Actualité royale
Comments 207

Kate et les enfants à Houghton Hall

La duchesse a retrouvé son cher Norfolk, le temps d’un week-end. Profitant d’une belle journée ensoleillée, Kate a emmené ses bambins au parc du château de Houghton Hall, où ce tient le rendez-vous équestre annuel. L’épouse du prince William aime y revenir chaque année. Pour faire bronzer ses gambettes, elle a troqué le slim contre une robe rebrodée disponible chez Zara. Cette fois, elle ne porte pas le serre-tête panthère mais a relevé ses cheveux en chignon. Pendant que mummy s’occupe de l’aîné, la petite sœur se régale d’une glace à la fraise. Toujours ronchon, George ne semble guère enthousiaste de retrouver les chevaux. Le fils de Kate et William prend pourtant des cours de poney à Windsor: il s’entraîne sur le Shetland de Zara Tindall…

Getty Images

Zara 49,95€

Catherine Zoraida

Little Make Big

Advertisements

207 Comments

  1. Hortensia-roz says

    Vous vous êtes bien culpabilisées, Mesdames? C’est ça, le fonctionnement du troll… l’art de souffler le chaud et le froid.
    Étape 1 : je dénigre
    Étape 2 : je culpabilise
    Étape 3 : je complimente
    Et c’est reparti pour un tour ! J’ai connu des petits chefs qui l´utilisaient comme mode de management… Donc, dans le prochain post, on va avoir le droit à l’etape 3…
    Bonne journée.

  2. Solène says

    Je fais partie de ces ladies qui avaient foncé dans la boutique Zara la plus proche, pour s’offrir ce minuscule plaisir (coupable ? Un plaisir doit-il être coupable… A vos claviers les philosophes), ce collier de pacotille si brillant, mais qui fait toujours son effet quand je le porte. J’avais été impressionnée de voir à quel point chacune était prête à donner de son temps pour aider une autre à obtenir l’objet de son désir…

    Et à l’époque, il me semblait que lorsqu’une conversation donnait lieu à l’opposition de deux avis, cela était fait (en général) dans le respect. Et ça me rend triste de ne plus avoir ce ressenti… Oui, il est beau de voir deux opinions s’entrechoquer, c’est enrichissant, c’est passionnant même de défendre son point de vue tout en essayant de comprendre l’autre, mais quand la conversation manque de respect, d’empathie, de prise de recul, autant se taire. Pourquoi faut-il que, sous couvert de liberté d’expression, on lance des remarques acerbes, des propos injustifiés, des rumeurs qui n’ont pas lieu d’être ? Je vais extrapoler à l’extrême, pardonnez-moi, mais si je prends en exemple Martin Luther King ou Gandhi, quand ils parlaient pour exprimer leur désaccord, pour dénoncer, pour faire changer les choses (un tout autre registre que les conversations sur des vêtements) manquaient-ils de respect aux personnes à qui ils s’adressaient ? De ce que je sais (et ce n’est peut-être pas tant que ça), non. Pensons que nous avons des êtres humains que nous ne connaissons (en général) pas, en face de nous (ou plutôt, de l’autre côté de l’écran). Idem, les personnes dont nous parlons sont aussi des êtres humains, dont nous savons bien peu de choses (c’est mon amie la rose qui me l’a dit…) et qui méritent tout autant notre respect et notre indulgence. Même si on est exigeant ! Et oui, parfois nos propos peuvent blesser sans qu’on le sache.

    Et oui, c’est vrai, Zara n’est pas une marque équitable. On peut toujours mieux faire de ce côté là. Mais chacun fait ce qu’il peut à son niveau ! Il n’y a jamais de petit effort quand il s’agit d’aider notre monde à être meilleur ! Commencer par être respectueux avec nos semblables (sans aucun critère distinctif) c’est peu mais c’est déjà quelque chose. Évidemment on peut aller plus loin, boycotter certaines marques, acheter bio, devenir vegan, etc. Sauf que PERSONNE n’est parfait, et on fait tous et toutes de notre mieux. Mais que celle qui n’a JAMAIS dépenser de l’argent en faveur d’une marque qui n’était pas équitable me jette la première pierre. La conversation qui suivra sera probablement très enrichissante.

    Je ne souhaite plus pour le Boudoir (et pour Lynda) qu’un apaisement des esprits.

    • Lady Marie says

      Vous avez entièrement raison Solène.
      Je pense que nous faisons toutes des petits gestes au quotidien pour le respect des animaux (je suis presque végétarienne, il m’arrive encore de manger du poisson mais pas vegan)… j’essaie dans la mesure du possible d’acheter mes vêtements, mes chaussures, d’occasion, pour l’empreinte carbone entre autre mais il’m’arrive de craquer sur des pièces neuves et oui, d’entretenir des marques pas très respectueuses…. mais je ne me permettrai jamais de juger des personnes qui le font, leurs raisons leur sont propres, tout comme j’essaie de ne pas juger mon prochain et d’apprécier les gens comme ils sont, j’ai des amis chasseurs alors que je ne suis absolument pas pour, par exemple… mais je pense que c’est une preuve d’intelligence que d’accepter les gens comme ils sont, avec leurs qualités et leurs défauts et de ne pas être dans le jugement. Chacun fait comme il veut et surtout, comme il peut.
      Bien à vous toutes
      Marie

    • karine says

      Solène, vous avez tout dit et bien dit et j’aimerais tellement qu’enfin, les discussions ou même les désaccords se fassent avec respect…
      Bon week-end à vous,
      Karine

      • Hortensia-roz says

        Ah ah, Valérie, Roland Garros c’est avant ou après la messe ?
        Pardonnez-moi, j’avais envie de rire !
        Bises !

      • valeriewww says

        Ma sœur, vous reciterez 3 fois l’acte de contrition.👼🏽
        Roland Garros ? En ce jour du Seigneur, après la messe of course! Vêtue de ma Zara dress👗, la capeline👒 qui va bien et le port altier😎
        Des bises fleuries🏵️🌹🌻🌺🌸💐

  3. Coquelicot says

    Lady Hortensia vous avez vu juste, c’est dingue.

    Toujours moi 👽 qui ne fait que passer, je vole sans faire de bruit … un ange passe. ….*bruit du vent* 👻👻

  4. Zoé says

    Non. On peut effectivement lire un livre sur un sujet qui ne nous intéresse pas mais qui est bien écrit. De la même manière, on peut abandonner un livre librement choisi parce qu’il est mal écrit et que le style nous heurte. C’est la même chose au cinéma.
    Quant aux leçons de morale, elles ne viennent pas de la seule Grizelda, relisez tout attentivement et vous serez bien obligée d’en convenir.
    Je crois que ce Boudoir était à la base un blog “entre copines”.
    Puis Lynda a pris la décision de l’ouvrir plus largement.
    Mais j’ai toujours senti qu’il y avait les amies de Lynda qui se connaissent, échangent des propos très amicaux et les autres … dont je fais partie. Je dois dire que j’ai toujours ressenti une certaine distance entre les deux “clans”. Les premières, fortes de leur antériorité et d’une supposée légitimité, s’étonnent de voir arriver une façon d’appréhender Kate très différente de la leur. On ne se contente plus de discuter de la robe ou du chapeau de la dame. Au contraire, l’article de Lynda n’est qu’un prétexte à débattre de mode bien sûr, mais aussi de maternité, de famille, d’éducation, de travail, de chagrins, de bonheurs … de la vie sous toutes ses coutures …
    A mon sens, c’est la grande richesse de ce blog et le talent de Lynda qui nous emmène bien au-delà de ses écrits et nous permet de nous évader, de rêver ou de jouer les apprentis philosophes !
    Et on apprend à se connaître à travers nos ressentis respectifs puisque nous ne nous connaissons pas de visu. Inévitablement, des complicités épistolaires se nouent … ou pas. Mais ça ne devrait pas susciter tant de hargne. Le choix de l’ouverture est celui de Lynda. C’est un bon choix à mon sens !

    • Chiara says

      Zoe ce n’etait pas un blog de copines car il était publié sur ELLE.FR , Lynda s’etant désolidarisée du magazine depuis 4 ans me semble t’il pour garder toute son indépendance et justement consolider la communauté qu’elle a créé.
      C’est vrai que nous utilisons des termes amicaux pourtant il y a certaines filles que je n’ai jamais rencontré. Cela n’empêche pas que nous aimons échanger par commentaires interposés ou par mails parfois… J’ai rencontré certaines des lectrices aux « Tea Party », nous avons organisé une sortie cinéma pour aller voir Cendrillon avec deux d’entre elles, une levée de fonds pour une maman qui devait faire opérer son fils…etc… Quand j’ai découvert le Boudoir je ne connaissais pas Lynda non plus mais j’ai tout de suite adoré son blog, non seulement pour Kate que j’admirais, mais parce que tous les échanges étaient respectueux et contrairement à ce qui peut être dit, il y avait de nombreux avis divergents mais sans agressivité et sans jugement Je suis désolée mais les commentaires qui nous traitent de niaises, de sans personnalités, de guimauves… ce sont des commentaires agressifs.

    • karine says

      Pour lire un livre sur un sujet qui ne nous intéresse pas, il faut quand même avoir beaucoup de temps à perdre et une sacrée volonté, non? Mais comme vous dîtes, on peut abandonner un livre librement choisi car mal écrit comme on peut changer de chaîne quand l’émission ne plaît pas et c’est la même chose ici. Pourquoi suivre l’actualité d’une duchesse qu’on n’apprécie pas?
      Comme je l’ai déjà dit, Grizelda prend plaisir à être agressive et irrespectueuse alors désolée si le fait que je ne me contente pas de me défendre mais aussi de contre-attaquer (défaut professionnel sûrement) ne vous convienne pas.
      Quant à vos idées reçues sur les lectrices du Boudoir, et bien, aucune de nous ne connaissait Lynda avant et nous ne nous connaissions pas non plus. Les seuls clans qu’il peut y avoir sont ceux que vous voulez créer. Les lectrices prêtent à partager, commenter, échanger en accord ou pas les unes avec les autres mais dans le respect et les autres, celles qui prônent la liberté d’expression pour se donner le droit de manquer de respect aux lectrices un peu trop lisses à leurs yeux.
      Et pour finir, vous parlez du choix de Lynda mais le connaissez-vous réellement?
      Karine

  5. Lila7578 says

    Grizelda c’est vrai que Zara exploite le travail des enfants, et c’est juste horrible c’est le genre de reportage que je ne peux pas regarder car j’ai trop les boules après, mais ce travail nourrit parfois des familles entières, alors ok pour ne plus acheter du Zara, mais une fois que ces enfants sont renvoyaient de leur travail et que les familles perdent leur revenus, que faire ? je pense que ça va au delà de ça, lorsqu’on dénonce il faut faire les choses jusqu’au bout et trouver des solutions, pas uniquement boycotter et rester les bras croisés.

  6. Rina says

    Solène bravo pour votre commentaire auquel j’adhère totalement.
    Je n’avais jamais senti de telles turbulences dans le Boudoir . Qu’il y ait eu par le passé des mots malheureux et des larmes versées oui certes mais jamais à ce point !
    Je pense que le pbm est encore une fois que liberté d’expression se confonde avec mépris et sarcasmes . Ce n’est pas qu’on se prenne pour une Lady « moi je suis une Lady parce que je suis fan de Kate » … non pas du tout ! C’est arrêtez pitié le dénigrement systématique et de Kate et des lectrices qui s’enthousiasment pour une robe ! Mais mince on a le droit d’aimer ou pas sans pour autant être traitées de moutons ou de cruches ! Défendre un point de vue oui mais sans ouh là là les sottes qui vont s’habiller comme Kate …
    Karine Chiara Lady Marie Marina Hortensia excédées ( moi de même ) .. Rose Montaine Laëtitia ont disparu … Colombe Zoé Astrid prises dans des quiproquos… enfin je ne sais pas mais il faudrait qu’on essaie de repartir sur de bonnes bases non?
    Moi je suis non pas choquée mais lassée des mots «  mochette sur le pubis de Kate … » ça ne fait pas écho à la plume élégante de Lynda . Y’a une distorsion quelque part … plus un seul post de Lynda qui reste léger ! Le Boudoir se transforme en arène ! Je n’ose imaginer une tea party …ou alors c’est le virtuel qui fait ça ? Peut-être bien oui on se connaît si peu … justement, derrière l’écran, on se défoule et ça devient toxique.
    Amitiés
    Rina

    • Nicole says

      Effectivement j’imagine bien la Tea party , mais peut-être effectivement que derrière l’écran les choses sont différentes, quelquefois mal exprimées, mal comprises, et tout cela ne mène à rien et on en oubli le sujet principal et la belle prose de Lynda.

      Un apaisement serait nécessaire si on ne veut pas que le boudoir se perde.
      Amitiés
      Nicole

    • Chiara says

      Chère Rina,
      lassées, excédées…. c’est ça il faut prendre les armes maintenant et se justifier d’aimer quelque chose sur Kate sans passer pour une niaise ou se faire insulter sous couvert d’une certaine franchise et de la liberté d’expression…..

      Je vous souhaite un bon week-end, paisible 😉😘

    • Laetitia says

      Bonjour Rina,

      Comment allez-vous? J’espère que tout va bien pour vous.

      Je suis toujours là, je vous suis toutes, mais je ne sais quoi penser ou dire… alors quand les mots désertent la pensée et les lèvres… on ne peut que se taire… je ne veux point me répéter et agacer les lectrices du boudoir, ayant déjà exprimé mon opinion par le passé et je ne veux point paraitre moralisatrice. Alors je lis, et je patiente…

      Mais ma chère Rina, je vous remercie de vous être inquiétée de mon absence, mais ne vous en faites pas, je suis toujours dans l’ombre du boudoir.

      Sinon, pour parler du post, je n’aime pas trop la robe… non c’est faux… elle ne m’attire pas plus que ça mais Kate est en mode casual, maman normale qui sort avec ses enfants et qui ramène toute sa maison dans son sac pour être aux petits soins de ses petits et ça c’est chouette.

      Je vous embrasse ainsi que toutes les ladies.
      Laëtitia

      • Rina says

        Merci Laëtitia je vous embrasse aussi !

  7. Zoé says

    Rina,
    Personne n’a traité personne de cruche.
    Personne n’a traité de sottes les Ladies qui s’habillent comme Kate.
    Je n’ai jamais traité personne de niaise ou de guimauve.
    En revanche, j’ai écopé de commentaires acerbes et de noms d’oiseau sans agresser en retour.
    Les choix des autres sont souvent étranges à nos yeux ; y compris parfois ceux de nos proches et de nos meilleures amies. On les observe intriguée parfois, mais nullement critique.
    C’est vous qui interprétez comme tel le fait de ne pas souhaiter acheter cette robe.
    Ce qui est très différent, convenez-en !
    Quant à mes idées reçues sur le Boudoir, certains commentaires me laissaient croire que des Ladies se connaissaient en dehors du Boudoir. je peux me tromper ! Ce n’est pas une idée reçue, c’est une déduction à partir de la lecture de certains posts. Personnellement, je ne connais pas le prénom des sœurs des ladies de ce Boudoir et je n’ai aucun mail … J’avais demander celui de Blanche qui avait disparu pendant un temps. Je ne l’ai jamais obtenu. Heureusement, elle est revenue depuis.
    Quant à l’agressivité … “pour lire un livre qui n’intéresse pas, il faut avoir du temps à perdre”, ça se passe de commentaire. La phrase initiale est déformée : “un livre sur un sujet qui n’intéresse pas …” et ça part en vrille. Quant aux termes “troll”, “petit chef”, on en parlera même pas.
    Vous attaquez beaucoup et beaucoup plus que vous ne le croyez !
    Vous avez tellement envie de nous voir partir …
    Personnellement, je trouve que tout le monde a sa place (Grizelda comprise).
    Mais je suis d’accord pour repartir sur de bonnes bases, en admettant chaque personne avec ses qualités et ses défauts.
    A réfléchir et bon weeked

    • Rina says

      Zoé je faisais allusion à Grizelda et non pas à vous, sans la citer textuellement mais en reformulant ses propos ( sont les connotations sont clairement dévalorisantes) et ses intonations ( on a l’impression de l’entendre ricaner ) qui relèvent plus du sarcasme que de l’humour… elle semble glousser face à nos mièvreries… pas vous je crois !
      A part ça chacune a sa place ici bien sûr, si on reste courtoise … est-ce cela être moralisatrice ? Alors ben oui soyons-le ! Avoir envie de porter une robe Zara et ensuite lire le point d’une lectrice qui dit attention c’est exploiter les enfants qui travaillent… ça aussi c’est moralisateur … ça plombe un peu … mais bon ça passe avec le respect de chacune . Voilà ce qu’on se tue à faire comprendre !

      • Rina says

        -dont et non « sont »
        -le point de vue

      • Rina says

        Et j’ajoute que ce même point de vue est défendable ! C’est le dénigrement que je déplore !

    • karine says

      Désolée de vous contredire mais les termes de cruches, sottes, niaise, guimauve et bien d’autres ont été écrits dans le Boudoir et je vous laisse deviner par qui… Quant au terme Troll, il veut simplement dire que Grizelda génère les polémiques, rien de plus. Et comparé aux noms d’oiseaux qu’elle emploie, je trouve que ça reste très respectueux.
      Si vous trouvez qu’une personne aussi agressive, méchante, vulgaire et irrespectueuse a sa place dans le Boudoir, il y a un soucis, non?
      En quoi dire qu’il faut avoir du temps à perdre est agressif? Vous essayez en vain de justifier l’intérêt de suivre Kate sans l’aimer donc pour faire court concernant les livres, je pense que vous êtes hors sujet.
      A réfléchir

    • Virginie says

      Je ne peux pas lire autant de contradictions et d’hypocrisie sans intervenir. Comment pouvez-vous prendre la défense de Grizelda après toutes les horreurs qu’elle a pu écrire?
      Comment pouvez-vous comparer l’intérêt du Boudoir à un livre dont le sujet ne vous intéresse pas?
      Comment pouvez-vous accuser Karine d’être agressive juste parce qu’elle pense (à juste titre) qu’il faut avoir du temps à perdre pour lire un livre qui ne vous intéresse pas?
      Vous agissez comme Grizelda, vous inversez les rôles mais vous y mettez un peu plus les formes.
      Les lectrices, celles qui sont actives et celles de l’ombre, comme moi, en ont assez de toutes ces médisances.
      Prenez le temps de relire le commentaire de Solene qui est parfait et prenez ainsi le temps de réfléchir également.
      Bien à Vous,
      Virginie

    • Marina says

      Zoé, vous trouvez que votre grande amie Grizelda n’est ni agressive ni insultante? Vous faites exprès d’avoir des oeillères? Vous faites exprès de ne pas voir que les ladies ont fuit le boudoir car ras le bol de cette mauvaise ambiance?
      Oui il y a eu des insultes de sa part : de dindes, de sottes, de mots d’oiseaux par votre grande amie. N’avez pas lu pas lu dans ce même sujet, les insultes : “bêtes et méchantes”? et l’expression “personnalité mal définie”, “arrogance, vanité”? elle reconnait même le fait de se moquer de nous!!!!!! et le terme “connasse”, on en parle?
      Maintenant, elle est allée polluer le sujet chichi pompon concernant les trois ravissantes soeurs! Mais vous allez encore lui trouver des excuses!!!!
      Alors j’ai du mal à comprendre votre positionnement!!!!!!!!!!!!!!!
      S’il y a une mini révolution dans ce boudoir, c’est pour signifier notre ras le bol!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      Oui tout le monde à sa place mais pas les insultes et les moqueries ni les propos nauséabonds!!!!Ce niveau n’a jamais été atteint!!!!!.
      Cessez de vous sentir agressée dès lors qu’on s’adresse à vous, n’importe quoi!!! En quoi vous dire que c’est du temps perdu que de lire un livre qui ne vous intéresse pas est une agression???!c’est comme pour la robe de Kate, elle ne vous plait ou c’est contre votre ligne de conduite, vous ne l’achetez pas, tout simplement! Soyez cohérente!!Si vous l’achetez malgré tout, on vous dira : si vous avez de l’argent à jeter par la fenêtre! En quoi est ce agressif????! Vous perdez votre sens du discernement et clairement, vous m’excuserez vraiment par avance, vous faites insulte à votre intelligence!!!!!

      Bon week end à vous aussi.

    • Hortensia-roz says

      Ah Zoé, vous m’avez fait rire, car je crois vraiment que vous voulez plaisanter : être choquée par « Troll »et « petit chef » que j’utilise et pas par le vocabulaire de Grizelda ( que vous ne reprenez pas d’ailleurs ). Et puis, ne pas comprendre pourquoi vos étudiantes ont aimé ou du moins été émoustillées par 50 nuances de Grey … c’est de la plaisanterie, de l’aveuglement, de la mauvaise foi ? Allons Zoé, revenez à vous : j’ai apprécié autrefois vos commentaires malgré nos désaccords : vous ne me donniez pas cette impression de perte de jugement critique. J’ai envie de retrouver la vraie Zoé…

      • Amélie says

        Décidément, je suis complètement en phase avec vous Hortensia-Roz !!

      • Chiara says

        Le point est à nouveau pour Hortensia!

      • Lady Marie says

        Ma chère Hortensia-roz, vous exprimez à merveille ce que j’avais envie de dire à Zoé depuis un moment déjà…
        Zoé que j’ai toujours trouvé plus pondérée dans ses propos, que je n’ai jamais assimilée à Grizelda, force est de reconnaître qu’elle n’a jamais insulté personne. Même si, dans un post pas si ancien, je l’ai trouvée assez virulente, reste néanmoins courtoise.
        Il ne faudrait pas qu’un acharnement à justifier l’injustifiable la rende de mauvaise foi.

      • Rina says

        Comme Lady Marie le dit très justement et j’insiste là dessus Zoé n’est en aucun cas « assimilable à Grizelda ». C’est comme un quiproquo qui s’est créé je le disais plus loin …

  8. Zoé says

    oups … pour citer un livre que j’ai lu récemment et qui (à priori) ne m’intéressait pas : 50 nuances de grey ! Je l’ai lu par curiosité pour essayer de comprendre l’engouement de mes étudiantes. J’ai lu et n’ai toujours pas compris. Cela m’arrive aussi en voyage de me faire prêter des livres quand j’ai fini les miens. Cela permet parfois de belles découvertes et de belles ouvertures intellectuelles. L’imprévu n’est pas toujours mauvais !

  9. Zoé says

    Marina, Hortensia-Roz, Virgine,

    Je ne connais pas Grizelda.
    Je n’ai jamais pris sa défense inconditionnelle.
    Je n’ai écrit nulle part que je cautionnais tout ce qu’elle écrivait.
    Je n’ai jamais écrit que je n’étais pas choquée par certains des termes qu’elle employait.
    Je n’ai jamais écrit que “ma grande amie Grizelda” n’était ni agressive, ni insultante.
    C’est vous qui me le faites dire ou penser ou qui présumez que je le dis ou le pense.
    Ce qui est très différent, convenez-en !
    Je dis simplement qu’elle a sa place dans ce Boudoir.
    Grizelda a un style direct, incisif, percutant. On peut être en désaccord avec elle, je le suis aussi.
    Mais je trouve qu’elle est violemment agressée dès qu’elle émet le moindre avis sur Kate (souvent pertinent d’ailleurs !) et je dirais même collégialement agressée voire insultée.
    L’agressivité entraîne l’agressivité d’où l’effet de spirale constaté.
    J’avoue que j’ai du mal à comprendre cette cabale systématique contre elle dès qu’elle poste.
    Donc au risque de choquer, je maintiens ma position : tout le monde a sa place dans ce Boudoir y compris Grizelda dont l’humour me fait souvent sourire.
    Le Boudoir est ouvert à tout le monde : aux fans inconditionnelles comme aux désenchantées qui espèrent un retour de flamme. Personne n’a le devoir de se justifier d’être lectrice de Lynda. Chacune a ses raisons qui lui sont propres donc respectables.

    Virginie,
    Je n’ai jamais non plus comparé l’intérêt du Boudoir à un livre qui ne m’intéresse pas.
    J’ai juste écrit que je lisais parfois des livres que je n’aurais pas spontanément achetés mais qui m’ont finalement plus par le style, le sujet abordé qui se révélait plus intéressant que je ne le supposais de prime abord. Par exemple, récemment “50 nuances de Grey”.

    Et à se sujet, Hortensia-Roz, je n’ai pas compris même après lecture l’engouement pour ce bouquin. Je l’ai lu péniblement. Je l’ai trouvé hyper mal écrit. A aucun moment, je n’ai décollé du texte tellement je trouvais les termes employés fades. J’ai réussi malgré cela réussi à le terminer en sautant pas mal de paragraphes. Sans ressentir la moindre émotion dan le bas ventre !
    Je ne suis pas tombée de la pluie d’hier, bien sûr que j’avais compris l’engouement pour le thème. Mais qui à lire de la littérature érotique, mieux vaut choisir des auteurs à la plume mieux trempée.
    Il en existe ! Car je maintiens qu’un bon auteur est celui qui emmène le lecteur au delà de son propos, qui le questionne, l’interpelle, fait réfléchir donc avancer (cf Lynda dans ce Boudoir).
    Un livre pour moi, c’est d’abord une aventure.

    Pour conclure, j’aimerais bien qu’on ne me fasse pas dire ce que j’ai pas dit.
    Et la vraie Zoé est toujours là, mais Zoé aime rester à la lisière des groupes auxquels elle appartient. C’est dans sa vraie nature, mais je comprends que ce trait de caractère qui freine l’adhésion totale et inconditionnelle puisse gêner certaines d’entre vous. Dans ma vêture, ma déco, j’ai besoin d’une Zoé touch très prononcée. Ce n’est ni bien, ni pas bien, c’est comme ça !
    Bon fin de weekend à toutes

    • Hortensia-roz says

      Allons Zoé, je pense que, à nos âges, nous avons une autre expérience de la sexualité et de la littérature érotique que vos étudiantes…ceci explique sans doute cela … Mais il est vrai qu’on hésite à donner des conseils de lecture dans ce domaine … Bon, après, je ne suis pas sure que vos étudiantes recherchaient à être emmenées au delà du propos du livre … autre temps, autres mœurs. Nous avions la chance d’avoir à leur âge L’amant de Lady Chatterley : c’etait le roman à la mode. Mais laissez ce livre sur votre bureau, je suis certaine que vous réussirez à créer l’engouement !

    • Marina says

      Bonsoir Zoé,
      permettez moi de vous citer, s’il vous plait:
      “Je n’ai jamais écrit que je n’étais pas choquée par certains des termes qu’elle employait.
      Je n’ai jamais écrit que “ma grande amie Grizelda” n’était ni agressive, ni insultante”.

      C’est justement là que le bât blesse! vous ne l’avez jamais fait!!!!!
      Par contre, cela ne vous dérange pas de le signifier et sortir vos cartons rouges à celles qui sont excédées, indignées et choquées par son comportement agressif, excessif, irrespectueux, moqueur, vulgaire!!. Qui ne dit mot conscent!!

      “Je n’ai jamais pris sa défense inconditionnelle”
      Détrompez vous! C’est que vous faites!!!

      Il ne me semble pas vous avoir lu lui faire des leçons de moral et lui signifier ses dérapages. Ce qui est valable pour les unes devraient être valable pour les autres? non?!!!!!!!!!.
      C’est ce que nous souhaitons vous faire comprendre, en vain, mais apparemment vous ne semblez pas percuter. C’est en ce sens, que je trouve, personnellement et apparemment, je ne suis pas la seule, qu’on ne reconnait plus votre style. Vous m’excuserez vraiment par avance mais vous semblez devenir une pale copie de Grizelda, une suivante. Justement cette Zoé Touch, elle est où??? Vous vous persuadez de l’avoir encore dans vos écrits, je suis au regrêt de vous dire qu’elle ne transparaît plus!!!!!!!!!!
      Tout le monde à sa place dans le boudoir. Etre différente et en marge, c’est très bien. Bien au contraire, les avis différents font la richesse du boudoir et poussent à réfléchir et voir les choses sous des angles différents mais ça ne justifie en rien le manque de respect, les insultes, la vulgarité, la méchanceté, la moquerie et les propos nauséabonds!!!.

      Bonne soirée!

      • Hortensia-roz says

        Oh, ne gaspillez plus votre énergie.
        Zoé est allée se plaindre de nous et chercher du réconfort ailleurs …
        Bonne soirée, Marina !

      • Rina says

        Marina vous dites exactement ce que je pense .
        Dans ce denier commentaire seulement Zoé admet implicitement les dérapages de Grizelda ; la différence avec nous est que l’humour de G l’amuse, là où nous ne nous amusons plus du tout .
        Quelle est donc la solution ? On arrête les interactions négatives et on répond à qui nous plaît uniquement alors … si Zoé s’entend avec Grizelda c’est très bien et nous on continue de commenter avec mièvrerie si ça nous chante …
        le denier conseil de Hortensia-Roz me semble sage …

      • Hortensia-roz says

        Bonjour Rina,
        Je me permets juste une petite intrusion dans votre réponse, puisque vous citez mon nom dans votre message : le troll ne connaît pas l’humour ( qui suppose une capacité à l’autodérision ), juste le sarcasme.
        Bonne journée, je vous embrasse 😘

  10. Enola Holmes says

    Bonjour,
    Je viens de lire en diagonale vos commentaires… Que se passe-t-il ? Tout ça pour une pauvre robe… pour une fois que la garde robe de Kate est accessible !! Ces ladies ont la liberté de le faire, moi je ne le fais pas comme d’autres apparemment, mais je ne vais pas critiquer celles qui le font. Le mot à retenir est TOLERANCE. Chacun a des goût différents et tant mieux, on peut critiquer mais de manière constructive et sans s’insulter… Voilà mon ressenti un peu décalé peut-être car je n’ai pas lu tous les commentaires dans le détail et tant pis j’assume mes “lunettes roses” de voir tout le monde partager ses idées dans la sérénité. Un doux rêve… Bonne journée à toutes.

  11. Grizelda says

    Ben à première vue, le boudoir n’est pas si déserté…..😂😂😂
    Il en reste, du monde. 😋

    • Marina says

      Au moins, cette prise de conscience a fait revenir quelques anciennes!!!
      Fallait pas les laisser croire que nous cautionnons la racaillerie dans le boudoir!

  12. Hortensia-roz says

    Un dernier conseil les Ladies : « Ne nourrissez plus le troll. » Il est tellement faible qu’il ne peut exister que par nos réactions.
    Belle soirée à toutes.

  13. Zoé says

    Marina,
    Je ne pointe les dérapages de personne.
    Je ne sors jamais de carton rouge nominatif.
    Je ne fais de leçon de morale à personne.
    Je n’agresse personne.
    Mais je ne marcherai pas dans une cabale contre cette Lady ou une autre.
    Et je refuse d’affubler quiconque d’un quolibet malveillant.
    Je me contente simplement de remarquer que ce sont les Ladies qui dénoncent le plus l’agressivité que Grizelda qui sont les plus agressives ; que ce sont ces mêmes Ladies qui regrettent le côté feutré du Boudoir d’antan qui sont les plus virulentes.
    Sans m’énerver.
    Je revendique le droit d’expression de toutes les opinions même honnies.
    Parce que nous nous sommes ici pour discuter, argumenter, débattre.
    C’est l’objectif d’un blog, non ?
    Vous me flattez en me traitant de pâle copie de Grizelda dont le style épistolaire et le côté provocateur ne me dérangent pas. Mais je crois qu’elle déteint un peu sur vous car cette ribambelle de points d’exclamation et d’interrogation mêlés, ça rappelle étrangement ses envolées … qui vous mettent souvent dans tous vos états.
    Prudence donc, c’est un conseil d’amie si vous ne voulez pas perdre les vôtres.
    Bonne soirée

    • Marina says

      C’est bien Zoé, ca devient inquiétant si vous ne vous rendez pas compte de ce que vous écrivez!!! là, vous ne pointez rien par exemple???

      “ce sont les Ladies qui dénoncent le plus l’agressivité que Grizelda qui sont les plus agressives ; que ce sont ces mêmes Ladies qui regrettent le côté feutré du Boudoir d’antan qui sont les plus virulentes”.

      non? vraiment?

      C’est vrai que parfois, nous pouvons être sur une pente descendante sans nous en rendre compte par nous même, malgré les signaux d’alarme des autres… continuez à etre cet ersatz si cela vous chante et vous fait du bien.
      Ce sera le mot de la fin!!!

      Bonne journée!!!!

    • Hortensia-roz says

      Zoé, ce n’est pas parce que « épistolaire » rime avec « vulgaire » qu’ils sont synonymes. J’ai écouté la correspondance des sœurs Brontë, lu, entre autres, Les Liaisons dangereuses, la correspondance de Camus, Les Lettres persanes, la correspondance de Mme de Sevigné … et je vous assure que je ne comprends pas dans quelle tradition vous placez la source de vos admirations linguistiques. Bon, j’arrête là nos discussions littéraires : littérature érotique puis épistolaire en quelques échanges, c’esr bien suffisant …

    • karine says

      Après un beau week-end sans internet, j’espérais revenir et voir que grâce au magnifique post de Lynda sur Alexandra et ses soeurs, l’ambiance serait au beau fixe mais là je suis sidérée. J’ai mis du temps à rattraper mon retard mais j’ai eu l’impression, Zoé de lire 10 fois les mêmes commentaires venant de votre part. Soit vous radotez, soit Lynda a publié plusieurs fois les mêmes commentaires, je ne savais plus quoi penser…
      Je pense que c’est peine perdue, vous ne VOULEZ pas comprendre.
      De lire autant de commentaires réclamant la politesse, le savoir vivre, la bienveillance, cela ne vous interpelle donc pas? Je lis tellement de commentaires de ladies qui ne supportent plus cette ambiance nauséabonde et si peu de commentaires (à part les vôtres) réclamant la vulgarité et le manque de respect comme sait si bien le faire Grizelda car en prenant sa défense comme vous le faites, indirectement, c’est ce que vous voulez.
      Ne perdez pas votre temps à me répondre car si c’est pour écrire , pour la énième fois la même chose, cela ne m’intéresse pas. Prenez plutôt un bon livre 😉
      Karine

  14. Alix says

    Bonsoir

    Et, bien je suis la minorité silencieuse qui a lu tous ces commentaires de chamailleries, de crêpages de chignons… et des pour ou contre Grizelda
    Et en toute objectivité il y a de la violence dans ces commentaires pas digne de ladies.
    Et, je trouve qu’il y a un acharnement contre Zoe et Grizelda voir de la perversion à
    prendre du plaisir il y a un côté malsain qui me déplaît est ce du à un effet de meute.

  15. Rina says

    Bonjour Hortensia
    Oui je sais bien puisque je le dis également dans un de mes commentaires ( que G confind humour et sarcasmes … et que cela va jusqu’au dénigrement quasi systématique et de Kate et des lectrices …)
    Amitiés

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s