All posts filed under: Vide dressing

Le vide-dressing d’Emilie

Bientôt l’hiver. C’est le temps rêvé pour se blottir dans un manteau bien chaud. Emilie se sépare de son Reiss devenu trop grand pour elle. Le modèle taille 38 est vendu 130€, frais d’expédition compris. Possibilité de remise en main propre à Paris. VENDU Advertisements

Le vide-dressing de Cindy

La duchesse de Cambridge a donné ses lettres de noblesse à la marinière. Elle a étrenné la Petit Bateau dans les pages de Vogue UK. Cindy rajoute une paire d’escarpins bleu marine à bout rond. Les frais d’expédition sont compris dans les prix de vente. Le tee-shirt à rayures n’est plus disponible.    

Le vide-dressing de Charlotte

On ne présente plus les chaussures compensées de la duchesse de Cambridge. Avec ses wedges en liège, Kate se sent pousser des ailes. Elle joue au volley et dévale les pentes. Charlotte a commandé les siennes chez Hobbs, les fameuse Myra. Un modèle très similaire aux Corkswoon royales. Elles sont nuance champignon. Une couleur qui n’a pas son pareil pour sublimer le bronzage. A saisir, une paire de Hobbs mises une fois, pointure 37, prix de vente: 110€ + 5€ de frais de port. Charlotte mentionne qu’elle est ouverte à la négociation.

Le vide-dressing de Béatrice

Pour celles qui ont loupé la robe champêtre de Houghton Hall, Béatrice remet la sienne en vente. Pour les autres, voici un slim bleu électrique qui fera l’été. Kate l’avait porté aux JO de Londres 2012 (passage de la flamme olympique). Rajoutez 10€ par pièces pour les frais de port.  L’expédition est offerte à celle qui emportera le lot.  

Le vide dressing de Catherine

Une vente 100% LK.Bennett. Catherine allège son dressing avant l’été. Elle met en vente plusieurs pièces en excellent état, sur lesquelles l’icône royale aurait pu jeter son dévolu. Trois robes, deux jupes et des fleurs, de quoi s’habiller comme une lady, si le soleil veut bien être de la partie. Les frais de port sont inclus dans les prix de vente.  

Le vide-dressing de Pauline

Hissez les couleurs et les bibis. Restons dans le thématique du mariage et voyons ce que Pauline nous propose. D’abord deux robes griffées Reiss et Issa, deux enseignes de luxe chez qui la duchesse de Cambridge fait son shopping. Pour compléter le look, voici deux chapeaux d’envergure différente. Les frais de port s’élèvent à 10€.

Le vide-dressing de Chloé

La sélection de Chloé fait resurgir Maya et Bullett, deux robes qui nous transportent à Los Angeles et Yellowknife, villes étapes du premier voyage officiel de la duchesse de Cambridge. Il y a aussi le top motif petits bateaux, à porter avec un pantalon blanc, pour donner à votre look un air de croisière, une robe style Zara post-wedding et des chaussures confortables pour baguenauder. Les frais d’expédition sont compris dans les prix de vente.