BDKM
Comments 85

Elle s’appelait Poupée

Qui est Poupée? Est-ce votre fille? Cette abonnée au Boudoir ne croyait pas si bien dire.

Poupée c’était mon labrador, ma fille. Par deux fois, elle m’a sauvé la vie. Ses regards expressifs suffisaient à chasser mes coups de blues. Sa tête douce et chaude posée sur le coin de mon pied, j’ai rédigé des milliers d’articles. Elle n’a jamais rechigné à l’idée de manger ses croquettes ou de se promener en retard, les jours où la duchesse de Cambridge officiait en direct.

Tout le monde n’a pas le destin de Kate Middleton s’intitule le livre de Fred Ballard. J’en connaissais une qui a eu la chance d’être aussi choyée que Kate. Mon labrador adoré s’est endormi lundi 21 septembre dans les bras de ses parents. Poupée a quitté cette terre sur un air de Schubert.

Mais où est donc votre Poupée? Il va falloir que je trouve le courage de répondre à cette question sans changer de trottoir. Certains savent, d’autres ignorent. J’espère que le téléphone arabe fonctionne toujours.

Poupée est irremplaçable. Mon mari et moi ne voulons pas adopter un autre toutou pour combler la béance. Quand nous faisons entrer une petite boule de poils dans nos vies, nous n’imaginons pas à quel point les adieux seront déchirants.

Le Boudoir est en deuil. Pour le moment, l’actualité royale a un goût amer. Même la tiare que la duchesse coiffera le 20 octobre me semble terne. Cela passera. Je sors de mon silence pour témoigner ma sympathie à mes lectrices qui sont nombreuses à s’inquiéter de mon sort.

Je les informe que je referme les portes du salon élégant où l’on cause de la duchesse, le temps de me reconstruire: je dois réapprendre à vivre seule. J’ai prévu une session de rattrapage et vous pourrez suivre les déplacements de Kate en différé.

Kate a fait sa rentrée le 17 septembre. Le spectacle continue dit-on. Un jour, moi aussi je retournerai aux affaires. Je tiens à remercier Karine, Andrea, Chiara, Rose, Maud, Marie et Barbara pour leurs témoignages en aparté, ainsi que l’ensemble de ma communauté.

This entry was posted in: BDKM

by

Moi aussi, je faisais partie des deux milliards de téléspectateurs du 29 avril 2011. Ce jour-là, miss Catherine Middleton est devenue son altesse royale la duchesse de Cambridge. Et si je lui dédiais un blog? Vous êtes des milliers à le lire.

85 Comments

  1. clairevescovi says

    Ohhh non, j avais pensé à ce malheur mais je ne voulais y croire et j avais vite mis cette affreuse idée de côté.
    Ma très chère Lynda, je pense fort à toi, t envoie tout mon soutien.
    Mille baisers

  2. melcal29 says

    Chère Lynda, je pense fort à vous, et vous envoie de tendres pensées d’affection..
    Mélany

  3. Elle ne quittera jamais “notre” parc ! Elle continuera à courser les corneilles et les pigeons sur la grande pelouse en s’arrêtant pile quand dans un effort ultime l’oiseau s’élève en parabole …Elle est légère pour toujours. Je t’envoie plein d’amitié et de bisous.

  4. Aurélie (la belge) says

    Très chère Lynda. C’est une perte bien triste. J’ai toujours eu des chiens ds ma famille et à chaque départ c’est toujours le cœur qui se déchire. Nos fidèles compagnons nous apportent tellement d’humanité à nous les hommes. Je suis en pensée avec vous. Aurélie

  5. Très chère Lynda, je ne trouve pas les mots et ils suffisent pas toujours, je sais que vous traversez des moments très durs, mais un jour lorsque le chagrin se sera apaisé, peut être une autre boule de poils, entre vos bras. je vous embrasse très fort.
    Nicole

  6. Oh Lynda, comme je vous comprends. Moi aussi il y a une quinzaine d’années j’ai perdu mon labrador sable, parti trop vite sur la table d’opération. Mon coeur s’est brisé et jamais plus je n’ai voulu de chien, trop de tristesse en perspective. Je me souviens du grand vide qu’il a laissé et mon coeur se serre toujours quand j’en parle à mes enfants. Maintenant plus le temps passe et plus je suis reconnaissante de toute l’affection qu’il m’a apporté à un momen où j’en avais besoin. Je pense bien à vous Lynda,

  7. Lynda, je comprends votre chagrin et prenez tout le temps dont vous avez besoin pour combler ce manque que vous devez ressentir. Poupée a eu des maîtres exceptionnels et je suis sûre qu’elle a été accueillie par de belles personnes là haut…
    Je vous embrasse bien fort,
    Karine

  8. GeraldineL says

    Très chère Lynda
    Je rejoins votre douleur…j’ai moi même perdu mon chat il y a 3 semaines et j’y pense tout le temps…elle s’appelait Minie et avait 12 ans et demi…une chatte comme tout le monde aimerait : câlins, ronrons et petits bruits affectueux….
    Irremplaçable…mais les souvenirs restent….
    Je pense bien à vous
    Geraldine
    😊

  9. cels27 says

    Chère Lynda
    Dans l’insouciance de nos rêves de princesses et notre soif de contempler toujours plus de diamants, on en oublie que la dure réalité de la vie nous rattrape un jour ou l’autre. Un chien c’est comme un enfant c’est vrai et je n’ai pas honte de l’écrire. Moi qui ai 3 enfants 1 chien et qui vais accueillir une petite chienne d’ici 3 semaines je sais le bonheur mais aussi l’immense tristesse indescriptible et surtout très personnelle que l’on ressent…..
    Alors oui faites une pause, reconstruisez vous car c’est bien de cela dont il s’agit. Parce que Poupée est partie dans vos bras, elle repose en paix et vous pourrez garder ce trésor en vous toute votre vie.
    Je suis persuadée qu’il y a en vous beaucoup d’amour à donner et je pense que le jour venu, peu importe quand, vous ouvrirez vos portes à un autre concentré d’amour ! Mais rien ne presse chaque chose en son temps.
    Je pense à vous et votre époux et vous envoie toutes mes pensées (enfin juste les positives).

    A bientôt
    Céline

  10. Lynda,

    Je partage votre douleur. Poupée était très importante dans votre vie et elle sera toujours avec vous.
    Toutes mes pensées vont vers vous. Je vous embrasse.
    Virginie

  11. Deborah says

    Chère Lynda,
    Comme je comprends votre peine et votre chagrin. J’ai perdu ma petite York, Leslie, le 26 Janvier. Elle venait d’avoir 20 ans. J’ai grandi avec elle, c’était ma petite sœur, ma confidente. Elle a rejoint le paradis des toutous en faisant une sieste dans son panier et entourée de sa famille. Je m’étais préparée à ce moment mais lorsque cela arrive, j’étais désemparée. Je n’envisage pas une nouvelle adoption car elle était UNIQUE. Tellement qu’en écrivant, les larmes coulent à nouveau.
    Lynda, nous les oublierons jamais. Je pense bien à vous.

  12. Fleur d'Eifel says

    Chère Lynda,

    Je suis très peinée d’apprendre ce départ. Je suis moi-même la “maman” de 2 boules de poils et l’idée de les voir partir un jour est insupportable à mon coeur. Prenez tout votre temps Lynda! J’ai mis 6 mois à m’habituer à l’abscence d’une autre boule, 3 ans plus tard ma gorge se noue encore quand je revois des photos.
    Reposez-vous Lynda, car les chagrins sont épuisant. Et sachez que le Boudoir vous soutient à 100%. Les fanfreluches attendront bien un peu!

    @Céline: je vous suis totalement quand vous dites qu’on les aimes comme des enfants, vous avez bien raison d’oser le dire

  13. Framboise says

    Jamais je n’ai osé penser au départ de votre Poupée pendant votre absence !! je pense à vous Lynda, très fort, ainsi qu’à votre mari, qui subit cette perte avec vous…
    Même si ces mots ne vous touchent plus, je vous souhaite beaucoup de courage, et espère vous lire très bientôt…ce sera bon signe…
    Douces bises chère Lynda…

  14. Chère Lynda, cela fait bien longtemps que je ne commentais plus mais là je tenais à vous témoigner toute mon affection et soutient pour traverser cette si douloureuse épreuve. Seul le temps pourras atténuer votre chagrin… Alors prenait tout le temps dont vous avez besoin…
    Plein de courage et de tendres pensées
    Valentine

  15. Patricia44 says

    Chère Lynda,
    Je vous souhaite bon courage dans cette épreuve et je sais que ces compagnons sont très précieux.
    Prenez soin de vous et au revoir Poupée.

  16. Chère Lynda,
    Je suis de tout cœur avec vous et partage votre immense peine ! Nous les aimons tellement ces amours qui prennent tant de place dans nos vies et nos cœurs et qui nous le rendent sans la moindre arrière-pensée. Ils nous font tellement confiance et nous pardonne tout, sans nous juger. Je ne doute pas que Poupée aura eu une merveilleuse vie mais je sais que même si vous vous le répétez, cela ne vous consolera pas.
    Laissez le Boudoir se débrouiller et quoi qu’en dise les esprits revêches, il faut aussi faire le deuil de ces êtres chers.
    Bon courage à vous. Tout le boudoir vous envoie des ondes d’apaisement et de soutien.
    Christine

  17. Rose de Highlands says

    Chère Fée, Poupée s’est “absentée” pour aller courir dans la galaxie des Chiens de Chasse. Elle vous a offert pendant des années de douceur, de patience, de gratitude et d’amour avec ses doux regards, ses “donne ta patte”, ses petits baisers sur votre main et ses profondes respirations quand la promenade était reléguée au second plan en raison du Boudoir. Mais Poupée reste près de vous Lynda pour toujours car lorsque votre regard croisera celui d’un labrador, pendant quelques secondes Poupée chérie vous adressera un petit signe de réconfort. Certaines personnes ont du mal à comprendre et vous juge, mais la perte de notre petit compagnon de tous les jours entraîne un immense silence, habituée à vivre auprès de lui ou d’elle. Ne pleurez pas Lynda….Poupée a rejoint mon petit West, mes braques et mes Setters, alors imaginons-les à présent tous ensemble à courir après des papillons. Je vous embrasse très fort et Hauts les Coeurs. Rose

  18. MarieL says

    Chère Lynda,
    Je vous adresse mon amical soutien en cette période douloureuse.
    Bien à vous.
    MarieL

  19. noellevilain says

    Chère Lynda

    Je suis attristée… Poupée a pris une énorme place…
    Elle continuera de veiller sur vous…
    Cela me rappelle la peine que j’ai eue quand mon matou, qui m’avait accompagnée durant ma maladie, nous a quitté le lendemain de la nouvelle de ma rémission…Il a vécu 17 ans…
    Il veille de là-haut comme Poupée aujourd’hui.

    Je vous embrasse

  20. Lise de Mey says

    Lynda ,
    Comme je comprends que vous ayez besoin de vous retirer “au désert” . Prenez du temps pour vous . Les “affaires” peuvent attendre . Restez néanmoins connectée à la douceur des choses : le doux soleil de ce début d’automne , les tapis de cyclamens au parc …
    Je vous embrasse.
    Elisabeth.

    • Libellule says

      MY..DEAR..C’EST UNE LAISSE D’AMOUR.. QUI NE LACHERA JAMAIS….ET UN PETIT MANTEAU DE TENDRESSE QUE JE CONNAISSAIS BIEN!!!!…DE CHAGRIN AUSSI….INÉVITABLE..!!!!..UN REGARD ACCOMPAGNANT TOUS LES CONTOURS DE VIE….
      JE VOUS SERRE DANS MES BRAS….LA PRÉSENCE DE POUPÉE AU COEUR….
      .

  21. Laureen says

    Quelle tristesse! Je partage votre peine. Bon courage a vous, et surtout prenez soin de vous.

  22. Ma chère Lynda, vous savez déjà que je suis de tout coeur auprès de vous, votre Poupée à rejoint notre Pépère et bien d’autres, ils resterons à jamais gravés dans nos coeurs et nos pensées. Nos boules de poils étaient totalement intégrés dans nos vies. Et lorsque je croise un labrador j’ai l’impression de voir dans son regard, celui du notre qui me dis …. je suis toujours là et je veille sur toi ….
    Ils nous donnent beaucoup de joie et d’amour mais aussi beaucoup de tristesse et de chagrin lorsqu’ils s’en vont.
    Je vous embrasse très très fort Lynda.
    Marie

  23. Magurane says

    Chère Lynda,
    Je suis de tout cœur avec vous car j’ai traversé cette épreuve le 30 avril de cette année. Nous avons dû nous contraindre à prendre cette décision douloureuse mais finalement pleine d’amour pour “libérer ” notre belle Uranie des souffrances qu’elle endurait.
    Elle nous a donné son amour sans jamais faillir pendant 12 ans et elle a traversé beaucoup d’événements de la famille à nos côtés.
    Je sens encore sa présence parfois ou même je crois l’entendre dans la maison.

    Comme vous dites Il faut prendre le temps de se reconstruire car c’est un membre de la famille à part entière qui s’en va.

    Je vous envoie toutes mes ondes positives et dites vous qu’elle est partie “au paradis des chiens” comme dit ma fille.
    Amitiés,
    Magurane

  24. Chère Lynda,
    Comme je comprends votre peine… Pour l’avoir déjà subie moi-même, et puis je n’ose même pas penser au départ de ma petite Griotte (en photo sur mon avatar comme vous vous en doutez)…
    C’est vrai qu’on n’imagine pas toute la place qu’ils vont prendre dans notre vie et dans nos cœurs; pour moi, ils sont des membres de la famille à part entière.
    Alors je ne peux que vous souhaiter bon courage Lynda. La cicatrisation sera longue mais elle se fera. Un jour vous réussirez à penser à Poupée avec plaisir, aux bonheurs qu’elle vous a procuré.
    Et un autre jour, j’en prends le pari, vous adopterez une autre petite boule de poils, parce que cela vous manquera trop, parce que c’est ça la vie, souffrir et avoir de grands bonheurs.
    Je vous embrasse bien fort!
    Sylvie

  25. Lynda, rien ne peut apaiser cette douleur immense que de perdre un être cher. Je vous comprend et vous souhaite de pouvoir connaître à nouveau ce bonheur un jour. Peut être en donnant tout votre amour à un nouvel ami qui a été abandonné, et lui offrir une part de bonheur et d’amour que mérite nos compagnons….En attendant, je pense bien à vous, et compatit de tout coeur à votre peine.

  26. Lynda,

    La perte d’un animal est quelque-chose de profondément triste. Ils nous aiment sans concessions ni jugement, et leur loyauté n’a d’égal que la tendresse qu’ils nous témoignent. Pouvoir passer du temps, nouer des liens si fort avec un autre être vivant qui n’est pourtant pas doué de langage est une expérience unique et merveilleuse ; le revers de cette si jolie médaille est bien amer : leur temps en notre compagnie est compté.
    Prenez soin de vous, Lynda. Reconstruisez-vous, prenez le temps qu’il faudra. Poupée continue à veiller sur vous, à vous suivre de ses yeux teintés d’amour.

  27. Eliane says

    Chère Lynda, mes mots seront peu de choses pour t’apporter tout le réconfort dont tu as besoin. J’ai eu à connaitre cette épreuve lorsque mon westie est partie à cause d’ une pyroplasmose. Mon bébé. Je dis mon bébé car à l’époque dame nature ne voulait pas missionner la cigogne. Je me rappelle de cette petite boule de poils comme si c’était hier. Le vide a été insupportable. J’avais dit plus jamais et je n’ai pas résisté. Un autre westie nous a rejoins. Non comme une remplaçante, elle sera irremplaçable, mais comme un nouveau membre de notre famille. J’y pense chaque jour. Comme les ladyes, je n’ai pas honte de parler d’elle comme un enfant. Il y a un tel amour qui se dégage de ces relations. Prends soin de toi. Prenez soin de vous. Il y a toujours un après et Poupée continuera a en faire partie.
    Eliane

  28. Merci de partager votre peine avec nous Lynda. Nos compagnons à 4 pattes font partie de nos familles. Votre peine est immense aujourd’hui, elle s’allégera avec le temps et vous garderez le souvenir apaisé de Poupette.

  29. bayernandrea says

    Poupée fait toujours partie intégrante du Boudoir et son doux regard continuera de veiller sur toi ma chère Lynda.
    Je ne peux qu’imaginer ta peine… C’est peu, mais je t’envoie plein de tendres pensées de soutien et j’espère, un peu, de réconfort.
    Je t’embrasse très très très fort,
    Andrea

  30. Ma chère Lynda, je partage votre peine. Souvenez-vous cependant que Poupée aura eu une vie heureuse, contrairement à beaucoup de ses semblables, maltraités ou abandonnés dans des refuges. Prenez bien sûr votre temps pour nous revenir, nous pensons bien à vous, et vous embrassons.

  31. chloe161 says

    Oh Lynda, je pense bien à vous et vous apporte mon soutien dans ce terrible moment.
    Ma Rubie est également partie l’année dernière quelques mois après le décès de ma maman.
    Votre Poupée restera la mascotte du Boudoir.
    Prenez votre temps Lynda pour revenir vers nous, nous vous ouvrirons les bras!

    Chloé

  32. Camille du finistère says

    Chère Lynda, voilà une bien triste nouvelle, je suis de tout coeur avec vous. Bien affectueusement, Camille

  33. Chère Lynda,
    je pleure en lisant votre commentaire, tellement je sais combien ce chagrin là peut être fort et violent. Poupée sera toujours avec vous bien sûr…. n’y a-t-il pas un lieu, un moment ou une occasion où vos animaux partis vous envoient des messages ? alors sans doute Poupée est la 1ère ? et dans ce cas, faites-moi confiance, elle saura trouver les signes de la vie qui vous feront comprendre qu’ils sont là grâce à elle…… le temps rendra la douleur plus supportable, mais toujours désormais il vous sera permis de vous adresser à elle. cette partie de vous est allée dans l’au-delà d’où elle vous protégera, en vous donnant la force dont vous aurez besoin.
    je suis avec vous Lynda et je vous embrasse très fort.
    Sylvie

  34. Oh! Lynda! comme je comprends votre peine! Nos petits amis animaux font vraiment partie de nos familles… Comme elle était belle votre Poupée! Les larmes me sont venues aux yeux en vous lisant…Merci à la gentille Poupée d’avoir accompagné sa sensible maman humaine à créer ce joli Boudoir à l’ambiance douce et conviviale. Merci Lynda. A présent, tout le Boudoir est là pour vous entourer. Je vous embrasse bien fort, Lynda et ma petite chatte Mouchki, qui fait un petit somme sur mes genoux se joint à moi! Martine

  35. Adeline says

    Très chère Lynda,
    Je suis de tout cœur avec vous, j’ai connue cette douleur il y aura un an le 27 septembre, le jour de mon mariage. Ma minette a été emportée par la maladie. Elle avait eu la chance de faire la une du boudoir avec le collier Zara!
    La douleur s’estompe difficilement.

    Bon courage.

    Adeline

  36. Chère lynda la perte d’un être cher est toujours un douloureux cap à passer, de la où est poupée elle continue de veiller sur vous, sa présence vous continurez a la percevoir chaque jour … Je vous souhaite beaucoup de courage pour traverser cette épreuve et prendre le temps peu a peu de vous resonstruire en gardant en souvenir tous les bons moments que vous avez partagé ensemble.
    Lucie

  37. Chère Lynda,

    Seul le temps panse les blessures liées a la perte d’un(e) cher(e) compagnon de route. Je vous envoie mes pensées sincères et m’associe a votre peine.

    Affectueusement

    Anya de Mtl

  38. Christelle says

    Chère Lynda,

    je suis de tout cœur avec vous et comprends votre peine. Votre chagrin est à l’image de l’amour que vous portiez à Poupée. Immense… Elle veille désormais sur votre cœur. Les souvenirs merveilleux que vous avez partagé avec elle sauront vous donner le courage d’avancer. Vous en avez surement un qui vous vient en mémoire et qui peut-être vous aura fait sourire l’espace d’un instant.

    Je vous embrasse fort!

    Christelle

  39. Géraldine de Dijon says

    Chère Lynda,

    J’écris bien peu, faute de temps mais je suis avec attention vos messives sur la duchesse. Je suis tellement triste par la disparition de votre bébé. J’ai perdu mon petit chat noir, Salem, il y a deux ans. Je ne le laissais sortir dehors que lorsque j’étais chez moi et l’impensable est arrivé, il s’est fait écraser par une voiture alors que je vivais dans une rue à sens unique.
    J’ai été dévastée, je n’ai pu aller travailler tout de suite et autour de moi, la gentillesse des proches, certes mais qui malheureusement ne comprennent pas toujours la détresse car on dit “ce n’est qu’un animal”…
    Non, c’est bien plus que ça. Moi aussi, j’ai été maman d’un être qui me comblait de bonheur et j’ai perdu mon bébé, ma boule de poil qui m’attendait le soir et qui s’endormait à mes côtés pendant que je travaillais tard.
    Je compatis à votre douleur pour l’avoir vécue et je vous envoie mille pensées, à vous, à votre compagnon et à votre poupée bien-aimée.

    Bisous aux ladies.

  40. 2passage says

    Puisqu’on arrive à tant de choses prodigieuses, il faudrait aussi considérablement allonger la vie de nos “pets” pour qu’elle soit raccord avec la nôtre. C’est un déchirement. Remettez-vous quand le temps viendra.

  41. Bonjour Lynda, j’étais très contente en découvrant dans ma boîte mail a new post et puis les larmes ont coulé à la lecture de votre billet… Souvenirs après presque 35 ans, la perte soudaine de mon setter. Je compatis et vous embrase fort. À très vite

  42. Duchesne Ghislaine says

    Lectrice assidue, je ne commente plus depuis fort longtemps…
    Je vie avec une adorable grosse boule de poil alors votre peine me touche terriblement. Oui faites une pause Lynda et prenez tout le temps nécessaire pour vous reconstruire, vos lectrices comprendront.

  43. Catherine de Vincennes says

    Je prends part à votre peine et vous adresse mes meilleures pensées.

  44. isabelle says

    Bonjour,
    Je vous envoie toute ma sympathie : je sais le chagrin que l’on peut ressentir dans ces circonstances.
    Peut-etre avez-vous lu “l’insoutenable légèreté de l’être ” de Milan Kundera et ses pages magnifiques sur le lien homme animal et aussi “le philosophe et le loup” qui contient des pages tout aussi sublimes et émouvantes sur la mort d’un compagnon si proche, tant aimé.
    isabelle

  45. Marie D says

    Je comprends votre tristesse Lynda. Nous avons été “adoptés” par un petit chat roux, Safran. Je ne pensais pas qu’on pouvait tant s’attacher à une petite boule poiles. Ils savent se rendre indispensables. Je n’ose même imaginer qu’un jour il puisse partir. Il ne reste que le chagrin… qui devient moins lancinant tout doucement. Bon courage à tous les deux pour traverser cette vallée de larmes. Toutes mes pensées.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s