Actualité royale

Les Cambridge au Pakistan

Brexit quand tu nous tiens. Oublions l’actualité, suivons Kate et William loin, très loin. Dépaysement garanti.

Suiv

Avant d’accepter la demande du bureau des Affaires étrangères, les parents s’entendent sur une condition. Que ce déplacement au Pakistan, état membre du Commonwealth, ne les sépare pas trop longtemps de leurs têtes blondes. De quoi donner du fil à retordre aux organisateurs qui doivent faire concentré et enrichissant. C’est le Pakistan moderne que découvrent les joyaux de la couronne. On leur concocte plusieurs étapes, en résonance avec les actions menées par le haut-commissariat britannique. Il est donc question d’environnement, d’enfance défavorisée, d’éducation, de culture et d’entrepreneuriat. Réchauffement climatique oblige, une excursion montagnarde s’invite au programme. La capitale Islamabad et la ville bourdonnante de Lahore accueillent à tour de rôle les représentants de la reine Elisabeth II.

La visite officielle débute au moment où Catherine touche le sol de la pointe de ses escarpins. Ce voyage diplomatique a été très complexe à mettre en forme, tant sur le plan logistique que sécuritaire. Afin de ne pas compliquer la tâche des forces déployées, William et sa douce ne fendent pas les foules sentimentales. De discrètes clameurs montent jusqu’à eux partout où ils passent. Leurs admirateurs se rattrapent en peignant des drapeaux célébrant l’entente cordiale sur les “Tuk-Tuk”.

This slideshow requires JavaScript.

Plusieurs générations de Windsor ont exploré cette contrée d’Asie du Sud. D’abord la reine gantée, puis la princesse aux yeux tristes et les Cornouailles venus en 2006. Au tour des Cambridge d’écrire leur chapitre. Le prince d’Angleterre marche dans les pas de sa mère. Son souvenir est partout. A la Mosquée Badshahi, à l’orphelinat, au Shaukat Khanum Memorial Cancer Hospital, dans la coiffe tendue par le peuple Kalash. Kate profite de la mission qui lui est confiée pour s’adresser aux mères-courage ou faire la lecture aux orphelins. Dans la foulée, elle livre ses impressions à la chaîne CNN…une première depuis ses fiançailles. Autre innovation en lien avec la tournée royale, la duchesse de Cambridge poste un message sur l’ Instagram princier. Elle y évoque son expérience au SOS village de Lahore où elle a tenu à revenir avant son départ pour la Grande-Bretagne.

Suiv

 

 

 

Advertisements