All posts filed under: Actualité royale

L’hommage à Diana

William et Harry enterrent la hache de guerre. Ils se retrouvent au jardin Sunken, transformé en lieu de mémoire. Le 31 août 1997, “la princesse des cœurs” perdait la vie sous un tunnel parisien. Si le destin en avait décidé autrement, elle aurait fêté ses 60 ans auprès de ses cinq petits-enfants. Au lieu de cela, un ange gardien sculpté dans le bronze veille sur sa descendance. Il n’est pas un jour où les princes n’évoquent leur mère. William s’est reconstruit en fondant une famille, Harry a suivi une thérapie pour dépasser son deuil. Le souvenir de la princesse de Galles est partout. Dans le cœur de ses sujets, dans le jardin inauguré par Kate, William et Harry, au temps de la belle entente; dans les bagues talismans des épouses princières, dans le choix de leurs toilettes, dans les cœurs de George, Charlotte et Louis qui lui écrivent une carte chaque année. Le prince rebelle voyage seul, pour la deuxième fois, depuis les funérailles du prince Philip. Son épouse pouponne. Et la frimousse de Lilibeth-Diana …

Les Cambridge au match de foot

L’Euro 2020 bat son plein. L’Angleterre affronte l’Allemagne. Le prince William encourage l’équipe nationale. Et il a amené du renfort ! Il va y avoir du sport. Le prince William, président de la Fédération anglaise de football, a transmis sa passion du ballon à ses deux garçons. L’aîné de la fratrie a déjà posé avec son tee-shirt du club Aston Villa. Cet après-midi, George accompagne son père et sa mère au stade de Wembley. La duchesse de Cambridge n’a pas encore montré le bout de son nez à Wimbledon mais elle joue la supportrice de choc, vêtue de sa veste rouge, en écho aux couleurs de l’équipe britannique. Les regards sont tournés vers la tribune royale. Le spectacle en vaut la chandelle. Le prince George, sept ans, vole la vedette à ses parents. Il s’est mis sur son trente-et-un. Il porte le blazer, la chemise et la cravate, en l’honneur de l’équipe d’Angleterre. Le jeune héritier entonne les premières mesures du God Save the Queen sans faire le lien avec son arrière-grand-mère. Le fils de …

Kate en jean cropped côté jardin

La duchesse de Cambridge est sur tous les fronts, depuis le retour à la quasi normalité en Grande-Bretagne. Projet ambitieux, service commandé, patronages, les apparitions se succèdent et les looks aussi. La marraine du Musée d’Histoire Naturelle est de sortie. Le rendez-vous se déroule en extérieur et les sourires fleurissent. Casual-Kate a choisi une tenue sans histoire, composée d’un blazer, d’un jean cropped et d’une paire de baskets. Un dress code chic et confortable qui la rapproche du jeune public. L’icône royale ne porte pas n’importe quel blazer. Le sien est très stylisé. Sa coupe s’inspire des vestes militaires (pattes d’épaulettes-fronces à la taille, poches oversized). Cela n’empêche pas les fans de sa garde-robe de s’en inspirer: nous avons toutes une veste et un jean dans nos dressings. Revenons au motif du déplacement à l’ordre du jour. Le Musée d’Histoire Naturelle londonien, auquel la duchesse accorde son parrainage, transforme ses jardins en laboratoire dédié à la nature et à la biodiversité (Urban Nature Project) et les met à la disposition des citadins. Le projet ambitionne …

William et les enfants de sortie

Le duc de Cambridge, son fils George et sa fille Charlotte ont donné le top départ du semi marathon organisé sur les terres de Sandringham. Le roi du jour a fait une apparition très remarquée cet après-midi. Et il n’est pas venu seul ! George et Charlotte lui emboitaient le pas, de quoi régaler les photographes. Les aînés ont chaussé les baskets pour accompagner leur père à un événement sportif. Pas de signe de Kate ni de Louis dans les parages. On reconnaît la touche de la duchesse dans la coiffure de la petite princesse: mummy lui a tressé une jolie natte. Le trio de choc a égrené les secondes du compte-à-rebours et encouragé chaleureusement les participants.

Photo inédite de William et les enfants

Happy father’s day ! A l’occasion de ce jour spécial dédié à tous les pères, plusieurs photos sont relayées sur l’animation du Twitter princier. L’une d’entre elles est inédite. Parmi les quatre portrait épinglés sur le tableau de liège, celui du numéro deux de la couronne attire l’œil. William pose avec ses trois héritiers sur les marches du palais avant que ne débute le Trooping the Colour. Il tient Louis dans les bras tandis que les aînés se blottissent contre leur daddy. Le prince est en grand uniforme, les enfants en tenue de cérémonie. Les autres générations ne sont pas oubliées. Le prince Charles est immortalisé en kilt sur la pelouse de Balmoral, avec William et Harry à ses côtés. Les Windsor associent à cet hommage le souvenir du prince Philip. Un cliché du mariage du siècle, représentant monsieur Middleton conduisant sa fille à l’autel, fait également partie de la composition. Demain sera un autre jour. La duchesse et les enfants préparent l’anniversaire du chef de famille…

Le centre de la petite enfance de la duchesse

L’annonce d’une nouvelle imminente bruissait sur le Net. C’est officiel, la duchesse de Cambridge, marraine de la petite enfance, lance son initiative la plus ambitieuse. Mystère. Un document émerge d’une imprimante en marche. C’est ainsi que le réseau social princier a entretenu le suspense, avant qu’un message filmé n’officialise l’information. La duchesse de Cambridge partage la nouvelle avec les internautes. Elle s’exprime face caméra et donne les lignes de force du Royal Foundation Centre For Early Childhood. Qu’importe le top Ralph Lauren, la médaille qu’elle porte à son cou, l’important c’est le propos. L’intéressée déclare qu’il faut agir dès le plus jeune âge “pour créer une société plus heureuse”. Le développement social de la petite enfance a autant d’importance à ses yeux que le changement climatique. Le ton est donné. Chapeauté par la Fondation Royale dont elle assure la présidence avec son époux, le centre de la petite enfance vient de naître, pierre angulaire de son engagement associatif, fruit de dix années de travail. La duchesse de Cambridge a pris le temps de semer les …

La duchesse à la réception du G7

La reine d’Angleterre convie le couple présidentiel Biden et les puissants de ce monde. La duchesse de Cambridge s’est mise sur son trente-et-un. Pas de diadème pour affoler la blogosphère mais une toilette sobre couleur crème. Point d’orgue du sommet du G7, la réception aux airs de garden-party donnée par la souveraine à l’Eden Project, un site écotouristique en forme de dôme, édifié dans une ancienne carrière. Elizabeth II et les siens entrent en scène bercés par le chant des oiseaux. Les Windsor retrouvent le président Biden, les chefs d’Etats et dignitaires dans ce que la Toile appelle communément “la plus grande forêt tropicale en captivité”. Le beau monde sympathise dans un décor exotique. Kate et William font plus ample connaissance avec le président de la république française et sa dame de cœur. Le couple princier avait été reçu par le président Hollande lors de sa venue à Paris. Le Royaume-Uni fait cavalier seul depuis son départ de l’UE. Raison de plus pour la Couronne de déployer les grandes manœuvres diplomatiques. Sa Majesté met les …

La duchesse et la First Lady

Le sommet du G7 se tient sous présidence britannique et sous haute surveillance sanitaire: la recrudescence du variant Delta inquiète les autorités. A Windsor, la reine reçoit le président Joe Biden et la Première dame. A Santa Barbara, Lilibet-Diana Mountbatten-Windsor, a pointé le bout de son nez le 4 juin. L’actualité royale bat son plein. George, Charlotte et Louis ont repris le chemin de l’école après une semaine de vacances. Les parents retournent aux affaires. La série Hold Still continue sur Youtude. Il s’agit de la première visite en Europe de l’homme le plus puissant du monde. Le couple présidentiel fait plus ample connaissance avec les leaders de l’Hexagone. A Windsor, Elizabeth II lance l’opération de charme. Aux représentants du soft power royal, elle délègue une mission: offrir à ses invités un accueil personnalisé. Le prince de Galles, son épouse, le duc et la duchesse de Cambridge se mettent au service de Sa Majesté. Ils usent et rusent de diplomatie. Réservées aux visites d’Etat, les tiares restent dans les écrins. Mister president– d’origine irlandaise- trouve …

La duchesse vaccinée

A peine revenue d’Ecosse, Kate a fait un crochet vers le centre de vaccination le plus proche. Hier, la duchesse de Cambridge a tendu son bras gauche à l’infirmier du Musée des Sciences de Londres. Elle a reçu sa première dose de vaccin Covid-19. Le prince William a donné l’exemple le 18 mai dernier. La souveraine et feu, son bien-aimé, avaient été vaccinés par le médecin de la cour au château de Windsor. Une photo de la princesse du Royaume-Uni en tenue relax (top sans manche H&M et jean) immortalise le moment. Un communiqué accompagne le cliché. L’intéressée exprime sa gratitude aux volontaires qui travaillent sans relâche.

Les Cambridge à la conquête de l’Ecosse

Kate et William reviennent dans les Highlands. La reine Elizabeth leur confie une mission de premier plan: consolider le lien du Royaume-Uni et de l’Ecosse. Le couple star de la monarchie a plus d’un tour dans sa valise diplomatique. Tandis que le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles charment les foules d’Irlande du Nord (sous tutelle anglaise), le duc et la duchesse de Cambridge séduisent les Ecossais. Les taches sont partagées. Officiellement, la venue du prince William fait suite à sa récente nomination. Officieusement, il y a la volonté de la Grande-Bretagne de garder cette contrée dans le giron de la couronne, surtout après la sortie en fanfare de l’UE. Les émissaires de Sa Gracieuse Majesté ont du pain sur la planche. Le haut-commissaire à l’Assemblée générale de l’Eglise d’Ecosse ouvre le bal en solitaire le 21 mai. Sa dulcinée a négocié trois jours auprès de la fratrie. Elle a prévu un collier aux initiales G, C, L. Charmante allusion à ses amours qu’elle a confié aux bons soins de la nounou. Le …