Actualité royale
Comments 30

Anmer Hall la fin d’un rêve

 

Aux dernières nouvelles, il y aurait du déménagement dans l’air. Kate et William envisageraient d’inscrire George à l’école privée de Wetherby, quartier de Notting Hill, quand celui-ci en aura fini d’exprimer son moi créatif à la crèche Montessori. Deux ans à la campagne, au calme et à l’abri de la curiosité. C’était le délai que s’était fixé le couple princier.

Tel père tel fils

Tel père tel fils

D’après les bruits qui courent, les Cambridge pourraient revenir s’établir dans la capitale et y résider de façon permanente. Ce qui signifierait une nouvelle vie centrée sur les obligations à plein temps, et un équilibre à trouver entre le travail et la famille. Les critiques dont ils sont la cible-le peu d’engouement pour les affaires royales et les déplacements en hélicoptère de Kate-auraient-elles provoqué un électrochoc, dans les esprits de Kate et William, surnommés respectivement “Duchess Doolitle” et “Workshy”?

Les années Wetherby

Les années Wetherby

Les  écoles ne manquent pas dans le Norfolk. Mais pour lui, ses parents ont d’autres vues. Le duc et la duchesse sont des conservateurs dans l’âme. George se glisse dans les culottes courtes de son dady. Il fréquentera les mêmes établissements huppés que lui et jouera du maillet au  polo. La pure continuité éducative d’un futur roi, troisième dans l’ordre de succession.

Le déménagement devrait s’effectuer d’ici un an. C’est ce qu’avance le Daily Mail. La reine aura alors 91 ans et réduira davantage ses engagements. La présence de K&W se fera alors durement ressentir. George et Charlotte grandiront-ils à KP? Le prince William habita les appartements 8 et 9 jusqu’à ses quinze ans…et les infants marcheront dans les pas de leur père.

Kate a tout fait pour différer ce tournant de sa vie. William, quant à lui, s’était entendu avec sa famille: une vie officielle restreinte au minimum syndical, pour mieux voir grandir les enfants. Son poste de pilote-secouriste lui laisse beaucoup de temps à consacrer à la vie de famille.

C’est avec le cœur serré que la duchesse refermera les grilles de son manoir, cadeau de la reine Elisabeth à son petit-fils pour ses 30 ans. Anglesey-Anmer hall, le “A” synonyme de havre de paix, de home sweet home, de jardin secret ardemment préservé. Vivre terrée dans ses terres lui plait. Elle passe ses journées à jouer au tracteur avec son fils, photographie Charlotte dans la lumière douce du salon, reçoit les “Turnip Topps” ou navets riches-surnom donné aux gens bien nés par les locaux-héberge ses parents, baguenaude dans les échoppes, dîne en amoureux dans les pubs rustiques. Derrière les murailles de sa forteresse, Kate savoure son bonheur.

On raconte qu’au palais de Kensington, les chagrins inconsolables et les trahisons sont gravés dans les briques rouges. Que cette demeure plonge ses occupants dans la mélancolie. L’aquarium, c’est ainsi que Kate surnomme l’appartement 1A retapé à grand frais. Une suite luxueuse de vingt pièces courant sur quatre étages (deux cuisines, une nursery, trois salons de réception et plusieurs bureaux) et du personnel sous la main. Elle y a vécu et y étouffait. A Londres, les paparazzi lui collent aux basques. Impossible de se rendre dans ses boutiques préférées ou de boire un café au Starbuck sans être mitraillée. Elle n’osait plus mettre le nez dehors, et se voyait condamnée à pousser le landau de George, dans la partie interdite au public des jardins de KP.

Les Cambridge savent qu’ils ne peuvent pas se soustraire aux contingences royales qui incombent à leur rang. Mais ils ne sont pas non plus, en seconde position dans l’ordre de succession, d’ou leur effacement de la vie publique. Le cocon de sérénité qu’ils ont habilement tissé, en attendant de régner, est amené à se désagréger un jour ou l’autre. Kate & Will aspirent à la normalité mais appartiennent à la plus grande famille royale, c’est là que le bât blesse. L’avenir est tout tracé, monsieur et madame Cambridge ne sont pas, à leur grand regret, monsieur et madame Tout-le- monde. Impossible d’échapper à son destin.

Advertisements

30 Comments

  1. ruche says

    Bonjour Lynda,

    Merci pour cet article, toujours élégant et un brin nostalgique.
    Il ne fait pas de doute que Kate préfèrerait rester dans le Norfolk (c’est une vie de rêve). Néanmoins, on peut supposer qu’elle connaissait et acceptait les contraintes qui pèseraient sur ses épaules de “femme de”, lorsqu’elle a épousé William.
    Elle sera donc probablement moins malheureuse que ne l’a été Diana, qui était moins bien avertie quelle. Du moins je l’espère pour la Duchesse.

    Like

  2. Audrey de B says

    Merci Lynda pour cet article et surtout pour votre analyse très riche, que je partage entièrement concernant leur choix de vie et finalement leur absence de choix. Je ne sais en effet quoi penser de KP : des visiteurs tous les jours (dans une seule partie bien sûr), un immense parc à proximité mais peu utilisable pour eux, et surtout un tel passé ! Mais je ne vais pas redire ce que vous avez déjà si bien dit : leur appartenance à la plus grande famille royale les oblige.
    Les photos de Diana avec William et Harry sont superbes.
    Encore merci de nous avoir autant gâtées pendant ce long week-end pascal.
    Bonne journée à toutes les ladies

    Like

  3. Amner Hall, la fin d’un rêve… Kensington Palace, le début d’une nouvelle page à construire! Catherine et sa petite famille trouveront l’équilibre qui leur permettra de s’y faire de beaux souvenirs, leurs souvenirs. Le Norfolk sera toujours là pour les moments de détente et retrouver les amis.
    Bonne journée, biz Christelle

    Like

  4. Chiara says

    Merci pour ton article empreint de nostalgie, ils sont face à leur devoir désormais.

    Like

  5. Bonjour à toutes.
    Votre article est parfait ! L’analyse des sentiments de K&W est très fine, très juste, je pense…
    Et oui, l’on n’échappe pas à son destin !
    Même pour George, qui sera un jour Roi, la normalité n’est guère possible.
    Il est certain que pour une femme qui aime la campagne et sa tranquillité, il lui sera difficile de vivre dans son “aquarium”…
    Le fait qu’elle soit plus harcelée à Londres par les paparazzi est une certitude. Je pense que personne n’aimerait cela …
    J’espère qu’elle trouvera un équilibre serein à ce changement qui s’annonce.
    C’est un couple et une famille unis, ils ont l’amour qui a cruellement manqué à Diana.. Je pense qu’ils s’en sortiront.
    Bises à toutes les Ladies
    Marie

    Like

  6. Justine says

    Une nouvelle page qui se tourne, une nouvelle qui s’écrit, comme le dit Christelle…
    Si cela est vrai, il trouveront l’équilibre sans aucuns soucis, les parents de Catherine seront toujours là pour l’aider, l’épauler avec les enfants.
    Peut-être feront donc t – ils plus d’apparitions, même si leur travail en “off” prendra toujours autant de place, si ce n’est plus.

    Le passé de Kensington Palace est lourd, effectivement, mais charge a eux de construire leur avenir d’une manière plus belle encore…c’est tout le bien que je leur souhaite.

    Belle après midi.
    Justine.

    Like

  7. bayernandrea says

    Merci Lynda pour tes articles toujours si joliment écrits.
    Je t’embrasse,
    Andrea

    Like

  8. Framboise says

    C’est vrai que l’on sent de la nostalgie dans votre billet Lynda, mais la situation le nécessite… faut il les envier ou non ? là n’est pas la question, il faut surtout leur souhaiter tout le bonheur du monde derrière ces grilles magnifiques, mais aussi quelque peu austères … il est temps de reprendre pied avec la vie à laquelle ils sont destinés…
    Bel après midi les Ladies…

    Like

  9. Merci Lynda pour votre plume écrite avec tant d’élégance. Je pense que K&W ont le don du bonheur alors ils se feront très bien à leur nouvelle vie londonienne d’autant qu’ils ont apparement un an pour l’organiser. Bien à vous

    Like

  10. Laureen says

    Encore Un bel article Lynda dont vous seule avez le secret! J’imagine le déchirement pour eux de quitter leur havre de paix.

    Like

  11. Michèle de Provence says

    Bonjour chères ladies,
    Le rêve et le conte de fée continuent pour nous. Une sorte de compte à rebours s’ enclenche pour la jeune génération Windsor semble-t-il. Travail et devoir frappent à leur porte. Avec le recul du veillissement, les héritiers de couronnes royales se voient venir aux responsabilités au moment où le commun des mortels cesse ses activités professionnelles. Pas sur que cela soit bien enviable de vivre une vie à l’envers. Je leur souhaite donc de vivre cette année à venir à pleines dents pour en savourer chaque instant. En son temps, le bon roi Henri IV avait dit que Paris valait bien une messe…
    Merci pour ce joli article que l’on lit avec une certaine mélancolie, Lynda.
    Belle soirée à vous toutes.

    Like

  12. Marie says

    Je ressens beaucoup de nostalgie dans vos lignes Lynda, une page se tourne ils vont devoir affronter leur destin, leur futur destin….mais je pense qu’ils auront toujours Anmer Hall pour se retirer afin de retrouver un peu de sérénité.
    Belle fin de journée à toutes.
    Une douce pensée pour notre Rose de H. ainsi que les autres ladies
    Marie As

    Like

  13. Zoé says

    Visiblement, la presse a eu le dernier mot !
    Il devait y avoir un fond de vérité dans les critiques pour qu’Elisabeth II s’en mêle et sonne la fin de la récréation pour Kate et William. C’est décevant pour eux, mais ils l’ont bien cherché. Ils avaient obtenu de vivre à la campagne, un peu à l’écart, comme ils le souhaitaient. En échange, ils auraient dû jouer le jeu et être un peu plus « pro » dans leurs obligations royales.
    Espéraient-ils vraiment que leur oisiveté passerait inaperçue à l’ère du Net ?
    In fine, cela leur retombe dessus. Ils ont une étiquette de paresseux collée au front dont ils auront peut-être du mal à se départir. Et les voilà obligé de venir habiter Londres (qu’ils n’affectionnent pas plus que cela) pour se mettre plus à fond dans leur Royal Job (qui ne les emballe pas vraiment) avec désormais la Reine sur le dos (à 35 ans, c’est moyen !).
    Ils avaient le beurre et l’argent du beurre … mais vox populi, vox dei … quels idiots !

    Like

  14. chloe161 says

    Merci Lynda pour votre article. On se sent déjà nostalgique.
    Une nouvelle vie pour la Duchesse et sa famille, un grand changement qui ne va pas être facile.

    Chloé

    Like

  15. Tori says

    Bonsoir,
    Manifestement Kate et William sont contraints de rentrer à Londres. Ils ont trop tiré sur la corde : très peu d’engagements depuis plusieurs années , la presse l’a souligné récemment , et depuis cette mise en garde, eux continuent tranquillement leur vie de rentiers : voyage à Courchevel, Kate qui s’absente de la Saint Patrick, William qui va en Afrique du Sud assister au mariage d’un ancien amour le week-end de Pâques ( bonjour l’esprit de famille !). Apparemment, ils sont allés trop loin dans le mépris de leurs devoirs royaux. Ils ont aussi méprisé la presse lors de la séance photos à Courchevel et ils sous-estiment manifestement le pouvoir tout puissant de la presse anglaise.
    Je pense qu’ils auraient pu rester plus longtemps à Anmer Hall s’ils s’étaient investi davantage dans leurs devoirs royaux et s’ils venaient plus souvent à Londres. Mais là, trop c’est trop, ils ont l’opinion publique qui commence à tourner en leur défaveur et même la presse ,qui les a longtemps présentés comme le couple parfait, les critique.
    Ce déménagement résonne comme une punition, il est certain que ce n’est pas leur décision à eux, et ils doivent le vivre très mal : William devra quitter son poste ( à mi-temps !) de secouriste et Kate va devoir rester “enfermée” dans son château. Fini la vie de rêve pour eux, la quiétude de l’Ecosse, ce qu’ils appelaient une vie normale ! ( on rêve ! )
    Mais voyez- vous, ils ne peuvent avoir le beurre et l’argent du beurre comme on dit. Ils sont en train de l’apprendre à leur dépends.
    Tori

    Like

    • Anna says

      Anmer Hall n’est pas en Ecosse mais dans le Norfolk, pas très loin de Londres.
      Libre à vous de voir ce déménagement comme une punition, mais c’est tout simplement dans l’ordre des choses et prévu (relire l’article qui l’explique très bien) : la reine veillit et souhaite diminuer sa charge de travail, William et Kate vont donc avoir plus d’engagements.
      C’est une continuité et une logique, rien de plus. Mais il est vrai que la presse aime faire des sous-entendus (souvent sans fondements) !

      Like

      • Taga says

        Mais oui, Anna, évidemment. Et il ne faut pas croire TOUT ce que la presse raconte et interprète à sa façon…

        Like

  16. Petit mouton jolie says

    Bonsoir,

    Peut être la reine les a conseillé de revenir sur Londres après une année ou il y a eu des manques aux obligations royales pour rétablir l’opinion publique favorable aux Windsor ?
    J’espère que l’on apercevra plus Kate et William dans les mois à venir car je dévore ses aventures. Et pitié que les médias lui accorde un minimum de vie privée !

    Bonne soirée.

    Like

  17. Luna says

    Quel article mélancolique et qui fleure déjà la nostalgie… le temps passe, la vie suit son cours, et malgré ce que nous aimerions tous croire, nous sommes bien peu de chose, même dans notre propre vie.

    Like

  18. Grizelda says

    Excellent article Lynda, mais je ne ressens pas de “mélancolie” au travers de vos lignes, peut être seulement une petite mise au point de ce que doit être leur vie, avec un “enfin” sous entendu…. Mais je me trompe peut être. Toutefois, il me semble que vous même trouvez qu’il est tout de même temps qu’ils se mettent à remplir leurs fonctions…Combien de sorties en mars? 3 et en février et janvier? Non, non, tout cela était du n’importe quoi comme dirait un de mes fils..

    Je partage entièrement l’avis de lady Tori…. Rien à ajouter, rien à enlever; Ils sont rappelés à leurs devoirs et à 35 ans, il est temps!!! surtout compte tenu des bénéfices qui en résultent. Kate regrettera son manoir, je la comprends bien, moi qui n’aurait jamais voulu la vie à laquelle elle se destine, mais elle a épousé William a 30 ans, et ce n’était plus une petite fille. Tous les pères du monde travaillent et cela n’enlève rien à leur vie de famille! la vie de ce jeune couple est d’une paresse sans égal, et je pense en effet que le reine les a rappelés…

    S’ils s’étaient conduits autrement, peut être auraient-ils pu, en effet, rester un peu lus longtemps a Anmer Hall, mai je trouve que depuis la naissance de Charlotte, cette jeune femme devient hautaine et se coupe de son peuple, malgré ses sourires de commande et ses sorties encadrées. On voit bien que cela lui casse “royalement” les pieds….

    Elle ne désirait peut être que les plaisirs, les toilettes et les courbettes…Reine à notre époque, cela n’est plus ainsi…

    Au travail! Il y a tout de même pire que de vivre à KP avec une armée de serviteurs! Au lieu d’aller boire un café ou faire du shopping, ce qu’elle pourrait d’ailleurs très bien faire, Létizia le faisait avec ses filles, elle peut rester chez elle, avec le plaisir de contempler un parc magnifique, à lire, ou faire autre chose; Elle a piscine, salle de sport perso, parc gigantesque, bibliothèque, et j’en passe….Si elle regrette les trains de banlieue surpeuplés, il fallait choisir une autre “way of life”….

    Like

  19. Personnellement, cela ne me choque pas qu’un couple qui sera amené à régner dans quelques années, veuille “profiter” du temps qu’il leur reste avant cela.
    Je ne trouve pas indécent qu’une jeune mère veuille passer du temps auprès de ses enfants tant qu’ elle le peut. Beaucoup de femmes le font sans que l’on n’y retrouve rien à redire, c’est même un droit acquis dans bon nombre de pays il me semble.
    Encore une fois, nous ne sommes pas dans les secrets royaux. Il est facile d’affirmer ceci ou cela alors que l’on a peut-être demandé à K&W de s’effacer au profit de Charles et Camilla.
    Je ne trouve pas pour ma part que leurs engagements sonnent faux et que leurs sourires soient crispés..
    Bien à vous toutes
    Marie

    Like

    • Anna says

      Entièrement d’accord avec vous Lady Marie !
      D’ailleurs nous ne connaissons pas leur emploi du temps et il est évident qu’il passent du temps à étudier de nombreux dossiers avec leurs conseillers.
      Bien que certaines s’imaginent que leurs seuls devoirs sont juste des apparitions en public !!!

      Like

      • Taga says

        Tout à fait d’accord. Je rajouterai qu’il était prévu qu’ils ne restent pas à Anmer Hall…

        Like

      • Grizelda says

        Vous avez une disposition étonnante pour écrire la vie des autres à travers votre jugement….
        ” nous ne connaissons pas leur emploi du temps et il est évident qu’ils passent du temps à étudier de nombreux dossiers avec leurs conseillers”….

        Admirable! Une affirmation et son contraire dans la même phrase!!! Si! Si!! J’admire réellement!! Ce n’est pas donné à tout le monde….cela doit vous permettre de vivre en dehors du réel…. Cela doit être bien reposant. On invente….on invente…et hop! On dit que c’est comme ca que ca se passe….

        Après bien sûr, vous balancez la petite pique habituelle n’est ce pas, sinon ça ne serait pas drôle…

        Quelle commère redoutable vous devez être…

        Like

  20. gaelle says

    Merci Lynda pour cet article.

    Et bien je leur souhaite une excellente continuation !
    Ils ont le souci, le respect d’accomplir le devoir qui est le leur, et qu’heureusement, ils n’ont nul besoin de nos conseils, sarcasmes, critiques pour faire ce qu’ils leur semble bon de faire ou de ne pas faire.

    Bonne continuation à vous Lynda.

    Like

  21. amydragon says

    Merci Lynda pour votre article. Précis, super bien écrit, il est parfait.
    J’adore.
    Une nouvelle vie pour notre couple dans la continuité de leurs fonctions.
    Alexandra

    Like

  22. M. de B. says

    A la lecture de votre article, Lynda, dont je vous remercie, j’ai envie de dire : “Eh bien les vacances sont finies ! Il semble être temps de reprendre le travail ! ” Mais Anmer Hall leur appartiendra toujours, ils y reviendront pour les week-end et les vacances !
    Et puis gageons que Kate et William sauront faire de leur appartement de Kensington un havre de paix familial comme ils le désirent. Il est vrai que dans leur situation, leur vie ne leur appartient pas, c’est le prix !
    Ce que je trouve le plus dommage, c’est que George ne puisse plus continuer à aller dans sa petite école Montessori…Hélas, il était prévisible que l’on n’allait pas l’y laisser longtemps, à se “frotter” au commun des mortels….Il ne peut pas échapper à sa future destinée qui passe par cette école huppée de Londres qui conviendra mieux à son rang. Sincèrement, cela doit être un crève-cœur pour Kate. Et ses petits copains qu’il commençait juste à se faire ? Et Kate qui voyait déjà sa petite Charlotte prendre le même chemin que son frère ! “Dura lex, sed lex !”
    Allez, courage, Londres va vous offrir plein d’autres avantages !!! Vous pourrez mieux y “travailler” !Et vivement les prochaines vacances !
    Belle nuit à toutes !

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s