça ne change rien au débat…un truc qui me fait toujours bondir,c’est le conseil de sevrage en cas de reprise de travail. Il est tout à fait possible de reprendre le travail sans sevrer.
        J’en ai fait l’expérience, j’ai allaité 21 mois ma grande et 19 mois ma petite tout en travaillant. Le tire lait n’a plus aucun secret pour moi.
        Voili voilou.
        Pour le reste, j’ai la tête trop pleine pour participer au débat “femmes de”.

        Des bises.

        VWWWWWW

        Liked by 1 person

      • Oui Valérie, le tire lait existait déjà il y a 15 ans c’est vrai ! On commençait tout juste à accepter que les mères aménagent leur temps de travail pour pouvoir allaiter leur bébé … mais dans mon cas personnel, la mutation de mon mari faisait que l’on ne se serait vu que les WE et la nounou aurait plus profiter de mon fils que moi … je n’ai pas voulu de cette vie là, ni pour mon bébé ni pour mon mari et moi. Je suis consciente d’avoir eu la chance d’avoir le choix. C’est un luxe que beaucoup de femmes ne peuvent pas prendre.
        Et je sais que c’est souvent un déchirement pour beaucoup de mamans.

        Liked by 1 person

  7. erminig@laposte.net says

    La Duchesse de Cambridge semble calme, studieuse, organisée, volontaire et elle est toujours gracieuse. Elle ajoute à ces qualités (une beauté naturelle acquise,) une silhouette parfaite (qu’elle entretient), une élégance (qu’elle entretient), un sourire (quelles que soient les circonstances), Elle éduque deux jeunes enfants tout en attendant une troisième naissance, et en affichant le plus profond respect pour son époux sans aucune soumission.

    Liked by 1 person

  8. Erminig says

    Faute d’avoir été élevée à la Cour, à la veille d’un banquet avec le président chinois, elle révise sans doute activement l’histoire de la Chine, a la veille d’un discours en Ecosse, elle relit probablement l’histoire de l’Ecosse. Donc, elle travaille.

    Liked by 1 person

  9. SylvieL says

    Il paraît qu’Alice arrive en tête de liste pour le prénom féminin du 3ème bébé, c’est le prénom de ma fille! Ce serait très amusant pour moi, je croise les doigts!
    Très belle semaine à toutes!

    Liked by 1 person

  10. Colombe says

    bonjour,

    Avez vous regardé le reportage sur kate Middleton sur NRJ 12 après sa rupture avec William on la voit manipuler la presse pour reconquérir le prince William elle se montre sur les tabloïds, donc on critique Diana pour ses rapports à la presse mais Kate les a utilisé quand elle en avait besoin.

    Colombe

    Like

  11. Coquelicot says

    Alice est un prénom qui revient beaucoup à la mode même France. Personnellement j’ai un petit faible pour Victoria 😋
    Je penche vers un baby boy cela dit 😉
    Lady Montaine et Zoé vous avez toutes les deux de bons arguments.
    Il y avait rediffusion du reportage sur l’histoire
    de Kate et William hier et je ne savais pas que la première fois que les Middleton avait été invités à la cour, Carole s’était fait remarqué pour avoir mâché un chewing-gum pendant toute la cérémonie. C’était en fait une boule de gomme anti tabac. On la voit bien mâcher de façon nonchalante sans se rendre compte de sa maladresse. Est ce tout a été si calculé dans la tête de cette femme ? C’est ce qu’on veut faire croire mais dans le reportage on apprend que ce sont Kate et Pippa qui ont su intégrer la haute aristocratie en allant aux soirées mondaines. Je pense qu’elle n’ont pas eu besoin de leur maman pour savoir ce qu’elle voulait faire de leur vie ( être bien mariées par exemple).

    Like

  12. @Montaine et Lady Marie, vous n’avez pas tort.
    Pouvoir profiter pleinement de la petite enfance de nos enfants est un vrai bonheur. J’ai toujours pris un congé parental pour ne rien perdre de ces précieuses années. Après quand ils vont à l’école, c’est autre chose. Avec un mari qui a une bonne situation, on est aidé côté ménage, on n’hésite pas avec la cantine. Donc on a du temps à soi et cela que cela se complique.
    Le “sacrifice” de la carrière peut être pesant quand on ne trouve pas de quoi remplir son quotidien en accord avec ce qu’on est. Nous sommes toutes différentes. Certaines ont besoin d’une reconnaissance sociale, d’autres se nourrissent d’une vie intérieure riche, d’autres encore aiment à se rendre utilement dans les associations. Il n’y a pas de “vie idéale”.
    Cela dit, le “sacrifice” d’une vie professionnelle est un pari et, à mon sens, un pari osé car on ne peut pas présumer du devenir d’un couple et des potentielles rencontres qui peuvent chambouler une personne. Nous connaissons toutes des femmes qui, l’âge aidant, doivent supporter des situations blessantes au prétexte qu’elles sont pieds et poings liés sur le plan financier. Comment retrouver du travail dans notre société quand on n’a pas bossé pendant trente ans ? Et quel travail ? De quoi nourrir bien des regrets …
    Je n’ai pas de fille, le problème ne se pose donc pas. Mais si j’en avais, je serai très inquiète de les voir faire le choix d’une vie de mère au foyer.
    Que dire pour Kate ? Elle avouait qu’elle aurait adoré être la femme d’un gentleman farmer et je la crois sincère. Ambitieuses, les filles Middleton l’étaient, c’est certain, mais il y a sûrement un élément éducatif déclenchant dans ce désir aigu d’accéder aux grands de ce monde.
    Quant au travail en amont de Kate, il existe ! Mais parcourir une biographie fournie par le secrétaire particulier n’est pas exténuant. Pour preuve, ce dur “métier” peut se pratiquer à un âge avancé – voire même très avancé – et à un rythme plutôt soutenu (cf Philip d’Edimbourg).
    Donc je pense qu’elle peut appuyer sur l’accélérateur de l’engagement personnel sans se mettre dans le rouge.

    Liked by 1 person

    • Ce que vous dites est très juste, Zoé.
      Sur 3 enfants, je n’ai qu’une fille. Et nous l’élevons dans l’idée que rien n’est acquis dans la vie et qu’il faut qu’elle s’assume le plus tôt possible. Pas facile cependant lorsque sa maman ne travaille plus ! Elle sait que j’ai arrêté pour eux. Je ne vous cache pas que sans les “problèmes” de mon dernier, j’aurai sans doute déjà songé à retravailler. J’y pense néanmoins à nouveau depuis mon retour en région parisienne ! Mais il faudrait que je ne travaille que les matins, impossible dans ma branche ! Donc, songer à une reconversion ! Pas facile après 15 ans d’inactivité ! On fait des choix dans la vie à certains moments. L’important est de les assumer.
      Bises

      Liked by 1 person

      • Montaine says

        Chère Lady Marie,
        Les choix sont difficiles à faire, mais une fois fait, nous organisons notre vie autour de ces choix, nous trouvons du sens à ce que nous favorisons et la vie est bien plus facile à vivre. Je comprends très bien vos priorités.
        Bonne soirée
        Montaine

        Liked by 1 person

      • Michèle G says

        En l’occurrence chère Lady Marie, là, ce n’est plus vraiment un choix.
        Il est vrai que certaines professions comme celle de votre mari, je ne sais laquelle il exerce mais chacun ses secrets, exige un peu que maman reste à la maison.
        Je vois que vous assumez très bien. Vous avez beaucoup de courage Marie.
        Quant à votre fille, cela n’impactera sa vie professionnelle en aucun cas. Ne vous inquiétez pas.
        Ce sera sa vie et parfois c’est malheureusement la vie qui décide pour nous et nous sommes impuissants.
        Dans votre cas, je ne sais quel âge a votre petit garçon mais vous travaillez, ne vous en faites pas. Vous l’aidez à grandir.
        N’est-ce pas un travail à plein temps ? Si, je pense que oui.
        Élever un enfant ayant un handicap devrait être considéré comme un vrai travail et compter comme trimestre pour la retraite. On peut toujours rêver.
        Ah, l’autisme en France, quel retard !! On commence juste à en parler.
        J’ai une amie qui a aussi une fille autiste asperger. Mon amie a beaucoup souffert car selon les psychiatres, à ce moment -là, il y a trente ans, c’était la faute de la mère. Heureusement pour elle, elle a toujours senti que c’était autre chose mais comment le faire comprendre aux médecins.
        C’est elle qui a trouvé toute seule ce qu’avait sa fille. Maintenant il y a une reconnaissance. Les choses ont un peu bougé mais financièrement pas beaucoup.
        Je vous souhaite le meilleur chère Marie et vous embrasse.
        Michèle

        Liked by 1 person

    • Montaine says

      Chère Zoé,
      Merci de votre réponse. Je suis bien d’accord avec vos propos.
      Bonne soirée
      Montaine

      Like

    • Persephone says

      Absolument d’accord avec vous Zoé.
      Il y a nécessairement un déclencheur éducatif dans le choix de vie qui est le notre.
      Il n’y a rien de mal a vouloir bien marier ses filles (toujours les filles d’ailleurs, jamais les garçons, très intéressant), je trouve d’ailleurs Carole Middleton admirable car elle est à la hauteur de ses ambitions, contrairement à ses filles.

      Liked by 1 person

    • Persephone says

      Chère Zoé,
      J’ai le sentiment que vos mots auraient pu être les miens!
      Je crois que l’attachement aux préceptes d’égalité des sexes est la conséquence directe de notre éducation et de nos schémas familiaux. Pour ma part, je ne me fais aucun souci pour la duchesse qui est loin d’être à plaindre: elle vit dans une cage dorée dans laquelle elle s’est elle-même enfermée, sa vie, son destin, elle les a choisis.

      En revanche, je pense que les petites filles devraient être élevées dans l’idée de pouvoir exercer la profession qu’elles souhaitent, non seulement pour être indépendantes financièrement mais surtout pour s’épanouir, s’ouvrir au monde. Tout ceci en dépoussiérant le vieux féminisme qui oppose la femme qui travaille à celle qui veut construire une famille: car les jeunes femmes d’aujourd’hui veulent tout et se débrouillent pour s’y essayer et réussir – au prix de beaucoup de fatigue et d’oubli de soi, mais c’est un choix.

      Depuis la lecture de la Femme Rompue de Simone de Beauvoir, je comprends et vous rejoins quand vous dites que le sacrifice d’une vie professionnelle est un un pari osé car on ne peut pas présumer du devenir d’un couple!

      Liked by 1 person

      • Blanche says

        Complètement d’accord Perséphone ! On veut tout, nous : les responsabilités au travail et prendre le goûter avec nos enfants à la sortie de l’école. Oui c’est éreintant et très difficile (ce matin j’ai pleuré dans le métro pour aller travailler après avoir laissé mon petit à la crèche, imaginez la scène d’une Blanche qui essayait d’éponger comme une Lady tout ce qui se déversait de ses yeux et son nez dans les secousses du wagon, puis sortant avec les yeux et le nez rouge vif dans la rue, 15 minutes avant de retrouver ses élèves). Mais je suis fière d’y arriver un peu, au moins toutes les fois où je ne rêve pas d’une vie de femme de milliardaire 😉

        Like

  13. Karine n° 2 says

    … Petite sortie furtive du sous-marin… Petit grain de sel, à la lecture des commentaires : la reine paie des impôts depuis 1993 (CQFD) 😉 Les choses évoluent doucement certes, mais elles évoluent… 😉
    Belle journée le Boudoir !

    Like

  14. Persephone says

    Chère Blanche: cette scène d’éclater en sanglot dans le métro parce que j’ai “abandonné” mon fils à la crèche pour aller travailler, je la connais fort bien, donc je vous comprends tout à fait et ai côtoyé cette vilaine culpabilité qui ronge. Puis le temps qui passe et chacun prend ses habitudes, une routine plaisante où tout est bien ancrée même si cela induit une vie à 200 km/heure et quelques chutes dans le escaliers du métro parce qu’on court après le temps et que, une fois la journée de travail terminée, l’on ne veut pas perdre une seconde de plus loin de nos amours!

    Like

  15. Colombe says

    Blanche je vous comprend moi aussi j’ai connu cette situation, à 2 mois et demi j’ai du laisser
    ma fille à la crèche car je devais reprendre le travail je n’avais pas d’autre alternative car malheureusement mes parents sont décédés bien avant sa naissance, pour moi ce fut un choc
    de la laisser à la crèche à 2 mois et demi et pourtant j’ai fait des études pour etre independante financièrement mais j’aurais aimé la voir grandir au moins les 3 premières années de sa vie mais malheureusement je n’ai pas la vie d’une femme de milliardaire

    Like

  16. Blanche says

    Merci Perséphone! Colombe, je suis sincèrement désolée pour vous. Heureusement vous avez vu votre fille les soirs, week ends et vacances et l’ensevelir sous vos câlins! Les enfants sentent quand on les aime, même si on est pris ailleurs quelques heures par jour!

    Like

  17. Colombe, Blanche, j’imagine votre émotion et je la comprends fort bien.
    Il est fort le pouvoir des joues rebondies mouillées de larmes, trop fort pour un cœur de maman.
    Personnellement, je serai favorable à un congé maternité (ou paternité) rémunéré de plusieurs mois afin de laisser le choix à tous les couples d’avoir un des deux parents présent dans la toute petite enfance. Je crois que tout le monde serait gagnant. Car il y a un temps pour chaque étape de la vie et l’accueil d’un enfant doit pouvoir se vivre comme on le souhaite. Il n’y a pas que Kate qui a envie de profiter de ses enfants et de les élever ! Personnellement, j’ai apprécié de pouvoir profiter de mes bébés. Ils grandissent si vite … Snif !

    Liked by 1 person

  18. Blanche says

    Entièrement d’accord Zoé ! Apparemment on a cette possibilité au Luxembourg ! Les deux parents peuvent prendre un congé payé !

    Like

  19. Je vous comprends Colombe, j’ai du faire comme vous à 2 mois j’ai du laisser ma fille à la nourrice, à mon époque il n’y avait pas encore de crèche et c’était un crève coeur tous les matins? Je me souviens encore du premier matin, je pleurais toute seule dans ma voiture en me rendant au bureau quelle époque, et je ne faisais hélas pas non plus 35 h donc les journées étaient très longues . Et c’est vrai que le congé parental est une bonne chose. Encore faut-il avoir un patron compréhensif (mais ça, c’est un autre débat). Je comprends la duchesse elle a envie de s’occuper de ses enfants tant qu’ils sont petits, le temps passe si vite.
    Amitiés aux ladies et bonnes vacances à vous Lynda
    Nicole

    Liked by 2 people

  20. Colombe says

    Merci Blanche,Zoé et Nicole en Tchécoslovaquie le congé de maternité est de 6 ans, pour moi un enfant a besoin de la présence de sa maman les 6 premières années de sa vie, d’ailleurs l’entrée à l’école est la maternelle et dans ce mot il y a le verbe materner.

    Like

  21. Erminig says

    J’habillais ma fille seule le matin, nous habitions la banlieue parisienne, et ni Smith ni Angelina n’étaient la porte à côté le week-end, mais nous partions quand même pour le Jardin d’Acclimatation, parce que ma marraine m’y avait emmenée enfant.

    Like

  22. Michèle G says

    Chères lectrices, Lady Insomnie étant encore venue me rendre une visite nocturne, mug de lait chaud à mes côtés, certains y croyant ferme je fais de même, je change un peu de sujet mais que cela ne vous empêche pas de raconter nos peines de jeunes mamans à laisser notre bébé de deux mois et demi à nounou.
    Pour ma deuxième, pas de scrupules, j’ai eu la malchance d’avoir un accouchement ( qui ne se produirait pas aujourd’hui ) très traumatisant, j’ai dû être transfusée et ai été récupérée in extrémis ce qui vous vous en doutez a été fatigant et perturbant.
    Je devais reprendre la classe le 2 mai mais le médecin m’avait donné un mois de plus de repos. Donc retour 2 juin prévu.
    Mes élèves ne m’ayant presque pas vue de l’année, l’humanité étant encore présente au niveau des hautes autorités médicales, mon gentil médecin m’a donnée un mois de plus donc ma petite fille n’est allée chez nounou qu’à huit mois et demi, huit mois de bonheur .
    Mais je ne voulais pas parler de ce sujet.
    Nous sommes beaucoup d’enseignantes sur ce blog, nous ne l’avons pas fait exprès mais j’aime la diversité dans tous les domaines et je n’aimerais pas que certaines lectrices nous laissent blablater, argumenter sans donner leur avis.
    Au début du boudoir, toutes sortes de femmes venaient donner leur point de vue et même de très jeunes filles. C’était bien agréable.
    Même à l’école, cette diversité m’ intéressait beaucoup, que ce soit entre collègues ou avec les élèves.
    J’étais moi-même, chez nous on dit à l’ouest ou gaffeuse, sauf en classe, d’autres respectaient à la lettre ce que les inspecteurs disaient soit car elles trouvaient les idées bonnes soit par peur de l’inspection ou pour monter d’un échelon, soit très humaines, d’autres encore avaient un autre caractère et notre équipe fonctionnait ainsi à merveille dans le respect d’autrui ce qui se ressentait dans l’ambiance générale de l’école.
    Donc si certaines Lady hésitent à écrire mais en ont grand envie, qu’elles ne passent pas à côté. Chacune est importante et apporte son eau au moulin.
    Heureusement que mon mari n’est pas enseignant. J’avais mon moment de gloire le samedi midi quand mon chevalier blanc ( enfin, le week-end, il quittait costume cravate et chaussures cirées et ressemblait plutôt à quelqu’un d’autre ) me prenait mon sac du préau jusqu’à la voiture. Alors là, les autres instits l’admirait et moi j’étais toute fière, pas honteuse du tout et ce jusqu’au bout de ma carrière.
    Tout ça pour dire que vive la diversité sur le boudoir.
    Je vais boire mon lait chaud malgré tout et empêcher cette maudite imagination de travailler.
    Par contre, je n’ai rien contre les couples d’enseignants mais ce n’était pas mon destin.
    Je vous embrasse et….bonjour,
    Michèle

    Liked by 1 person

    • Michèle G says

      Ouh, l’orthographe !! Mais après tout tant mieux, je laisse mes ” erreurs nocturnes “.

      Like

  23. Michèle G says

    Au fait, si l’on continue à potiner, les potins j’adore, l’annonce officielle des futures fiançailles du prince Harry et de sa princesse Mégane a été faite par écrit par la Couronne.
    Un beau mariage en vue et de beaux bébés.
    Et peut-être des tenues qui ne seront pas des tenues de future reine ? A voir !
    Bisous les Ladies.

    Like

  24. Bonjour
    Il reste à espérer que si Kate est “accusée” de rester dans la foulée vestimentaire de Diana, Meghan , dont le nom de Princesse sera Rachel (son premier prénom), ne suivra pas les traces de Sarah Ferguson !

    D’ailleurs elle sera Princesse Harry et même Princesse Henry non ?

    Aude L

    Liked by 1 person

    • Michèle G says

      Le like ne fonctionne plus. Bizarre.
      Je ne savais pas Aude qu’on l’obligeait à changer de prénom.
      Ouh, cela ne va pas être facile tout ça.
      Et bien 😊 !!!
      Ils sont vraiment amoureux. La question que je me pose est celle -ci.
      Arrivera-t-elle à passer au-dessus de sa passion pour son travail ?
      Humm !!
      Des bises chère Aude.
      Michèle

      Like

      • Bonjour
        Il me semble qu’elle doit être titrée sous son premier prénom de baptême.
        On verra bien !
        Bon weekend !
        AudeL

        Liked by 1 person

  25. Michèle G says

    Je viens de voir que la Belle a un beau parcours de travail et que l’idée de se lancer dans la politique ne lui faisait pas peur.
    Elle va avoir de beaux projets. Je pense qu’avec Harry, l’action sera au rendez-vous.
    Je ne me fais pas trop de soucis pour ce couple.
    Des bises à toutes,
    Michèle

    Like

    • Persephone says

      Bonsoir Michèle,

      Il semble effectivement que des fiançailles soient au programme suite à la rencontre entre la Reine et Miss Markle.
      Hate de voir cette jeune femme faire son entrée dans la famille royale; une femme active, moderne, engagée et pour ne rien gâcher dotée d’un sens certain du style: cela nous changera.

      Bonne soirée

      Like

      • Montaine says

        J’aurais bien aimé une intello. Une femme qui serait allée à la fac et aurait eu un diplôme. Un médecin, une scientifique, une diplomate qui comprenne quelque chose aux vrais enjeux politiques… On reste dans le show business. On gnangantise à fond. Bof! Je trouve ça decevant.
        Quand on pense à l’héritage politique de la monarchie anglaise… Aïe! Le présent à intérêt à relire ses classiques!
        Bonne soirée
        Montaine

        Liked by 1 person

  26. Michèle, vous en êtes sure ? Je ne trouve rien sur le net d’officiel. Mais c’est super pour nous … Bonne nuit à vous

    Like

    • Michèle G says

      Oui, il me semble bien avoir vu le papier officiel sur le net par contre je ne sais plus où. C’était un texte officiel écrit par Buckingham.
      Il fallait bien que ça arrive un jour.
      Bonne nuit à vous aussi.

      Like

  27. Je suis un peu de votre avis Montaine, cette jeune femme détonne un peu dans le paysage.
    Un peu trop sexy à mon gout et pas vraiment de classe.
    Enfin, on verra dans les mois à venir si les choses se précisent.
    Bonne journée

    Liked by 1 person

  28. Astrid says

    Et bien Montaine vous allez être contente ! Parce que Mlle Markle est bien allée à la fac, elle est diplômée de la Northwestern University (une fac assez cotée quand même…) avec une double spécialisation en théâtre et en …. relations internationales !! Elle a même travaillé un temps pour l’ambassade américaine à Buenos Aires et s’est engagée auprès de différentes ONG bien avant de rencontrer Harry (ce qui montre un engagement beaucoup plus personnel que quand une princesse choisi un patronage après son mariage parce qu’elle y est obligée …) Donc oui je pense qu’elle doit savoir quelque chose aux enjeux politiques ou du moins beaucoup plus que Kate n’en a jamais su au moment d’entrer dans la famille royale. Elle a choisi de devenir actrice par la suite mais je ne vois pas en quoi cela la rendrait gnangan. C’est un métier glamour et trompeur mais c’est un vrai job éprouvant avec des contraintes et des déceptions. Tout le monde ne peut pas être actrice (enfin moi je ne pourrais pas) et c’est un métier dans lequel il est dur de percer. Elle a travaillé pour gagner sa vie avant de rencontrer son prince charmant alors que Kate n’a jamais rien fait de son diplôme d’histoire de l’art et n’a jamais vraiment envisagé de faire une carrière. Je ne vais pas dire que Mlle Markle est un génie qui va révolutionner la monarchie britannique ou qu’elle a eu la carrière de Maxima des Pays-Bas mais franchement je ne vois pas en quoi elle démériterait par rapport à Kate ou Diana.
    Et quand même juste pour le faire remarquer, mais énormément d’acteurs ont été à l’université. Etre acteur ou mannequin cela ne veut pas forcément dire que l’on est stupide.Et de toute façon, même les gens qui n’ont pas été à l’université peuvent briller par leur intelligence d’esprit, leur intelligence de situation….Diana n’a pas été à la fac il me semble et pourtant elle a mené des batailles incroyables sur le plan social.

    Liked by 2 people

    • Montaine says

      Chère Astrid,
      Je viens de relire mon commentaire: petite réaction vive que l’on fait après avoir en infusion dans les méninges des images simplistes de communication. Je vous remercie de me donner l’opportunité de préciser mes remarques.

      Vous rappelez à mon souvenir le fait que Meghan Markle est titulaire d’un diplôme universitaire. Northwestern est une excellente université et les Américains n’ont pas leur pareil pour enseigner la comédie à leurs élèves. Il est vrai aussi que le métier de comédien demande des qualités psychologiques et intellectuelles bien affirmées: un tempérament bien trempé pour faire face aux déceptions de contrat manqués ainsi qu’à la compétition et une sensibilité aiguë pour incarner un personnage.

      C’est un métier où il est difficile d’obtenir contrat sur contrat (cela-dit toutes les professions libérales doivent faire face à ce problème: les avocats ou les architectes pour ne citer qu’eux, ont parfois bien du mal à remplir leurs carnet de commandes.) De plus, la reconnaissance publique éphémère est parfois bien ingrate car le succès ne tient souvent qu’à un fil. Combien d’acteurs ne sont que des feux de paille.

      Cela dit le père de Meghan Markle est directeur éclairagiste dans le cinéma, j’imagine que sa fille a du recevoir des conseils de professionnels, ô combien utiles. Elle a aussi une certaine expérience des studios, car elle a passé beaucoup de temps avec son pères sur les plateaux de tournage depuis l’enfance. Rappelons notamment que son père officiait toujours en tant que directeur éclairagiste dans la série “Married with Children” and “General Hospital.” Ces deux séries sont de grands succès. Nul doute donc qu’elle a tiré profit de cette expérience depuis le berceau: Belle occasion de remplir son carnet d’adresse, de se familiariser avec l’univers des acteurs.

      Je ne doute pas que Meghan Markle ait le cœur généreux et je ne doute pas non plus de son intelligence. Je suis très sincère et il n’y a aucune raillerie de ma part. Mais je ne décampe pas de mes positions. J’aurais aimé voir sur les tabloïdes une femme médecin, une thésarde en entropologie, une diplomate qui ait expérimenté les problèmes et les enjeux internationaux, Lire “Diplomacy” de Kissinger à la fac, c’est bien, mais être sur le terrain pour évaluer les besoins d’une population et élaborer des plans d’action c’est mieux. Le “role model” (comme disent les anglais) pour nos petites filles, adolescentes et jeunes femmes aurait été de taille. Dernièrement, j’ai eu l’occasion de parler avec un spécialiste de santé publique qui travaille en Afrique. Il s’occupe des maladies transmises par les insectes. Son organisation essaye d’installer des laboratoires sur le terrain pour analyser virus qu’ils colportent. Ils manquent cruellement de fonds et chaque laboratoire installé est une victoire. Une voix connue les aiderait certainnement à mener à bien leur projet qui est capital puisqu’il vise à contrôler les épidémies. le prince Harry, va souvent au Lesotho où il s’occupe de l’association Sentebalé. Il doit rencontrer des experts qui grouillent d’idées quant à améliorer les dispensaires, les écoles, les routes, les formations professionnelles… Un binôme opération communication (Harry) et connaissance professionnelle prestigieuse (la future madame Harry) aurait été de bon aloi.

      Cela-dit Meghan Markle a l’air pleine d’énergie, d’intelligence, de malice, de générosité, d’enthousiasme, de gentillesse et aussi de beauté. On espère que ceci compensera cela. Si Harry et Meghan se marient, elle apportera aussi la diversité qu’il manque dans la famille royale, ce qui est bien et qui m’enchante. L’exemple compte beaucoup et je trouve bien que chacun-chacune puisse s’identifier avec une femme ou un homme qui lui ressemble..
      Bonne journée
      Montaine

      Like

      • Astrid says

        Je comprends mieux maintenant ce que vous vouliez dire Montaine et c’est vrai que votre tandem de choc aurait été intéressant. Ma réponse un peu vive venait du fait que je pensais que vous la compariez défavorablement à Kate à cause de sa profession, qui attire facilement des critiques de superficialité. Je trouve cela dommage que beaucoup de personnes ne veuillent pas donner sa chance à Mlle Markle et je suis ravie de voir que ce n’est pas votre cas. Cela me hérisse un peu que parfois sous prétexte de défendre Kate, on se laisse aller à de l’anti Mlle Markle, que beaucoup imaginent déjà comme sa rivale.

        Pour en revenir à votre idée, je pense qu’il doit être difficile pour les futurs membres de la famille royale d’abandonner leur travail ou de prendre un rôle plus représentatif qu’actif véritablement. La transition de Sophie de Wessex a été un brin cahoteuse alors est ce qu’une femme passionnée avec de très longues années d’études derrière elle abandonnerait aussi facilement sa carrière pour devenir Mme Harry? Je ne sais pas. Beaucoup de femmes le font pour leurs enfants ou à cause de la carrière de leur mari mais c’est un choix privée et elles ne sont pas sans cesse sous l’oeil du public à inaugurer des chrysanthèmes.
        Nous qui lisons ce blog avons un regard plutôt bienveillant sur le “métier” de princesse mais pour beaucoup de monde cela a aussi un petit côté “potiche” qui doit être dur à supporter.
        Bonne journée

        Liked by 2 people

      • @Montaine
        Mais que ferait une thesarde, médecin, diplômate etc…dans un tel milieu ?
        La pauvre c’est la dépression assurée et une vie gâchée. Il faudrait renoncer à tout ce savoir.
        La famille royale ne semble pas être le lieu de l’épanouissement total ni de la totale liberté de parole sur les sujets de société.
        Le rôle représentatif prend le pas sur le reste.
        Ou alors il faudrait qu’elle soit la femme derrière le prince.
        Concernant Meghan, non selon elle, les choses n’ont pas été si simples du fait de son métissage pour percer dans le métier.
        Née d’une mère afro-améri­caine et d’un père irlando-hollan­dais, elle écrit dans une tribune de Elle:
        « Être “ethnique­ment ambi­guë”m’a permis d’au­di­tion­ner pour n’im­porte quel rôle. Je pouvais être latina habillée en rouge, afro-améri­caine lorsque j’étais en jaune moutarde. Mon placard était rempli de vête­ments qui pouvaient me chan­ger en n’im­porte quel person­nage d’une affiche Benet­ton des années 80. Malgré cela, ça ne marchait pas : je n’étais pas assez noire pour les rôles de noirs ni assez blanche pour les rôles de blancs. J’étais un camé­léon mais je ne trou­vais pas de boulot “.

        Elle a trouvé ce rôle dans Suits car les produc­teurs n’étaient pas fixés sur un physique en parti­cu­lier. Lorsque l’ac­teur afro-améri­cain Wendell Pierce a été casté pour jouer son père dans la série. « Je me souviens des tweets lorsque le premier épisode montrant la famille Zane a été diffusé, c’est allé de “Pourquoi son père est-il noir ? Elle n’est pas noire” à “Ahh, elle est noire ? Je la trou­vais pourtant canon à la base”.
        Cette réac­tion montre que le racisme est encore très répandu en Amérique ».

        Etant déjà engagée sur le terrain, j’espère qu’elle pourra continuer seule ou avec Harry. Je les imagine bien travailler côte à côte auprès des plus démunis.

        Wait and see.

        Je suis en formation pendant deux jours sur la santé mentale dont le thème est la fonction maternelle et la fonction paternelle. J’adore.

        A plus.

        Liked by 1 person

  29. Erminig says

    Time will tell. Kouskit c’hwek comme on dit chez nous qui partageons la langue de l’autre côté de la mer.

    Like

  30. Pour repartir du débat, je suis assez étonnée du niveau global peu élevé d’études des membres de la famille royale…Le prince William, par exemple, parle très mal le français…cela m’a vraiment surprise, car ils ont d’excellentes conditions pour étudier sans se soucier du montant de leur bourse, d’où se loger etc etc… Une question s’est présentée à moi, je sais qu’ils ont un grand coeur, une grande générosité mais peut être qu’au niveau académique c’est plus difficile ? Du coup, se marier avec une chercheuse quand on ne comprend rien à sa thèse c’est un peu plus compliqué…
    Ne vous fâchez pas les ladies, je spécule, c’est tout.. Et Harry restera toujours Harry

    Liked by 2 people

  31. Erminig says

    Les princes sont très sportifs, visiblement. Le prince William, diplômé d’une université écossaise, je crois. Je ne me souviens pas de son niveau de français, mais en revanche, il avait fait une très belle lecture en anglais à l’église après des attentats, un exercice difficile à ma connaissance. Chacun a ses aptitudes. Je m’imagine mal au polo.

    Like

    • Martine de Bretagne says

      Le prince William ne parle pas français du tout, c’est une langue qu’il n’a pas étudiée. D’ailleurs il semble qu’il n’en ait étudié aucune autre. Cela m’a toujours paru étonnant et d’un autre âge qu’un héritier de la Couronne britannique ne maîtrise pas d’autres langues que la sienne. Pour le moins le français, ou l’allemand, ou l’espagnol, ou l’italien…La Grande-Bretagne fait partie de l’Europe tout de même, malgré le Brexit ! Les héritiers des autres cours européennes maîtrisent au moins une autre langue en plus de la leur que je sache…

      Like

      • Les Anglais parlent rarement une autre langue que la leur, étant donné que tout le monde parle anglais dans le monde. Ils sont très paresseux. 😏

        Like

  32. Coquelicot says

    Et pourtant il me semble que la reine Elisabeth et son mari ainsi que le prince Charles parlent le français. La jeune génération non effectivement. Je suis d’accord avec vous Maud et Martine. C’est un effort à faire.

    Like

  33. Blanche says

    Je ne sais pas, Griezelda, en général je trouve que les étrangers parlent mieux notre langue que nous, la leur… La Reine parle bien français, de même que Angela Merkel, si je ne me trompe pas… De notre côté, nous avons ENFIN un président qui parle anglais, il était temps!
    Et les princes ne parlent pas de langues étrangères mais ils courent vite et savent bien donner la papatte… En fait ce sont des labradors! haha. Pardon, blague pourrie et rire nerveux, mais que faire face à cette génération qui donne l’impression ne rien avoir à offrir d’autre que leur sourire, leur jeunesse et leurs enfants?

    Liked by 1 person

    • Astrid says

      Je pense que cela est quand même en train de changer avec la jeune génération francaise. Mais d’un point de vue académique, il faut néanmoins noter que l’apprentissage de deux langues étrangères est obligatoire en france et que beaucoup en apprennent une troisième volontairement. Je ne pense pas que cela soit le cas dans les écoles anglo-saxonnes. Alors oui niveau réussite on n’est pas encore à ça mais au moins la conscience de la nécessité de l’ouverture linguistique est là.

      Liked by 1 person

      • Blanche says

        Tout à fait d’accord, les mentalités changent! Aucun étudiant en commerce n’envisagerait une carrière sans parler au moins couramment l’anglais. Par contre, c’est encore possible pour un ministre des affaires étrangères 😉

        Like

  34. Je rejoins Maud sur le niveau académique de la famille royale. William et Kate sont titulaires d’une licence. C’est bien, mais compte tenu de leur origine sociale, trois ans d’études après le bac, c’est peu ! Preuve sans doute qu’ils n’avaient guère envie de poursuivre la faute à un manque de moyens intellectuels, une manque de motivation ou les deux à la fois.
    Harry n’a pas l’air d’avoir brillé scolairement parlant. Meghan Markle sera sans doute la plus diplômée des quatre, la seule à connaître le monde du travail et quel monde – une vraie jungle, à mon avis -, la seule investie dans la philanthropie de son plein gré et la seule à connaître la vraie vie. Ce qui est déja beaucoup !
    Sachant qu’on peut n’avoir aucun diplôme, mais avoir l’intelligence du cœur et des situations comme feue Diana et tant d’autres.
    Donc Meghan ne peut qu’apporter du peps à la monarchie et changer de Kate et William qui sourient, serrent des mains et exhibent leurs bambins en réclamant haut et fort une vie normale. J’ai l’impression que William ne prend la parole que pour parler de ses états d’âme, de son anxiété par rapport à ses enfants. En gros, on voit qu’il n’a que cela à quoi penser. Je suis peut-être dure, mais j’attends autre chose d’un futur roi quand le monde va aussi mal que de tourner sur son nombril.
    Côté gnangnan, Meghan aura vraiment du mal à faire pis ! Bonne soirée à toutes

    Like

    • Blanche says

      Je ne savais pas qu’il n’avait qu’une licence. C’est vrai que c’est bien peu pour un futur chef d’état. Après, ses entretiens hebdomadaires avec sa grand-mère ont du beaucoup lui apprendre, et il y a eu sa formation de pilote d’hélicoptère, ça compte….
      C’est sûr que les Windsor ne semblent pas être une famille d’artistes ou d’intellectuels. Les chevaux, la chasse, le polo ou la culture de la terre, voilà leurs centres d’intérêt. Pourquoi pas après tout, on dit qu’un souverain doit régner en bon chef de famille, et s’intéresser à une ferme est à ce titre aussi instructif que de parler une langue étrangère!
      Pour moi, l’art et la littérature permettent une ouverture sur le monde, et c’est pour ça que ça me chagrine de les voir si peu intéressés par ces domaines… De plus, le monde de la culture est toujours sur la sellette car peu rentable. Alors si les Royals allaient un peu au concert, à l’opéra, au cinéma voir des films d’arts et d’essai (et pas seulement des James Bond), au musée, à la bibliothèque… Cela boosterait peut-être les ventes en billeterie. Il n’y a pas que le sport dans la vie! Mais bon, quand on sait que l’écrivain préféré de Kate est Mary Higgins Clark… Au secours.

      Like

  35. Colombe says

    Bonjour,
    Je suis d’accord avec vous Zoé à propos de William cela en devient indécent, pourtant la devise de la famille royale est bien “No explain no complaint” je crois.
    De plus quand on voit la misère du monde, je vois autour de moi des gens qui ont des vies très difficiles mais malgré leurs difficultés ne se plaignent jamais et disent qu’il y a plus malheureux qu’eux. On appelle cela de la dignité.
    Bonne journée

    Like

    • Blanche says

      Une fois sur deux, quand je lis une révélation sur William, c’est sur ce qu’il a ressenti à la mort de sa mère. Difficile de savoir si c’est parce que ça lui fait du bien d’en parler (peut-être s’inquiète-t-il de la voir tomber dans l’oubli), ou pour augmenter son capital sympathie.

      Like

  36. Persephone says

    @Valérie
    Chère Valérie, je vous rejoins: que ferait une jeune femme ultra diplômée et ambitieuse dans un tel milieu? Du gâchis de talent fort probablement!
    Au mieux on peut espérer une journaliste politique ou une avocate et encore… Il faut être conditionnée pour intégrer une famille royale ou en accepter les règles du jeu. Une jeune femme à l’esprit libre n’y aurait pas sa place ou bien doit avoir une personnalité en béton et accepter les concessions sans se renier.

    En tout état de cause, Miss Markle, au charme indéniable, est diplômée et pour avoir vu quelques interventions de la belle notamment à l’ONU ou pour l’Unicef, elle a non seulement une tête bien faite mais aussi bien pleine.

    J’ai également lu cet interview sur son métissage et la réalité qu’elle décrit est très dure, à notre époque cela fait enrager. Mais cela a aussi dû contribuer à forger sa personnalité, on se construit toujours face à l’adversité, elle doit avoir un caractère bien trempé, cela lui servira nécessairement au regard de la famille qu’elle devrait rejoindre.

    Je vous embrasse.

    Liked by 1 person

  37. Lila7578 says

    Je suis tout à fait d’accord avec vous Zoé.
    Personnellement je trouve que Harry a eu l’œil vif en choisissant Meghan, en plus d’être jolie, elle est dynamique, travailleuse, et engagée dans des causes humanitaires. Bref une fille qui n’est pas née une cuillère en argent dans la bouche à attendre sagement d’être bien mariée, elle sait ce qu’est travailler. Je ressens chez elle un fort caractère, à suivre…

    Like

  38. Solène says

    Vraiment ? On en arrive à juger une personne sur ses goûts en matière de lecture ou sur son cursus scolaire ?
    Et après les comparaisons entre Kate et Diana, il va falloir compter sur les comparaisons entre Kate et Meghan ?

    Est-ce les goûts et le cursus scolaire qui résume la personnalité d’une personne ? Il n’y a que ça qui compte ?

    Ayant travailler dans le monde de la culture, défendre la culture, sous toutes ses formes, c’est mon “dada”, mais honnêtement je ne trouve pas ça choquant que la duchesse aime Mary Higgins Clark.(J’imagine d’ailleurs que cette information a été partagée par le palais…)
    On peut lire de tout ! Je n’aime pas Marc Levy personnellement, mais je ne souhaite pas juger une personne qui aime cet auteur, déjà parce que c’est trompeur et ensuite parce que c’est réducteur ! Une personne qui aime les romans de Mary Higgins Clark doit-elle se sentir inférieure à une personne qui ne jure que par Zola par exemple ??
    On peut ne pas aimer quelque chose et laisser les autres l’apprécier. Il n’y a pas une culture valant mieux que d’autres, il n’y a pas une seule culture et des sous cultures ! Il y a une Culture, un complexe amalgame, de la diversité !

    Ensuite, est-ce que la meilleure qualité au monde c’est la longueur du diplôme ??
    Des gens très intelligents n’ont jamais fait d’étude ou qui ont abandonné tôt, d’autres, très pauvres intellectuellement parlant, dirigent des pays de manière discutable, après avoir fait de bonnes études et une belle carrière …
    Don’t judge a book by it’s cover (comme disent les anglais, pas tous fainéants en matière de langues étrangères … Personnellement j’ai toujours trouvé que les français étaient vraiment très hautains à ne jamais parler une autre langue que la leur, mais on ne peut pas mettre tout le monde dans le même panier).
    L’éducation est importante, mais il n’y a pas que ça qui permette de diriger un pays (ou de faire entendre sa voix dans la société, ou de s’engager pour de grandes causes). Si la comparaison peut servir, utilisons-la (même si ce n’est pas mon outil préféré pour faire une démonstration) : quel était le métier de la jeune Diana Spencer ? Assistante maternelle. Elle n’a pas fait de longues études. Et pourtant ! Son engagement forçait (et force encore aujourd’hui) l’admiration !

    Et est-ce qu’on ne peut pas simplement se dire que Miss Markle, avec son histoire et son expérience, va être une pièce complémentaire dans ce grand puzzle qu’est la famille royale, qu’elle va apporter une autre vision des choses et, espérons, qu’elle va permettre une évolution, plutôt que de l’opposer tout de suite à sa future hypothétique éventuelle belle-soeur ?? Les comparaisons mènent rarement à du positif et elles sont souvent bancales; pour moi, comparer ces deux jeunes femmes ce serait comme comparer un cheval et un chaton : impossible ! Chaque personne est unique, avec son histoire, ses goûts, ses qualités, ses défauts, son ressenti et sa vision du monde.

    Je reconnais volontiers qu’on peut trouver des points à améliorer chez les héritiers du trône, ils ne sont pas parfaits (mais qui l’est … ?!) mais vraiment, est-ce impossible de garder en tête qu’ils sont humains ? Kate est constamment critiquée, dans son rôle de mère, dans son travail de représentation de la famille royale, dans ce qu’on croit percevoir de son caractère, dans son physique (on critique même la “moue boudeuse” de son enfant !!!), et maintenant, dans ses goûts personnelles en matière de lecture …
    Vraiment il y a des critiques, des opinions, que je comprends (même si je ne les partage pas forcément) : je comprends les critiques sur le manque d’engagement par exemple, mais il y en a d’autres qui me laissent pantoise et j’espère pour Miss Markle qu’elle est prête à subir cette pression, qu’elle sera bien aidée par la famille de son futur hypothétique éventuel époux, et surtout, qu’on va lui fournir une belle armure de protection en plus de la tiare …

    Like

  39. Solène says

    Vraiment, on en arrive à juger Kate Middleton par rapport à ses goûts en matière de lecture… ?
    Et après les comparaisons avec la princesse de Galles il va falloir compter sur les comparaisons avec Meghan Markle ?

    Liked by 1 person

    • Blanche says

      Ma chère Solène, on parle de Kate à partir de ce qu’elle nous donne, à savoir, entre autres, ses goûts en matière de lecture. Personnellement je préfère parler de ça que de son physique ou de ses vêtements, à chacun ses préférences. “Juger”, le mot est un peu fort. On discute, d’un personnage public, et qui a choisi de l’être. Le crime de lèse-majesté n’existe plus depuis bien longtemps. Comme nous l’avons dit maintes fois, il s’agit d’échanger sans agressivité.

      Like

      • Solène says

        Ma chère Blanche,
        point d’agressivité dans mon commentaire, mais plutôt de l’étonnement mêlé à de l’agacement. Il est toujours compliqué de donner le bon ton à un message écrit 😉
        Il est vrai qu’on ne peut parler que de ce que l’on sait avec certitude, et cela représente si peu…
        Maintenant, s’il faut parler littérature, j’en suis plus que ravie, je suis une grande lectrice et l’univers du livre n’a pas de secret pour moi puisque j’y ai travaillé. Lire c’est une passion. Chacun vit la lecture à sa façon. Et comme le dicton le dit : “Tous les goûts sont dans la nature” alors on trouve des livres sur tous les sujets, cette diversité fait plaisir à voir.
        Et pourtant, les choix de lecture deviennent rapidement un moyen de mettre les gens dans des cases, de les réduire à des préjugés, de les juger tout court. Chaque année dans ma ville est organisée un grand festival littéraire et chaque année on voit les mêmes visages, oh des grands auteurs, des grands philosophes, oui… Mais quelle déception d’avoir cette sensation de disque rayée. Ça me donne la sensation que ceux qui aiment Mary Higgins Clark valent bien moins que ceux qui aiment Jean d’Ormesson… Je suppose que vous voyez où je veux en venir : juger une personne selon ses goûts littéraires me paraît si peu pertinent. “Don’t judge a book by it’s cover” comme disent les anglais (qui ne m’ont jamais paru paresseux en matière de langues étrangères xD)… Tout comme on ne peut pas juger une personne d’après un commentaire laissé sur un blog, on ne peut pas juger quelqu’un, célèbre ou non, d’après les lectures (qu’on aime ou pas) que la presse lui prête. Ne serait-ce pas plus bénéfique de se dire qu’en disant qu’elle aime Mary Higgins Clarke, Kate transmet, peut-être, le message qu’il n’y a pas de lecture honteuse, qu’on ne vaut pas moins qu’un lecteur de Zola quand on lit Marc Levy, et qu’on n’est pas plus bête qu’un autre sous prétexte qu’on aime lire des romans policiers !

        Enfin, je suppose que Kate a surtout choisi d’épouser un personnage public. Sinon elle serait peut-être devenue chanteuse, si seule la célébrité l’attirait. Mais bien sûr, ne la connaissant pas, je me trompe peut-être !

        Like

    • Ouf, merci pour votre intervention ! Heureusement les articles de Lynda sont de retour et permettent d’amener un peu de douceur et de bienveillance …
      Belle journée !

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s