Actualité royale
Leave a Comment

Kate au Natural History Museum

Ce soir la duchesse semblait plus détendue. Elle a repris ses marques et lâché ses cheveux. Kate a troqué le manteau réglementaire contre une robe glamour du soir. La future maman ose le décolleté et montre ses jambes.

kate-soiree-remise-prix-photos

La robe fendue, un grand classique dans la garde-robe de Kate époque « baby on board ». Le 16 décembre 2012, on se souvient de la première sortie officielle de la duchesse, enceinte de George. La démarche conquérante, elle en portait une autre sur le plateau de la BBC Sports Personality of the Year Awards 2012. Sa façon à elle de dire que la féminité l’emportera sur sa grossesse.

kate-enceinte-jambes-robe-jenny-packham-bleu-layette

kate-robes-fendues

Reçue par le naturaliste Sir David Attenborough, frère de feu Sir Richard Attenborough disparu le 24 août dernier; Kate était conviée à la cérémonie de remise de prix qui récompensait le meilleur photographe de la faune de l’année 2014.

Au musée d’histoire naturelle placé sous son patronage, Kate et William avaient découvert une projection jurassique en 3D au mois de décembre 2013. C’est aussi dans les jardins de ce musée qu’un photographe attitré a réalisé les photos d’anniversaire de George dans la serre aux papillons.

La marraine du Natural History Museum se passionne pour la photographie à ses heures perdues. De ses voyages autour du monde, elle a rapporté des photos de la forêt de Bornéo prises avec son Canon PowerShot.

Les clichés des professionnels présentés ce soir à la duchesse rendent hommage à la flore. Initiée en 1960 cette manifestation artistique distingue chaque année les plus belles photos du règne végétal et animal. Le Natural History Museum a publié récemment un album qui revient sur 5o ans de vie sauvage sur la planète terre.

Le style et les techniques ont changé, les paysages aussi. Derrière la beauté des prises de vue et des cadrages on devine les sanglots de la terre. Un témoignage imagé poignant sur la catastrophe écologique et la disparition des espèces. Ours polaires qui tentent une glissade désespérée sur ce qu’il reste de glaciers, avancements des déserts; le changement climatique n’est plus un fait mais une menace.

rhinoceros-photo-faune-danger

Au cours de la soirée, la maîtresse de cérémonie du 50e Wildlife Photographer Of The Year s’est entretenue avec les finalistes et elle a récompensé les talents de la promotion 2014.

kate-recompense-photographe-michael-nichols

michael-nichols-photos-lion-reposkate-laureat-prix-photos-juniorOrganisée en partenariat avec la BBC Worldwide et présidée par un jury international, la 50e édition de la Wildlife Photographer of the Year a élu le photographe américain Michael Nichols, photographe de l’année 2014 pour son cliché en noir et blanc des lions assoupis du Serengeti National Park de Tanzanie. Carlos Perez Naval, 8 ans sacré meilleur photographe catégorie junior a posé aux côtés de la duchesse. Rentrée à Kensington Palace, la duchesse a raconté la catastrophe climatique au parrain de Tusk and Trust.

minaudiere-alexandre-mcqueen

Agata LK.Bennett

Agata LK.Bennett

pendentifs-monica-vinader

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s