BDKM
Comments 57

24 heures de terreur dans la plus belle ville du monde

2015-11-14_111632

 

 

Advertisements
This entry was posted in: BDKM
Tagged with:

by

Moi aussi, je faisais partie des deux milliards de téléspectateurs du 29 avril 2011. Ce jour-là, miss Catherine Middleton est devenue son altesse royale la duchesse de Cambridge. Et si je lui dédiais un blog? Vous êtes des milliers à le lire.

57 Comments

  1. clairevescovi says

    NOUS SOMMES PARIS NOUS SOMMES LA FRANCE.
    Merci ma Lynda je t’embrasse très fort ainsi que les ladies

    Like

      • clairevescovi says

        Oui merci Anso on a appelé tous nos proches ce matin… Quelle horreur… Et chez toi ? Jtb

        Like

      • Tout le monde va bien a priori. Mon frère et ma belle-sœur étaient dans le quartier où ça tirait hier soir mais ils ont pris un taxi et sont rentrés rapidement.

        Like

  2. Anne Souris says

    Paris – 13 novembre 2015 |

    Vous nous avez frappés par surprise en janvier,
    Vous les avez tués, nous les avons pleurés,
    Mais pour la liberté, nous sommes restés debout.

    Vous frappez à nouveau, la haine vous rend forts,
    Vous tuez à nouveau, et nous pleurons nos morts,
    Mais pour la liberté, nous nous tenons debout.

    Vous frapperez encore, et nous ignorons quand,
    Vous tuerez nos amis, nos plus proches parents,
    Mais pour la liberté, nous resterons debout.

    Parce que la liberté nous berce depuis l’enfance,
    Pour cette liberté, par-delà la souffrance,
    Nous resterons debout pour que vive la France.

    Like

    • Montaine says

      Chère Anne-Souris,
      Merci pour votre poème. Il est parfait.
      Je vous souhaite une bonne joirnée
      Montaine

      Like

    • Paquerette says

      Comme Tatiana de Rosnay et Lynda, je préfère le silence. L’espoir me semble dérisoire face à des monstres déterminés à tuer.

      Like

    • Framboise says

      Aso…que dire …c’est touchant, triste et beau à la fois ; un frisson me parcourt le dos, mais que c’est bon d’y croire…merci…

      Like

  3. Le pire c’est que ce mode opératoire est imprévisible, comment faire pour lutter contre une menace comme celle-ci. Avant on déclarait la guerre, des hommes étaient envoyés au front. Maintenant la guerre est ciblée et sa puissance de frappe est d’autant plus forte que chaque jour est une menace potentielle. L’imprévu peut être une grande source de terreur. Je me sens démunie face à ce type de menace. L’extrémisme ne peut être raisonné et raisonable, et cela me fait peur….

    Like

  4. Marie-Pierre says

    Pas facile de trouver des mots en effet …
    Merci de nous donner la possibilité de s’exprimer Lynda
    Je pense fort aux personnes qui ont été touchées et reste vigilante mais debout, sous la devise commune : « liberté, égalité, fraternité »
    Bonne journée à tous, courage

    Like

  5. Aurélie (la Belge) says

    Très chères ladies, je suis de tout cœur avec vous. Toutes mes condoléances. Courage. Avec toute mon affection, je suis Paris. Ville des lumières tu le restes et resteras. Aurélie

    Like

  6. Quelle tragédie !
    Mais comment peut-on faire tant de mal au nom d’une religion au XXIème siècle ?
    Franchement, cela me dépasse.
    Anne Souris, votre poème est magnifique.
    Colorine, vous avez mille fois raison.
    Cette menace insidieuse sème la peur chez 60 millions de personnes.
    Qui se moquent éperdument de la Syrie qui plus est …
    Chères amies parisiennes, j’espère que vos familles et vos connaissances vont bien.
    Et que vive notre beau Pays …

    Like

  7. Eliane says

    Bonjour à toutes. Très choquée depuis ce matin, je tente d’expliquer à mes enfants qu’une chose horrible s’est passée hier et que l’on se doit de rester debout. J’essaye de me dire “même pas peur” mais ce n’est pas évident. Je pense juste à toutes ces victimes et à leurs familles. J’allumerai une bougie ce soir, triste répétition de ce que j’ai fait il y a 10 mois. Courage à vous tous qui êtes sur Paris, Courage Lynda. #PrayforParis
    Eliane

    Like

  8. Marie de Brocéliande says

    J’étais au Grand Palais hier (exposition de Mme Vigée Lebrun) et en repassant l’un des ponts de Paris, le soleil couchant éclairait à plein la tour Eiffel et se reflétait dans l’eau de la Seine. Je me suis arrêtée, époustouflée et me suis dit : Vraiment Paris est la plus belle ville du monde !!!
    Très beau poème, Anne. La terreur et la barbarie ne l’emporteront pas !

    Like

  9. Catherine de Lyon says

    Putain merde fait chier…….et oui pas très ladylike ces propos mais ça reflète mon état d’esprit : un de mes “bébés” vit à Paris et j’ai attendu jusqu’à point d’heure un sms qui me rassure……le 11/12 réunion à Paris je souhaite rester pour aller voir le musée Rodin restauré mais un peu la trouille …. je suis lyonnaise le 8/12 approche avec sa foule: surtout ne pas céder à la peur parce qu'”ils auront gagné ! mais que c’est difficile : j’embrasse et envoie tout mon soutien à nos Parisiennes !!!

    Like

  10. bayernandrea says

    Un ami de mon frère a survécu au Bataclan: “ca remet les choses en perspective” nous a-t-il confié.
    Il nous fait rester debout et fidèles à nos valeurs.
    Et carpe diem.
    En pensées avec les proches des victimes et amitiés à toutes, merci Lynda.
    Andrea

    Like

  11. catherinedebourgogne says

    Chères Ladies, pour ma part je suis tellement choquée que j’avoue avoir du mal à rester debout, tant physiquement que moralement.
    Mon fils aîné vient tout juste de commencer son Internat de médecine à l’hôpital Percy à Clamart et il a passé la nuit aux urgences à retirer des balles des victimes du Bataclan. Son récit de ces heures d’horreur n’est pas prêt de quitter mon esprit. Il a vécu la première nuit de guerre de sa carrière de médecin militaire et, nous tous, vers quelle sombre et interminable nuit nous dirigeons-nous ?
    ASo votre poème est très beau mais ce soir je ne suis pas très optimiste…

    Bien à vous toutes.
    Catherine.

    Like

    • Aziliz says

      Je ne trouve pas de mot pour exprimer ma tristesse. Je tenais chère catherinedebourgogne à exprimer mon infini gratitude à votre fils et à ses collègues. Je suis petite fille de médecin militaire. Aujourd’hui je me sens inutile et je regrette de ne pas avoir embrasser la même carrière que lui.

      Like

  12. Gabrielle says

    Bonjour la communauté du Boudoir,
    Choquée par tant de violence, de haine, d’inhumanité, toutes mes pensées vont vers les victimes et leurs proches.
    Merci Anne souris pour ce très beau poème.

    Une fois cette sidération passée, ne laissons pas la peur envahir nos vies ! C’est ce que cherche ces obscurantistes.
    Je ne peux que citer Aubert/Barabara (un peu long, désolée) :

    LE JOUR SE LEVE ENCORE

    Quand tu ne crois plus
    Que tout est perdu
    Quand trompé
    Déçu
    Meurtri
    Quand assis par terre
    Plus rien pouvoir faire
    Tout seul
    Dans ton désert
    Quand mal
    Trop mal
    On marche à genoux
    Quand sourds
    Les hommes
    N’entendent plus
    Le cri des hommes
    Tu verras
    L’aube revient quand même
    Tu verras
    Le jour se lève encore
    Même si
    Tu ne crois plus à l’aurore
    Tu verras
    Le jour se lève encore
    Quand la terre Saigne ses blessures
    Sous l’avion qui crache la mort
    Quand l’homme chacal Tire à bout portant
    Sur l’enfant qui rêve ou qui dort
    Quand mal Trop mal
    Tu voudrais larguer
    Larguer Tout larguer
    Quand la folie des hommes
    Nous mène à l’horreur
    Nous mène au dégoût
    N’oublie pas
    L’aube revient quand même
    Et même pâle
    Le jour se lève encore
    Etonné
    On reprend le corps à corps
    Allons-y puisque
    Le jour se lève encore
    Suivons les rivières
    Gardons les torrents
    Restons en colère
    Soyons vigilants
    Même si
    Tout semble fini
    N’oublions jamais
    Qu’au bout d’une nuit
    Qu’au bout de la nuit x2
    Doucement
    L’aube revient quand même
    Et même pâle
    Le jour se lève encore
    Etonné
    On reprend le corps à corps
    Continue
    Le soleil se lève encore
    Tu verras Le jour se lève encore x2
    Même si
    Tu ne crois plus à l’aurore
    Tu verras
    Le jour se lève encore
    Encore encore…

    Barbara

    Restons solidaires et unies chères Ladies !

    Gabrielle

    Like

    • catherinedebourgogne says

      Ce texte est sublime. Merci Gabrielle de l’avoir partagé et de me l’avoir fait découvrir.
      Je vous embrasse.
      Catherine.

      Like

      • Gabrielle says

        Je vous en prie.

        Le partage, la communion rendent plus supportables ces instants sombres. J’avais participé à la manifestation parisienne du 11 janvier entre amis ; le regroupement, l’échange avec de inconnus tous là pour défendre la liberté, la vie, assister à des moments drôles en ces minutes solennelles, cela m’avait réconforté après les 3 jours terribles. Comme nous ne pouvons pas encore nous retrouver toujours plus nombreux dans la rue pour défendre les valeurs fondamentales que sont la LIBERTE, l’EGALITE et la FRATERNITÉ, j’essaye de le faire autrement…

        Like

  13. Bonjour à toutes,
    très beau texte effectivement et j ai beaucoup aimé le poeme d ASo. Merci pour ces mots sur les atrocités qui nous sont imposées par des malades….. je vous embrasse toutes. Les mots me manquent, comme chacune je suis choquée et stupéfaite.
    Je veux croire au rassemblement des Français, de tous les Français.
    Sylvie.

    Like

  14. bayernandrea says

    @ASo & Gabrielle: ces textes, sublimes, sont comme des baumes pour panser nos meurtrissures. Merci.
    Andrea

    Like

  15. Marie-Pierre says

    Je reviens vers ma bulle de douceur (j’en ai grand besoin) et je constate que la bannière à été modifiée. C’est très “beau”, digne et respectueux, bravo et merci Lynda
    Bonne soirée à tous

    Like

    • Gabrielle says

      Lynda, je partage l’avis de Marie-Pierre. Merci aussi pour avoir ouvert ce fil de discussion, ces mots qui tissent des liens, ces liens qui nous renforcent et que nous devons toujours développer davantage pour que chacun à notre niveau nous puissions contribuer à solidifier notre société. Une société unie, forte et qui sait s’enrichir des différences est un rempart contre la haine et la barbarie. Même si c’est peut-être utopique, je veux y croire !

      Like

  16. Fleur d'Eifel says

    Je présente toutes mes condoléances aux familles des victimes.

    Chères Ladies de France je vous témoigne tout mon soutien et toute ma sympathie en ces temps si sombres.

    Like

  17. Gabrielle, ce poème est juste sublime.
    Mais les mots sont parfois impuissants à soulager les maux !
    Je suis lyonnaise et je rejoins l’avis de Catherine.
    Le 8 décembre approche, et avec lui notre fête des Lumières.
    C’est une manifestation grandiose qui dure désormais quatre jours.
    La ville entière est dans la rue, les cars de touristes affluent, il y a un monde fou.
    C’est impossible de contrôler tout le monde.
    Mais quel jour rêvé pour des kamikazes qui ont envie de jouer les bombes humaines !
    Franchement, ça me glace …

    Like

  18. Marie says

    Merci pour ce message, ces réponses, ces liens qui se renforcent, pour nous donner et redonner du courage.

    Like

  19. Josey says

    A chacune de vous, mes amies de la France,
    Toutes mes pensées, toutes mes sympathies et tout mon soutien en ces jours si tristes….
    J’arrive de mon chalet si calme, si paisible et en ouvrant le téléviseur toute cette horreur a l’écran…
    Tant de violence gratuite, tant de victimes innocentes….
    Chères ladies tout le Québec est Paris avec vous….
    Josey

    Like

  20. Framboise says

    Chère Lynda et vous, les Ladies de Paris, je pense a vous, j’ai peur pour vous, vos familles, votre travail ou il vous faudra aller demain…habillées de noir ou non, assister à la minute de silence si vous le pouvez… Moi, j’irai, vêtue de la couleur qui est celle du deuil dans notre pays libre, et je penserai à tous ceux et celles qui ne sont plus, a toute cette folie, à ces malades qui nous terrorisent, encore et encore… Relevons nous, gardons la tête haute et le menton fier, même si on ne souhaite qu’une chose : rentrer chez nous et ne plus en sortir…
    Douces et tristes bises les Ladies…

    Like

  21. Meili says

    Je ne commente que très rarement mais c’est dans ce boudoir que j’ai eu envie / besoin de chercher du réconfort. Merci pour cette bulle de douceur dans ce monde de brut. Merci pour les deux textes qui sont très justes et très beaux. Je les garderai avec moi pour ne pas perdre pied et rester debout face à la barbarie. Bien à vous les ladies.
    Meili

    Like

  22. Christelle says

    “Il est très facile de casser et de détruire. Les héros, ce sont ceux qui font la paix et qui bâtissent.”
    Nelson Mandela
    Les paroles de ce grand homme résonnent terriblement ces derniers jours.
    Je vous embrasse, Christelle

    Like

  23. Nous ne pourrons pas oublier ce terrible jour et la peur nous accompagnera, bien sûr, dans tous les “grands” rassemblements auxquels nous continuerons d’assister mais ils ne gagneront pas et je pense à ma grand-mère, Résistante, qui disait: “va où tu veux et meurs où tu dois”.
    Merci à vous toutes pour ces jolis mots et poèmes et vive le Boudoir qui nous rassemble dans les moments de joie et de détresse.
    Christine

    Like

  24. chris74 says

    Je voulais également dire que, pour moi, tous ceux qui sont morts ou ont été blessés dans ces actes odieux sont morts pour la Liberté: celle d’aller à un concert, à un match, d’aller boire un verre avec des amis, de dîner en terrasse pour profiter d’une belle soirée. Une bougie à ma fenêtre, ce soir encore, comme hier et avant-hier, et demain, pour eux.

    Like

  25. Bonjour à toutes,
    merci Lynda pour cette délicate attention en modifiant votre bannière.
    Face à tout cela, il ne faut pas céder, ne pas s’écrouler, même si accepter l’arbitraire de cette situation est extrèmement difficile.
    Je reprendrais cet appel du journal Le Monde : Contre la panique, la dignité. Contre l’affolement, la lucidité. Contre l’effroi, le “sang-froid” comme l’a dit le président de la République. Et, surtout, l’unité dans l’épreuve.
    Gwen

    Like

  26. Chris,
    Qu’elle est belle la maxime de votre grand-mère !
    Comme les mots du Monde que nous rappelle Gwen …
    Mais p… que c’est dur à encaisser !!!

    Like

  27. Marie says

    Merci Lynda, merci ASo et Gabrielle vos 2 textes sont très touchants.
    Comme Marie-Pierre notre bulle de douceur et là bien présente pour nous réconforter et mettre un peu de baume au coeur. Ce midi beaucoup de monde dans notre Centre de recherche pour la minute de silence et ce soir encore une bougie en mémoire pour tous.
    Marie

    Like

  28. Chers amis,
    Immense tristesse…..et douleur !
    Pour les victimes et leurs familles.
    Pour la jeunesse, pour cette magnifique ville qu’est Paris .
    Soyons forts….. tous ensemble
    Ce ne sont des “sales Imposteurs musulmans ”
    N’en doutons pas!
    🙏💐💐💐💐🙏
    Fatima

    Like

  29. Aurélie la Belge says

    Bonjour mes chères amies de France,
    Et voilà une nouvelle semaine qui commence, je tenais encore à vous dire toute ma sympathie et vous souhaitez bon courage dans votre combat de continuer à vivre comme nous/vous l’avons/avez décidé. Je partage ce combat en tant que femme et mère libre! Merci Lynda pour ce boudoir, merci ASo et Gabrielle pour vos textes. Ce matin, j’ai entendu à la radio la chanson de Jacques Brel ‘Quand on a que l’amour’ et oui j’ai pleuré en l’écoutant. Aussi un texte très beau et juste. Allez courage chères ladies de France. Je vous embrasse toutes. Aurélie

    Like

  30. cleopatricia says

    Je me trouve a18000km de Paris pour passer de confortables vacances …..
    suis sans voix et très choquée ,l horreur absolue sachant mes enfants à Paris ,mais en sécurité.
    Dans quel monde vit On?
    je suis très gênée ,très peinée ,j’ai hâte de retrouver les miens ,.
    J ai eu ce jour ,la chance de méditer devant un temple face à la mer ,en pleurant sur la vision d horreur ,de toutes ses familles endeuillées .
    je n’ai plus de mots ,ma gorge reste sans voix. ….
    pardon, de ses paroles inconfortables,je savais que le boudoir serait un échappatoire si je puis dire.
    .merci lynda ainsi que toutes les jolies paroles écrites ici.
    Je vous envoi du soleil pour réchauffer vos coeurs meurtris
    patricia

    Like

  31. Du Québec nous sommes Paris, nous sommes de la même souche, cette souche assoiffée de liberté , un peuple fier de ses racines françaises. Paris, Nous pleurons tes victimes…Nous marchons avec toi, tissés serrés par ce sentiment d’unité et de fraternité.Pascale

    Like

  32. Catherine de Lyon says

    “La France représente tout ce que les fanatiques religieux du monde détestent : profiter de la vie sur Terre de plein de petites manières différentes : une tasse de café parfumé avec un croissant au beurre, de belles femmes en robes courtes qui sourient librement, l’odeur du pain chaud, une bouteille de vin partagée avec des amis, un peu de parfum, des enfants qui jouent au jardin du Luxembourg, le droit de ne pas croire en Dieu, ne pas s’inquiéter des calories, flirter et fumer et profiter du sexe hors mariage, prendre des vacances, lire n’importe quel livre, aller à l’école gratuitement, jouer, rire, se disputer, se moquer des religieux comme des hommes politiques, laisser l’inquiétude sur ce qu’il y a après la vie aux morts. Aucun pays sur Terre ne vit sur Terre mieux que les Français. Paris, nous t’aimons, nous pleurons pour toi. Tu pleures ce soir, et nous sommes avec toi. Nous savons que tu riras encore, chanteras encore, feras l’amour et guériras, car aimer la vie est en ta nature. Les forces des ténèbres reflueront. Elles perdront. Elles perdent toujours”
    Cet hommage laissé par un internaute sur la page web du New York Times m’a profondément touchée et j’ai souhaité le partager avec vous parce qu’il parle aussi de nos capacités à résister et à lutter, de notre humanité !

    Like

    • Merci Catherine de nous faire partager ce bel hommage où tout est dit.
      Courage à vous. Je serai à Lyon pour le 8 décembre, comme toutes les années, y étant née et y ayant étudier durant mes années d’université.

      Like

      • Lise de Mey says

        Merci à vous Christine de nous avoir fait profiter des mots précieux de votre grand-mère , d’autant plus porteurs de sens qu’elle avait été résistante . Je penserai à ceux qui seront à la fête des lumières à Lyon le 8 décembre : il faut continuer …mais le coeur se serre .
        Lise.

        Like

  33. Michèle de Provence says

    Bonjour Chères Ladies,
    Après cette tragédie où le mot douleur reprend toute son ampleur et tout son sens, où le mot révolte s’ enfonce en nous, s’y répand jusqu’à nous suffoquer, où nous avons été reduits à un cri d’horreur, un long gémissement, je veux dire combien je suis en communion avec l’immense souffrance des familles des victimes de ces attentats. Tous ceux qui sont partis, ont été blessés, sont rescapés, représentent notre jeunesse, notre avenir. Ce sont tous nos enfants. Je les aime.
    “Les forces des ténèbres reflueront. Elles perdront. Elles perdent toujours” : merci Catherine de Lyon de m’avoir fait partager ce beau message qui se termine par tant d’esperance. Il m’a beaucoup aidée à passer un cap ainsi que tous les autres commentaires que je decouvre ce jour.
    Debout, définitivement, rien ne nous fera renoncer à notre mode de vie, ni à la joie de pouvoir vivre, ensemble, notre démocratie. 250 ans que ces trois mots – Liberté, Égalité, Fraternité – sont aux frontons de nos édifices. Aujourd’hui, par la haine aveugle de certains, ils rayonnent en trois couleurs sur les monuments les plus connus du monde entier. Nous ne sommes pas seuls. Et oui il y a de l’espérance.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s