All posts tagged: Lady Di

Le chant du cygne du dressing

Dans son bureau de Buckingham, elle traite ses dossiers dans un silence de cathédrale pendant que passe la caravane des excentricités. Les dandys psychédéliques arpentent le macadam de Carnaby street. Les Chelsea Girl montrent leurs jambes dénudées par Mary Quant. La micro jupe de la princesse Anne créée le buzz. Sa mère ne dit mot. Il faut que jeunesse se passe. Les jupes royales restent de marbre, figées dans la longueur réglementaire. Forme trapèze, découpes hublots, col pelle à tarte, bottes blanches, teintes pétillantes, les classiques royaux empruntent aux codes des Seventies. Un témoignage avant-gardiste enrichit la galerie des portraits. Andy Warhol réalise une sérigraphie dans les tons pop. Mais rien n’y fait. L’icône de la cour tente de raviver la flamme en paraissant vêtue d’une tenue inhabituelle au gala des artistes. Sa robe arlequin déclenche une avalanche de critiques. Il faut se rendre à l’évidence : le style élisabéthain tombe en disgrâce. Les tenues old fashioned sont décrétées poussiéreuses. Les costumes de la maturité ne parlent plus aux jeunes générations. Le vestiaire ronronne. La reine …

L’hommage à Diana

William et Harry enterrent la hache de guerre. Ils se retrouvent au jardin Sunken, transformé en lieu de mémoire. Le 31 août 1997, “la princesse des cœurs” perdait la vie sous un tunnel parisien. Si le destin en avait décidé autrement, elle aurait fêté ses 60 ans auprès de ses cinq petits-enfants. Au lieu de cela, un ange gardien sculpté dans le bronze veille sur sa descendance. Il n’est pas un jour où les princes n’évoquent leur mère. William s’est reconstruit en fondant une famille, Harry a suivi une thérapie pour dépasser son deuil. Le souvenir de la princesse de Galles est partout. Dans le cœur de ses sujets, dans le jardin inauguré par Kate, William et Harry, au temps de la belle entente; dans les bagues talismans des épouses princières, dans le choix de leurs toilettes, dans les cœurs de George, Charlotte et Louis qui lui écrivent une carte chaque année. Le prince rebelle voyage seul, pour la deuxième fois, depuis les funérailles du prince Philip. Son épouse pouponne. Et la frimousse de Lilibeth-Diana …