Lifestyle
Comments 8

The young lady

Ceci n’est pas un conte de fées. Quand elle entre dans la demeure de son mari, Katherine Lester découvre un univers austère où la beauté et l’amour n’ont pas leur place. Alors elle chausse ses bottes et s’en va marcher dans la lande. Le froid la transperce. Qu’importe, elle se sent vivante.

Dans la société patriarcale du XIXe siècle, la femme, les terres et les domestiques appartiennent au propriétaire. Le corset que sa femme de chambre l’aide à nouer enserre le corps et l’esprit de la prisonnière. Un jour elle découvre l’amour et va commettre le pire pour vivre sa passion.

Florence Pugh crève l’écran. Une actrice souveraine. La transformation de cette jeune femme qui passe du statut d’épouse soumise à celui de monstre, a convaincu la comédienne d’endosser le rôle. Le réalisateur, la scénariste et certains comédiens viennent du théâtre et ça se voit. William Oldroyd livre un film puissant, adapté du roman de Nikolaï Leskov (Lady Macbeth of Mtsensk). Le bleu de la robe de Katherine-seule touche de couleur vive-rappelle celui de Vermeer, et la beauté sauvage du comté du Northumland emporte le spectateur.

Enregistrer

Enregistrer

Advertisements
This entry was posted in: Lifestyle

by

Moi aussi, je faisais partie des deux milliards de téléspectateurs du 29 avril 2011. Ce jour-là, miss Catherine Middleton est devenue son altesse royale la duchesse de Cambridge. Et si je lui dédiais un blog? Vous êtes des milliers à le lire.

8 Comments

  1. Hortensia-roz says

    Bonjour les Ladies ,
    J’avais vu la bande annonce qui m’avait donné envie de voir ce film. Votre article, Lynda, transforme cette envie en nécessité .
    Bonne journée à toutes !

    Like

  2. Aurelie ( la Belge) says

    Merci Lynda. Vous m’avez donné très envie d’aller voir ce film des sa sortie. Merci beaucoup pour ce partage. Amicalement. Aurelie

    Like

  3. Chiara says

    Je ne connaissais pas, voilà une très belle découverte. Je vais chercher la date de sortie.
    Merci Lynda 😘😘

    Like

  4. Philippine says

    Merci pour cet article. J’avais vu l’affiche et m’étais dit qu’il fallait que je le voie: ambiance anglaise type Jane Austen, c’est ce qu’il me faut.

    Like

  5. Taga says

    Je n’ai pas vu le film ( mais il m’attire…), mais j’ai lu un peu à son sujet… Certes, la jeune Lady y est monstrueuse, mais… n’est-il pas monstrueux d’obliger une jeune-fille à se marier avec un inconnu (et il est triste et grave de savoir que cela existe encore en 2017!) et d’en faire une prisonnière?

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s