Actualité royale
Comments 108

Kate au centre Hornsey Road

Le 4 septembre dernier, rien ne laissait présager que la visite du centre Hornsey Road pour l’enfant et la famille serait annulée à la dernière minute. Pris au dépourvu, le palais expliqua le pourquoi du comment. Carnet rose: le couple princier attend un troisième enfant et la duchesse souffre de nausées. L’établissement fut l’un des premiers à adresser ses félicitations à Kate et William.

Getty Images

Getty Images

Getty Images

Deux mois ont passé. Kate revient à cette adresse, épanouie et apaisée. Son déplacement s’inscrit dans le cadre de la campagne pour la santé mentale maternelle, qu’elle a souhaité ajouter à sa mobilisation pour le bien être psychologique. Autour de la table ronde réunie par ses soins, la duchesse de Cambridge mis l’accent sur la dépression post-natale et son impact sur l’épanouissement familial.

Getty Images

Getty Images

KP

L’éducation de George et Charlotte est la priorité de leur mère. L’épouse du prince William décrit la parentalité comme une expérience idyllique, mais reconnait qu’il s’agit en même temps d’un véritable défi. Quand l’enfant paraît, l’euphorie fait place à des sentiments plus confus. Le moral des jeunes mères vacille. Sa vie est un conte de fées, ses émotions face à la maternité sont celles de toutes les mères de famille. Kate a connu ses maux bleus. Naturellement, elle s’est tournée vers sa mère.

Getty Images

KP

Le centre Hornsey Road prend les mamans fragilisées sous son aile. Il leur offre un encadrement privilégié et un cadre rassurant. L’établissement bénéficie du soutien de Family Action, fond de bienfaisance placé sous le patronage de la reine. FA intervient auprès de 45.000 familles. 130 antennes sont implantées sur le territoire. “La princesse des enfants” soutient déjà Action for Children. Il n’est pas exclu que la souveraine lui confie les rênes de son oeuvre. Ce n’est pas aux journalistes qu’elle se raconte. Ses sujets sont ses plus fidèles interlocuteurs. A eux, elle confie quelques anecdotes de son quotidien: les nuits blanches, le stress, les facéties de ses deux diablotins. Aujourd’hui, c’est à William qu’elle fait allusion et à ses interrogations face à la paternité: “comme tous les pères, il se demandait quel devait être son rôle quand les enfants étaient bébés.”La mummy royale prend beaucoup de plaisir à se retrouver au milieu des tout-petits. Elle s’amuse avec eux à des jeux d’éveil, colorie, caresse les cheveux, s’assoit par terre et oublie le protocole et ses raideurs.

Getty Images

Redgrave coat Goat

Vu en mars 2013 (Child Bereavement)

Topshop

Annoushka

Bayswater Mulberry

Halfnhalf boots Stuart Weitzman

Pas de folies côté vestiaire. La visiteuse royale a ressorti le total look de mars 2013: une robe de la grande distribution à col claudine et un manteau pale. Les bottes plates sont du meilleur effet avec un manteau court. Maintenant qu’elle a retrouvé son rythme de croisière, d’autres sorties vont enrichir son agenda. Le palais renseignera bientôt les détails de la tournée scandinave prévue début 2018.

Happy birthday! Le prince de Galles a soixante neuf ans aujourd’hui et l’envie de régner.

Advertisements

108 Comments

  1. Bonjour les Ladies,
    Comme j’ai apprécié le témoignage de Laetitia ! On peut toutes se reconnaître dans votre témoignage, alors merci.
    Par contre, je ne pense pas que Kate et William soient hypocrites, qu’ils surjouent la normalité. Certes, ils nous mentent, mais le plus grave, ils se mentent à eux-mêmes. Ce n’est pas une idée de leur service de communication de dire ” William est exténué, George ne fait pas ses nuits, j’ai fait un baby blues, et bla et bla”. Non, ces deux-là sont convaincus qu’ils ont un semblant de normalité. Pire, ils la recherchent, la convoitent, la désirent.
    Ils nous envient qu’on puisse sortir dans l’anonymat ? Oui, mais nous, notre vie, tout le monde s’en fout. Ils nous envient le choix de notre destin professionnel ? Oui, mais nous, on peut être mal payé, nous retrouver au chômage, vivre en comptant les sous. Ils nous envient notre liberté de faire ce que l’on veut chez nous, sans être épiés des domestiques ? Oui, mais nous, on en a ras le bol des tâches ménagères.
    Franchement, comment peuvent-ils imaginer être normaux puisque leur vie ne l’est en aucune façon ?
    Ce choix de William d’épouser une roturière, car il y a chez lui ce désir d’échapper à la royauté …. Et son désir à elle, qui est celui d’épouser ce monde … Chacun cherche chez l’autre ce à quoi il voudrait échapper …. Et dans leur mise en scène commune, de leur couple et de leur vie, il y a encore cette tentative de prétendre être ce qu’ils ne sont pas, d’échapper à ce qu’ils sont … Jeu de dupes auquel nous voulons bien croire nous aussi parfois.
    Bise,
    Roti

    Liked by 2 people

    • Joséphine says

      je n’avais jamais poussé la réflexion si loin Tori mais votre analyse me semble très pertinente sur le fait qu’ils cherchent l’un chez l’autre une sorte d’échappatoire ! C’est assez frappant quand on y réfléchit…

      Like

    • Laetitia says

      Bonjour Tori,

      Rien à redire! Votre commentaire est la pertinence même.

      Je vous rejoins totalement.

      Belle journée,
      Je vous embrasse,
      Laetitia

      Like

  2. Je vous rejoins tout à fait Laetitia et comprends votre cri du cœur. Je trouve aussi que Kate et William semblent déconnecter de la réalité. La première fois que j’ai eu ce sentiment, c’est quand Kate n’a pas donné le trèfle aux soldats Irlandais. Je n’ai pas compris la com : si Kate avait un réel empêchement, on le dit… (ou j’ai loupé des informations) et envoyer William à la place, alors que c’est toujours une femme… J’ai trouvé ce choix vraiment bizarre. A partir de ce moment, je me suis dit que je ne comprenais pas ce couple et qu’effectivement, nous ne les connaissons pas et ne vivons pas dans le même monde. Je continue de la suivre, car le Boudoir me permet de m’évader. Mais ce sont plus les articles de Lynda et tous vos commentaires qui me motivent.
    Bon dimanche à toutes les ladies,
    Isa

    Like

    • Laetitia says

      Bonjour Isa,

      Je vous remercie.

      Je me souviens également de ce jour de la Saint Patrick… moi aussi j’avais trouvé cette absence désolante, décevante (à moins d’un cas de force majeure, le fait de sécher un événement si important n’est pas pardonnable.)

      Je vous embrasse,
      Laetitia

      Like

  3. Martine de Bretagne says

    Bonjour les Ladies,
    Laetitia, Zoé, Michèle G, Tori, Isa, Grizelda …Bravo à vous pour vos analyses très pertinentes et que je partage tout à fait ! J’apprécie énormément les articles de Lynda et vos commentaires, où de temps en temps j’ajoute ma plume.
    Le couple héritier W et K semble bien mollasson au regard d’autres jeunes couples héritiers des autres cours européennes. Pour ma part, je pense aussi que la reine Elisabeth devrait se retirer au profit de Charles. Elle devrait en cela imiter les monarques qui en Europe ont ainsi procédé, faisant souffler un air frais et nouveau, dans le plus pur respect des traditions.
    Le Prince Philip a pris sa retraite officielle, ne vivant plus avec la reine, mais dans un manoir non loin de Londres. C’est ce qu’on appelle un divorce à la “catholique”, la reine se trouvant seule dans son palais de BP, fait appel aux visites de sa fille Ann et de sa belle-fille Sophie. A quoi cela rime-t-il ? Ne serait-il pas temps qu’elle laisse la main pour continuer de vivre enfin avec son époux les années “fabuleuses” de leur vie à deux ? Ces années risquent d’être pour elle “celles de trop”. Charles et Camilla sont ce qu’ils sont, mais ils sont hyper-prêts et feront aussi bien le job que la reine !
    Hélène Carrère d’Encausse a écrit un jour qu'”il n’existe pas d’empire éternel” – à propos de l’URSS. Il m’est avis que cela est aussi valable pour la Couronne Britannique.
    En attendant, bon dimanche automnal à Lynda et à toutes les Ladies !
    Martine de Bretagne.

    Like

  4. Emily says

    Comme d’habitude, je trouve Kate magnifique. J’avais déjà apprécié ce manteau, il est d’autant plus mis en valeur avec les bottes plates. Certes, je verrais bien une demi-queue comme coiffure, mais j’aime beaucoup son maquillage et ses boucles d’oreilles.
    J’ai lu dans les commentaires que d’autres lectrices lui trouvait une petite mine, peut-être qu’elle vieillit tout simplement un peu plus précocement. Kate doit être tellement stressée de faire un faux pas. J’avais lu dans un magazine qu’avant son mariage, elle fumait. C’est peut-être dû à ça ? En tout cas elle ne se départit pas de son adorable sourire et tant mieux !

    Like

  5. Manon says

    Bonsoir,
    J’ai lu avec grand intérêt vos commentaires. Il y a quand même quelque chose qui me choque : certaines (beaucoup?) se basent sur ce que relate la presse people pour juger la vie et le comportement de William et Catherine. Entre ce qui est dit, ce qui est entendu et ce qui est annoncé dans la “presse”, il y a un fossé. Entre autres, les titres putaclic parle d’un William “exténué” à la naissance de George. Mais quels mots a véritablement employé Catherine ?
    Arrêtons de juger sans connaître ce qu’il se passe dans leur vie. On ne le saura d’ailleurs probablement jamais.
    Au plaisir de vous lire,
    Manon

    Liked by 5 people

  6. Je rejoins l’avis de Manon : si certains propos et attitudes de Kate et William peuvent nous laisser perplexes et même nous agacer il ne s’agit pas non plus de passer de supputations en certitudes . Affirmer que Kate est enfermée dans une cage dorée… qu’elle est désillusionnée… c’est tout autre chose que d’être déçue par une certaine paresse ; ça va trop loin : mais qu’en savons-nous ? Je reste persuadée qu’elle est heureuse ainsi, faite pour l’emploi que lui impose la Firme ancestrale, qu’elle est parfaitement conformiste, docile et dans sa bulle, ce qu’on peut bien lui reprocher d’ailleurs ( d’être dans sa bulle surtout) .
    Le boudoir s’exprime certes mais sur quelle verité s’appuie-t-on ? Pour ma part je ne vois pas de jeu de dupes … un brin de complaisance ça oui peut-être. En ce sens je comprends bien Laëtitia . Et je pense que ce qui les caractérise c’est une espèce de flegme douillet et de bonne volonté sincère malgré tout .

    Liked by 3 people

    • Persephone says

      Bonjour Rina,
      Je vous rejoins s’agissant du crédit trop prompt accordé à la presse people, nous ne savons en réalité que trés peu de choses de ce couple, quant à leurs goûts, leurs plaisirs et déplaisirs, et ce n’est pas si mal au fond.
      Je suis aussi d’accord avec vous s’agissant de la situation de la duchesse, je pense qu’elle est heureuse de la vie qu’elle s’est choisie, qu’elle aime être dans une cage dorée, celle dans laquelle elle s’est elle-même enfermée; on n’attend pas un prince 10 ans, sans avoir réfléchi à la vie qui nous attendra si jamais il y a mariage!
      En revanche, ce qui m’agace chez la duchesse, c’est son manque d’implication, son air de vouloir bénéficier des avantages de son rang marital sans les inconvénients et surtout l’implication naturelle qui devrait être la sienne: elle est épouse de prince, pas rentière et cela doit par moment lui échapper.
      Je vous embrasse.

      Liked by 1 person

      • Laetitia says

        Chère Persephone,

        100% d’accord avec vous…

        Ce manque d’implication est navrant. Elle a épousé William il y a 6 ans, et son désintérêt pour le travail ou les causes qu’elle doit soutenir est plus que palpable. Dans les première années, il pouvait se dissimuler derrière le manque d’expériences au sein de la famille royale… Mais à présent, on ne voit que ça. Même les sourires, les petits gestes dénués d’affection ne parviennent plus à cacher ce manque d’entrain et d’implication.

        C’est triste. Il n’y a qu’à Wimbledon qu’elle ressuscite. Forcément, c’est sa passion donc elle vit le jeu à fond les ballons. Cela donne l’image d’une petite fille gâtée.

        Heureusement qu’elle brille pour ses tenues (ma plupart du temps… quoiqu’elle pourrait s’inspirer de ma Reine Letizia et la princesse Mary) car en ce qui concerne sa personnalité je passe mon tour et bien d’autres encore.

        Je vous embrasse et vous aussi Rina,
        Laetitia

        Like

      • Bonjour Perséphone,
        Merci de votre réponse ; oui tout le monde semble d’accord sur ce point : plus d’implication et de conviction dans ses engagements… La normalité et la complaisance alliées à tant de privilèges cela peut agacer . Et nous femmes actives tout à la fois modernes émancipées et dévouées à nos foyers sommes légitimement en mesure d’exprimer notre agacement !
        Vous avez raison : rentière et épouse de prince héritier… cela n’est pas tout à fait pareil !
        Je vous embrasse
        Bonne soirée

        Like

  7. Je vous embrasse aussi Laëtitia
    Votre petite attention me touche
    Bonne semaine et prenez soin de vous

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s