Actualité royale
Comments 6

Le train de Noël de Kate et William

Top départ de la campagne de vaccination, tournée en train royal, la perfide Albion reçoit la lumière médiatique. Le gouvernement envoie le couple le plus bankable de la Firme remercier les forces vives de la nation. 

Deux illustrations font la une de l’Instagram officiel. Que l’on ne s’y trompe pas, ni la duchesse ni les juniors n’ont pris les crayons. Les dessins sont l’œuvre d’un artiste en herbe de dix ans. Ils annoncent la tournée en train de Kate et William. Le cadeau de Noël des Windsor pour les efforts redoublés des citoyens durant la pandémie de Covid-19. L’exécutif missionne les Cambridge auprès des héros britanniques. Aux travailleurs de première ligne, professionnels de la santé, associatifs, communautés, enseignants, élèves, le duc et la duchesse expriment reconnaissance et gratitude.

Le 6 décembre à Euston Station

Le train royal vu par Joe Whale

Tchoo-tchoo, la locomotive royale entre en gare. Les ambassadeurs de la couronne vont sillonner le Royaume-Uni, la hotte chargée de mercis. Dimanche 6 décembre, 23 heures, Euston station. Le quai est calme. Quelques photographes ont pris place en contrebas. Les Royals s’offrent une vue d’ensemble de la gare décorée de cristaux. Ils sont accueillis d’un Merry Christmas fredonné par un artiste gallois. Avant de monter à bord, les passagers masqués écrivent un message de remerciements au personnel ferroviaire: “Merci à vous tous d’avoir maintenu l’activité pendant cette année difficile. Nous vous souhaitons un joyeux Noël”, signé Catherine et William.

Dédicace

K&W ont une vue d’ensemble de la gare

This slideshow requires JavaScript.

D’emblée, la tenue de la comtesse de Strathearn renseigne sur la première destination. Elle hisse les couleurs des Highlands. Le pardessus créé par la maison de couture écossaise Alexandre McQueen donne le ton, assorti d’une écharpe tartan. En voiture! La locomotive s’élance dans la nuit. A la demande de Charles, le Greta Thunberg de la couronne, l’huile remplace le charbon. Le train parcourt 2015 km et dessert les villes-étapes. Les voyageurs passent deux nuitées à bord. A leur grand dam, les amoureux sont contraints de faire chambre à part car les neuf voitures ne disposent pas de suite maritale. Ils se rattrapent avec les regards enamourés et les gestes tendres.

La feuille de route est tenue secrète afin de ne pas provoquer de débordements. On sait que Kate et William aimantent les foules. Prudence, le virus circule et les britanniques ne sont pas encore vaccinés. La reine donnera l’exemple sous peu. Premier stop, Edimbourg. Ils entrent en piste sur un air de cornemuse. La visite au programme -les ambulances écossaises-officialise leur nomination de parrain et marraine du NHS Charity Together. L’excursion éclair s’effectue dans le respect du protocole, que le couple princier aime assouplir, et des mesures de distanciation. Chauds les manteaux! La recycleuse de la cour en ressort plusieurs des armoires. Des réticules neufs les réactualisent. Bottes et gants font leur come back…l’hiver frappe aux portes de l’automne. Kate donne la Xmas touch à sa garde-robe en étrennant le pull festif, imaginé par sa voisine du Norfolk et amie Rosie van Cutsem. Coup de pub assuré! Avec ses pardessus mi- longs, la duchesse incarne une certaine idée de l’élégance royale qui a tout pour plaire à la souveraine: Catherine remet ses vêtements et rallonge ses ourlets. A-t-elle pour autant relancé la mode du pull de ski et de la jupe à carreaux? that is the question.

Retrouvailles à Windsor

Retrouvailles à Windsor

Le service commandé s’achève le 8 décembre. Les visiteurs royaux marquent un dernier stop comté du Berkshire. La duchesse revient dans sa contrée, congratuler les infirmières de l’hôpital de Reading, sa ville de naissance, Le duo de choc remonte en voiture avec le sentiment d’avoir accompli sa mission. Mais le devoir les rappelle au château de Windsor. Le prince retrouve sa grand-mère, son père, sa belle-mère, sa tante Anne et les Wessex. La Firme témoigne sa sympathie aux bénévoles mobilisés durant les fêtes. La famille prend la pose devant la résidence secondaire de Sa Majesté, tandis qu’un chœur de l’Armée du Salut entonne un chant de Noël. La princesse du Royaume-Uni en vert émeraude laisse la primeur du rouge à la souveraine.

Les Sussex partis vers de nouveaux horizons, les Cambridge sont plus que jamais sous les feux de la royauté. Quand la situation sera revenue à la normale, ils traverseront les océans et se rappelleront au bon souvenir des dominions. C’est bientôt les vacances scolaires et le retour au home sweet home campagnard. George, Charlotte et Louis guettent le traineau du père Noël.

 

Arrivée à Waverley Station en Catherine Walker

L’instrument à vent préféré de la reine

Au service des ambulances de Newbridge (Ecosse)

Bas les masques

Au centre communautaire de Batley (Yorkshire)

Au concert vocal de Manchester en pull de Noël

Au centre de distribution de Manchester

Arrivée à Cardiff le 8/12

On parle santé mentale aux étudiants de l’université de Cardiff

Dégustation de brochettes à la guimauve

Arrivée à Bath et selfie avec Otto Warner en fin de protocole chimio

A la maison de retraite de Cleeve Court

Un coucou aux résidents de la maison de retraite de Twerton (Bath)

This slideshow requires JavaScript.

 

 

6 Comments

  1. Miss Elinor says

    Bonsoir Lynda et les Ladies,
    On n’a peut-être pas les tiares et les belles robes de soirées mais j’ai beaucoup aimé ce voyage en train. C’est important de remercier et encourager les personnes qui sont au cœur de cette pandémie.
    J’ai adoré les tenues de Kate: élégantes et hivernales comme il faut. Gros coup de cœur sur son pull de ski, j’aimerais en trouver un dans le même genre.
    Merci Lynda pour cet article, je l’attendais avec impatience depuis le début de la tournée. Et c’est un régal de le lire!
    Bonne soirée à toutes.

  2. Vesta says

    Bonsoir chères ladies du Boudoir,
    Oui Lynda! La duchesse ici et à nouveau “incarne une certaine idée de l’élégance royale qui a tout pour plaire à la souveraine … et à moi-même !
    Voilà les couleurs et les lignes sobres qui siéent à la duchesse!
    Peut-être est-ce un “effet collatéral” des “chambres à part” mais je constate avec plaisir que le prince William multiplie les petits gestes prévenants à l’égard de son épouse qui assume sa tâche dans une subtile alchimie de distinction “naturelle” et de proximité attentive vis à vis des personnes rencontrées.

  3. AudeL says

    Bonjour à toutes et tous

    Tant de choses à dire sur cette tournée ! Et pas que des gentilles …
    En effet un GROS assouplissement des gestes barrières ! Sur la video à 1min19 les deux collaborateurs à l’arrière plan n’ont pas de masque et sont très proches. Et on retrouve ce relâchement souvent. Bref …
    Question mode : jolis manteaux et joli pull de Noël. Par contre la jupe en tartan ….ça fait vraiment Marie-Chantal à Saint Nicolas du Chardonnet …
    J’arrête de critiquer, ce n’est pas l’esprit de Noël ! Et je vous souhaite une excellent journée !
    Aude L

  4. Laurence says

    Kate est absolument royale ! Et comme les temps sont durs, ses tenues étaient recyclées tout en étant dans le ton festif de Noël. Ce royal tour remonte le moral.

  5. Et on ne dit rien du défilé d’écharpes de William ? Toutes différentes, toutes nouées à l’identique !

  6. ValerieWWWW says

    Des sorties presque comme avant.
    Coup de coeur pour le pull de Noël
    D’ailleurs, il y en a un chez Sezane.
    J’ai toujours l’impression que son masque est trop serré.
    Bonne soirée !
    VWWWWW

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s