Lifestyle
Comments 2

Josey from Québec

Ses interventions ont l’accent du Québec. »Faire jasette » ou « bon matin », ces tournures ont intégré notre vocabulaire. Derrière ses mots, on devine une joie de vivre et une femme formidable. Qui n’a pas rêvé d’une cabane au Canada? Dans son chalet-son paradis au milieu de la nature-Josey résiste à la technologie et s’éclaire à la lampe à huile. L’hiver, l’amie des bêtes parcourt les refuges pour y déposer des couettes bien chaudes. Aidée de ses cinq filles, elle décore le sapin: la féerie de Noël clignote à l’intérieur et à l’extérieur chez Josey. Les Vierzonord Le Chameau faisaient sourire son amie Francine…

« L’histoire de mes bottes, vous en faîtes partie. Grâce à votre aide, j’ai les mêmes bottes que Kate et je peux vous dire que je fais des envieuses. Tout a commencé quand j’ai lu le reportage consacré à la sortie de la duchesse en compagnie des scouts. J’ai tout de suite adoré ces fameuses bottes! Kate semblait très à l’aise dans ses Vierzonord doublées de néoprène. Au Québec on trouve ce genre de bottes en caoutchouc mais moi, je rêvais de me procurer celles de la duchesse. Alors j’ai commencé à fouiller sans rien trouver de ressemblant. Sur le Net, une boutique de Montréal proposait les Vierzonord mais j’ai vite déchanté quand j’ai vu le prix: à 400€ la paire, j’ai passé mon tour ».

« Lynda n’avez pas dit son dernier mot: très gentiment, elle m’a envoyé un code de réduction et les coordonnées d’un site français qui se chargeait de les expédier au Québec. J’étais aux anges, j’allais enfin pouvoir les commander! Depuis, mes promenades en forêt sont plus belles et mes bottes toutes légères. Je suis une grande amoureuse de la nature, je me sens bien au milieu de nulle part. J’accompagne Michel, mon époux, à la chasse mais je ne chasse pas. Je regarde les loutres s’ébrouer dans l’eau. »

« J’ai tellement parlé de mes bottes que toute ma famille attendait la commande. Mes filles étaient toutes excitées à l’idée de les essayer. Quand le facteur a livré le colis, elles se sont précipitées mais aucune n’a réussi à les enfiler. Il faut avoir des pieds menus pour rentrer dedans et j’ai cette chance. Ma seconde fille qui est diététicienne est allée magasiner à Montréal. Elle s’est rendue dans une boutique Le Chameau pour les tester et elle capotait: « c’est super confortable, je les veux, qu’elle me textotait« . Voilà, tout ça pour vous remercier, vous dire que je me sens comme une duchesse au milieu des bois et que je dois être la seule au Québec à posséder une paire de bottes Le Chameau ».

Advertisements

2 Comments

  1. Montaine says

    Chère Josey,
    Je suis très contente de vous découvrir. Vous êtes parfaite dans vos bottes Lechameau. Votre province québécoise est une merveille. je vais à montréal une fois par an. Mon prochain séjour est prévu en automne.
    Bonne soirée
    montaine

  2. Christelle says

    Chère Josey,
    C’est à chaque fois un plaisir de vous retrouver. Une belle rencontre. Un bel article. C’est ça la magie du boudoir.

    “Il était une fois, au pays des chiens de traineau, une belle âme parcourant la forêt magique des érables au goût de sirop. Rien de lui faisait peur! Son courage et ses Lechameau lui permettaient toutes les fantaisies…”

    Gros becs, Christelle

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s